Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 septembre 2009 4 10 /09 /septembre /2009 15:53

A quelques kilomètres de notre visite du palais Royal et à quelques centaines de mètres de notre hôtel, se trouve l’un des sites considéré comme le plus romantique du Maroc. Dans ce lieu magique, on apprécie à quelques mètres de distances, les vestiges d’un antique arc de triomphe et de salles funéraires, noyés sous la végétation et habitée par des milliers d’oiseaux et en particuliers les cigognes qui viennent y faire leurs nids.




























Bâtie en 1339 sur une ancienne cité romaine, la nécropole du chellah abrite les tombeaux de la dynastie mérénide, ceinte de belles murailles crénelées, la nécropole tomba en déliquescence suite au grand tremblement de terre de 1755. Ce parc s’appelle ainsi en l’honneur de la femme du sultan : Abou Al-Hassan. Chams Al-Doha, "Soleil du Matin", chrétienne convertie à l'Islam reposent ici avec son sultan. Cette dernière, surnommée Lalla Chellah, fait toujours l'objet d'un véritable culte dans le Maroc tout entier : on vient encore se recueillir sur sa tombe près de huit siècles après sa mort.
La visite est incontournable pour les amoureux des vieilles pierres et les férus d’histoire, mais chacun trouvera son compte dans ce site enchanteur qui permet une balade bucolique et romantique. C’est un havre de paix d'une dizaine d'hectares où la tranquillité des lieux est interrompue de temps à autre par le claquement de bec des cigognes. Paysage clos et enchanteur, jardin à l'atmosphère magique.
Si les ruines romaines retiennent surtout l’attention des spécialistes, la nécropole mérinide mérite que l’on s’y attarde. Le minaret à été colonisé par les cigognes et une colonie de hérons garde bœuf et d’ibis on élut domicile dans le parc. Roger trouve un bébé cigogne tombé du nid et essaye de le mettre à l’abri des chats qui rodent dans le parc mais ce sont les lois de la nature.
Plusieurs marabouts sont érigés un peu plus haut dans un bosquet ou se trouve un bassin de pierre ou évoluent poissons et anguilles sacrées. Selon la légende, il serait alimenté par une source miraculeuse ou vivrait un poisson couvert d’écailles d’or.
Ce site est désormais classé et protégé par les autorités Marocaines, qui ont saisi tout l'intérêt historique et touristique de cet endroit à nul autre pareil.




























En remontant vers la sortie, on observe une dernière fois, sur fond de verdure de la vallée du Bou Regreg, le minaret et ses zelliges en faïence polychrome, blancs, noirs, verts et bleus, prestigieux décor pour un nid de cigognes.
 En sortant du parc pour récupérer nos motos, nous sommes abordés par plusieurs jeunes et jolies Marocaines qui nous disent adorer les Harley Davidson et nous demande de faire un tour de la moto de leur reve (pourquoi ce n'est pas moi leur reve ! lol). Devant tant de sourires charmeurs, j’accorde à l’une d’entre elle le plaisir d’une petite balade sur la route. Christian se chargera de sa copine. Les yeux pétillants de bonheur de Zohra et Amel auront compensé la petite perte de temps. Qu’est ce que je ne ferais pas pour faire plaisir …..
 Après une visite pareille, Nous pouvons retourner à l’hôtel pour profiter des commodités de celui-ci et y passer la soirée.
Le Mercure Shéhérazade Spa à Rabat bénéficie d'un emplacement central, il est proche de la vieille médina et du quartier des affaires. Il se trouve à quelques minutes des principaux monuments que nous venons de voir. C'est pour cela qu'il a été choisi , pour son coté pratique à defaut d'etre esthétique !
Idéal pour  les Free Riders, cet hôtel agréable est doté de deux restaurants, l'un gastronomique et l'autre marocain, qui proposent tous les deux une cuisine délicieuse et variée. Le bar salon irlandais et le café sont parfaits pour déguster un apéro qui nous tendait les bras en arrivant !
Soso en profitera immédiatement pour se rendre au Hammam qu’elle avait réservé dés le matin pour un soin corps « 1001 délices ».
Les contes secrets du hammam sont des soins traditionnels orientaux, gommage purifiant au savon noir aromatisé aux huiles essentielles, enveloppement à la cannelle, savonnage aux amendons d’abricots, masque corporel à la fleur d’oranger, détente sous une pluie d’eau tempérée massante, massage oriental à l’huile précieuse apaisant et à l’huile d’argan.
 Soso aura la totale pendant 2 heures pris en charge par 2 professionnelles pour la modique somme de 450 dirhams. Un petit regret quand j’ai appris que même pour les Messieurs, c’était ces ravissantes demoiselles qui s’occupaient de nous, car bien sur il était hors de question de me faire tripoter par des mains masculines. Ah si j’avais su …. !!! Mais soso me l'avait bien caché la coquine.


                      DIAPORAMA DE LA VISITE DU PARC


Partager cet article

Repost 0