Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 19:43

 

 Apres avoir traversé les villes de Bulhead City et de Laughlin en Arizona avec ce désert de Mojave qui fut très pénible, nous arrivons dans la « Sin City » comme le prétend la plupart des Tours operators. La ville du péché et de la perdition. Pour nous se serait plutôt la ville providentielle, une oasis avec une piscine de bière Budweiser et son énorme mousse entretenue par de ravissantes barmaids en tenue de Bunny !! (Non pas le chti hein !)

Fatigué, mais ravie de pouvoir profiter de toute cette ambiance étincelante faites de néons et de lumière qui brille comme le soleil mais sans bruler la peau, nous jetons notre dévolu sur l’Hôtel Casino »Le Luxor ». Arrivés avec nos Harley Davidson et Le Ford Flex devant l’imposante pyramide, nous commençons à faire la queue à la réception façon attraction de Disneyland.

Comme nous sommes le Mardi, les chambres des hôtels casinos de Las Vegas sont moins chères (les Californiens sont retournés à leur boulot) On paye tout de même 250 dollars pour les 2 nuits au lieu des 500 annoncé à partir de Jeudi jusqu’au Samedi soir. Ah oui ! C’est cher mais, on est sensé être dans l’un des plus beaux hôtels du monde.

 Les Grands hôtels Casinos de Vegas sont considérés comme le sommet de l’hôtellerie. Nous avons enfin nos » Pass » pour les chambres, maintenant il faut décharger la voiture et faire monter les bagages qui s’avèrent être très important au fur et à mesure de l’avancé de notre voyage. Il ne reste plus qu’à mettre nos motos et la voiture aux parkings du Luxor qui se situe à l’extrémité de celui-ci. Il est temps de se retrouver dans les chambres pour un repos bien mérité.

Mais voila ! L’hôtel est immense et c’est plutôt une fourmilière avec des ailes Est, Ouest, Nord, Sud pour accéder aux 35 étages de la pyramide.

Entre l’heure de notre arrivé devant la Pyramide et celle ou nous nous sommes allongés dans le Queen Bed, il a passé deux heures et demie et en plus de cela les chambres sont vraiment « BOF »Gisele et Roger ont meme demandé à changer de chambre pour cause de propreté. Ca ne mérite absolument pas le prix que l’on paye avec l’attente pour cette usine à hébergement peu pratique.

La première fois que nous sommes allés à Vegas, nous étions allés dans de petits Motels comme le « Mardi Gras Inn » ( les proprios sont les parents d'un biker travaillant à la concession ) ou le « Wild Wild West » derriere le New York New York bien plus pratique et intéressant avec des prix 4 fois moins chers pour les mêmes chambres et le même confort petit dejeuner compris avec T-shirt en cadeau et carte VIP bien plus accueillant et sympathique que les usines hotels casinos.

LES FREE RIDERS VOUS SOUHAITENT BON SEJOUR A LAS VEGAS EN CHANSON (cliquez sur la video)

 

Vegas n’a plus la réputation d’être cette ville sulfureuse du temps des règlements de compte entre mafieux mais elle est désormais un fabuleux parc d’attraction qui se visite en famille.

Un conseil : N’aller pas à Las Vegas car vous risquerez d’aimer !! hi hi hi

Et Las Vegas c’est comme le Mc Do pour un gastronome ou Disneyland pour un esthète. Un lieu de perditions ou vous égarerez votre âme de « Riders » et votre foi dans vos principes les mieux établis. Vous aimez l’authenticité ? Rien de plus factice que cette citadelle ou la  bière... Euh Non ! L’eau je voulais dire... coule à flots dans les piscines au milieu de jardins luxuriants.

Vous appréciez les espaces naturels ? Vous ne trouverez que des hôtels pharaoniques et des casinos de la taille d’un lagon polynésien. Vous êtes amateurs d’églises Romanes ou de hautes cathédrales (je vois certaines d’entre vous avec les yeux qui brillent) Ici vous êtes dans le temple de l’argent ou bien alors, des petites chapelles qui vous marient car c’est un gros business !

Vous déambuler sur le strip comme dans un décor de cinéma. Le Strip ? Un fleuve d’asphalte à double sens qui s’écoule sur 7 Kms de long charriant chaque année 40 millions de visiteurs.

Vous passez d’hôtel en hôtel comme à Venise de musée en musée. En arpentant le strip vous visiterez Louxor, New York, Monte Carlo, Paris, Venise, vous allez faire le tour du monde. Car à Las Vegas si vous vous contentez de seulement regarder, vous êtes le vrai gagnant du jeu auquel  ce parc d’attraction vous invite car une multitude de spectacles gratuits vous sont offerts, des déjeuners et des diner en buffet gargantuesque pour des modiques sommes de 12 à 15 dollars. Le plus grand concessionnaire Harley Davidson du monde à la taille d’un hyper marché Carrefour avec des ramifications de boutiques de la marque dans la plupart des casinos.

Un Bar Restaurant « Harley Davidson Café »qui se visite comme un musée tout en mangeant des spécialités du nom des modèles de la célèbre moto. Un Hard Rock Café tellement grand qu’il avait accueilli le concert des Rolling Stone au moment de ma visite en 2002. Une tour la stratosphère (350 m) et ses montagnes russes à faire frémir le plus courageux des sauteurs à l’élastique.

Enfin, une rue « Fremont Street » qui se trouve dans le « Downtown » de Vegas, une rue de 500 mètres de long recouvert par un plafond fait de 2,5 millions d’Ampoules et de 12 millions de LED qui vous assure un spectacle semi permanent.Gigantissime ,extraordinaire,Hyper trophyquement disgracieusement démoniaque !!  je ne  sais plus quoi inventer , je ne sais plus quoi dire.
 Seule fausse note est le RDV manqué avec un bloggeur Breton Parigot de surcroit . Si Si  ca existe !!  Genco le rouge qui a des circonstances atténuantes mais auquel je souhaite quand meme de voir son equipe du PSG en L2 et de sa compagne Anne de Bretagne qui devra m'inviter pour mes futures vacances bretonnes.

 

 

 




Tiens ! je viens de gagner pleins de jetons à 500 dollars ……………
  Ah mince ! ils sont faux .... Vous avez pas quelques dollars à me preter pour continuer le voyage !!! Dis Laurent tu me donnes un peu de sous pour acheter le T-Shirt d'Obama.

 


Repost 0
free - dans LA ROUTE 66
17 décembre 2008 3 17 /12 /décembre /2008 18:06

 Apres le Road Movie du Grand Canyon, l’équipage des Free Riders s’apprêtent à passer leur seconde nuit à Flagstaff et retrouver son sympathique train de Santa Fe et sa sirène si « mélodieuse ». Le lendemain matin départ par la route 66 pour une étape entièrement consacré à la route mythique. Celle-ci jusqu'à Kingman et en passant par Seligman est la mieux conservé de tous les Etats-Unis.

Les sections les plus longues et intactes de cette vieille route se trouvent dans la partie Ouest de l’état d’Arizona et du Sud-est de la Californie. Une étendue de 100 miles de la route 66 se dirige vers le Nord-Ouest à partir de Seligman en Arizona, à travers la réserve indienne de la tribu Havasupaià, puis redescend en direction Sud-ouest vers Kingman en Arizona.

Si vous voulez faire l’expérience de la vieille route, c’est une partie exceptionnelle. Les petites villes de Williams, Seligman, Peach Springs et Kingman ont préservées ou restaurées des attractions qui étaient dans le temps aux bords de la route 66. Vous verrez des accommodations et des attractions abandonnées tout le long de cette vieille route nationale.

C'est à Seligman, au Barber Shop d'Angel Delgadillo, que naquit le mouvement de protection de la vieille route et donc la première association Route 66 en 1979. Barbier depuis plus de 30 ans, celui-ci a été interviewé de nombreuses fois par les médias internationaux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'echarpe d'un club mythique dans le salon du senior Delgadillo meme aux USA l'ASSE a fait rever.

 

Dans le dernier clip de Johnny Hallyday, nous pouvons voir le senior Delgadillo avec notre jojo national. N’hésitez pas à rentrer dans son magasin où sont entreposés de nombreux objets d'époque.IL se fera un plaisir de vous raconter l'histoire de la Route 66. On sent que la 66 est sa vie, sa passion. Très sympa et ouvert, vous ne regretterez pas votre visite chez lui. Un endroit incontournable : Angel Delgadillo Memorabilia  217 E. Route 66 Seligman, Arizona  www.route66giftshop.com.  

J'ai rarement vu un choix aussi vaste de souvenirs sur la Route 66. A Seligman, plusieurs boutiques vous feront craquer pour ramener chez vous un petit bout de la 66. Notamment le « Rusty Bolt » tenu par un couple de biker et impossible à ne pas remarquer tellement la devanture est kitch à outrance.

 

On trouve également à Seligman le café-restaurant Snow Cap, qui était tenu par Juan Delgadillo, le frère d'Angel qui a rejoint depuis le paradis des passionnés de la route légendaire. Devant le café et la vieille station essence sont regroupes plusieurs anciennes voitures.

Seligman est Isolée et charmante. Une seule rue, comme dans les westerns. Un ou deux motels et quelques magasins sympathiques très kitch entretenus par les résidents pour le plaisir des yeux du voyageur, nous mangerons au petit café-épicerie de Jerry & Rick (223 E Route 66) où l'on mange américain ou "oriental. Les proprios ont ramené la cuisine thaïlandaise après quelques années passés au pays du sourire. On c’est régalé !!

Nous repartons pour Kingman ville sans grand intérêt mais qui sera une étape pour l’hébergement avant de continuer la route vers Oatman puis Las Vegas.

Tout le long nous rencontrerons à nouveau les nombreux convois du train de Santa Fe, nous approchons aussi du désert de Mojave et cela commence à se ressentir, la chaleur est éprouvante pourtant nous sommes en fin de journée, un magnifique coucher du soleil nous accueille quelques kilomètres avant Kingman dans le désert.

 

 

 

 

Nous ne mettrons pas longtemps à trouver un motel et à nous jeter dans la piscine de celui-ci.

Demain l’étape pour l’ancienne ville fantôme et  minière sera un enfer !!! mais cela nous ne le savons pas encore.

 

 



DIAPORAMA PHOTO DE L'ETAPE

 


Repost 0
free - dans LA ROUTE 66
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 16:50
Départ le matin  de Flagstaff assez tôt pour rejoindre le grand Canyon. Voila ! Nous y sommes dans l’un des hauts lieux de ce monde. Le Grand canyon déverse son immensité devant nos yeux ébahis par tant de majesté. Le Grand Canyon est un des spectacles les plus saisissants du monde. Son immensité, sa majesté, ses couleurs le placent en tête des parcs nationaux américains. Le Grand Canyon est immense. Il a presque 500 kilomètres de long et 20 à 30 kilomètres de large. Ses parties les plus profondes le long de la rivière Colorado se trouvent à 2100 mètres en dessous du plateau qui le borde.
Le Grand Canyon est tellement grandiose que, face à lui, l’homme se sent écrasé. Il est vrai qu’aucune définition ne peut retranscrire la beauté du paysage. Le divin a crée la  magnificence du Grand Canyon, c’est le Jugement universel de la nature et pour la seconde fois en 10 ans, je suis stupéfait par la magie de ce patrimoine de l’humanité.

Nous partons le matin de bonne heure de Flagstaff pour faire la jolie route qui nous mène à l’entrée du parc ou les rangers nous accueillent. Nous empruntons tout d’abord l’US 180 car ensuite nous redescendrons par l’US 64 pour rejoindre Williams qui est un joli village de tradition western. Sans oublier bien sur de nous arrêter au concessionnaire officiel Harley Davidson du Grand Canyon qui se trouve à Bellemont (encore un nom Français pour le patelin) car ce serait un sacrilège de ne pas s’arrêter dans ce haut lieu de la mouvance Bikers de l’Arizona (pour ceux qui Savent de quoi je parle : support 81).C’est non seulement nécessaire au culte mais surtout très spirituel.

« Live to Ride – Ride to Live »
Mais revenons au Grand Canyon car c’est lui qui nous intéresse. Il a été creusé par le fleuve Colorado. Le Grand Canyon ne fait pas uniquement le bonheur des nombreux touristes qui le visitent chaque année, les géologues surnomment l'endroit "la machine à remonter le temps" car le site présente des roches qui comptent parmi les plus anciennes de la Terre, jusqu'à 2 milliards d'années. Incontestablement, il s'agit de la plus grande merveille du monde naturel. Aucun film, aucune photo ne saurait retranscrire l'immensité de cet espace, pas plus que les nuances multicolores qui varient en permanence à toutes les heures du jour. Il faudrait dormir sur place pour pouvoir profiter de chaque heure de la journée. Au moment ou nous y étions l’aspect était brumeux et les couleurs un peu terne. Le Grand Canyon est l'un des plus grands symboles des Etats-Unis. Une gigantesque balafre qui traverse les paysages de l'Arizona sans les défigurer bien sur !!
Le grand canyon c’est la fascination que les Free Riders auront à jamais.

Les visiteurs pourront y observer un nombre incroyable d’espèces vivantes. En tout, on peut y trouver : 355 espèces d’oiseaux, 47 de reptiles, 17 de poissons, 89 de mammifères, 9 d’amphibiens ainsi que des centaines d’espèces invertébrées. Parmi les mammifères, on peut y observer des animaux comme le puma, le coyote, la chèvre et le lynx. Le condor de Californie fait partie des plus grands oiseaux du monde. Pour ceux qui désirent visiter le Grand Canyon, sachez qu’à partir du mois de novembre au mois de mai, la route du versant nord est interdite d’accès en raison des chutes de neige possible.
Maintes fois utilisé dans des décors de films et de publicités, le Grand Canyon semblerait presque familier. On pourrait même se demander où est passé le célèbre cow-boy Marlboro... mort d'un cancer du poumon peut-être. Avec seulement 25€ pour le prix de l’entrée, vous avez atteins le sublime ………

Notre cavale ne prendra pas tragiquement fin comme la scène d'anthologie  de Thelma et Louise où elles propulsent leur voiture dans le Grand Canyon mais les Free riders avec leurs Harley Davidson continuent leur Road Movies en Direction de Seligman la capitale de la Route 66.

DIAPORAMA DE L'ETAPE GRAND CANYON


Repost 0
free - dans LA ROUTE 66
30 novembre 2008 7 30 /11 /novembre /2008 19:29
En descendant l’US 89 pour rejoindre Flagstaff, on quitte le territoire des indiens pour retrouver celui des cow boys. Le contraste est saisissant car jusqu'à présent nous avions vu des caravanes, Mobil Home, hogan, tipis ou bien des bidons villes habitaient par les indiens Navajos éparpillés dans ces vastes plaines désertiques du Nord de l’Arizona puis tout d’un coup nous traversons des forets et les villages ressemblent plutôt à ceux du canada.
Des jolis chalets et de magnifiques ranches d’altitude s’ouvrent à nos yeux. Nous sommes dans l’Amérique des visages pales, celle des cow boys comme autrefois. Celle qui conserve toutes les traditions de l’Amérique profonde, Nous retrouvons le même style d’occupants que Fort Smith (souvenez-vous !).
Arrivé dans cette bonne ville de Flagstaff, nous nous précipitons sur le premier hôtel venu tellement nous avons été échaudé par le lac Powell.

Nous retrouvons notre route 66 dans cette agglomération de 120 000 habitants mais aussi le train de Santa Fe qui va s’avérer très vite une horreur avec son klaxon infernal.
Dans la journée le train de Santa Fe et sa centaine de wagons passe toutes les 4 minutes et il avertit de son passage tous les 100 mètres (nombreux passages à niveau en ville). Si cela peut paraître amusant le jour, la nuit par contre cela devient insupportable et aucun hôtel de la ville n’échappe à son implacable sirène. Heureusement celui-ci ne passe que toutes les heures de la nuit.
Flagstaff est aussi le point de départ pour se rendre au grand Canyon dont je consacrerais un article prochainement. Mais c’est aussi le départ pour le sympathique village de Sedona. Ce coin est considéré et vénéré comme sanctuaire magnifique et spirituel de l’âge préhistorique. La première fois que vous visiterez cette merveilleuse vallée de beauté à vous couper le souffle on comprend pourquoi cela est un endroit vénéré depuis si longtemps.
Les falaises de pierre rouge s’élèvent au-dessus de la vallée. Des buttes, des mesas et des pinacles rocheux se dressent de partout dans cette vallée. De tous les côtés les masses rocheuses sont érodées en formes stupéfiantes qui ressemblent à des forteresses géantes, à des tours, à des pinacles et d’autres paysages exotiques.
Le village de Sedona se trouve au milieu de cette splendeur panoramique entourée de sources d' eau qui descendent des montagnes, des clairières verdoyantes et des forêts de pins en contraste avec ces formations rocheuses rouges. Ce petit village de 11 000 habitants est non seulement magnifique mais c’est aussi un paradis du shopping.





























Mon Indienne favorite  
                                               Mon Americaine favorite

Toutes les boutiques à la mode ce sont ouvertes à Sedona. Il y a bien sur un magasin Harley Davidson indispensable pour les centaines de Bikers qui passent par la. Mais aussi toutes les boutiques western, indiennes et artisanales. Je ne manque pas d’acheter les fameux T-shirt « Red Dirt » qui sont fabriqués et teintés avec la poussière rouges du désert.

Le soir nous rejoignons Flagstaff pour passer la nuit au célèbre « Muséum Club » sur la route 66. Ce pub/saloon est considéré comme l’un des 10 meilleurs clubs de dance des Etats-Unis et les plus grands groupes de country se sont produits dans l’établissement.

Ce soir, c’est le groupe des Rednecks qui mettent le feu et les places valent très chères.

Quand je dis les places, je veux dire les tables assises car l’entrée elle, est à seulement 5 dollars.
Ce qui est étonnant dans ces lointaines contrées de l’Amérique profonde c’est que jeunes ou vieux écoutent et dansent sur la même musique.

Sa rue principale à l’originalité de s’appeler « Leroux Street » mais est ce bien une originalité de trouver une appellation Française aux états unis !

Entourée de merveilles naturelles, Flagstaff accueille chaleureusement les visiteurs dans le nord de l’Arizona.Mais ce n’est pas tout. Avec plus de 200 restaurants, une grande variété d’hébergements, des sites de renommée internationale, et une vie nocturne haute en couleur, le charme de notre petite ville n’a rien à envier aux grandes métropoles.Flagstaff possède de luxuriantes régions boisées, de majestueuses montagnes et une quantité incroyable de parcs et de monuments nationaux. La ville est dotée de nombreux atouts géologiques.

 

                          DIAPORAMA FLAGSTAFF- SEDONA

 

 

 


Repost 0
free - dans LA ROUTE 66