Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 19:34

 C’est déjà sous une chaleur accablante que nous quittons Kingman à 9H du matin. La veille nous avions déjà eu un avant gout de ce qui va nous attendre dans cette étape. Les arrêts furent fréquents pour faire refroidir les motos ou bien pour reposer les organismes qui souffrent enormement.

Sur la route de kingman. regardez la difference de bronzage à la manche,mon bras est noir.

Des arrêts comme dans ce village semi fantôme de Truxton ou le seul « Frontier Motel » fait office de bar, snack, épicerie, station service et les 9 chambres qui accueillent le voyageur dans ce désert complètement perdu.

Après un demi-siècle de fonctionnement, l’enseigne du Frontier Motel  au néon classique commence à montrer beaucoup de résistance à l'usure.

Comme pour l'Aztec Motel , le Frontier Motel se retrouve souvent dans les films sur la 66

Toutefois, grâce à la Route 66 et à son programme de Préservation l’enseigne a été sauvée de la ruine. Les deux indiennes tout étonnés de voir arriver des voyageurs nous demandent immédiatement d’où nous venons. Quand nous lui expliquons que nous sommes Français en Harley Davidson venant de Chicago Illinois, elles ne peuvent s’empêcher de pousser un cri de stupéfaction.

Les seul clients de ce bar depuis ......... !

 Mais que venez vous donc faire dans le désert de Mojave ? Personne ne vient ici à part les coyotes et les serpents à sonnette depuis que la route 66 est pratiquement abandonnée. On vient se rafraichir avec votre coca cola à volonté sous des appareils de climatisation qui doivent marcher par miracle : lui repondis je !. Dans le bar les indiens c’était plutôt nous, mais à défaut de peintures de guerre colorés, nos visages étaient recouvert de crème anti solaire qui nous faisait ressembler aux tribus Zoulous avec leur face de craie !

Au milieu du desert,sorti de nulle part un vieux garage avec sa Ford T

Donc, en partant de Kingman le matin pour rejoindre le col d’Oatman toujours par la 66 on n’avait encore rien vu de ce qui pouvait nous attendre dans l’enfer du désert.

La route menant à Oatman est très pittoresque car il est rare de trouver un col aussi étroit avec autant de lacets.

Le col d'Oatman spectaculaire et magnifique !

Ce village avait été crée il y a plus de 100 ans après la découverte de mines d’or. Mais en 1921 un incendie ravagea la plupart des maisons en bois. Trois ans plus tard la compagnie minière ferma ses portes. Oatman survécu avec la restauration pour les voyageurs des États-Unis sur la vieille route 66. Mais dans les années 1960, quand l’Inter state 40 fut construit au détriment de la 66 Oatman fut presque mort.

Le bitume fissuré et comblé par du goudron.Attention à ne pas tomber en panne d'essence

Oatman est une ville sympa à visiter, une authentique vieille ville de l'ouest. Clark Gable et Carol Lombard ont vécu leur nuit de noce à l'Hôtel Oatman le 18 Mars 1939. La suite (chambre) de leur lune de miel est encore l'un des attraits majeurs de l’Oatman Hôtel. Gable est retourné souvent jouer au poker avec les mineurs locaux et profiter de la solitude du désert.

Oatman derriere nous . Une seule rue et une cinquantaine d'habitants

L’autre attraction est les ânes sauvages descendant directs des ânes emmenés par les mineurs à la fin des années 1800. Chaque matin, ils viennent en ville chercher de la nourriture. Ils parcourent la rue et saluent les touristes et les bikers. Il existe de nombreuses possibilités de shopping dans Oatman. Beaucoup de commerçants font leurs propres produits, Il y a beaucoup d'articles en cuir fait main, de bijoux indiens et d’excellent couteaux.

Enfin 2 fois par jour, les commerçants d’Oatman quittent leur boutique pour venir faire un spectacle gratuit dans la rue comme au temps de « règlement de compte à OK Corral ».

Ce village est très prisé des bikers, il s’organise une fois par an une concentration Harley Davidson, mais tout le long de l’année vous y verrez un nombre important de ces motos garés devant le saloon à la façon des chevaux d’autrefois attaché par les cow boy au poteau en bois.

Nous repartons de la ville western vers 14H pour rejoindre Las Vegas en passant de nouveau par le désert de Mojave seule route qui rejoint la cité du péché. Quelques dizaines de kilomètres plus loin nous nous trouvons vraiment en enfer. Les températures atteignent 48° et même 60° au sol. Cela devient épouvantable.

 En plein dans le genou, il tire vite le bougre !!

Le désert de Mojave est l’un des déserts les plus chauds du monde avec la vallée de la mort. L’enfer devient réel, les organismes commencent à donner des signes inquiétants de fatigue de stress et d'angoisse. J’ai des vomissements sur la moto et Solange commence à se sentir très mal. On arrive à Bulhead City le thermomètre est à peine descendu à 45°, Solange fait un malaise. On aperçoit un fast Food et on s’y refugie immédiatement.

Le desert de Mojave et sa végetation luxuriante ! hi hi hi

La climatisation est providentielle. Solange va un peu mieux sa crise de
tachycardie et de suffoquement est passé, on décide de faire une longue pose.

Avant de repartir on remplit les bouteilles plastiques d’eau et de glaçons. Il n’est pas question de les boires mais tout le long de la traversée du désert menant à Las Vegas on s’asperge de l’eau fraiche bienfaitrice dans le cou et les vetements.

Le Désert est un privilège, une invitation à un spectacle inoubliable. Plus qu'un tableau, c'est une mosaïque illustrant un monde et une sagesse oubliés...Mais le désert peut être cruel et terrible si l’on ne prend pas un minimum de protection, il ne pardonnera pas. Même si en Arizona le port du casque n’est pas obligatoire, celui-ci vous protégera en tout premier lieu de l’insolation, il est donc fortement conseillé de se couvrir.

Crème solaire sur le visage et plusieurs litres d’eau sont nécessaires. Surtout ne jamais voyager seul avec un seul véhicule. Une panne et c’est le drame !

Enfin ! une ville pour se reposer et laisser refroidir les motos sous l'ombre d'un arbre

Je commence à voir des choppes de bières qui apparaissent de partout, il est temps d’arriver à la Sin City et à l’hôtel qui ne sera pas le « Mirage ».La ville du péché est un paradis après cet enfer !! La Budweiser une source de bonheur ! On commence à voir au loin la stratosphere de Las Vegas. Ca y est ! un bon bain et c'est le bonheur.

 


Repost 0
free - dans VISITES
19 août 2008 2 19 /08 /août /2008 07:12
Moins connu que les grands rassemblements comme la Bike Week de Daytona du mois de Mars ou la biketobefeast d’octobre dans la même ville de l’état de Floride ou bien le Black Hills Rally de Sturgis dans le dakota du Sud (j’ai fait ces 3 la) ou encore le Rally de Hollister en Californie, la Bike Week deLaconia , la bike de Myrthle Beach qui sont très courtisés par les bikers américains et européens , le Laughlin River Run est aussi une pure merveille pour les amateurs de Harley Davidson et de motos customisé.

Quand le royaume du bandit manchot accueille les as du V-Twin…

Si Mister Laughlin, l’homme qui créa la ville n'avait pas compris le potentiel de la situation des 3 états : Nevada, Californie, Arizona  le long de la rivière  Colorado  de sa future ville comme une destination de loisirs, aujourd'hui, il n'y aurait pas de Laughlin, Nevada.

De même, si Dale Marschke, le concessionnaire H-D de San Bernardino, qui a soutenu l'organisation du premier rassemblement en 1983, n'avait pas vu la ville comme un oasis au milieu du désert  pour bikers assoiffés, il n’y aurait pas de Laughlin River Run. 

 










Plus de cent mille bikers enthousiastes braveront la rudesse du désert de Mojave pour assister au 26ème River Run 2008.

Les bikers des états limitrophes viennent ici pour faire la fête, des balades inoubliables, claquer des dollars dans les casinos et surtout profiter des lois permissives du Nevada !

Le port du casque est obligatoire au Nevada, ce qui donne lieu à des scènes cocasses, puisque la frontière de l'Arizona étant à quelques miles, les bikers le retirent dès le pont franchi.










Après l’Arizona's Bike Week de la première semaine d'avril, Laughlin donne le véritable coup d’envoie de la saison dans l'Ouest. Avec ses 10 casinos et presque 11 000 chambres d'hôtels répartis sur les 3 kilomètres de la Casino Drive, ici tout est à proximité. A peine franchi la porte de l’hôtel, tu es immédiatement au cœur de l’événement. 










Les plus grands noms de la transformation Harley orange county choppers, Performance Machine, Big Dog Motorcycles, Chica Custom Cycles, Zéro Engineering, Simms Motorcycles, LA County Choprods, Big Bear Choppers sont là et quelques autres moins connus qui ne vont pas tarder à avoir leurs heures de gloire à en juger par la qualité de leur production.











Le Custom Bike Show du samedi, sans commune mesure avec ceux de Daytona ou de Sturgis présente de très belles machines qui feraient pâlir plus d’un show bike européen. Sponsorisé par l'Edgewater et le Colorado Belle, il présente l’avantage de se dérouler dans un cadre inédit et original : l’esplanade arrière des casinos avec vue imprenable sur la Colorado River et la beauté sauvage du désert à l’infini. Magique !
















Beaucoup de ballades sont organisées quotidiennement, de prendre du plaisir et de découvrir des paysages extraordinaires. Et que demander de mieux que les merveilles de l’ouest américain au guidon de sa grosse cylindrée sur l’historique Route 66.










Elle mènera le biker courageux en 3 heures jusqu’au Grand Canyon ! En traversant les légendaires villes d’Oatman, Kingman et Seligman où l’ancien  coiffeur de la 66, Angel Delgadillo, qui s’est beaucoup investi pour sa conservation, t’accueillera avec un plaisir constant dans son brick-à-brack un peu kitch, véritable musée, office du tourisme et magasin de souvenirs.

Encore une fois , vous decouvrirez une destinations qui associera plaisir,passion et voyage

                                             PORTRAITS DE BIKERS

Repost 0
free - dans VISITES
7 juillet 2008 1 07 /07 /juillet /2008 09:25

 


Vous parler de New York sur le support d’un petit blog comme le mien est impossible à faire donc je ne vais pas m’aventurer dans un exercice aussi périlleux. Un nombre important de chanteurs (Lisa Minelli, Franck Sinatra, Lou Reed, Madonna, Bob Dylan, Le Boss, Duke Ellington) ont chanté la big Apple, Une papardelle d’écrivains (Francis Scott Fitzgerald, James Baldwin, Henry James )ont écrit sur la city. Le cinéma en a fait sa ville fétiche pour l’éternité (gang of Newyork, West side story, King Kong, Le Parrain, Manhattan, Spiderman, Word Trade Center etc. etc. …)

 La multitude d’icones sur cette ville est tellement encré dans nos mémoires que tout le monde connaît les célèbres taxis jaunes, les quartiers de Manhattan (Soho, Greenwich, Little Italy, Chinatown) ses buildings (empire state, Flatiron, Chrysler, Trump, Rockefeller),la statue de la liberté, son métro(Subway)le pont de Brooklyn, central Park , ses équipes sportives (les yankee,les Rangers, les Giants …)ses magasins immenses (Macy’s,Bloomingdale)alors quoi vous dire de plus sur celle qui incarne la démesure Américaine. Juste vous montrer les dernières photos de mes amis de Meaux (77) Nicole & Gilbert qui vienne de passer une semaine fantastique dans la Métropole qui est avec Paris la plus belle ville du monde. Ce sera pour eux la grande année US puisqu’ils font parti des couples qui vont faire le voyage de la route 66 avec nous.

Evidemment ils n’ont pas loupé l’occasion de passer devant le concessionnaire Harley de Newyork et le célèbre Hard Rock Café que j’avais déjà fait en 92 avec mon hébergement dans la 57eme tout proche de celui-ci ou bien prendre en photo le local d’un célèbre Moto Club. New York est impossible à faire en une seule fois, y étant allé 3 fois une semaine, je n’ai absolument pas tout vu et pourtant avec Soso, nous partions le matin à pied de Central Park jusqu'à Battery Park. Pour ceux qui connaissent, vous savez la distance que cela donne !!! C’est aussi une ville qui ne dort jamais, faire la Big Apple de nuit est absolument fabuleux et les sirènes des pompiers ou des ambulances sont autant présentes à 3h du Mat qu’a 16H de l’après midi.

Les boutiques sont ouvertes toutes la nuit et les promeneurs vous indiqueront votre chemin si vous êtes perdu. Newyork n’est pas plus dangereuse que n’importe qu’elle autres grandes villes du monde entier. Je dirais même que depuis Guiliani et Bloomberg elle est l’une des plus sure. Je me suis promené dans Harlem en Décembre 98 (déjà) avec Solange et mes 2 filles complètement rassuré, mais les fausses idées sont toujours persistantes. Nos banlieues parisiennes et notre Metro est bien plus critique !!


                       DRAPEAU DE LA VILLE DE NEW YORK


DIAPORAMA FAIT PAR GILBERT ET NICOLE . PHOTOS TOUTES RECENTES DE NEW YORK AU MOIS DE JUIN 2008


Repost 0
- dans VISITES