Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2008 3 12 /11 /novembre /2008 10:52


En partant du Canyon de Chelly, nous retrouvons enfin le soleil et les orages vont  nous laisser en paix jusqu'à la fin du voyage, sauf encore une fois, mais cette fois ci nous sommes déjà à l’hôtel.
Dans cette étape pour rejoindre Mexican Hat (chapeau Mexicain), nous traversons le désert et nous parcourons des dizaines de kilomètres sans voir âmes qui vivent ou bien l’ombre d’une station essence. En Partant de Chinle ou se trouve le canyon de Chelly, nous avons plutôt intérêt à faire les pleins d’essence car il n’y aura plus rien jusqu'à notre destination de Mexican Hat ou pour une fois nous avions réservé notre hôtel à l’avance.

Les paysages sont majestueux et c’est un avant gout de ce qui nous attend à Monument Valley le summum du voyage. Nous remontons l’US 191 en passant par les villages semi fantôme de Round Rock, Mexican Water, Bluff pour atteindre au beau milieu du désert le village du chapeau Mexicain. Pendant ce temps, nous avons fait le yoyo avec les fuseaux horaires car depuis le matin en partant de Gallup Nouveau Mexique et en traversant l’Arizona puis l’Utah, c’est 3 fuseaux horaires d’un seul coup que nous subissons.

 A l'est de Monument Valley, sur la rive droite de la San Juan River, on arrive au petit village de Mexican Hat. Un "trading post" traditionnel, en planches de bois sombre, constitue le principal attrait du village avec 2 motels, un restaurant/bar, quelques tipis et des Hogans ! On peut y acheter du carburant, des vivres et des cigarettes, et les traditionnels objets de l'artisanat navajo : conchas, boucles de ceinturon et bracelets.
Un rocher plat en équilibre sur un piton fait penser de loin à un grand sombrero aux larges bords et à la calotte bombée, qui aurait échoué là, abandonné sur son éperon par la tempête. Une piste carrossable va jusqu'au pied de la butte, et le sombrero finit par ressembler à la roche qu'il est. En poussant un peu, on atteint le bord de la falaise, au-dessus de la San Juan. On descend facilement jusqu'à la rivière. Elle roule ses eaux colorées au milieu d'une étroite bande d'arbres, seule végétation sur des rives auxquelles les minéraux et les oxydes donnent l'aspect d'un gâteau marbré pas très ragoûtant.
Avec une population recensée de 90 habitants nous sommes vraiment dans l’un des villages les plus isolés de l’Utah, mais je préfère (en 99 j'avais deja posé mes santiags ici) celui-ci à Kayenta le village à l’ouest de Monument Valley qui est plus grand avec un nombre d’hôtels plus important pour les touristes qui veulent se rendre dans la vallée des Rois. Mais qui ne possède pas le charme de son voisin Mexican Hat qui se trouve tout de même à presque 100 kilomètres l’un de l’autre. Entre ces 2 villages, il n’y en a pas d’autres.

































Mais revenons à notre village presque fantôme qui possède un hôtel avec de superbes chambres : le Hat Rock Inn. Nous garons nos motos devant l’entrée de nos chambres et qu’elle ne fut pas notre surprise de voir 2 serpents à sonnette s’enfuir sous un rocher à notre arrivée. Bon ! On va car même vérifier sous les lits et dans les draps, on sait jamais !! hi hi hi. Je n’ai pas envie d’entendre le son de la clochette pendant la nuit.
Un gros orage tombe pendant 15 minutes ce qui a le mérite de nous offrir ensuite un superbe arc en ciel. Le calme et la beauté des lieux est vraiment reposante après toute cette route en moto, on se promène un peu au bord des falaises de la rivière en faisant bien attention de ne pas croiser l’un de ces reptiles qui infestent les lieux parait’ il !!. Un vieil indien nous prévient du danger. Qu’a cela ne tienne nous rejoignons le bitume de la route pour nous rendre au seul bar/restaurant de notre repaire de crotales.
 Notre restaurant Grill est tenu en famille et à l’époque ou le Lodge était ouvert, John Wayne avait l’habitude de séjourné ici (pendant ses tournage à Monument Valley), à l’intérieur de l’établissement les photos du « Duke » avec les parents de nos propriétaires actuel du bar sont sur les murs du salon.

Avant de manger les énormes steaks que notre cow-boy fait cuire à son BBQ, nous prenons une bière « Lone Star » au comptoir.

































Demain sera l’étape la plus majestueuse du voyage, la traversée de Monument Valley l’une des7 merveilles naturelles du monde. Les yeux ont besoin de se reposer pour en recueillir de nouveau le plus possible.

 La Terre n'est pas un don de nos parents. Ce sont nos enfants qui nous la prêtent.
 
Rien ne peut être vendu. Cette terre nous ne pouvons pas la vendre car elle ne nous appartient pas. Nous ne pouvons pas vendre la vie des animaux et des hommes. Pourquoi ne pas vendre l'air ou la mer immense ?
La terre a un chant. Elle porte le son de l'univers. Chaque créature à un chant. Chaque plante à un chant.
La terre est notre corps. Notre esprit vient du soleil et notre passé est une étincelle du soleil . (Citations Indiennes)

 


Partager cet article

Repost 0
free - dans LA ROUTE 66