Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 15:32

La cité d'Agde est l'une des plus anciennes villes de France parait il ? Construite au pied d'un ancien volcan, le mont Saint-Loup. Elle est baignée par la mer Méditerranée. Le site du Cap d'Agde était un marais, séparé de la mer par de larges plages de sable, au milieu desquelles s'avançait le promontoire rocheux ayant donné son nom à la station.

Une de ses particularités est son centre d'hélio-tourisme qui correspond à un quartier entièrement naturiste. Il s'agit de l'un des plus importants sites naturistes du monde en capacité d'accueil. Il s'inscrit au premier rang des destinations naturistes du bassin méditerranéen. Largement ouvert sur la mer, le village naturiste bénéficie d'un site de choix et offre de nombreux privilèges : 2 km de plage de sable fin pour la partie réservé aux naturistes mais en fait il y a 40 km de plage ...

Pour les amoureux de vacances en harmonie avec la nature, il a inspiré l'esprit naturiste, en favorisant le respect de soi et des autres dans un cadre préservé. Entièrement autonome, le village naturiste offre une large diversité de prestations et d'installations : port de plaisance, restaurants, boutiques et centres commerciaux, banques, services médicaux...

Devant notre chalet du centre Helio Marin , nos Harley sont garées

 

A notre arrivée, le Bureau d'accueil du Service des entrées, nous accueille pour les formalités d'accès. Une carte délivrée pour la durée de notre séjour et entièrement géré par la municipalité nous permettra l'accès au village puis à celle du camping René Oltra et son centre Hélio Marin.
Le chalet est du style maison creole , on se croirait aux Caraibes !

Chaque année, le premier week-end de septembre est l'occasion d'un grand rassemblement de motos Harley-Davidson organisé par une association locale en partenariat avec diverses municipalités et commerçants des alentours du Cap.
Selon la définition le naturisme est : Une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par la pratique de la nudité en commun, ayant pour but de favoriser le respect de soi-même, le respect des autres et de l’environnement. Les ancêtres de l’écologie à les entendre dire …. Ca c’est la soit disant charte ou bien les 10 commandements de la philosophie nudiste, on verra par la suite qu’il en est tout autre ………
Farniente et petit dejeuner entre amis

En effet, la nudité collective, dans un cadre familial et sain, où toutes les générations se côtoient, est synonyme de liberté et de plaisir pour les naturistes, qui cherchent à vivre au calme, immergés dans une nature préservée. A mon avis le calme ne se trouve pas au Cap !  Bon passons ….
La plage et les terrains agricoles du bord de mer verront les premiers campeurs dans les années 1960 , les précurseurs du mouvement « hippies » que nous retrouverons bientôt à partir de "69". Pour la petite histoire, les frères Oltra possédant des vignes juxtaposant la plage acceptèrent un campeur fin des années 50 qui avait monté sa toile de tente au milieu des vignes. La feuille de vigne à la place du maillot de bain aurait elle été inventé ici ? Est-ce pour cela qu’ils appellent  la cité grecque car de grec, il n’y a que le nom ou bien tout juste une fausse statue d’apollon à un rond point. Bref comme disait pépin, ces baigneurs naturistes étaient essentiellement des scandinaves et des germaniques qui se mettaient nus sur les plages sauvages en bordure des Vignes des Frères OLTRA
Equipement complet dans le chalet , il n'y a plus qu'a acheter le pain et les croissants

Ensuite tout est allé très vite, le bouche à oreille (pas encore le ... euh... je ne vais pas le dire ..), l’effet de mode, la nouveauté…. alors sur le site un camping s’organise, les « OLTRA » en profitent et l’urbanisation suit peu de temps après. Avec Port Ambonne tout d’abord puis avec Port nature et Héliopolis ensuite. Enfin ! Moi je vous le dis comme on me l’a raconté hein ! Je suis un Harleyiste pas un naturopamachinchose.
Petit à petit la population naturiste qui était essentiellement familiale proche de la nature s’est fait voler la vedette par les libertins du naturisme dont les médias se régalent de relater sur les magasines torchons !!








Je ne suis pas naturiste et je n’avais jusque là jamais mis les pieds dans un camping naturiste. Or, beaucoup me le disait, « le Cap »  est la “Mecque du naturisme”. Forcément, au début, l’endroit est surprenant pour les novices que nous sommes. Tout le monde, ou presque, se balade nu dans les rues du village, à pieds, à vélo ou en scooter (en Harley aussi). Mais, il y a ceux qui portent un simple paréo, et ceux qui sont complètements habillés. Bref, au village naturiste, la nudité est autorisée mais pas obligatoire.  Au pays des “culs nus”, c’est comme partout ailleurs. Il y a des corps plus jolis que d’autres. Sauf que là, aucun vêtement ne peut cacher les défauts, peau fripées, seins qui tombent ou mini quéquette, etc. Mais peu importe puisque les naturistes ne se reluquent pas entre eux. En revanche, ce sont les extérieurs, des voyeurs qui viennent avec l’intention de mater avec l’aval de la municipalité qui soit disant passant fait payer un  droit d’entrée pour limiter le nombre. Tu parles !! Un business qui leur rapporte une somme phénoménale en plus de la taxe professionnelle.
La section des emplacements caravanes au camping

Cinq centres commerciaux, trois supérettes, des bars, des restaurants, des agences immobilières, des boulangeries, plusieurs magasins de vêtements, souvent sexy d’ailleurs puisque plusieurs boîtes de nuit du village sont dédiées au libertinage. Et même, une ou deux galeries d’art ! Une capacité de 50.000 personnes et environs un demi million de vacanciers chaque année. Il y a les résidents propriétaires, les locataires, les campeurs… Il y a des familles, des personnes seules, en couple ou avec des amis, il y a les libertins. Bref, il y a de tout.
BBQ le soir chez Marco et Martine , des habitués du camping René Oltra

Mais il ne faut pas beaucoup de temps pour se rendre compte de l’envers du décor. Cette cité naturiste, draine une foule  de pervers, de débauchés, qui de naturistes n'en méritent surtout pas le nom ! Quand vous pénétrez dans cette "ville dans la ville", il faut montrer patte blanche aux doubles postes de contrôle, gardés 24h/24 employé par la municipalité .. mais je me répéte !  Dans la journée, soleil et plage obligent, la cité semble somnoler dans une douce torpeur, écrasée par un généreux soleil. Où ça se corse comme le dirait le Naboléon de l’Elysée, c'est au moment où le soleil décline et regagne ses quartiers pour la nuit. Quelques beaux couchés du soleil d’ailleurs. C’est vrai que « couché » ici est la spécialité !

Vers  18h00, la plage s'est déjà bien vidée, c'est l'heure des "Zombies, des loups garou et des goules" ! Telle une invasion de sauterelles, vous voyez un défilé de couples sortis tout droit des coulisses d’un film « hardcore » ou "Gonzo" (c'est comme vous voulez !), quitter les quartiers résidentiels et se diriger vers le centre de port nature ou d’Héliopolis. Les hommes sont assez sélects dans l'ensemble, hormis bien sûr, quelques hurluberlus faisant l'exception qui confirme la règle. Pantalon de tergal noir et chemise blanche pour la plupart, ou pantalon de cuir noir ouvert sur les fesses du style « chaps cow boy » ou bien « village people » pour les plus dévergondés. Pour cette occasion, le look biker était très répandu évidemment !
Un petite balade à Bouzigues capitale des huitres de Mediterrannée

Maintenant intéressons-nous à ces dames ! Pour les plus timides, la micro robe  noire, rouge, ou dans des tons plus voyants, qui, de part sa longueur, ne laisse aucun doute sur le fait que madame n'a pas de culotte. Les chaussures sont pour la plupart à hauts talons aiguille. Ces « demoiselles » sont de toutes tranches d'âges confondues, et ce ne sont pas les plus jeunes qui sont majoritaires !! Les "Piercings" sont très prisés sur les tétons, sur la vulve, d'où pendent parfois des chainettes dorées.























Moi !  je m'en fous , je mange .... Au diable le corps d'athlete. Soso essaye des chaussures pour son jogging

 Les tatouages vont de la fresque à la petite licorne.  Les bustiers sont en skaï ou en cuir hérissés de pointes dans le style sado-maso et Mad Max. Les sexes sont rasés de plusieurs manières : en "ticket de métro", en forme de "V", en pinceau de Rubens !! Le Cap d'Agde est donc devenu la capitale du libertinage, du sexe, de la magouille et du rock roll (sans doute de la drogue aussi) ! De plus en plus on peut constater que le cap d'Agde est passé du naturisme au libertinage. Beaucoup de vrais vacanciers se plaignent de l'insécurité totale sur la zone naturiste du cap d'Agde, les abus sexuels, la perversion, les viols et les agressions de toutes sortes  ... Attention ! je n'ai constaté aucun de ces délits , je le repete comme me l'on avoué plusieurs anciens résidents  de longue date (20 ans) du camping !
Le Melrose Café : l'une des adresses incontournables des soirées du village

Les journaux nationaux relatent leurs articles sur les magouilles qui sévissent dans cette station balnéaire ou la mafia Russe vient de s’installer (source officielle prise noir sur blanc sur le canard local)  ... Certaines manifestations dites culturelles et rassemblements annuel sont prétextes à  beuverie validé par les pouvoirs publics locaux ! Pendant ce temps de partout en France, le bon citoyen qui travaille est arrêté le matin pour avoir une plaque d’immatriculation non-conforme ou bien un casque non homologué. Ok ! Je ne polémiquerais pas  sur notre bon gouvernement, on va encore me taxer de gauchiste primaire …
Apero au Mobil Home des Parigots. Ben oui ! on a fait le camping de long en large
 
Non non ! je ne suis pas tombé dans un bénitier etant tout petit , je dirais meme que les curés ne sont pas ma tasse de thé sauf peut-etre le pére Guy Gilbert présent à la manifestation Harley qui est bien sympa . Non non !  je ne suis pas du genre coincé mais plutot un bon vivant quand cela est fait entre adultes consentants. Ce qui est choquant , c'est qu'au milieu de tout cela , nous avons vu 2 enfants de 3 et 4 ans qui comme des petits singes imitaient le comportement de 2 femmes ensembles.  Deux gosses appartenant à la gérante d'une boutique qui les emmene au milieu de cette mascarade......
Tout est bon pour faire du buisness, mais rassurez vous ! ce n'est pas du Minervois mais du vin Espagnol

Au milieu de tout ca, nous étions une quinzaine de Free Riders "consentant" qui ont associé balades et meeting Harley pour se retrouver l’espace de 6 jours ensemble, car le groupe venait un peu de partout : Aix, Perpignan, Nice, Paris, une partie de l’équipée de la route 66 et du Maroc plus d’autres bien sur !! Le chalet loué dans le camping etait magnifique . Un petit air de case créole à la Saint Barth  que l'on a partagé avec nos amis. 2 chambres , cuisines et salle de bain, climatisation avec une terrasse ou nous prenions nos petits dejeuner tous les matins. 560 € à 4 pour une semaine  enfin pas tout à fait pour 5 nuits exactement ,mais ,  c'est le paradis tout de meme  !
Marco , Miss et Soso en train de faire les pitres dans la galerie marchande de port nature

Puis ce fut l’occasion de rencontrer à nouveau des bloggeurs comme JC biker le célebre Barbu et surtout la Bordelaise du site « promenade de Miss ». Une rencontre fort sympathique avec son mari. J’ai eu beaucoup de plaisir à les rencontrer. Un couple super sympa. Enfin ! Je vous ferez découvrir bientot un village du pays Cathare classé dans les plus beaux villages de France : Minerve

























Si si, je vais polémiquer et la on va me taxer de chauvinisme …. Qu’est ce qu’il fait froid le soir et le matin dans cette région. La aussi il n’y a pas photo avec la cote d’Azur. On se gèle les ………
Comment font ils pour se mettre en tenu de Dionysos et de Sémèlé le soir ? Bon d'accord , je n'ai pas le corps de Dionysos..... je n'aurais pas du boire autan du Minervois !
Tiens ! j'en vois qui sont décues ..... Mais vous esperiez quoi ? que je me montre à ...... !!


                                     DIAPORAMA DU SEJOUR


Repost 0
free - dans VISITES
13 septembre 2009 7 13 /09 /septembre /2009 19:43

Le voyage arrive à son terme et nous devons prendre le bateau à 18H ce qui nous laisse le temps d’accomplir une ultime balade. On prend la route du cap Spartel, tout le long de la corniche, le paysage est superbe. Les eaux de la Méditerranée  et celles de l’atlantique se mélangent, c’est le seul endroit d’Afrique ou l’on se baigne le matin  dans la Méditerranée et le soir dans l’atlantique, c’est magique !
La mythologie de Tanger est un chapitre riche et plaisant de son "histoire". Ce point si particulier de l'ensemble méditerranéen, à la porte de l'océan inconnu, a nourri l'imaginaire de tous les peuples de la mare nostrum (Mer Méditerranée). La mer Méditerranée à cette époque était considéré comme le centre du monde.
2 caps montagneux marquent l'entrée du détroit de Gibraltar côté Méditerranée : le mont Calpé (rocher de Gibraltar) et le rocher Abyla (Ceuta). La légende veut que ce soit Hercule, le héros de la mythologie latine, qui soit à l'origine de ces "colonnes" après avoir creusé le détroit qui unit l'Atlantique à la Méditerranée et sépare l'Europe de l'Afrique.
Tanger et sa région ont également été cités comme un des sites des exploits d'Ulysse, le célèbre héros du poème d'Homère, l'Odyssée. Les grottes d'Hercule auraient été alors celle du cyclope Polyphème, fils de Poséidon qui sera éborgné par Ulysse.
Situées à une quinzaine de kilomètres à l'ouest de Tanger sur la route menant au Cap Spartel, les grottes d'Hercule constituaient une attraction très prisée des Tangérois et des touristes de passage.























Il s'agit d'une série de cavernes en partie naturelles, vieilles de 5000 ans avant J.C., dans lesquelles l'océan pénètre à marée haute et dont l'ouverture représente la forme du continent africain.
Les Grottes d’Hercule, l’un des plus anciens vestiges de la région nord du Maroc, court le risque de sombrer en mer. Ces grottes sont actuellement dans un état de délabrement avancé. Le dernier incident en date est l’effondrement d’un pan de rocher de la grotte. Incident qui a provoqué la fermeture du site en attendant d’évaluer les dégâts. Cet état est le résultat conjugué des infiltrations de pluies mais aussi des constructions anarchiques qui ont fleuri alentour.
 En effet, en terrasse (qui sert de plafond à la grotte), ont pris place au fil des ans nombre de constructions anarchiques : cafés et boutiques de souvenirs. Comment ce lieu magique que j’avais visité il y a 20 ans de cela, a pu devenir un endroit aussi sale et triste à la fois.
Triste ! Car dans mes souvenirs j’avais adoré ce lieu extraordinaire, pittoresque et chargé d’histoire. Maintenant, vous pouvez passer votre chemin, l’intérêt financier et touristique à outrance à tuer le site. Pas à cause des touristes, qui bien sur sont en droit de découvrir tout lieu magique mais, par les Marocains eux même qui l’ont Sali, dégradé, en ont fait une véritable poubelle puante et nauséabonde. Ma déception fut immense ! Dommage de quitté le Maroc sur cette mauvaise note….

Une autre particularité de Tanger la cosmopolite est d’avoir une délinquance plus importante que dans le reste du Maroc. Nous fumes surpris de voir un fourgon du style fourrière s’arrêter derrière nos motos avec la mention « sécurité nationale ». Il en est sorti 3 civils qui attrapèrent un jeune et le précipitèrent en poids et en volume à l’intérieur du fourgon parmi d’autres gamins.
Avait-il voulu prendre quelque chose sur nos motos et nos bagages ? Toujours ai t’il que ca ne rigole pas !

Il est temps d’aller au port car les formalités douanières pour sortir du territoire sont longues.
2 heures avant l’embarcadère est un minimum. Les papiers de la moto et nos passeports sont vérifiés par 3 secteurs différents.

























Nous avons de nouveau notre bateau du départ, le »Biladi » de la comarit. Il est de nouveau plein de monde, mais cette fois ci, les 2 ponts supérieurs sont fermés pour cause de travaux. Déjà qu’il n’y avait pas grand-chose a voir et à faire dans ce ferry ! On prend nos cartes « pass » pour accéder à nos couchettes. Celle-ci ne fonctionne pas même en les réinitialisant à l’informatique.
 On nous ouvre les portes à l’aide d’une clé dont possède une hôtesse, en nous rassurant que demain matin, un technicien passera. Bien sur, nous ne sommes pas les seuls à avoir le problème et un passager sur 3 subit cette panne. Mais le lendemain soir le technicien n’étant toujours pas passé, un nombre important de client commencera à être très mécontent. Bien vérifié aussi la manière qu’ils vous attachent les motos dans la cale. Si nous ne faisons pas attention, la corde aurait éventré le siège de mon Harley Davidson. Le personnel est sympathique mais peu efficace et la patience est de rigueur.
Avant d'aperçevoir les cotes françaises et le Mont Saint Clair qui nous indiquera notre arrivée dans le port de Sète, on admire un dernier coucher du soleil sur la Mediterrannée. Magnifique, géant, sublime ......
Si l’on se plaignait un peu de la longueur des contrôles au Maroc, ici c’est plutôt le contraire.
Il y a 2 policiers des frontières qui contrôlent les identités de 800 passagers  et 4 douaniers pour contrôler le débarquement de 200 voitures, fourgons ,camionnettes et motos chargés jusqu’au toit de marchandises parfois douteuses et illicites.
Bien sur ! Il passe sans aucun contrôle 150 véhicules sur les 200 ce qui est proprement scandaleux ! C’est un véritable gruyère et pendant ce temps, on nous parle de sécurité, de contrôle technique, de temps de travail plus important, de départ à la retraite plus vieux pour nous faire culpabiliser. Enfin ! De tous les mensonges que nous racontent les politiques ……

































LE COUT D'UN VOYAGE PAREIL:

Pour ceux à qui cela intéresserait de faire un voyage en Harley Davidson ou bien pour se donner une idée du cout d’un voyage pareil qui pourrait paraître inabordable pour certains d’entre vous et je veux bien concevoir que vous le pensz. Mais encore une fois, les tours operators sont 5 fois plus chers que le budget qui a été consommé pour cette balade. Et encore les tours operators, ne vous offrent pas des Riads comme des palais ou des restaurants à langouste comme nous l’avons fait. Car nous  ne nous sommes privés de rien ! Apéro, bouteilles de vins, palaces, visites, excursions, essence etc. etc. ….. Vous avez pu voir tout le long de notre voyage les prestations que nous nous sommes offertes. Royal me direz vous ! Alors combien ?

























Grandes lanternes Marocaines, livrées pour 41€ TTC 4 fois moins cheres qu'en France. Elles sont maintenant au bord de ma piscine

Pour un couple :

Sur le bateau avec une cabine/couchette et sanitaire douche intérieur + tous les repas et petits déjeunés compris pour les 2 jours et 2 nuits. Aller/retour avec 2 passagers + moto et taxe = 538€
Au Maroc pour un couple : 13 nuits  dans 11 hôtels différents de catégorie supérieure équivalent 4 étoiles en France, sinon plus pour le Riad = 714€
Pour les repas pendant 14 jours toujours par couple en comptant petit déjeuner, déjeuner, diner, Vins et apéro « presque » à volonté = 300€
Pour l’essence de la moto sur la base des 3500 km qui ont été fait au Maroc = 300€
Total réel pour un couple qui a fait ce voyage, sans bien sur compter les lanternes en fer forgés, les épices ou autres souvenirs ramenés …. = 1852€
Oui ! Je sais ca parait incroyable mais c’est le prix d’une organisation faite par nos soins ou notre ami Jean Claude c’est décarcassé pendant 7 mois pour nous réaliser ce voyage.
Bien sur Jean Claude connaît le Maroc à font pour y avoir séjourné pendant 10 ans et Pascale et Patrice habite casablanca avec tous les avantages que cela comporte. Avec un tour operator pour les mêmes prestations, nous aurions du multiplier ce chiffre par 5 et en plus la liberté n’est pas compté  dans leur prix ……


Repost 0
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 15:53

A quelques kilomètres de notre visite du palais Royal et à quelques centaines de mètres de notre hôtel, se trouve l’un des sites considéré comme le plus romantique du Maroc. Dans ce lieu magique, on apprécie à quelques mètres de distances, les vestiges d’un antique arc de triomphe et de salles funéraires, noyés sous la végétation et habitée par des milliers d’oiseaux et en particuliers les cigognes qui viennent y faire leurs nids.




























Bâtie en 1339 sur une ancienne cité romaine, la nécropole du chellah abrite les tombeaux de la dynastie mérénide, ceinte de belles murailles crénelées, la nécropole tomba en déliquescence suite au grand tremblement de terre de 1755. Ce parc s’appelle ainsi en l’honneur de la femme du sultan : Abou Al-Hassan. Chams Al-Doha, "Soleil du Matin", chrétienne convertie à l'Islam reposent ici avec son sultan. Cette dernière, surnommée Lalla Chellah, fait toujours l'objet d'un véritable culte dans le Maroc tout entier : on vient encore se recueillir sur sa tombe près de huit siècles après sa mort.
La visite est incontournable pour les amoureux des vieilles pierres et les férus d’histoire, mais chacun trouvera son compte dans ce site enchanteur qui permet une balade bucolique et romantique. C’est un havre de paix d'une dizaine d'hectares où la tranquillité des lieux est interrompue de temps à autre par le claquement de bec des cigognes. Paysage clos et enchanteur, jardin à l'atmosphère magique.
Si les ruines romaines retiennent surtout l’attention des spécialistes, la nécropole mérinide mérite que l’on s’y attarde. Le minaret à été colonisé par les cigognes et une colonie de hérons garde bœuf et d’ibis on élut domicile dans le parc. Roger trouve un bébé cigogne tombé du nid et essaye de le mettre à l’abri des chats qui rodent dans le parc mais ce sont les lois de la nature.
Plusieurs marabouts sont érigés un peu plus haut dans un bosquet ou se trouve un bassin de pierre ou évoluent poissons et anguilles sacrées. Selon la légende, il serait alimenté par une source miraculeuse ou vivrait un poisson couvert d’écailles d’or.
Ce site est désormais classé et protégé par les autorités Marocaines, qui ont saisi tout l'intérêt historique et touristique de cet endroit à nul autre pareil.




























En remontant vers la sortie, on observe une dernière fois, sur fond de verdure de la vallée du Bou Regreg, le minaret et ses zelliges en faïence polychrome, blancs, noirs, verts et bleus, prestigieux décor pour un nid de cigognes.
 En sortant du parc pour récupérer nos motos, nous sommes abordés par plusieurs jeunes et jolies Marocaines qui nous disent adorer les Harley Davidson et nous demande de faire un tour de la moto de leur reve (pourquoi ce n'est pas moi leur reve ! lol). Devant tant de sourires charmeurs, j’accorde à l’une d’entre elle le plaisir d’une petite balade sur la route. Christian se chargera de sa copine. Les yeux pétillants de bonheur de Zohra et Amel auront compensé la petite perte de temps. Qu’est ce que je ne ferais pas pour faire plaisir …..
 Après une visite pareille, Nous pouvons retourner à l’hôtel pour profiter des commodités de celui-ci et y passer la soirée.
Le Mercure Shéhérazade Spa à Rabat bénéficie d'un emplacement central, il est proche de la vieille médina et du quartier des affaires. Il se trouve à quelques minutes des principaux monuments que nous venons de voir. C'est pour cela qu'il a été choisi , pour son coté pratique à defaut d'etre esthétique !
Idéal pour  les Free Riders, cet hôtel agréable est doté de deux restaurants, l'un gastronomique et l'autre marocain, qui proposent tous les deux une cuisine délicieuse et variée. Le bar salon irlandais et le café sont parfaits pour déguster un apéro qui nous tendait les bras en arrivant !
Soso en profitera immédiatement pour se rendre au Hammam qu’elle avait réservé dés le matin pour un soin corps « 1001 délices ».
Les contes secrets du hammam sont des soins traditionnels orientaux, gommage purifiant au savon noir aromatisé aux huiles essentielles, enveloppement à la cannelle, savonnage aux amendons d’abricots, masque corporel à la fleur d’oranger, détente sous une pluie d’eau tempérée massante, massage oriental à l’huile précieuse apaisant et à l’huile d’argan.
 Soso aura la totale pendant 2 heures pris en charge par 2 professionnelles pour la modique somme de 450 dirhams. Un petit regret quand j’ai appris que même pour les Messieurs, c’était ces ravissantes demoiselles qui s’occupaient de nous, car bien sur il était hors de question de me faire tripoter par des mains masculines. Ah si j’avais su …. !!! Mais soso me l'avait bien caché la coquine.


                      DIAPORAMA DE LA VISITE DU PARC


Repost 0
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 18:34

Des 4 villes impériales du Maroc Rabat en est la capitale et ce n’est pas usurpé de dire que cette ville est tout simplement magnifique, un nombre important de clichés « carte postale » recèle cette cité ravissante. Depuis notre arrivée dans le Nord du Maroc et notamment à Casablanca le temps n’est pas au beau fixe. A croire que c’est l’inconvénient de tous les Nord du monde (je ne peux pas m’empêcher !! hi hi hi) Cela ne fait rien car même par temps couvert et aleatoire les couleurs sont chaleureuses.
les remparts de la kasbah

Entre fleuve et océan, Rabat affiche un visage tout à la fois moderne et serein à l’image de sa casbah des Oudaia, ancienne forteresse reconvertie en village jardin.
La Casbah se trouve sur un promontoire rocheux surmonté par une citadelle, regardant tout à la fois l’atlantique et l’embouchure de l’oued bouregreg. La casbah est une ville dans la ville qui vit à son propre rythme.




























Nous laisserons nos motos au parking de l’une des 2 portes qui accède en son centre. Les Oudaia s’imposent comme l’une des plus belles promenades que l’on puisse faire dans la capitale Marocaine forte de plus de 2 millions d’âmes. On y rentre par la Bab el Kebir, une porte monumentale finement ouvragée. Cet ancien camp militaire est devenu un village apaisant et calme ou tous les amoureux de la ville se donnent RDV.




























Les murs d’un blanc impeccable y sont passés à la chaux, cela nous rappelle immanquablement notre visite de Chefchaouen, le premier jour. Leurs soubassements sont rehaussés d’une large bande bleue.
Le sud de la casbah a été aménagé en jardin hispano mauresque. On s’y promène entre les orangers et les lauriers roses. On se dirige tout naturellement vers la terrasse du « café Maure » qui est une véritable institution pour y déguster thé à la menthe et gâteaux Marocain servi en costume traditionnel tout en regardant le fleuve en contrebas. Pour y arriver, nous devons longer une ruelle tellement étroite que 2 piétons ne peuvent pas se croiser. Nous continuons la visite à pied par la médina.
Harley Davidson garé face à l'entrée du mausolée sous le drapeau Marocain

Beaucoup moins pittoresque que celle de Fès ou de Marrakech, elle n’en est pas moins plus authentique, les produits de ses échoppes s’adressant surtout à une clientèle locale. C’est justement l’intérêt du site, car les prix sont justifiés.
Ensuite nous reprenons nos motos pour nous rendre au mausolée de Mohammed V et de la tour Hassan. On se gare directement devant l’entrée du mausolée sous le drapeau Marocain. Bien évidemment un policier vient nous faire constater que nous ne devons pas nous mettre ici. Seulement voila ! Les Free Riders sont les invités de l’état Marocain et un civil sans doute au courant de notre visite indiquera au fonctionnaire que nous avons les autorisations nécessaires.
Chef d’œuvre de l’art Marocain traditionnel, dans le mausolée tout est luxe et raffinement. Le sarcophage royal d’onyx blanc à été dresse sous une coupole d’acajou et de cèdre du Liban, dorée à la feuille. Une galerie fait le tour du mausolée ou repose aussi Hassan II.
le tombeau de Mohammed V

Juste à coté se dresse la tour Hassan gardées par 2 chevaux blancs remarquables de patience et d’immobilisme. Ce minaret est tout ce qui reste d’une mosquée inachevé et qui aurait du être la plus grande mosquée du monde soutenue par 312 colonnes et 42 piliers de marbre. Celle-ci fut arrêtée à la mort du sultan qui avait décidé de la bâtir et surtout à cause du grand tremblement de terre de 1755.
plafond à l'interieur du mausolée

Aujourd’hui, il n’en reste que ces soubassements impressionnants.
Jean Claude décide maintenant de nous emmener au Palais Royal. Celui-ci bien évidemment ne se visite pas et son entrée en est hyper réglementée. On ne rentre pas à l’intérieur de l’enceinte comme cela !
Arrivée devant l’entrée, les fonctionnaires de police demandent quelques renseignements par Talkie Walkie et nous font mettre de coté. Après avoir eu les autorisations nécessaires par leur hierachie, nous rentrons avec nos motos pour nous garer le plus prés possible du palais. Nous avons la chance d’arriver au moment de la relève de la garde.




























 Instant magique et incroyable, Soso filme la relève de la garde à  peine à 2 mètres de la garde Royale armées jusqu’aux dents. Nous continuons notre visite de la capitale en nous rendant au parc du chellah. Mais celui-ci étant fantastiquement beau, il mérite un article à lui tout seul. Donc RDV dans le prochain épisode……
Porte d'entrée du palais Royal de Rabat

                     DIAPORAMA DE LA VISITE DE RABAT



Repost 0