Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 19:59
Nous laissons santa Fe derrière nous avec le sentiment d’avoir fait une étape remarquable, pourtant le plus beau est à venir. Nous continuons notre route 66 en passant par Albuquerque mais sans nous arrêter car nous voulons être à Gallup en début d’après midi. Gallup sera notre étape pour rejoindre le canyon de Chelly.

Mais avant de rejoindre l’un des plus beaux Parcs de l’ouest Américain, nous voulons dormir dans ce village typiquement western dont l’Hôtel « El Rancho » est l’un des fleurons de cette époque du Far West.
Ce motel est une icône de la route 66 à lui tout seul car un nombre important de stars d’Hollywood ont dormis dans ce motel. De Ronald Reagan, Alan Ladd, Spencer Tracy, Katharine Hepburn, Kirk Douglas, Burt Lancaster, William Holden à Errol Flynn etc. …Les photos des films qu’ils ont tournés parsèment les murs de l’hôtel.
Mais la plus grande légende que l’établissement peut se vanter, c’est quand le « dernier des géants » John Wayne en personne rentra avec son cheval et demanda au réceptionniste « Une bière pour moi et une autre pour mon cheval. Le « Duke » contribua à immortaliser ce motel pour toujours. Même si vous n’avez pas l’intention de dormir ici ou alors que celui-ci soit complet, n’hésitez pas à rentrer à l’intérieur car c’est un véritable musée. Bien sur comme tous les établissements légendaires, il possède une boutique de souvenirs. Le vendredi et le samedi soir des groupes de country vous feront danser la line dance sur la piste du saloon.
































Nous dînons au Ranch Kitchen qui se trouve sur la 66 à quelques centaines de mètres de l’El Rancho de Gallup. Le boss est un biker, donc solidarité oblige notre repas se fera chez lui. Le repas est bon et peu cher, l’accueil est bien sur à la hauteur pour les motards de passage. Notre cuistot fait aussi trading post et vous trouverez tous les souvenirs en rapport à la « Mother Road ».Une ristourne est accordé aux Bikers.

A Gallup, de nombreuses boutiques western vous proposeront des articles sur l’artisanat indiens mais aussi pour vous habiller. Les lévi’s ou les wrangler sont à 20 dollars. Mais plus rare en France, les jeans « John Stetson «  à 49 Dollars ont vu ma préférence avec des chemises Jack Daniel’s. Puis, une boutique de bottes et de selles très impressionnantes nous  interpelle. En fait les centaines de selles pour les chevaux que nous voyons sont tout simplement gardés en dépôt par le propriétaire du magasin.
Celui-ci nous explique que les indiens préfèrent lui confier les selles pour 100 dollars par mois plutôt que de les laisser chez eux. Car, leurs habitations ne fermant pas, ils se volent entre eux. Ils viendront récupérer leur bien à chaque rodéo.

  Dans beaucoup de magasins nous apercevons un animal bien étrange. Le « Jackalope » C’est  un animal imaginaire du folklore américain, mélange entre un lièvre (jackrabbit) et une antilope (antelope). Il est habituellement représenté comme un lièvre avec des bois.
La légende le dit très farouche et difficile à observer, d'ailleurs on n'a jamais pu capturer de spécimen vivant. En revanche on peut l'entendre, puisqu'il imite la voix humaine à la perfection. Les cowboys avaient parfois la surprise, le soir autour du feu, d'entendre leurs chants répétés fidèlement par une voix aux alentours.

Les trophées présentant des têtes de Jackalope abondent aux États-Unis d'Amérique, et Ronald Reagan lui-même en possédait un dans son ranch, aimant à dire qu'il avait lui-même chassé l'animal. En fait, nous sommes en face du Dahu Américain.
Nous reprenons la route pour visiter le Canyon de Chelly qui est l’un des plus beau canyon à admirer et surtout qui est à échelle humaine par rapport au grand canyon.

Celui-ci ne fait que 500 mètres de hauteurs et quelques kilomètres de large. C'est sa "petite taille" qui permet justement de mieux se rendre compte de la profondeur du décor, des différentes couches de roches et surtout d'admirer le contraste roches marron/verdure... c'est à ne pas manquer !!!
Il y a surtout un endroit à voir : le Spider Rock... Ce rocher de plus de 300 mètres de haut est une véritable divinité pour les indiens pueblo. La femme araignée a élu domicile à la pointe de celui-ci.
Mais une fois de plus l’orage qui tournait autour de nous, nous rattrapera encore et c’est une véritable saucée qui nous tombera sur la tête. La femme araignée voudrait elle nous punir de l’avoir dérangé ?

 


 


Partager cet article

Repost 0
free - dans LA ROUTE 66