Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 13:21

croatie-0641.JPG La Croatie est l’un des pays européens les mieux préservés éco-logiquement ! Ici, les couleurs de la Méditerranée ensoleillée se mélangent harmonieusement avec la sérénité et la fraîcheur des montagnes et la douceur des champs de blé de la plaine Pannonienne. Le pays de la vraie inspiration divine, dont la beauté est immortalisée par les meilleures plumes mondiales, offre des paysages uniques en Europe et recèle, dans un espace relativement restreint, un somptueux patrimoine naturel.

croatie-0195.JPG Une simple promenade le long de la cote se transforme en un fabuleux voyage à travers l'histoire millénaire de ce pays assez méconnu par mes compatriotes, car tout le long de notre séjour, nous n'avons pas rencontré de français et même si peu d'italiens pourtant si proche de la frontière. Par contre la communauté touristique allemande et autrichienne est impressionnante, prés de 80% de celle ci monopolise les hôtels d'Opatija.

croatie-0204.JPG Nous avons emprunté les étroites ruelles bordées de pierres blanches descendants vers les ports animés des villages côtiers comme Lovran, chaque pas nous a apporté une expérience enrichissante de ce pays, issue de la rencontre sublime et fructueuse de quatre culture; de l'occident, de l'orient, de l'esprit centre-européen et du sud méditerranéen.

croatie-0188.JPG Blanchie par le sel de la mer adriatique, embaumée du parfum des pins, de la lavande et de la sauge, bercée par le soleil et le doux mistral, la cote croate est un véritable trésor de beauté méditerranéen. Ornée d'un somptueux collier de perles composé de plus de mille iles et autant d'archipels dans l'immensité bleu azur, on comprend pourquoi la cote croate porte avec fierté l'épithète de création divine exceptionnelle.

croatie-0193.JPG Du balcon de notre chambre d’hôtel, nous avions la vue sur les iles de Crès et de Krk, les iles mythiques d’apsyrtos de la légende argonautique avec des couchers de soleil à faire pâlir la Polynésie. Les Dieux  voulurent couronner leur œuvre et le dernier jour, des larmes, des étoiles et du souffle de la mer, ils créèrent les iles de la mer adriatique dans un archipel somptueux. L’archipel méditerranéen le plus découpé est vraiment une création unique de la nature. Le nombre de ces larmes divines pétrifiées dans la mer représente un vrai paradis nautique pour les robinsons modernes.

croatie-0316.JPG 1244 iles, ilots et récifs offrent aux plaisanciers une féerie nautique. D’ailleurs dans chacun des petits villages que nous visitions, les ports accueillent des yachts qui n’ont rien à envier à ceux de la cote d’Azur et de la French Riviera. Ces iles disposées d’une manière idéale entre elles ne dépassent jamais les dix milles nautiques, d’ailleurs on empruntera l’une d’entre elle, qui est relié par un pont façon ile de ré ou ile d’Oléron.

croatie-0321.JPG On l’emprunte à l’est de Rijeka par un pont d’un kilomètre en une seule arche. On descendra jusqu’au village du même nom. La ville de Krk était déjà le centre urbain de l'île il y a 3000 ans. Cette petite bourgade est grande de ses richesses culturelles. Les premiers occupants connus de l'île sont les Libourniens, peuple illyrien. Après la victoire romaine sur les tribus illyriennes au premier siècle de notre ère, l'île de Krk est rattachée à l'Empire, et la ville s’est romanisée comme en témoignent ses thermes, temples, et autres établissements culturels.

croatie-0346.JPG La vieille-ville de Krk est enceinte de murailles qui, avec les portes de la ville et la forteresse, délimitent et ordonnent l'intra-muros. Du système de défense, demeurent le Kaštel à Kamplin, la tour sur la côte et l'hôtel de ville sur la place principale. La cathédrale de Krk est le fleuron de la ville. Sa construction s'étale sur plusieurs époques, elle s'élève sur une basilique paléochrétienne du Ve siècle, elle-même bâtie sur d'anciens thermes romains, elle est consacrée à l'Assomption de la Vierge.

croatie-0461.JPGcroatie-0311.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'ensemble cathédral comprend aujourd'hui l'église Saint-Quirin, patron de Krk qui abrite les collections d'art sacré et le clocher commun qui domine la ville. Nous continuons notre route en passant par le village de Vrbnik (ne me demander pas comment tous ces noms se prononcent ! ) puis par celui de Punat. Son aspect, vu de la mer ou bien de l'intérieur des terres n'est pas commun: la ville est venue se loger au fond d'une profonde baie, Puntarska draga, au milieu de laquelle se trouve une petite île du nom de Kosljun avec un monastère franciscain. Incroyablement beau !

croatie-0318.JPG Punat est un petit village touristique, à l'écart du monde, du stress et du bruit, c’est à cette beauté inhabituelle que sont liés les débuts du tourisme qui commence dès le 19ème siècle quand le monastère est visité par l'impératrice Caroline, veuve de l'empereur autrichien Ferdinand I, par Maximilien Ferdinand, frère cadet de l'empereur autrichien François Josèphe, et par le roi de Roumanie Karol 1er. Nous empruntons de nouveau le pont pour rejoindre le continent et Opatija, demain nous longerons la cote pour visiter le village de Lovran jusqu’ a l’embarcadère de Brestova ou les ferries partent pour l’ile de Crès.

croatie-0471-copie-1.JPGcroatie-0485.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lovran ressemble à Opatija par ses demeures aristocratiques, mais a conservé son ambiance de pêcheurs et d’agriculteurs. Aux alentours de la localité, ce ne sont que vergers de cerisiers et de châtaigniers. La fête de la châtaigne est d’ailleurs l’une des plus populaires de l’année. Le village est situé à seulement six kilomètres d’Opatija et déjà dans l’Istrie. Mais, c’est le petit village de Volosko qui m’a le plus émut, il est en fait rattaché à Opatija.  Volosko est un petit village médiéval au pied de la montagne de l'Ucka sur le golfe du Kvarner, et surnommé la Riviera d'Opatija.

croatie-0509.JPG  Le village avec ses rues étroites et labyrinthiques, son petit port et un grand nombre de restaurants moins chers que ceux d'Opatija sont un bon compromis pour se régaler en fruits de mer. La promenade à travers les jardins luxuriants d'arbres exotiques, des parcs, de villas du XIXe siècle est très agréable. D'ailleurs la promenade « Lungomare » commence ici et va jusqu'a Lovran (12km).
Enfin, pour terminer notre balade, nous longerons la cote jusqu'à Brestova pour voir les ferries qui rallient l’ile de Crès.

croatie-0516.JPGLa région du Kvarner est facilement accessible pour la plupart des touristes d’Europe. C’est l’adriatique au pied des Alpes, la région Méditerranéenne la plus proche de l’Europe centrale, lieu idéal pour un bref séjour d’une semaine comme le notre. Les voies d’accès routières permettent de s’y rendre assez rapidement. Trieste et la frontière Italienne est à 80 km, Milan et Vienne ne sont qu’à 490 km et Munich à peine plus de 500. L’état des routes est irréprochable et ferait pâlir d’envie notre ex direction départementale de l’équipement ……

croatie-0537.JPG

 

                                  DIAPORAMA DE LA BALADE

Repost 0
biker06 - dans VISITES
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 17:23

croatie 0139La station balnéaire d’Opatija est donc devenue un centre spécialisé du bien être et de la thalassothérapie depuis « la belle époque ». Nous avons donc choisi le « Five Eléments Wellness & Spa » de l’hôtel Ambassador qui propose l’hébergement et les soins adéquate. Un espace de 2500 m2 est proposé à la clientèle de l’hôtel et à celle de l’extérieur par des professionnels du bien être. Voici donc une liste des soins que nous avons fait pendant notre séjour croate.
croatie 0142La marque employée pour la cosmétique est « Payot » une marque bientôt centenaire crée par Nadia Grégoria Payot  qui fût l’une des premières femmes médecins diplômées de la faculté de Lausanne. On commencera donc par un classique aromathérapie: c'est une méthode qui utilise des huiles d'essence avec le but de revitalisation (pour rajeunir la peau), le relâchement du corps et de l'esprit, le rafraîchissement.
croatie 0148croatie 0151

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les bains et les massages on utilise des huiles essentielles qui sont produits par des feuilles, fleurs, fruits et racines des plantes médicales. Le choix des plantes dépend des besoins du client. Le massage aromatique est recommandé pour les soins de renforcement de la peau, contre le stress, les troubles intérieurs, la mauvaise humeur.
croatie 0157Il y a ensuite le massage d'Ayurvede: technique de plus de 5000 ans sur l'étude de l'harmonie de l'esprit et du corps. C'est la cure avec l'huile chaude de sésame qui coule d'un jet léger sur la peau que l’on appelle aussi le spa balancing. Ensuite on passe au sauna finlandais: un espace chauffée a la température entre 60°C et 100°C. Ce sauna est destiné à la relaxation de l'esprit et du corps. Une fois que l’on sort de celui-ci, on se dirige à la fontaine de glace, une sorte de neige que l’on frictionne sur tout le corps.
croatie 0161On continue avec le massage Hot stone: massage aux pierres chaudes. Il s'agît de pierres d'origine volcanique qui gardent longtemps la température. Ce massage aux pierres est approprié à ceux qui voudraient se délibérer de la tension et des spasmes dans les muscles douloureux. De nouveau, on passe dans un  spa turc (hammam) pour terminer avec une Thérapie de Kneipp: hydrothérapie qui donne l'effet avec le changement de l'eau froide et chaude. L'eau chaude est relaxante et diminue l'engourdissement, mais l'eau froide aide à diminuer le mal. Bon, on revient demain pour la suite !
croatie 0164croatie 0411

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On attaque par la réflexothérapie: c'est la cure orientale. Ce massage relaxant des zones de réflexe procure le flux d'énergie par le corps entier. On nous installe maintenant dans l’espace Thalassothérapie: cure par l'eau de mer qui comprend les soins de visage et du corps, saunas et massages. Avec l'eau de mer, on utilise aussi les sels, algues, vase, boue qui sont pleins de minéraux et de vitamines.
croatie 0370 d'un coté une mamie de 55 ans et d'un autre une soigneuse de 23: Je ne vois pas la difference

 

Maintenant c'est le Tui Na: massage chinois qu'on utilise depuis plus de 2000 ans. Le but de ce massage est l'harmonie yin et yang pour que l'énergie vitale puisse couler par le corps sans obstacles. Le masseur combine l'acupressure et des techniques de massage, il utilise donc la pression, les tapages et les frottements pour casser les obstacles qui empêchent le flux d'énergie. Tui na est particulièrement important pour optimiser la circulation. Enfin ma jolie esthéticienne va s’occuper de mes pieds et de mon visage.
croatie 0378 A la sortie du spa Finlandais: la fontaine de glace

 

Mais, le sommet de la prestation est le lomi lomi : Lomilomi, aussi appelé massage hawaiien, est une forme ancienne de massage que pratiquent les indigènes polynésiens. Ce massage est extraordinairement cocooning et enveloppant, c'est un délice. Et il est si différent de tous les autres ! Les guérisseurs traditionnels, qui l'utilisent dans leur pratique, s'en transmettent les techniques depuis de nombreuses générations.
croatie 0398Lomi lomi c'est le toucher dans l'esprit d’aloha qui relie le corps, le cœur et l’âme à la source de vie. Les praticiens utilisent surtout les avant-bras pour masser. Autre particularité, la table est couverte d'un plastique, ce qui permet de faire glisser les avant-bras entre le corps et la table... une sensation inédite et divine qui n'existe dans aucun autre massage. Sans compter les grands effleurages qui semblent bercer le corps au rythme des vagues de l'océan, le traitement comprend un bain de vapeur et un massage avec le sel hawaiien.
croatie 0408Ce magnifique massage complet du corps et du visage inspiré de la tradition chamanique hawaïenne est un massage venu des îles, bercé par la houle d'un océan infini et vivant comme la lave en ébullition qui s'échappe des volcans. Il détend et vivifie, purifie et nourrit, un rituel de renouveau. Encore plus qu'un moment de détente et de bien-être, c'est une cérémonie, une purification et une guérison du corps, du psychisme et de l'âme.
croatie 0414On recourt à ce massage profond, pour relâcher les vieilles tensions et les blocages tenaces, afin de restaurer un état général de bien-être et le bon fonctionnement des ressources naturelles de guérison du corps. Il s'agit de rétablir un sentiment d'unité en soi et de soi au monde. C'est un sentiment d'équilibre et d'harmonie qui fait naître une inspiration et des forces neuves. Se retrouver, dans sa vie, dans son être, dans son essence. La masseuse s'aligne avec Iao Nalani, la source universelle de toute vie qui s'ouvre dans le cœur d’Aloha, de manière à transmettre la juste touche qualitative d'énergie qui convient.
croatie 0418Relaxant, harmonisant et stimulant à la fois, le massage Lomi Lomi se donne avec les mains, les avant-bras, le bout des doigts, les coudes et les articulations des doigts, sur un fond musical de chants hawaïens. Les gestes habités alternativement par les énergies des quatre éléments, terre, eau, feu et air doivent être fluides et habités par le mana, le souffle, l'énergie universelle de vie. Le corps bien huilé est massé, assoupli, étiré, pétri, malaxé, caressé, enveloppé, apaisé et soigné. Les tissus, le système nerveux et l'ossature doivent relâcher peu à peu, couche par couche afin de pouvoir s'abreuver à nouveau de toutes les substances vitales dont ils ont besoin, y compris l'oxygène et l'énergie lumineuse.
croatie 0426Un massage qui ressemble à une danse, gracieux, constamment en mouvement, un massage qui relie toutes les dimensions de l'être et qui rassemble toutes les parties du corps. Ensemble, avec ma masseuse, nous créons un espace de confiance et de paix qui soutient le relâchement des tensions et des blessures subies par le corps, l'émotionnel, le mental et le spirituel. Le massage Lomi Lomi ne néglige aucune partie du corps et travaille autant à la superficie qu'en profondeur. La séance commence par un bref entretien au cours duquel je peux exprimer mes souhaits, ainsi que mes besoins.
croatie 0432Je suis installé ensuite confortablement sur la table de massage, en string et recouverts d'une grand serviette. La masseuse me demande d'exprimer un vœu, pour moi-même, pour ma vie. Elle effectue ensuite une prise de contact à travers la serviette, avant de commencer à l’huile le devant du corps, puis le dos et d'effectuer le massage à proprement dit qui englobe l'arrière des jambes, le dos, les bras, puis le devant des jambes, le corps, les bras et la tête.
croatie 0433Tout au long du massage je suis invité à exprimer mon ressenti, mes besoins et mes limites, il me sera demandé à certains moments de participer en respirant profondément. Pour terminer le massage, la masseuse établi un contact d'intégration et après un temps de repos, elle m’aide à me relever car je vous assure que j’étais dans un état d’hypnotisme total. Avant de se quitter, elle procèdera à un bref feed back. Je rejoins Soso qui se trouve au sauna Bio pour lui dire que c’est son tour. Pendant ce temps je me relaxerai dans le jacuzzi à l’eau de mer chauffée. La suite nous la continuerons dans la pièce dite du cocooning, mais la, je ne peux vous en dire plus....

croatie 0521

croatie 0527                                             

                                   DIAPORAMA DU CENTRE



  
Repost 0
biker06 - dans VISITES
9 janvier 2012 1 09 /01 /janvier /2012 08:34

croatie-0226.JPG

Départ de Grasse vers six heures du matin pour la belle adriatique en compagnie d’un couple d’amis. Notre destination se trouve à environ 800 km et nous parcourrons tout cet itineraire par l’autoroute en grande majorité italienne jusqu'à Trieste, chef-lieu de la région de Frioul-Vénétie julienne, puis ce sera un tout petit bout de Slovénie avant d’arriver à Opatija la station balnéaire réputée de la Croatie.

croatie-0543.JPG Opatija est une ville située en Istrie, au fond de la baie de Kvarner en Croatie. La ville se situe à 110 km de Trieste en Italie, à 200 km de Zagreb et à 250 km de Venise toujours en Italie.
Opatija jouit d'un climat méditerranéen doux, à l'abri des vents froids. Elle était jadis une station très mondaine dans laquelle, depuis le milieu du XIXe siècle séjournèrent des rois, des empereurs, des aristocrates, des personnes très riches et des artistes célèbres. Elle fut surnommée, la « Nice autrichienne ». Le premier hôtel de la ville date de 1840.

croatie-0548.JPG  Opatija est donc le centre touristique mondain de l'Adriatique. Autrefois, lieu de vacances estival et hivernal de la noblesse austro-hongroise grâce aux bienfaits de son climat méditerranéen, elle est aujourd'hui la ville des hôtels de luxe et des anciennes villas et résidences d'été particulières transformées en magnifiques hôtels avec leurs centres de remise en forme, leurs salles de congrès et leurs piscines à eau de mer chauffée.

croatie-0573.JPG Le village  est construit autour d'une ancienne abbaye bénédictine, son nom provient d'ailleurs de la transcription d'abbazia, mot italien signifiant abbaye. C'est au 12ème siècle que l'origine de l'abbaye serait apparue, et on suppose que l'église a été construite sur le site d'un ancien sanctuaire d'une divinité païenne, Liburnian déesse de l'amour, de la santé et de la fertilité. Mais l'amour a toujours été l'invité le plus apprécié à Opatija ! hi hi hi

croatie-0578.JPGcroatie-0037.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le village sort de l'anonymat le jour où les scientifiques mettent en valeurs ses qualités climatiques pour les soins, notamment antituberculeux. Relié à Vienne par chemin de fer dés 1873, toute la noblesse s'y précipite pour profiter des casinos et des palaces. La cure de santé n'était souvent qu'un prétexte pour y passer de fort agréables vacances.

croatie-0114.JPG De nos jours, la ville d'Opatija a su conserver ce caractère de village paradisiaque. Les amoureux des stations balnéaires et de leurs hôtels “fin-de-siècle” trouveront qu’Opatija est une ville au charme d’antan. Ses palais-hôtels entourés de parcs et de jardins remplis de camélias, magnolias et lauriers attirent les vacanciers aimant les séjours détendus dans une ambiance sereine. En 2006, Opatija a remporté une médaille d'argent au prestigieux concours "Entente Florale Fleur d'Or de l'Europe" et la 2ème place du Prix Fleur Bleue en 2010.

croatie-0611.JPG Les nombreux hôtels restaurants, tavernes, cafés et boutiques lui donnent un charme particulier et raffinée et forment ainsi le cadre de la cité ou jusqu’à 6000 touristes peuvent être accueillis.
Véritable paradoxe culturel, aux accents méditerranéens, vénitiens, byzantins et même ottomans, Opatija et la riviera Croate est la reine du tourisme d’été comme d'hiver. Cette côte d’azur des années 20 nous émerveille par ses paysages inoubliables et ses symboles forts de l’histoire.

croatie-0613.JPG  La statue de la "Demoiselle à la mouette" du sculpteur Zvonko Car, placée en face de la mer depuis 1956, est devenue un des symboles de la ville comme le fut la sirène de Copenhague ou la déesse de la mer de Cannes. Ce petit village de pécheurs a su conserver ses légendes et c'est ici que Jason et les argonautes recherchèrent la toison d'or et explorèrent ses chenaux quelques part dans le golfe du kvarner. Il est vrai que les hommes aiment se remémorer les légendes qui les lient à leurs ancêtres les plus éloignés et les plus célèbres, Opatija n'y fait pas exception !

croatie-0617.JPGcroatie-0031.JPG  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  L'église de l'Annonciation, d'architecture néo-romanesque, érigée en 1906 par l'évêque de Trieste (Italie). L’église Saint-Jakob (San Giacomo della Permuca), construite sur les bases d'un vieux monastère de bénédictins, mentionné dès 1439 sont les témoignages d’un passé très catholique qui sera stoppé par le régime des bolcheviques dont Tito sera l’un des artisans de la future Yougoslavie.

croatie-0627.JPG Autre lieu irrésistible de la ville est le Lungomare, une promenade de bord de la mer, aménagée dès 1900 et qui s'étend de Preluka à Lovran sur une distance d'approximativement 12 kilomètres, puis nous pouvons flâner à nouveau avec une promenade exceptionnelle du parc horticole de Saint-Jakob, qui s'étend sur presque quatre hectares et abrite plus de 160 espèces exogènes de plantes en provenance de Chine, d’Australie, d’Amérique du Sud.

croatie-0635.JPGEnsuite, le port, qui vit l'arrivée de la marine de guerre italienne en décembre 1918 et la capitulation de l'Italie en septembre 1943 est charmant de simplicité avec ses barques en bois colorées. Enfin, les villas de la noblesse Autrichienne qui se suivent sans interruption tout le long de la rue Marsala Tita, l’artère principale du village.
La Villa Angiolina, l'un des plus beaux et des plus anciens édifices, a accueillie de nombreuses personnalités de marque comme l’Archiduc François-Ferdinand, Rodolphe de Habsbourg, James Joyce, l'empereur François-Joseph Ier, et Josip Broz Tito.

croatie-0586.JPG En 1889 Le gouvernement autrichien a officiellement déclaré qu'Opatija  est la première station balnéaire sur l'Adriatique.  Après les hôtels, a commencé la construction de villas, pour les besoins des clients les plus exigeants. La première villa a été la «Amalia», dans le voisinage immédiat de l'hôtel "Quarnero" en 1890. Le «Livre d'or" des invités d'Opatija à partir de 1891 commence à se remplir:

croatie-0080.JPG

Stéphanie Koburg, veuve de Rudolf de Habsbourg, le comte Otto, neveu de François-Joseph Ier, Dr Julius Glaxo, balneologist, le Dr Theodor Billroth, un chirurgien mondialement connu, le Dr Léopold Von Schrötter Kristelli, du Département de laryngologie à Vienne qui a reconnu les qualités thérapeutiques d’Opatija, le Dr Rudolf Virchow, le fondateur de la pathologie cellulaire,

croatie-0269.JPGla baronne Emmy Reinleiny, Margareth comtesse Harrach, comtesse Angélique Keglevich , l'empereur Franz Joseph de Habsbourg et l'empereur Guillaume II de Prusse et son épouse Augusta Victoria, ont séjourné à la Villa Amalia, le célèbre écrivain russe Anton Pavlovitch Tchekhov qui se partageait entre Nice et Opatija tout le long de l'année.

croatie-0116.JPG

En 1901 le Roi Carol I de Roumanie demeure à la Villa "Angiolina". En 1902 a été organisée le rallye de voiture Opatija-Nice (Nice etant considéré comme la capitale de l'Europe aristocratique). En 1904 l'empereur François Joseph Ier a visité Opatija pour la deuxième fois. L'église évangélique, conçu par Carl Seidl a été construite. À son ouverture, le roi Oscar II de Norvège et de Suède est resté à Opatija pour trois mois. Le premier casino à Opatija est ouvert dans la villa "Amalia " en 1913. Depuis ce temps-là et de nos jours encore, Opatija est la destination préférée de beaucoup de touristes. Les boutiques élégantes, les lunches bars et les terrasses des hôtels rappellent un centre mondain de niveau mondial.

croatie-0355.JPG

Les promenades à travers ses parcs et sur les sentiers côtiers, ainsi que les baignades sur la plage municipale aménagée ou dans les petites criques apportent l'union rare des plaisirs des charmes de la nature et d'un style de vie élevé imprégné de l'esprit du passé.

croatie-0659.JPG  

 

                                   DIAPORAMA D'OPATIJA

Repost 0
free - dans VISITES
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 10:05

  usa-2011-1155.JPG

Apres avoir traverse la « us one » dans le brouillard, on arrive à San Luis Obispo en pleine fête locale. San Luis Obispo comme beaucoup d'autres villes californiennes à consonance hispanique doit sa création et son développement à la San Luis Obispo Mission de Tolosa, dont la fondation par le père Junípero Serra remonte à 1772.

DSCN0144.JPGSan Luis Obispo est assis sereinement dans une vallée verdoyante encerclée de collines et de pics volcaniques. La petite ville idéale est devenue une des destinations préférées des voyageurs du monde entier. Sa situation géographique très commode, à mi-chemin entre Los Angeles et San Francisco, fait de San Luis Obispo une parfaite halte pour les touristes voyageant le long de l'époustouflante côte californienne. Situé à 13 kilomètres de l'Océan Pacific, San Luis Obispo offre un temps presque parfait avec 315 jours ensoleillés par an, un stupéfiant paysage, de nombreuses activités culturelles, un marché hebdomadaire très populaire, une vie nocturne animée et bien plus encore !

USA-2-1136.JPGUSA-2-1152.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le centre ville est très typique et offre la vraie atmosphère d'une petite ville américaine, la région viticole très variée qui inclue plus d'une centaine de vignobles (merlot, Chardonnay), les plages vierges, les points historiques tels que la cinquième mission, le bâtiment crée par le célèbre architecte Franck Lloyd Wright. Le centre ville de San Luis Obispo, large de cinq km, est assez compact et permet donc de s'y promener très facilement. La petite ville offre de nombreuses activités nocturnes pour les jeunes adultes et ceux qui ont su rester jeunes ! Beaucoup de bars et restaurants sont animés par des concerts "live" où l'on peut également danser.

USA-2-1177.JPGÉtablie au cœur de la vallée des Santa Lucia Mountains, cette ville est donc fréquenté par beaucoup de jeunes et pour cause, il se trouve à proximité, l’Université d'État polytechnique de Californie. Son centre ville regorge de pubs et de saloons fréquentés par une multitude d'étudiants plus colorés vestimentairement les un que les autres et très enthousiastes. D'ailleurs notre accent ne passe pas inaperçu, et une jeune fille vient immédiatement nous aborder. Vous êtes du sud de la France me lance t'elle ! J’ai reconnu votre merveilleux accent du midi (parlant dans un français parfait) ....

USA-2-1171.JPGNotre jeune américaine à passé 2 ans à l'université d'Aix en Provence et en a un souvenir impérissable (qu’est ce que cela aurait été, si elle était allé à Nice !). A tel point ! Quelle nous dit: Le sud de la France me manque. C'est tellement beau et les gens sont gentils... Je lui retourne le compliment et je lui réponds que les "américains" sont adorables et chaleureux aussi !

JMG_0760--8-.JPGUSA-2-1195.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  San Luis Obispo est un endroit sismiquement actif; il y a de nombreuses failles autour de la ville, dont la fameuse faille de San Andreas. San Luis Obispo a un climat Méditerranéen frais les nuits, le soir et le matin.

Ah oui ! Une autre dinguerie purement Américaine est « Bubblegum Alley » qui est connu à San Luis Obispo pour son accumulation de gomme à bulles utilisées sur les murs d'une ruelle. Toute la ruelle est recouverte de Chewing Gum sur une hauteur de 4,60 mètres et 21 mètres de long. Une chique polluante pour tout être normalement constitué mais,  qui est devenu un art moderne ou abstrait pour l’intelligentsia culturelle et créative.

USA-2-1128.JPG Ne me demandez pas ce que j’en pense, je ne suis pas assez intelligent justement, pour cette catégorie d’individus et d’enseignants de l’élite intellectuelle. Je ne suis qu’un simple biker qui n’apprécie pas cela à sa juste valeur.

Le Chewing Gum a commencé à apparaître sur les murs en 1960 avec les étudiants d’une école se trouvant à proximité de l’allée et rejoignant la rue principale. Les riverains se plaignaient, mais le Chewing a continué à se coller et il est même devenu un art ….

USA-2-1192.JPG USA-2-1161.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bubblegum Alley a été présenté sur un certain nombre d'émissions de télévision, les infos, et dans les journaux du monde entier. Des journaux comme le New York Times et le Los Angeles Times ont abordé le sujet  sur les délices de la gomme de tout les machouilleurs en tout genre... et toutes les épitaphes écrites sur les murs avec la gomme à mâcher. Beaucoup d'individus créatifs ont utilisé leurs talents particuliers pour créer des mots avec quelques images collées avec les Chewing Gum.

USA-2-1169.JPG

On continue notre route sur Santa Barbara pour découvrir l'une des plus vieilles missions des états unis, mais aussi l'une des 10 plus importantes de Californie.

USA-2-1202.JPGUSA-2-1203.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La mission fut inaugurée le jour de la fête de Santa Barbara le 14 décembre 1786 mais plusieurs tremblements de terre détruiront partiellement l'édifice qui sera reconstruit à plusieurs reprises. La région était peuplée par les indiens chumash ou canalino qui était une aubaine pour les missionnaires franciscains qui voulaient convertir ces tribus en les attirant à la mission par des cadeaux et leur gentillesse.

USA-2-1200.JPGUn village indien spécial prés de la mission fut édifié pour ceux qui voulaient se convertir au christianisme. La, ils recevaient une éducation et ils prenaient contact avec la vie chrétienne. Entre 1786 et 1846 plus de 4715 indiens chumash dévirent des chrétiens et beaucoup d'entre eux sont enterrés dans le cimetière prés de l'église.

USA-2-1182.JPGUSA-2-1184.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Les franciscains leur enseignèrent l'agriculture dont les produits principaux étaient le blé, le mais, les haricots, les pois et l'orge. Par la suite, les oliviers et les orangers furent plantés ainsi que les vignobles. J'ai même vu un domaine portant le nom de ma fille "Laetitia". Les marchés locaux sont chargés par les étals de fruits et légumes. La mission possède un musée et un jardin tout a fait intéressant à découvrir et nous consacrerons la plupart du temps de Santa Barbara à la visite de ce très beau sanctuaire.

USA-2-1206.JPGSanta Barbara lieu de villégiature, son climat est souvent décrit comme étant méditerranéen, et ce n'est pas pour rien que la ville est surnommée la "Riviera américaine", aussi pour ses plages et ses maisons couvertes de toits en tuiles canal. La ville est fréquentée par une jet set importante et lors de notre passage en ville, le nombre de Porsche aperçu était assez impressionnant. C’est grâce à la série « Santa Barbara » que la ville connaitra une notoriété aussi importante que  celle de Cannes pour la fréquentation des stars.

DSCN9829.JPGC'est dans la foulée des Jeux Olympiques d'été de 1984 qu'un soap-opera quotidien d'un genre nouveau apparaît à l'antenne de NBC aux Etats-Unis : Santa Barbara naît officiellement à l'écran le lundi 30 juillet 1984.La série se fait tout de suite remarquer par son aspect novateur : un ton léger, des comédiens enjoués, un humour permanent... Santa Barbara s'interrompt définitivement le vendredi 15 janvier 1993, après 2137 épisodes ce qui fut le record du genre pour une série populaire.

C'est avec Santa Barbara que se termine notre voyage, demain nous rendrons nos motos à Eagle Riders , notre chrysler à Alamo et nous prendrons l'avion pour la France. See you soon usa. love Forever.

 

                              DIAPORAMA DE LA BALADE

Repost 0
biker06 - dans USA