Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2021 1 17 /05 /mai /2021 06:50
USA LES LEGENDES 4

Le Mono Lake en Californie

 

L’ETRANGE MONO LAKE

Loin des sites touristiques américain se trouve un lac bien moins connu que le lake Yellowstone, lake Pontchartrain en Louisiane, Lake Powell ou Lake Tahoe, c’est le Mono Lake en Californie dans le désert de la Sierra Nevada situé à presque 2000m d’altitude et d’une superficie de 180 kms2.

USA LES LEGENDES 4

Le lac Salé de Bonneville dans le Nevada

La faune et la flore de ce lac fure sauver grâce à l’album mythique des Pink Floyd «  Wish you were here » (écouter ICI). Sans doute, l’un de mes albums préférés du groupe avec "A saucerfull of secret".  Trois ans après la sortie de l’album, des associations se sont formées pour sauvegarder ce précieux écosystème qui est aujourd'hui relativement stable.

USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4

Au Parc National de Saguaro, Arizona

Figurant sur la pochette intérieure du 33 tours en 1975, je fus intrigué par les concrétions calcaires mystérieuses qui sortaient du lac et que l’on appelle ici des « Tufa » sorte de stalagmites. Le lac est d’une superficie de 180 kms2.

USA LES LEGENDES 4

Traversée de bisons devant nos motos dans le Yellowstone...il faut garder son calme !

 

LA LEGENDE DU CODE NAVAJO

En 1942, les combats font rage entre les troupes japonaises et américaines engagées dans la seconde Guerre mondiale, au cœur des îles du Pacifique. Pour organiser leurs assauts, sécuriser leurs déplacements et échanger des informations, les Marines communiquent à l’aide de messages radio cryptés, émis par une machine appelée SIGABA.

USA LES LEGENDES 4

Les chutes du Yellowstone dans le Wyoming

Seul problème : le dispositif est très lent, et contraint les Américains à communiquer en anglais sur le champ de bataille. Une aubaine pour les officiers japonais maîtrisant l’anglais, pouvant ainsi connaître la stratégie de leurs ennemis avant leur mise en place et même émettre de faux messages pour tromper les Américains.

USA LES LEGENDES 4

La Colorado river...la rivière sans retour !

La solution sera initiée par Philip Johnston, un ingénieur californien, qui proposera d’utiliser la langue navajo comme code pour communiquer entre soldats américains. Leur langue, parlée par une trentaine de « Blancs », est transmise exclusivement à l’oral, n’a aucun lien avec une langue asiatique ou européenne et n’a jamais été étudiée. Impossible donc pour un non-initié de connaître cette langue, et encore moins de la comprendre.

USA LES LEGENDES 4

Lors d'un Pow Wow avec les indiens Hopis...la Miss

Pour unifier les communications entre bataillons, un code navajo composé de 274 mots est mis en place. Les mots du jargon militaire n’existent pas dans la langue indienne. Le mot « tortue » est alors utilisé pour désigner un tank, et l’expression « poisson d’acier » est employée pour nommer un sous-marin; les bombes deviennent des œufs et les grenouilles remplacent les véhicules amphibies.

USA LES LEGENDES 4

La Floride dans les Keys...un archipel de plus de 1000 iles

 

Au total, 420 Navajos participent aux combats, et le lexique s’étend de jour en jour pour englober environ 600 mots, avec une syntaxe complexe et des intonations rendant le décryptage impossible.

USA LES LEGENDES 4

Le Canyon de Chelly dans l'Arizona

Le code navajo jouera un rôle crucial lors de la bataille d’Iwo Jima, en février 1945. Pendant les 48 premières heures de l’opération américaine, ce sont environ 800 messages qui seront transmis par les Code talkers travaillant sans relâche, et permettant aux Américains de sortir vainqueurs des combats.

USA LES LEGENDES 4

Devant la maison d'Ernest Hemingway à Key West

 

LA LEGENDE DU JACKALOPE

Connaissez-vous le jackalope ? Cet animal légendaire, à la fois lièvre et antilope. A l’instar d’autres créatures mystiques telles que le monstre du Loch Ness, le centaure, ou encore la licorne, le jackalope non plus n’existe pas.

USA LES LEGENDES 4

Le légendaire Jackalope

Dans certains Etats d’Amérique du Nord, ce lièvre à cornes d’antilope fait partie de l'identité de la nation. Il s’agit par exemple de la créature mythique officielle de l’Etat du Wyoming. Le mythe entourant cette créature serait apparu vers le XVème siècle, lorsque les premiers colons rencontrèrent des animaux malades à l’état sauvage.

USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4

Avec nos amis américains Antony et Kim chez eux en Floride

Il est probable qu’ils aient alors croisé un lièvre souffrant de papillomavirus, une maladie qui provoque des tumeurs allongées et noires sur le corps de l’animal. La légende le dit très farouche et difficile à observer, et qu'aucun spécimen vivant n'a jamais été capturé. On peut en revanche l'entendre puisqu'il imite la voix humaine à la perfection.

USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4

San Francisco la Transamerica pyramid

Les cow-boys avaient parfois la surprise, le soir autour du feu, d'entendre leurs chants répétés fidèlement par une voix aux alentours. En fait, le jackalope est notre dahu. Les trophées présentant des (faux) jackalope abondent aux États-Unis d'Amérique, et Ronald Reagan lui-même en possédait une dans son ranch, aimant à dire qu'il avait lui-même chassé l’animal.

USA LES LEGENDES 4

Le site troglodyte de Mesa Verde

 

LA LOUISIANE LEGENDE VAUDOU

Des histoires effrayantes sur les marécages entourant une créature cajun ont effrayé certaines familles vivant le long des bayous depuis des générations. La légende dit que le Rougarou rôde dans les marais de Louisiane pour traquer les catholiques qui n'observent pas le Carême et les enfants qui ne se comportent pas.

USA LES LEGENDES 4

Soso (cheveux court) devant la plantation de Oak Alley (Autant en emporte le vent), Louisiane

La créature provient d'une bête similaire, le Loup-Garou, qui apparaît dans le folklore médiéval français. Ce monstre du XVIe siècle a toujours été utilisé comme bouc émissaire. Il était plus facile de rejeter sur le Loup-Garou la responsabilité d'enfants disparus du village, de biens volés ou d'événements mystérieux que de mener des enquêtes criminelles compliquées.

USA LES LEGENDES 4

Soso devant le Southfork Ranch de la serie Dallas à Fort Worth, Texas

Si une personne faisait preuve d'un comportement étrange, les villageois pouvaient la condamner en tant que Loup-Garou. Le Loup-Garou suspecté serait alors jugé, et le tribunal rendrait généralement un verdict de culpabilité. Au fil du temps, le Loup-Garou est devenu un outil utilisé par l'église catholique pour s'assurer que ses fidèles obéissent aux règles du carême.

USA LES LEGENDES 4

La plus haute route que nous avons monté aux USA en Harley Davidson à été celle du col Mono à 3230m d'altitude dans la Sierra Nevada.

USA LES LEGENDES 4

En haut, le Parc National de Grand Teton à droite le sommet à 4200m, photo du bas le Golden Gate Bridge à San Francisco

Si quelqu'un refusait d'observer le carême pendant sept années consécutives, la légende veut qu'il soit transformé en Loup-Garou. Cette légende a suivi les colons français dans la région de l’Acadie et de la Louisiane. Un festival du Rougarou a lieu chaque année à Houma. D’ailleurs sur une des photos, je suis avec des indiens Houma.

USA LES LEGENDES 4

Le Grand lac salé prés de Salt Lake City (étape de 700km sous 43°), 120 km de long

USA LES LEGENDES 4

Le Point Zéro à Key West, le point le plus au sud des états-Unis à 90 miles de Cuba

LA LEGENDE DE CRAZYHORSE Le mémorial Crazy Horse est un monument sculpté dans la montagne par le peuple indien. en l’honneur du grand chef. La réalisation a débuté en 1948 et est loin d’être achevé. Une fois terminé, elle deviendra la plus grande sculpture du monde.

USA LES LEGENDES 4

Le Luxor notre hôtel à Las Vegas et sa pyramide de 107 m de haut. L'hôtel compte 4400 chambres

Les dimensions finales de la sculpture seront de 195 m de longueur pour 172 m de hauteur. La tête de Crazy Horse mesurera 27 m de haut; en comparaison, les têtes des quatrePrésidents des Etats-Unis  représentées sur le mont Rushmore mesurent 18 m de haut. On dit que cette oeuvre devraient etre terminé aux alentours de 2060.

USA LES LEGENDES 4

Lac volcanique du Yellowstone

 

                                                               DIAPORAMA USA 4

USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
USA LES LEGENDES 4
Partager cet article
Repost0
free - dans LA ROUTE 66
10 mai 2021 1 10 /05 /mai /2021 06:27
MES LEGENDES AMERICAINES 3

Chicago la ville du Blues électrique... et de Walt Disney à Al Capone.

C’est au départ de Chicago que la route 66 commence son itinéraire de 4000 km. Enfin, ça, c’était avant, car de nos jours la "Mother road" ne compte plus que 1000km de vraiment praticable. Le reste a été englobé dans les « Highway » des immenses autoroutes à 5 voies ou bien des « interstate » qui n’ont rien à envier à nos autoroutes françaises…gratuites bien évidemment !

MES LEGENDES AMERICAINES 3

Au plus haut de la Sears Tower.... 9 millions d'habitants sur 606 km2

La Willis Tower ( ex Sears Tower) avait acquis son titre de plus haut immeuble du monde en 1974. De ses 443 mètres, elle domine Chicago, berceau de l'architecture moderne. Le building a retrouvé son titre en juin 2000.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

Giordano une légende vivante ....à Chicago ! Siamo tutti italiani

Le dimanche 4, une nouvelle antenne de télévision, installée au moyen d'un hélicoptère, a porté la hauteur totale de l'immeuble à 1.730 pieds (527 mètres), laissant loin derrière (à 1 476 pieds) les deux tours de Cesar Pelli, à Kuala Lumpur ( Malaisie), qui lui avaient ravi, en 1998, le titre de plus haut immeuble du monde.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

La Chicago River est un système de cours d'eau et de canaux d'une longueur combinée de 251 kilomètres qui traverse la ville. Le jour de la Saint Patrick elle est colorée de vert.

La Sears Tower réussit le tour de force d'être toujours moderne au XXIe siècle, tout en renvoyant - clin d'œil historique - au souvenir des immeubles en gradins (wedding cakes) dont les étages supérieurs étaient construits en retrait pour laisser pénétrer la lumière jusque dans les rues.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

L'Arche de Saint Louis, Missouri

Le vent souffle en permanence sur son parvis, et les deux halls d'entrée (l'un réservé aux 25.000 visiteurs quotidiens, l'autre au million et demi de touristes qui la visitent chaque année) furent redessinés en 1993 et 1994 par les architectes de Stefano Partners pour accorder leurs proportions à celles du bâtiment géant.

MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3

Au plus haut et à l'intérieur de l'arche....une expérience inouïe !

De Chicago à Saint Louis la route est monotone et on traverse des immenses plaines agricoles avec des fermes géantes. Dans l'État du Missouri le visiteur est accueilli par l'un des édifices les plus emblématiques des États-Unis, la « Gateway Arch » ou porte d'entrée sur l'ouest des États-Unis, à Saint-Louis, la principale localité de l'État.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

Le Capitole de Saint Louis

L’arche de 192m de haut symbolise une époque où la ville était alors la dernière avant la longue traversée de l'ouest. Les pionniers en partance y effectuaient une halte nécessaire pour réaliser leurs derniers achats et se préparer à partir sur les traces de leurs rêves, mais aussi de rigoureuses épreuves et de désillusions, parfois.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

Le Cadillac Ranch au Texas

Actuellement, la Gateway Arch est l'une des attractions touristiques les plus visités dans le monde avec plus de six millions de visiteurs par an, dont environ un million et demi visitent également le sommet du monument. D'une superficie de 6 500 mètres carrés, le centre d'accueil des visiteurs se situe en souterrain entre les jambes de l’arche.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

La piscine de l'hotel en forme de carte du Texas

Le mode de transport pour se rendre au sommet de l’arche est un tramway situé dans chacune des jambes du monument. Chaque tramway est un ensemble de huit compartiments en forme d'œuf d'une capacité unitaire de cinq places. Le voyage vers le sommet prend quatre minutes et la descente trois et c’est très très impressionnant !

MES LEGENDES AMERICAINES 3

Chambre du Big Texas

Au Texas, Cadillac Ranch est un alignement de 10 veilles voitures, des Cadillacs, à demi enfoncées dans le sol. Cette œuvre se situe à l'ouest d'Amarillo au Texas sur l'ancienne route 66. Elle a été créée en 1974 par Chip Lord, Hudson Marquez et Doug Michels, qui faisaient partie du groupe d'art Ant Farm, avant-gardiste de l'architecture, des arts graphiques et du design environnemental.Au fil des ans, le Cadillac Ranch a été repeint plusieurs fois.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

Taos Pueblo au Nouveau Mexique

S’il ne fallait en faire qu’un, c’est peut-être celui-ci : Taos Pueblo, le pueblo de Taos, charmant village du Nouveau-Mexique, un site unique classé à la fois au registre national et au patrimoine mondial de l’Humanité par l’Unesco.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

Ce village, habité par la tribu des Indiens des « Red Willows » (« saules rouges« ) dans le secteur depuis mille ans, a la particularité d’être le plus grand et le seul continuellement habité des Etats-Unis : 150 personnes y vivent encore, sans eau ni électricité, comme le veut la loi ordonnée par le gouvernement tribal.Les habitations et constructions sont en adobe, à étages et en terrasses, et parfaitement conservées et entretenues.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

150 indiens vivent ici sans eau courante ni électricité....

 

LA LEGENDE D’EL RANCHO

Ce motel est une icône de la route 66 à lui tout seul car un nombre important de stars d’Hollywood ont dormis dans ce motel. De Ronald Reagan, Alan Ladd, Spencer Tracy, Katharine Hepburn, Kirk Douglas, Burt Lancaster, William Holden à Errol Flynn etc. …Les photos des films qu’ils ont tournés parsèment les murs de l’hôtel.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

L'église de Taos Pueblo, c’est une statue de Marie qui trône derrière l’autel (et non celle du Christ) : la figure féminine allie à la fois l’image catholique de Marie, et celle de la Mère, alias la Terre, dans le culte indien.

La grande légende de l’établissement, c’est quand le « dernier des géants » John Wayne en personne rentra avec son cheval et demanda au réceptionniste « Une bière pour moi et une autre pour mon cheval. Le « Duke » contribua à immortaliser ce motel pour toujours. Même si vous n’avez pas l’intention de dormir ici ou alors que celui-ci soit complet, n’hésitez pas à rentrer à l’intérieur car c’est un véritable musée.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

Le cimetière de Taos Pueblo et les ruines de l'ancienne église de San Geronimo

 

LA LEGENDE DU CHAPEAU MEXICAIN

Un autre hôtel de légende est le Hat Rock Inn à Mexican Hat prés de Monument Valley. Nous avons dormi dans la chambre ou séjourné John Wayne pendant les tournages des grands westerns de John Ford et nous avons mangé au meme restaurant. Vous me direz, il n’y a pas de mal ! Mexican Hat possède 2 motels, un restaurant et une douzaine de tipis et caravanes.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

La Vallée de la mort. La température la plus haute jamais relevée dans la vallée de la Mort, est également la température la plus haute jamais enregistrée sur Terre, est de 56,7 °C

Bien après nous, Johnny Hallyday de passage dans le hameau pour son « Road Trip » y passera une nuit et demanda la chambre de John Wayne. Une plaque commémorative de Laetitia Hallyday et ses amis sera fixée après son décès.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

Le Parc des Arches

 

LE RAINBOW BRIDGE: Avec ses 90 mètres de hauteur, 84 mètres de long et 10 mètres de largeur, le Rainbow Bridge est le plus grand ponts naturels du monde !

Il est  sacré pour les indiens Navajos car vous êtes ici en territoire indien, et c’est un lieu cérémoniel pour eux.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

Arches National Park, Utha

Alladin est un hameau de 15 habitants et 5 familles en plein désert du Wyoming et 1124m d’altitude. Il possède un General Store qui fait bureau de poste, bar et station essence…

MES LEGENDES AMERICAINES 3

Le Rainbow bridge ..la porte d'entrée de Waka Tanka

Située au nord de San Francisco, dans la baie Richardson, Sausalito est une ville côtière pittoresque, charmante et singulière. Elle est connue pour ses habitations flottantes bariolées, mais elle offre également des restaurants branchés, des galeries d’art, et surtout une vue superbe sur la baie.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

Le lac Powell

 

LE VIEUX FIDELE

C’est le plus célèbre geyser du monde. Dans le parc national de Yellowstone, aux Etats-Unis, des colonnes d’eau bouillantes, alimentées par l’activité géothermique du supervolcan situé juste en dessous, s’élèvent dans le ciel. L’emblématique Old Faithful, le « vieux fidèle », est le geyser le plus captivant : l’éruption d’eau chaude et de vapeur atteint les 50 mètres et se montre d’une ponctualité presque irréprochable.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

Double Arch, Utah 1993

Le parc national de Yellowstone couvre près de 9 000 km2 (plus grand que la Corse). On trouve à Yellowstone plus de 10 000 caractéristiques thermales, soit plus de la moitié des phénomènes géothermiques du monde. Le parc possède également la plus forte concentration mondiale de geysers, 300 environ qui représentent les 2/3 des geysers de la planète.

MES LEGENDES AMERICAINES 3

L'un des geysers du Yellowstone

 

                                                                DIAPORAMA USA

MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
MES LEGENDES AMERICAINES 3
Partager cet article
Repost0
free - dans LA ROUTE 66
11 mars 2009 3 11 /03 /mars /2009 18:40

On arrive à Chicago

J’ai toujours eu du mal à accepter que mes compatriotes Français ont une mauvaise opinion de l’oncle Sam et de ses habitants. Loin du cliché des icones de  l’Amérique et de celle plus folklorique de son cinéma perçu habituellement par nos concitoyens, C’est de l’Amérique de nos cousins germains que je veux mettre en avant, celle de la réalité avec notre histoire commune.
La route 66 nous appelle .....

Parce que la langue de ce pays est l’Anglais (l’espagnol au second rang), on n’imagine pas, chez nous, le rôle que la France a joué dans l’édification de la nation Américaine. Tout juste que Lafayette s’est engagé dans la guerre d’indépendance ou que la Louisiane s’appelait ainsi en l’honneur du roi de France.
quelques réparations anodines !!

Mais qui se souvient que les premiers explorateurs de ce pays/continent, ralliant les grands espaces du Québec au Golfe du Mexique furent des Français. Que le Mississipi fut un fleuve français d’un bout à l’autre de son interminable cours (6700 km avec son affluent le Missouri). Que c’est un Français qui dessina les plans de la capitale Washington DC (Pierre Charles L’Enfant) Que Pittsburg en Pennsylvanie fut d’abord nommé Fort Duquesne.
pas besoin d'attacher nos chevaux mécaniques .....

 Qu’un de nos compatriotes Dupont de Nemours porta en quelques décennies la chimie Américaine au premier rang mondial. Que Chevrolet et Cadillac les prestigieuses marques automobiles sont des noms Français. Qu’un nombre important de villes : Lafayette, Bâton Rouge, Mobile, Saint Louis, Nouvelle Orléans ou nouvelle Rochelle, et même Chicago ou Kansas city…sont des consonances Française.
Et que dire des quelques soixante Paris que l’on recense aux Etats-Unis ou bien tout prés de New York (New Rochelle) l’équipe de football s’appelle les Huguenots !
Des innombrables Fayette ou Fayetteville, de Prairie du chien (Wisconsin) De Vincennes(Indiana) Du Maine, Du Vermont dont la capitale est Montpelier ou de tous ces frenchies qui encore aujourd’hui s’appelle : Laliberté, Bonaventure, Dubois, Duval, Chevalier, Peltier ou Petit ….
Le grand Manitou accueille tout le monde

Des Français ont donc durant trois siècles contribué à façonner la nouvelle nation. Les aléas de la politique internationale ont fait oublier cette prodigieuse aventure collective, faite d’une somme d’histoires individuelles (Toussaint Charbonneau, Jacques Marquette) souvent incroyables qui les ont menés partout, de la « Nouvelle France »jusqu'à la Californie et l’Alaska (capitale Juneau), des verts pâturages acadiens aux après rochers de la ruée vers l’or, des villages de la vieille France profonde (Barcelonnette) aux métropoles naissantes du nouveau monde.
Des Français qui ont couru les bois, descendu mais aussi remonté à la pagaie des fleuves immenses, gravi des montagnes (les grands Tétons, Wyoming) défriché des forets, organisé des plantations, fraternisé avec les indiens plus qu’aucune autre nation ne le fit jamais sur la terre Americaine, fondé des villes et des familles ou traversé en solitaires cette saga (notre Route 66) qui s’appelle, encore aujourd’hui les Etats-Unis.
Ces Français la, oui ont fait l’Amérique. C’est leur épopée que je n’ai jamais manqué de raconter au travers de mon site. Tout le long de mes 20 années de traversée de ce merveilleux pays, je suis allé à la rencontre de ces lieux historique, politique, culturel ou humain, de ces descendants Français, de ces associations(le Florida Chapter dont je suis membre) de ces conservateurs d’archives, d’entrepreneurs, bref de ces « gardiens de la flamme » qui aujourd’hui encore font vivre le souvenir du temps ou des Français construisaient la nation Américaine. 
Même si à cette époque la, le Comté de Nice n’était toujours pas rattaché à la France alors que des territoires comme la Martinique, la Guadeloupe ou l’Algérie étaient déjà Français, je reste fier de l’histoire de mon pays actuel  et de celui de David de Croquetagne (Davy Crockett) qui n’est pas un personnage de fiction du cinéma Américain mais bien le plus grand héros de nos frères Américains.
on trouve toujours à ce loger aux etats unis

 Alors c’est certains que j’adore ce pays plus qu’un autre même si je dois cohabiter avec des Anglophone qui se sont montrés charmants eux aussi tout le long de notre voyage.
Toujours de quoi faire un bon piquenique !!

Alors peut-être maintenant avec l’élection de Barack Obama nous allons recommencer à aimer nos cousins germains qui ont souffert de l’image qu’a pu donner G.W. Busch pendant ces 8 années de règne. Doit-on leur lancer la pierre ou,  devons nous regarder ce qui bout dans notre marmite. Est-ce que nous nous sommes posé la question de savoir comment étions-nous même perçus de l’extérieur ? Notre image ne cesse de se dégrader et encore bien pire depuis qui vous savez !!!
des chaumieres toujours bien accueillantes ...

Allez ! On finira notre voyage initiatique et plein de richesses par cette citation très sympathique.
« Laisse les bons temps rouler » proverbe cajun. (Let’s the good times roll)

Le pays des vampires ce trouve chez nous maintenant .........

Dans les 2 diaporamas suivant , j'ai mis quelques photos inédites de ce périple sur la 66 avec quelques rencontres humaines et fort sympathiques. Car par dessus tout , tout pays peut avoir des paysages de reves mais rien ne vaut la chaleur humaine et les rencontres conviviales avec la poulation locale.Contrairement à notre opinion , les Français sont beaucoup aimés et resteront dans le coeur des Américains comme les amis de toujours. Je pense meme , que nous avons eu plus de contacts parce que nous étions Français et que nous sommes une nation à part avec une forte personnalité et ca ... les Americains adorent !
 

                                                                             DIAPORAMA1




                                                  DIAPORAMA N° 2

Partager cet article
Repost0
free - dans LA ROUTE 66
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 17:24
Nos motos devant l'El Capitan Theater (Bien sur que nous avons droit de nous garer !!)

Ils ne nous restaient plus qu’une journée entière pour visiter Los Angeles avant notre départ à L’aéroport Lax et il est bien évident que c’est complètement insuffisant pour visiter cette ville tentaculaire. Nous devons donc choisir les lieux reconnus les plus représentatifs de la mégalopole.





























La cité des anges n’a pas de réel centre, les quelques 18 communautés recensées se juxtaposent. Vous pouvez parcourir 200 kilomètres de long pour 150 kilomètres de large. Sunset boulevard fait à lui tout seul 40 kilomètres, c’est dément !

 La meilleure façon de découvrir cette mosaïque est sans doute de parcourir Sunset boulevard d’est en Ouest en partant de Downtown. Puis on rejoint Hollywood le berceau du cinéma en n’oubliant pas de sillonner Beverley Hills puis la colline de l’observatoire. Quand vous aurez accompli cela dans une seule journée à Los Angeles vous aurez accompli un exploit tonitruant et c’est ce que nous avons fait.
Le lit des princesses : ici Solange et Gisele

On ne s’en souvient plus guère aujourd’hui, mais les Français ont largement influencé le développement de L .A . Les premiers immigrants Français que l’histoire à retenus étaient d’anciens soldats de Napoléon Bonaparte venus prêter main-forte aux indépendantistes mexicain. Après l’indépendance en 1822 ils s’établirent et plantèrent les premières vignes.

Quand la Californie rejoignit l’union, les Français beaucoup plus instruit que les autres communautés devinrent hoteliers, restaurateurs, boulangers, eleveurs mais aussi consul, Maire, artistes, patron de presse, d’autres comme : Garnier,pelissier,Amestoy,Alliot investirent dans l’immobilier et léguèrent leur nom aux buildings les plus prestigieux de la cité. N’oublions pas que la ville de Cannes est jumelée avec Beverley Hills et que plus de 100000 Français ont élus domicile dans la cité des Anges.
L'observatoire sur le Mont Hollywood à 330 metres de haut

Pour en revenir à notre visite, nous garerons nos Harley Davidson devant le Chinese Theater et l’El Capitan Theater. Oui je sais ! On ne se refuse rien
. Puis nous nous promenons sur le « Walk of fame » ou sont recouverts plus de 2500 étoiles. Je ne manquerais pas d’inscrire mon nom sur une étoile libre !! hi hi hi. Je tombe complètement par hasard sur celle des Doors que je ne manque pas d’immortaliser.

Un nombre impressionnant de personnages du cinéma sont représentés par des gens qui se déguisent et gagnent leur vie en se faisant photographier sur « la promenade de la gloire » Cela va de Marylin Monroe à Dracula ou de Dark Vador à Hannibal Lecter.
Même le stand de T-shirt sur Barack Obama se fait remarquer par la jovialité irrésistible de ses vendeurs. Je ne résiste pas à acheter le T-shirt collector de celui qui sera le 44eme président des états unis d’Amérique.  On décide de lever l’encre et de partir voir le Griffith Observatoire sur le Mont Hollywood. Le panorama est exceptionnel pour peu que la brume disparaisse. Le bâtiment de style art déco Egyptien est de toute beauté, l’intérieur est une merveille d’exposition scientifique.

En reprenant nos motos nous ne pouvons pas nous empêcher de penser à la scène du film » La fureur de vivre »avec James Dean.
Derriere Jame Dean la colline de Hollywood et la route des amoureux

Nous redescendons sur Beverly Hills en contemplant les magnifiques villas de milliardaires de toutes nationalités. La nuit commence à tomber et nous empruntons de nouveau le quartier animé du Sunset Boulevard pour choisir la dernière soirée au restaurant. Nous passons d'abord chez Bartels  qui est une institution pour les fans de Harley Davidson.
Impossible de ne pas aller à l'un des plus grands concessionnaires au monde

Nous jetons notre dévolu sur un restaurant assez chic. Les derniers dollars vont servir à un repas gastronomique. Les deux serveuses super mignonnes nous apportent nos apéritifs accompagnés de tapenade sur des pains grillés. Extraordinaire ces Américains ! Et dire que ma fille à Paris n’arrive pas à trouver de la tapenade, et en plus elle est excellente. On a droit à du pain digne des meilleurs boulangers à l’ancienne. Le repas est succulent et Jean Claude paye du Moët & Chandon pour terminer la soirée.

 

sur la terrasse du Griffith Observatory

Je ne terminerai pas la conclusion de ce périple par une belle phrase philosophique pour décrire tout le bonheur que nous avons eu à faire ce voyage initiatique. L’Amérique me manque déjà trop pour l’abandonner avec cet article, c’est pour cela que vous aurez droit « encore » à mon dernier sentiment sur le pays de l’oncle Sam dans un prochain rendez vous.


                           DIAPORAMA DE CETTE DERNIERE JOURNEE

 


Partager cet article
Repost0
free - dans LA ROUTE 66