Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 18:55

Des associations et des passionnés de la grande armés qui commemorent avec serieux.

Il a tout inventé, il a tout codifié. Il est à l’origine de grands mouvements politiques, économiques, législatifs de ce troisième millénaire. Nous sommes dans l’ère de l’Euro, L’Empereur lui en est encore au Franc Germinal. Mais son nom reste gravé dans l’histoire du monde comme aucun homme, ni avant, ni après lui.
Il a fait de la France la plus grande puissance mondiale qui n’ait jamais existé. Oui je sais ! En prononçant ces paroles, je risque de m’attirer les foudres des antis Napoléoniens et de ceux qui voient en lui un dictateur de plus sur la planète. Mais laisser moi juste vous raconter l’histoire qui est en rapport avec la sortie que j’ai faite ce week end.



























Des costumes d'epoque fait à la perfection


L’histoire elle est la, elle est écrite, on ne pourra pas la changer. L’histoire du monde est faite de conquêtes de pouvoir et de tragédies. On ne va pas refaire l’histoire mais nous devons garder en mémoire notre patrimoine historique et les hommes qui ont combattus pour nos couleurs.
Une sono et des moyens importants pour Napoleon

Napoléon reste une enigme, une légende encore vivante, un mythe immortel. J’ai pu m’en apercevoir tout le long de ce week end comment des hommes et des femmes venant des 4 coins de l’Europe et de toutes nationalités ont commémoré le débarquement à Golfe Juan. Des Tcheques, des Italiens, des Autrichiens, Des Belges, des Allemands et bien sur des Français des 4 coins de France et de Navarre.
Dans le bivouac des Autrichiens.

Dans le monde entier son nom claque comme la force d’un étendard fouetté par les vents. Presque deux siècles après sa mort son ombre plane sur le monde comme l’aigle plane sur les montagnes les plus hautes de notre globe terrestre.
Rien qu’a la vue de son nom inscrit ca et la de la France à la Russie, de la Norvège à l’Italie, des sables de l’Orient aux sommets des pyramides, personne n’est indifférent.
C’est la mémoire de la grandeur de la France que je vais vous faire revivre au travers de mes photos pour la commémoration du débarquement de Golfe Juan le 1er Mars 1815.





























Cet événement historique à eu lieu en terre de Provence et notamment sur la cote d’azur cette terre tellement magique et pleine de légendes. Cet événement fait parti des 10 plus grandes manifestations de la cote d’azur et le reportage m’a été facilité par un laisser passé de presse.
Dans le village Napoleon , les metiers anciens sont présentés

Le Golfe Juan ce petit village de pécheurs des bords des Alpes Maritimes département qui existaient déjà du temps des Romains a scellé son destin avec l’histoire du monde. En ce jour du 1er Mars 1815, l’homme le plus puissant du monde, l’homme le plus connu après Jésus Christ le fit à tout jamais entrer dans l’histoire des villes qui résonnent comme un hymne glorieux à l’oreille des peuples….. Le golfe de Jouan ou démarre la plus mythique et la plus prestigieuse des routes Françaises : LA ROUTE NAPOLEON.
les jolies bourgeoises se promenent dans les rues de Golfe Juan

A l’image de la route 66 aux états unis, cette route restera un mythe gravé à jamais dans l’histoire de notre pays. Des noms et des villages légendaires qui sont connus du monde entier sont traversés par cette sublime route. Des paysages exceptionnels comme nulle part ailleurs. De Cannes à Grasse en passant par Mouans-Sartoux chaque étape vous apporte son lot de magie. Jusqu’à Castellane porte des célèbres gorges du Verdon la beauté est remarquable, on poursuit l’itinéraire vers Digne, le col des Lecques pour franchir les clues de Taulanne et une fois arrivé à Grenoble, vous aurez fait un voyage époustouflant, mémorable, gigantesque.
D'autres plus sauvageonne coupe du bois pour faire le feu devant le bivouac

Mais, je parle, je parle !! Il m’est impossible de faire court une fois de plus et je suis bien obligé de consacrer un second article à cette festivité incroyable qui attire chaque année une foule de passionnés et de curieux. Plus de 50000 personnes sur le week end.





























Surtout, et  je sais que beaucoup d’entre vous ne connaissait absolument pas cette énième fête sur la cote d’azur en cette période de Février/Mars déjà si chargé en événements, mais à l’image de mon article sur la fête du citron à Menton, je vous mets cette fois ci en premier les portrais des participants et je vous parlerai de son spectacle, de l’histoire et de l’organisation de cette extraordinaire aventure de « l’épopée des Cent Jours » que commémore la ville de Golfe Juan Vallauris chaque Année dans mon prochain article.





























Enfin ! Il m’est impossible de ne pas vous indiquer cette anecdote de mes amis Américains. L’Ohio qui est l’un des états ou ses habitants sont pour la plupart d’origines Françaises possède un magasin moto qui s’appelle « Harley Davidson of Napoléon » et je peux vous dire que les membres du club sont très fiers de cette appellation.





























Puis pour continuer une seconde anecdote, les scènes de batailles du film de Sacha Guitry « Napoléon » ont été tourné au dessus de Grasse sur le plateau de Caussols à quelques centaines de mètres de ma résidence secondaire.
Vive l’Empereur ! Vive la France  Vive la Cote d’Azur!





























*prochainement : les scènes de batailles (300 figurants), le débarquement, le village et le bivouac de Napoléon, les défilés, les danses impériales, les métiers anciens.

DIAPORAMA DES AUTRES PERSONNAGES ET PLAN DE LA ROUTE NAPOLEON



CARTE DE LA ROUTE NAPOLEON

Repost 0
free - dans PRESSE
17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 07:39

C’est lors de l’assemblé général de l’association des enfants handicapés « Stimuler pour aider à mieux vivre » en janvier 2008 que nous avons fait connaissance de Catherine et Steven Young, un couple Franco/Américain qui était présent pour avoir offert un séjour tout à fait  gracieusement aux enfants et à leurs accompagnants dans le gite de Provence qu’il possède.
Leur gentillesse et leur bonne humeur nous avaient tout de suite conquis. Steven est un grand gaillard qui est d’origine de Los Angeles, mais tout de même installé en France depuis 1966. Depuis qu’il a connu Catherine en fait ! Cette Parisienne parcourait l’Europe dans des défilés de haute couture tout en continuant sa passion pour le chant et les tournées qui la menaient souvent en Scandinavie.
Il n’en fallu pas plus à ces deux la pour célébrer une union qui dure depuis plus de quarante ans.
Steven nous fait visiter les 3 appartements du gite

En étant présenté par Anne Marie Larosa, la secrétaire de l’association, nous nous apercevons bientôt que Steven, Roger, Emile et mois même avons une passion commune pour les belles motos. Les vrais, les pures, pas celle en plastique je veux dire ! La moto dans toute sa légende, les œuvres d’art réalisés à une époque ou la moto était une véritable passion et pas tout à fait un moyen de locomotion pour se rendre à son bureau ou bien une fusée aseptisé ou ses conducteurs ne voient que des lignes blanches le dimanche sans savoir ou se trouve une simple bougie.
Une moto de légende et quelle moto ! La plus belle de toute, celle qui continue à faire rêver tout bon passionné de belles mécaniques. Vous pensez que je vais dire une Harley Davidson  hein ! Non Non !! Même si la belle de Milwaukee à une fabuleuse histoire et un palmarès sans équivalent,  je veux parler de « Indian »
Et quand Steven nous dit qu’il en possède plusieurs, nous nous promettons d’aller le voir dans son atelier/caverne d’Ali Baba.
Ne vous inquiétez pas Mesdames, je ne ferais pas que parler mécanique mais ensuite je vous parlerai de leur gite du XIe siècle.
Presque une année entière passe puis courant février, Anne Marie me répond qu’elle doit aller voir Catherine pour la réalisation d’un film sur son dévouement aux enfants dans l’association pour le handicap (décidément ce couple est formidable).
Indian scout 1938

C’est parti ! Avec Emile nous prenons la route de Lançon de Provence en direction de Cornillon –Confoux. Hein ! Qu ès aquèou ? Je ne connais pas cet endroit.
Nous arrivons à la bastide de Leydet, l’accueil est tout de suite chaleureux ! Nous sommes impatients de voir toutes ces merveilles. Mais, Catherine nous dit qu’avant de déjeuner, il faut que nous donnions notre avis sur la maquette du film, puis Steven nous accompagnera dans son repère ou seuls les amis sont conviés. Encore un peu de patience, le repas et le vin excellent mais un dessert beaucoup plus visuel nous attend bientôt. Ca y est ! On se lève, on va admirer une « old School », une « Indian Chief » ou une « Scout ». Mais ! Steven à le don de nous faire mijoter, il prend un malin plaisir à retarder l’échéance.
Indian scout junior 1939

Il nous fait tout d’abord parcourir son gite en nous faisant visiter les 3 appartements qui le compose. Dans cette véritable bastide du XIe siècle, tout est magnifique et quand on pense que pour un prix plus cher, il y en a qui vont au campanile de Salon de Provence, vous devriez me remercier de vous faire connaître cette adresse de charme ! hi hi hi
De toute manière, vous jugerez par vous-même en visitant le site de la BASTIDE DE LEYDET.
Enfin ! Nous arrivons dans son garage et  son atelier. Steven commence à soulever les draps qui recouvrent les « trésors ». Essentiellement des Indian’s même si nous trouvons une Triumph de 1952.
Mais pour les « non connaisseurs » quel est cette marque ?
Indian Chief 1952

La  firme de Springfield voit le jour en 1901 (2 ans avant Harley) de l’association d’Oscar Hedstrom et de George Hendee qui appelleront leur moto du nom d’Indian.
Les Indian’s ne sont pas seulement la première moto américaine, elles ont été les meilleures du monde après avoir présenté le premier V-twin en 1907, le plus avancé technologiquement. A cette époque la, les Harley-Davidson de 1910, en revanche, sont toutes simples et beaucoup moins puissantes. Puis ce fut  le premier moteur Big Twin, la première transmission à deux vitesses, les premières suspensions réglables à l'avant, le premier éclairage électrique, des motos de courses spécialement conçues avec des fonctionnalités avancées telles que les arbres à came en tête et quatre soupapes par cylindre.
indian Chief 1953

Des records de vitesse impressionnants. Rappelez-vous le film que je vous ai présenté avec Anthony Hopkins « Burt Munro ». Puis il y eu la crise de 1929 qui verra de nombreuses marques disparaître, mais les miracles se produisent parfois. À la fin de 1929, peu avant la Bourse du "mardi noir", Paul Dupont persuade son frère François de reprendre l’entreprise et de réinvestir de l’argent frais ! L'une des plus grosses fortunes Americaines (Dupont de Nemours) en devient le président.
Mais en 1953 la production de la marque cessera. À compter de 1955, le nom de la marque sera racheté par différentes usines, la plupart du temps dans l'intention de relancer un nom prestigieux mais souvent récupéré par des escrocs.

En juillet 2004 la marque renait de ses cendres, avec un spécialiste du rachat d’anciennes marques  "Stellican Limited". La vieille firme de Springfield à d'ores et déjà plusieurs modèles, fidèles à l'image d'Indian, et qui sont disponibles à la vente dans un réseau de concessionnaire aux Etats-Unis. Les usines quand à elles se trouvent dorénavant à Kings Mountain en Caroline du Nord prés de Charlotte.
Steven est en train de préparer une future Indian Four qui a un moteur de quatre cylindres à soupapes latérales de 1200 cm3 dont le vilebrequin est monté sur trois paliers. Il est accouplé à une boîte trois vitesses (à main) par un embrayage multidisque.

Pour faciliter la conduite, la pédale d'embrayage est au pied gauche  et peut être bloquée en position débrayée. Les autres commandes seront à la mode de l'époque avec levier de vitesses à gauche ou à droite du réservoir , au choix , la commande des gaz par poignée tournante à main droite et celle de l'avance à l'allumage par poignée tournante à main gauche , frein arrière au pied droit et frein avant actionné par un classique levier à main droite. Steven construira lui même le cadre pour mettre ce moteur. Encore un travail de titan quand on sait que c’est lui-même qui réalise les peintures en étant fidele aux modèles de l’époque. Il usine ses propres pièces ou bien il se fournit chez un spécialiste Indian en Californie qu’il côtoie depuis fort longtemps
.

Une journée en compagnie de gens exceptionnels dans un endroit exceptionnel …


VOICI UN EXEMPLE DE RENOVATION QUE VIENT DE FAIRE NOTRE POTE AMERICAIN ANTHONY DE FLORIDE. VOUS LE CONNAISSEZ , J'AI FAIS UN ARTICLE SUR SA VISITE L'ETE DERNIER AVEC SON EPOUSE KIM. IL VIENT DE FINIR SON SIDE BMW.
AVANT
APRES

                                                                DIAPORAMA



Repost 0
free - dans PRESSE
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 18:40

On arrive à Chicago

J’ai toujours eu du mal à accepter que mes compatriotes Français ont une mauvaise opinion de l’oncle Sam et de ses habitants. Loin du cliché des icones de  l’Amérique et de celle plus folklorique de son cinéma perçu habituellement par nos concitoyens, C’est de l’Amérique de nos cousins germains que je veux mettre en avant, celle de la réalité avec notre histoire commune.
La route 66 nous appelle .....

Parce que la langue de ce pays est l’Anglais (l’espagnol au second rang), on n’imagine pas, chez nous, le rôle que la France a joué dans l’édification de la nation Américaine. Tout juste que Lafayette s’est engagé dans la guerre d’indépendance ou que la Louisiane s’appelait ainsi en l’honneur du roi de France.
quelques réparations anodines !!

Mais qui se souvient que les premiers explorateurs de ce pays/continent, ralliant les grands espaces du Québec au Golfe du Mexique furent des Français. Que le Mississipi fut un fleuve français d’un bout à l’autre de son interminable cours (6700 km avec son affluent le Missouri). Que c’est un Français qui dessina les plans de la capitale Washington DC (Pierre Charles L’Enfant) Que Pittsburg en Pennsylvanie fut d’abord nommé Fort Duquesne.
pas besoin d'attacher nos chevaux mécaniques .....

 Qu’un de nos compatriotes Dupont de Nemours porta en quelques décennies la chimie Américaine au premier rang mondial. Que Chevrolet et Cadillac les prestigieuses marques automobiles sont des noms Français. Qu’un nombre important de villes : Lafayette, Bâton Rouge, Mobile, Saint Louis, Nouvelle Orléans ou nouvelle Rochelle, et même Chicago ou Kansas city…sont des consonances Française.
Et que dire des quelques soixante Paris que l’on recense aux Etats-Unis ou bien tout prés de New York (New Rochelle) l’équipe de football s’appelle les Huguenots !
Des innombrables Fayette ou Fayetteville, de Prairie du chien (Wisconsin) De Vincennes(Indiana) Du Maine, Du Vermont dont la capitale est Montpelier ou de tous ces frenchies qui encore aujourd’hui s’appelle : Laliberté, Bonaventure, Dubois, Duval, Chevalier, Peltier ou Petit ….
Le grand Manitou accueille tout le monde

Des Français ont donc durant trois siècles contribué à façonner la nouvelle nation. Les aléas de la politique internationale ont fait oublier cette prodigieuse aventure collective, faite d’une somme d’histoires individuelles (Toussaint Charbonneau, Jacques Marquette) souvent incroyables qui les ont menés partout, de la « Nouvelle France »jusqu'à la Californie et l’Alaska (capitale Juneau), des verts pâturages acadiens aux après rochers de la ruée vers l’or, des villages de la vieille France profonde (Barcelonnette) aux métropoles naissantes du nouveau monde.
Des Français qui ont couru les bois, descendu mais aussi remonté à la pagaie des fleuves immenses, gravi des montagnes (les grands Tétons, Wyoming) défriché des forets, organisé des plantations, fraternisé avec les indiens plus qu’aucune autre nation ne le fit jamais sur la terre Americaine, fondé des villes et des familles ou traversé en solitaires cette saga (notre Route 66) qui s’appelle, encore aujourd’hui les Etats-Unis.
Ces Français la, oui ont fait l’Amérique. C’est leur épopée que je n’ai jamais manqué de raconter au travers de mon site. Tout le long de mes 20 années de traversée de ce merveilleux pays, je suis allé à la rencontre de ces lieux historique, politique, culturel ou humain, de ces descendants Français, de ces associations(le Florida Chapter dont je suis membre) de ces conservateurs d’archives, d’entrepreneurs, bref de ces « gardiens de la flamme » qui aujourd’hui encore font vivre le souvenir du temps ou des Français construisaient la nation Américaine. 
Même si à cette époque la, le Comté de Nice n’était toujours pas rattaché à la France alors que des territoires comme la Martinique, la Guadeloupe ou l’Algérie étaient déjà Français, je reste fier de l’histoire de mon pays actuel  et de celui de David de Croquetagne (Davy Crockett) qui n’est pas un personnage de fiction du cinéma Américain mais bien le plus grand héros de nos frères Américains.
on trouve toujours à ce loger aux etats unis

 Alors c’est certains que j’adore ce pays plus qu’un autre même si je dois cohabiter avec des Anglophone qui se sont montrés charmants eux aussi tout le long de notre voyage.
Toujours de quoi faire un bon piquenique !!

Alors peut-être maintenant avec l’élection de Barack Obama nous allons recommencer à aimer nos cousins germains qui ont souffert de l’image qu’a pu donner G.W. Busch pendant ces 8 années de règne. Doit-on leur lancer la pierre ou,  devons nous regarder ce qui bout dans notre marmite. Est-ce que nous nous sommes posé la question de savoir comment étions-nous même perçus de l’extérieur ? Notre image ne cesse de se dégrader et encore bien pire depuis qui vous savez !!!
des chaumieres toujours bien accueillantes ...

Allez ! On finira notre voyage initiatique et plein de richesses par cette citation très sympathique.
« Laisse les bons temps rouler » proverbe cajun. (Let’s the good times roll)

Le pays des vampires ce trouve chez nous maintenant .........

Dans les 2 diaporamas suivant , j'ai mis quelques photos inédites de ce périple sur la 66 avec quelques rencontres humaines et fort sympathiques. Car par dessus tout , tout pays peut avoir des paysages de reves mais rien ne vaut la chaleur humaine et les rencontres conviviales avec la poulation locale.Contrairement à notre opinion , les Français sont beaucoup aimés et resteront dans le coeur des Américains comme les amis de toujours. Je pense meme , que nous avons eu plus de contacts parce que nous étions Français et que nous sommes une nation à part avec une forte personnalité et ca ... les Americains adorent !
 

                                                                             DIAPORAMA1




                                                  DIAPORAMA N° 2

Repost 0
free - dans LA ROUTE 66
9 mars 2009 1 09 /03 /mars /2009 07:26






























Difficile de choisir entre la Mexicaine et la Brésilienne

Vous êtes prêts à continuer la fête avec moi dans cette terre d’agrumes et cette ville de lumière qui est Menton ? Alors suivez-moi pour des merveilleuses photos du corso et des danseuses qui participent à l’événement. A la manière d’un reportage portrait sur les protagonistes de la fête, vous verrez les sourires radieux et les costumes des festivaliers et des festivalières. Euh plus des festivalières en fait !! hi hi hi Bon d’accord, vous me connaissez maintenant et vous connaissez ma grande admiration pour la beauté féminine.





























Le charme de la Biélorusse ou la décontraction de la Tahitienne

Des gros plans de ces demoiselles aux sourires enchanteurs et joyeux venus des quatre coins du monde. Encore un reportage difficile uniquement pour faire plaisirs à mes fideles ami(e)s du blog. Comment vous ne me croyez pas ?
Ah ! vous voyez bien qu'il y a un monsieur ! j'ai pensé à vous Mesdames hi hi hi

La fête du citron à Menton qui date depuis 1934, ne se limite pas à une exposition tout en couleurs de ces agrumes du soleil pendant les 20 jours. Mais à plusieurs animations toutes plus pittoresques les unes que les autres, comme la visite de cette citronnerie propriété d’un ancien pilote de course automobile. Ce dernier a fait du citron le moteur de sa reconversion et fait visité son domaine.





























des costumes resplendissants d'allure et de panache

Puis dans les jardins de l’orangeraie en plein centre ville s’épanouie dans le parc d’un ancien palace belle époque , une véritable orangeraie à voir à tout prix, tout comme pour le Palais Carnoles ancienne résidence d’été des Princes de Monaco pour la plus grande collection d’agrumes d’Europe.
Menton recèle un patrimoine botanique exceptionnel témoin des meilleurs paysagistes du monde entier de la fin du 19eme siècle au début du 20eme siècle. Découvrez les jardins tropicaux, délicieusement Anglais ou Méditerranéens pendant la fête du citron : La serre de la Madone, Maria Serena, Fontana Rosa ou Val Rahmeh.
Aie Aie !! Caramba una Margarita SVP

Les festivités se prolongeront au Palais de l’Europe ou j’ai découvert une exposition d’orchidée pour une autre invitation aux voyages avec ses fleurs remarquables suivi au premier étage d’un salon de l’artisanat et des saveurs et senteurs méditerranéennes avec les produits du pays Mentonnais. Entrée libre pour ces 2 visites.





























C'est chaud , c'est chaud !! c'est la Samba de Rio de Janeiro

Enfin les soirées à thèmes se succèdent au Brummel tout d’abord avec les « Années 80 »puis des concerts de Koyoday Wind Band (japon) et de Kazachia Zastava (Russie) pour des découvertes de sonorités, de danses à la fois surprenantes et acrobatiques du soleil levant ou bien le charme des danseurs et musiciens de la culture slave.
Elles sont pas jolies les petites poupées Russes ?

Sans oublier les fiestas Mexicana à l’atmosphère éclectique et enjouée. Puis l’orchestre philarmonique de Nice composé de 100 musiciens. Une fête extraordinaire pour cette ville qui est une perle de la France.
A la fin de la fête, la tradition veut que les fruits du soleil soient pour une partie confits ou pressés et pour l’autre partie vendue aux touristes et aux parfumeries Grassoise.
Pour comparer avec le millésime 2008, j’ai préféré cette année les jardins Bioves plutôt que le corso qui me semblait plus beau l’année dernière avec des chars mieux décorés. Mais c’est une question de gouts ! Et Bea la Mentonnaise du site « Chouette Grapho » me donnera son avis.


Etrange etrange !! elle vient peut-etre de chez Mad Max ??

Menton est une ville où nature et culture se conjuguent harmonieusement. Cité des jardins, cités du citron mais aussi ville d'art et d'histoire, Menton est riche d'un patrimoine naturel et historique exceptionnel. Les jardins de Menton ont été classés "Jardin Remarquable" par le Ministère de la Culture. Première "ville d’art et d’histoire" agréés par le Ministère de la Culture, La ville est comme le livre d’or de bâtisseurs prestigieux, elle est  inscrite à l’inventaire des monuments historiques. On déambule à travers l’Histoire en traversant la vieille ville surmontée de ses campaniles à tuiles vernissées, L’art baroque a engendré là un ensemble remarquable. De la Basilique Saint-Michel Archange  au musée Cocteau en passant par les merveilles de ses jardins d’exception, Menton vous offre sept siècles d’histoire concentrés sur ses 1500 hectares.





























J'irai bien manger une Feijoada avec ces demoiselles.


Située aux confins de l’Italie, de la Principauté de Monaco et du Comté de Nice, Menton bénéficie d’un microclimat subtropical bienfaiteur qui lui fait presque ignorer l’hiver. Choyée par la nature, en toute saison, on peut y profiter tant d’une mer souveraine que d’une montagne proche et ensoleillée. Rattaché à la France un an après le Comté de Nice en 1861, Menton reste une ville bilingue. J’écoutais parler par moment des touristes Français venant plus au Nord de notre hexagone et dire leur émerveillement de cette cité bénie des Dieux. Une région à seulement 1h30 d’avion de la capitale mais qui englobe toutes les beautés du monde entier.
Seul endroit de France ou les regimes de bananes murissent sur les bananiers,Menton est considéré comme la ville à la moyenne annuelle la plus chaude de France.
Notre Niçoise est frileuse ,elle est tres habillée ....

Je vous promets que l'année prochaine, je me sacrifierais pour vous faire un reportage sur le carnaval de Nice que je n'ai pu faire cette année faute de temps dans ces inombrables dates de fetes qu'il y a dans les Alpes Maritimes en ce mois de Février.

                          DIAPORAMA DU CORSO NOCTURNE


Repost 0
free - dans COTE D'AZUR