Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 janvier 2009 4 15 /01 /janvier /2009 10:01
Non ! Les photos qui vont suivre n’ont pas été prise en Californie ou bien dans l’Arizona. Il n’y a pas de Mer en Arizona ou au Nevada et, en Californie l’US 1 qui longe le littoral n’a pas le charme de la Corniche de l’Esterel ou bien Corniche d’Or puisque c’est de cette route exceptionnelle qu’il s’agit.
Le village d'Anthéor

La route de la Corniche d'or de l'Esterel était au début du 20 ème siècle la Nationale 7. Aujourd'hui, en empruntant la RN98 sinueuse entre Saint Raphael et Cannes, on traverse des villages et des lieux qui résonnent comme par enchantement et qui valent le détour comme Boulouris, Agay, Anthéor, la pointe du Cap Roux, le Dramont, le Trayas, Miramar, La Napoule, Théoule sur Mer, la Pointe de l'Esquillon, Mandelieu. On longe le Massif de l’Esterel et ses rochers rouges pour rejoindre l’actuelle Nationale 7 à Mandelieu qui passe maintenant par les Adrets.













le massif des Maures et une tour de gué dans l'Esterel

Construite au début du XXe siècle, à l'initiative du Touring Club de France, c'est une des plus belles routes de France, entre les roches rouges du massif et le bleu de la Mer Méditerranée... Traversant quelques charmantes stations balnéaires, elle suit la ligne de chemin de fer. Elle est toujours très fréquentée, malgré un gabarit réduit. Le simple passage d'un autocar peut aujourd'hui générer des embouteillages monstrueux au mois d'aout !

Dans le font , les montagnes enneigés de l'arriere pays Niçois


La Route
doit sa qualité touristique à la mer, avec qui elle vit en symbiose. La partie le Trayas-Théoule d’une vingtaine de kilomètres est la plus admirable. Compte tenu du relief tourmenté du département des Alpes-Maritimes. Elle ne longe pas toujours la mer à son niveau zéro, mais s'en éloigne parfois, positionnée en corniche à des altitudes assez variées. Le point culminant le sommet de la route  se situe dans le massif de l'Esterel, à une altitude de 110 m, au droit de la pointe de la Galère. Les divers cols rencontrés sont bien connus des cyclistes amateurs parcourant quotidiennement la Route, surtout lors de promenades dominicales.
le paradis des peintres

Elle est classée, pour une petite partie
Monument historique au patrimoine français par le Ministère de la culture, les informations étant données dans la base Mérimée

Compte tenu de la beauté des sites qu'elle traverse ou qu'elle domine, elle est bordée  d'habitations et de villas somptueuses qui par endroit gâche un peu le paysage extraordinaire des lieux. Sans ces habitations faites anarchiquement dans les collines, le site aurait pu être classé parc National comme celui de la réserve de Scandola ou Girolata  en Corse si les municipalités avaient su préserver et ne pas être attiré par l’argent des promoteurs.

 

bientot le mimosa sera en fleur , le jaune commence a apparaitre

La Corniche D'or
est une merveille. Jonché en contre bas du massif de l'Esterel ou domine le Mont Vinaigre et le pic de L'ours qui vous font voir le département et les Alpes à 360°, cette route domine elle même la méditerranée avec des panoramas exceptionnel sur la baie de Cannes et les iles de Lérins.
Les Calanques du Trayas
 
Ses rochers rouge vous donnent un air des rocheuses du Nevada. Site classé mondialement , le Massif des Maures vous dévoilera un panorama unique. Les couleurs rouges de l'Esterel sont partout présentes et se mêlent harmonieusement aux différents bleus du ciel et de la mer.
petit escalier descandant à la petite plage de sable rouge
 
Elle surplombe des fonds marins d’une transparence extraordinaire. Les petites cryptes et calanques reçoivent de minuscules plages de sables rouges uniques au monde. Et pour apprécier un peu plus ce panorama admirable le manteau neigeux des montagnes de l’arrière pays Niçois complète le tableau en ce mois de Janvier.

Tout est rouge: le sable les rochers,les cailloux,les murs de la route ....

Il vous est conseillé de demarrer cette route à partir du chateau de la Napoule merveille architecturale de style écossais comme pour le chateau d'Agrefort quelques centaines de metres plus loin qui vous proposera de sejourner pour pas cher dans un authentique chateau d'Ecosse. (7/3 au 4/4 pension complete à 345€ la semaine)
Le chateau de la Napoule

Un peu d’histoire :

C’est en 1903 que fut achevée la liaison côtière entre le Var et les Alpes-Maritimes, véritable carte postale azuréenne célèbre dans le monde entier.
la plage du mouret rouge l'une des plus prisée de Cannes sable fin et palmier au bord de l'eau


Devenue un mauvais sentier, à peine pratiqué par quelques douaniers surveillant les rivages, cette route épouse en maints endroits le tracé de la Via Aurélia, voie romaine édifiée deux millénaires plus tôt, abandonnée à la suite des invasions barbares laissant la côte quasiment déserte depuis quinze siècles.
La nouvelle voie est créée grâce à la conjonction de plusieurs facteurs favorables : les touristes, recherchant de nouveaux lieux à découvrir et visiter à l’heure où la naissance de l’automobile leur offre de nouvelles perspectives, trouvent un écho puissant auprès du Touring Club de France, qui lancera l’entreprise.
le memorial Abel Ballif 1er president du touring club

Le succès est immédiat : la route permet en effet l’aller-retour dans la journée entre les deux grandes villes côtières, le long des paysages magnifiques alliant le pittoresque du site au grandiose du panorama.
A la pointe du dramont une tour de gué Génoise

Malgré les « frayeurs » causées par les pics, les tournants, les sinuosités et l’étroitesse de la voie : trois mètres de large à peine, c’est à pied, à cheval, à bicyclette et en voiture que la route est sillonnée.













Mandarines,Clementines et Citroniers dans les villas du bord de mer au mois de Janvier sur la cote d'Azur

A peine interrompue par la première Guerre mondiale, c’est durant l’entre deux guerres, toujours grâce au Touring Club, qu’elle sera élargie.

Bien évidement, c’est hors saison qu’il faut faire cette route pour l’apprécier à sa juste valeur puisque de toute manière il fait toujours beau et doux sur la Cote d’Azur meme au mois de Janvier.Et c'est justement ce 13 Janvier 2009 à 15H que j'ai emprunté cette route magnifique en Harley pour une petite balade hivernale.

Les montagnes de l'Esterel qui protegent les Alpes Maritimes du mistral en tout premier lieu et des diverses intemperies.

                DIAPORAMA DE LA ROUTE DE LA CORNICHE D'OR

 


Les prix sur la cote d'azur ne sont pas toujours ceux que l'on croit.Il suffit de trouver les bons endroits.
Cliquez sur la vignette pour voir les tarifs en pension complete dans le chateau d'Agecroft. Et dire qu'il y en a qui mette 650€ la semaine dans un bungalow pres de hyeres dans le var








CLIQUER SUR L'IMAGE

Repost 0
free - dans COTE D'AZUR
11 janvier 2009 7 11 /01 /janvier /2009 19:43

 

 Apres avoir traversé les villes de Bulhead City et de Laughlin en Arizona avec ce désert de Mojave qui fut très pénible, nous arrivons dans la « Sin City » comme le prétend la plupart des Tours operators. La ville du péché et de la perdition. Pour nous se serait plutôt la ville providentielle, une oasis avec une piscine de bière Budweiser et son énorme mousse entretenue par de ravissantes barmaids en tenue de Bunny !! (Non pas le chti hein !)

Fatigué, mais ravie de pouvoir profiter de toute cette ambiance étincelante faites de néons et de lumière qui brille comme le soleil mais sans bruler la peau, nous jetons notre dévolu sur l’Hôtel Casino »Le Luxor ». Arrivés avec nos Harley Davidson et Le Ford Flex devant l’imposante pyramide, nous commençons à faire la queue à la réception façon attraction de Disneyland.

Comme nous sommes le Mardi, les chambres des hôtels casinos de Las Vegas sont moins chères (les Californiens sont retournés à leur boulot) On paye tout de même 250 dollars pour les 2 nuits au lieu des 500 annoncé à partir de Jeudi jusqu’au Samedi soir. Ah oui ! C’est cher mais, on est sensé être dans l’un des plus beaux hôtels du monde.

 Les Grands hôtels Casinos de Vegas sont considérés comme le sommet de l’hôtellerie. Nous avons enfin nos » Pass » pour les chambres, maintenant il faut décharger la voiture et faire monter les bagages qui s’avèrent être très important au fur et à mesure de l’avancé de notre voyage. Il ne reste plus qu’à mettre nos motos et la voiture aux parkings du Luxor qui se situe à l’extrémité de celui-ci. Il est temps de se retrouver dans les chambres pour un repos bien mérité.

Mais voila ! L’hôtel est immense et c’est plutôt une fourmilière avec des ailes Est, Ouest, Nord, Sud pour accéder aux 35 étages de la pyramide.

Entre l’heure de notre arrivé devant la Pyramide et celle ou nous nous sommes allongés dans le Queen Bed, il a passé deux heures et demie et en plus de cela les chambres sont vraiment « BOF »Gisele et Roger ont meme demandé à changer de chambre pour cause de propreté. Ca ne mérite absolument pas le prix que l’on paye avec l’attente pour cette usine à hébergement peu pratique.

La première fois que nous sommes allés à Vegas, nous étions allés dans de petits Motels comme le « Mardi Gras Inn » ( les proprios sont les parents d'un biker travaillant à la concession ) ou le « Wild Wild West » derriere le New York New York bien plus pratique et intéressant avec des prix 4 fois moins chers pour les mêmes chambres et le même confort petit dejeuner compris avec T-shirt en cadeau et carte VIP bien plus accueillant et sympathique que les usines hotels casinos.

LES FREE RIDERS VOUS SOUHAITENT BON SEJOUR A LAS VEGAS EN CHANSON (cliquez sur la video)

 

Vegas n’a plus la réputation d’être cette ville sulfureuse du temps des règlements de compte entre mafieux mais elle est désormais un fabuleux parc d’attraction qui se visite en famille.

Un conseil : N’aller pas à Las Vegas car vous risquerez d’aimer !! hi hi hi

Et Las Vegas c’est comme le Mc Do pour un gastronome ou Disneyland pour un esthète. Un lieu de perditions ou vous égarerez votre âme de « Riders » et votre foi dans vos principes les mieux établis. Vous aimez l’authenticité ? Rien de plus factice que cette citadelle ou la  bière... Euh Non ! L’eau je voulais dire... coule à flots dans les piscines au milieu de jardins luxuriants.

Vous appréciez les espaces naturels ? Vous ne trouverez que des hôtels pharaoniques et des casinos de la taille d’un lagon polynésien. Vous êtes amateurs d’églises Romanes ou de hautes cathédrales (je vois certaines d’entre vous avec les yeux qui brillent) Ici vous êtes dans le temple de l’argent ou bien alors, des petites chapelles qui vous marient car c’est un gros business !

Vous déambuler sur le strip comme dans un décor de cinéma. Le Strip ? Un fleuve d’asphalte à double sens qui s’écoule sur 7 Kms de long charriant chaque année 40 millions de visiteurs.

Vous passez d’hôtel en hôtel comme à Venise de musée en musée. En arpentant le strip vous visiterez Louxor, New York, Monte Carlo, Paris, Venise, vous allez faire le tour du monde. Car à Las Vegas si vous vous contentez de seulement regarder, vous êtes le vrai gagnant du jeu auquel  ce parc d’attraction vous invite car une multitude de spectacles gratuits vous sont offerts, des déjeuners et des diner en buffet gargantuesque pour des modiques sommes de 12 à 15 dollars. Le plus grand concessionnaire Harley Davidson du monde à la taille d’un hyper marché Carrefour avec des ramifications de boutiques de la marque dans la plupart des casinos.

Un Bar Restaurant « Harley Davidson Café »qui se visite comme un musée tout en mangeant des spécialités du nom des modèles de la célèbre moto. Un Hard Rock Café tellement grand qu’il avait accueilli le concert des Rolling Stone au moment de ma visite en 2002. Une tour la stratosphère (350 m) et ses montagnes russes à faire frémir le plus courageux des sauteurs à l’élastique.

Enfin, une rue « Fremont Street » qui se trouve dans le « Downtown » de Vegas, une rue de 500 mètres de long recouvert par un plafond fait de 2,5 millions d’Ampoules et de 12 millions de LED qui vous assure un spectacle semi permanent.Gigantissime ,extraordinaire,Hyper trophyquement disgracieusement démoniaque !!  je ne  sais plus quoi inventer , je ne sais plus quoi dire.
 Seule fausse note est le RDV manqué avec un bloggeur Breton Parigot de surcroit . Si Si  ca existe !!  Genco le rouge qui a des circonstances atténuantes mais auquel je souhaite quand meme de voir son equipe du PSG en L2 et de sa compagne Anne de Bretagne qui devra m'inviter pour mes futures vacances bretonnes.

 

 

 




Tiens ! je viens de gagner pleins de jetons à 500 dollars ……………
  Ah mince ! ils sont faux .... Vous avez pas quelques dollars à me preter pour continuer le voyage !!! Dis Laurent tu me donnes un peu de sous pour acheter le T-Shirt d'Obama.

 


Repost 0
free - dans LA ROUTE 66
4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 19:34

 C’est déjà sous une chaleur accablante que nous quittons Kingman à 9H du matin. La veille nous avions déjà eu un avant gout de ce qui va nous attendre dans cette étape. Les arrêts furent fréquents pour faire refroidir les motos ou bien pour reposer les organismes qui souffrent enormement.

Sur la route de kingman. regardez la difference de bronzage à la manche,mon bras est noir.

Des arrêts comme dans ce village semi fantôme de Truxton ou le seul « Frontier Motel » fait office de bar, snack, épicerie, station service et les 9 chambres qui accueillent le voyageur dans ce désert complètement perdu.

Après un demi-siècle de fonctionnement, l’enseigne du Frontier Motel  au néon classique commence à montrer beaucoup de résistance à l'usure.

Comme pour l'Aztec Motel , le Frontier Motel se retrouve souvent dans les films sur la 66

Toutefois, grâce à la Route 66 et à son programme de Préservation l’enseigne a été sauvée de la ruine. Les deux indiennes tout étonnés de voir arriver des voyageurs nous demandent immédiatement d’où nous venons. Quand nous lui expliquons que nous sommes Français en Harley Davidson venant de Chicago Illinois, elles ne peuvent s’empêcher de pousser un cri de stupéfaction.

Les seul clients de ce bar depuis ......... !

 Mais que venez vous donc faire dans le désert de Mojave ? Personne ne vient ici à part les coyotes et les serpents à sonnette depuis que la route 66 est pratiquement abandonnée. On vient se rafraichir avec votre coca cola à volonté sous des appareils de climatisation qui doivent marcher par miracle : lui repondis je !. Dans le bar les indiens c’était plutôt nous, mais à défaut de peintures de guerre colorés, nos visages étaient recouvert de crème anti solaire qui nous faisait ressembler aux tribus Zoulous avec leur face de craie !

Au milieu du desert,sorti de nulle part un vieux garage avec sa Ford T

Donc, en partant de Kingman le matin pour rejoindre le col d’Oatman toujours par la 66 on n’avait encore rien vu de ce qui pouvait nous attendre dans l’enfer du désert.

La route menant à Oatman est très pittoresque car il est rare de trouver un col aussi étroit avec autant de lacets.

Le col d'Oatman spectaculaire et magnifique !

Ce village avait été crée il y a plus de 100 ans après la découverte de mines d’or. Mais en 1921 un incendie ravagea la plupart des maisons en bois. Trois ans plus tard la compagnie minière ferma ses portes. Oatman survécu avec la restauration pour les voyageurs des États-Unis sur la vieille route 66. Mais dans les années 1960, quand l’Inter state 40 fut construit au détriment de la 66 Oatman fut presque mort.

Le bitume fissuré et comblé par du goudron.Attention à ne pas tomber en panne d'essence

Oatman est une ville sympa à visiter, une authentique vieille ville de l'ouest. Clark Gable et Carol Lombard ont vécu leur nuit de noce à l'Hôtel Oatman le 18 Mars 1939. La suite (chambre) de leur lune de miel est encore l'un des attraits majeurs de l’Oatman Hôtel. Gable est retourné souvent jouer au poker avec les mineurs locaux et profiter de la solitude du désert.

Oatman derriere nous . Une seule rue et une cinquantaine d'habitants

L’autre attraction est les ânes sauvages descendant directs des ânes emmenés par les mineurs à la fin des années 1800. Chaque matin, ils viennent en ville chercher de la nourriture. Ils parcourent la rue et saluent les touristes et les bikers. Il existe de nombreuses possibilités de shopping dans Oatman. Beaucoup de commerçants font leurs propres produits, Il y a beaucoup d'articles en cuir fait main, de bijoux indiens et d’excellent couteaux.

Enfin 2 fois par jour, les commerçants d’Oatman quittent leur boutique pour venir faire un spectacle gratuit dans la rue comme au temps de « règlement de compte à OK Corral ».

Ce village est très prisé des bikers, il s’organise une fois par an une concentration Harley Davidson, mais tout le long de l’année vous y verrez un nombre important de ces motos garés devant le saloon à la façon des chevaux d’autrefois attaché par les cow boy au poteau en bois.

Nous repartons de la ville western vers 14H pour rejoindre Las Vegas en passant de nouveau par le désert de Mojave seule route qui rejoint la cité du péché. Quelques dizaines de kilomètres plus loin nous nous trouvons vraiment en enfer. Les températures atteignent 48° et même 60° au sol. Cela devient épouvantable.

 En plein dans le genou, il tire vite le bougre !!

Le désert de Mojave est l’un des déserts les plus chauds du monde avec la vallée de la mort. L’enfer devient réel, les organismes commencent à donner des signes inquiétants de fatigue de stress et d'angoisse. J’ai des vomissements sur la moto et Solange commence à se sentir très mal. On arrive à Bulhead City le thermomètre est à peine descendu à 45°, Solange fait un malaise. On aperçoit un fast Food et on s’y refugie immédiatement.

Le desert de Mojave et sa végetation luxuriante ! hi hi hi

La climatisation est providentielle. Solange va un peu mieux sa crise de
tachycardie et de suffoquement est passé, on décide de faire une longue pose.

Avant de repartir on remplit les bouteilles plastiques d’eau et de glaçons. Il n’est pas question de les boires mais tout le long de la traversée du désert menant à Las Vegas on s’asperge de l’eau fraiche bienfaitrice dans le cou et les vetements.

Le Désert est un privilège, une invitation à un spectacle inoubliable. Plus qu'un tableau, c'est une mosaïque illustrant un monde et une sagesse oubliés...Mais le désert peut être cruel et terrible si l’on ne prend pas un minimum de protection, il ne pardonnera pas. Même si en Arizona le port du casque n’est pas obligatoire, celui-ci vous protégera en tout premier lieu de l’insolation, il est donc fortement conseillé de se couvrir.

Crème solaire sur le visage et plusieurs litres d’eau sont nécessaires. Surtout ne jamais voyager seul avec un seul véhicule. Une panne et c’est le drame !

Enfin ! une ville pour se reposer et laisser refroidir les motos sous l'ombre d'un arbre

Je commence à voir des choppes de bières qui apparaissent de partout, il est temps d’arriver à la Sin City et à l’hôtel qui ne sera pas le « Mirage ».La ville du péché est un paradis après cet enfer !! La Budweiser une source de bonheur ! On commence à voir au loin la stratosphere de Las Vegas. Ca y est ! un bon bain et c'est le bonheur.

 


Repost 0
free - dans VISITES
26 décembre 2008 5 26 /12 /décembre /2008 13:37

Quand Cannes célèbre la fin d’année à l’heure québécoise, l’homme en rouge et blanc adopte l’accent de la “Belle Province“, les rennes prennent des allures de caribous et les chalets se font cabanes pour mieux restituer toute la magie des fêtes. Tabernacle ! C’est Noël !
En ce premier Dimanche d’hiver Soso et votre serviteur prenons la moto pour descendre sur la Croisette. Voir le marché de Noel est toujours aussi superbe, sur le vieux port face au Suquet.
 Oh surprise !  Je ne m’attendais pas à des festivités sur le 400eme anniversaire de la ville de Québec puisque jusque la, on avait assisté à grand renfort publicitaire sur la Cote D'Azur, à ce qui devait être le très décevant village Canadien de la Principauté de Monaco. Alors ! Je ne comprends plus rien car pour celui-ci qui est plus important pour nous public ordinaire, je n’ai vu aucune pub à son encontre et pourtant le village Canadien Cannois mérite le respect.
Finalement , dans ce pays on fait tout à l’envers de la logique, ce n’est qu’un simple constat de ma part.

Le drapeau de la belle Province flottait sur le palais des Festivals comme la grande Star qu’il mérite d’être ! Partout la fleur de Lys était présente, sur les tonneaux, les chalets, les tables et les banderoles. De nombreuses cabanes proposaient les produits de nos cousins Américains et Indiens,le sirop d'érable et le cidre de glace coulait à flot , les bieres de Robert Charlebois et leurs jolies étiquettes rappellaient la presence Francaise. Enfin ! J’étais content d’honorer à leurs justes valeurs ces gens que j’aime beaucoup. Merci Cannes !
Mais, les cabanes de spécialités Canadiennes n’étaient pas que le simple attrait du marché de Noel Cannois.
Une exposition de 150 crèches québécoises et 12 tableaux produits par des artistes du Québec sont exposés sous le Grand chapiteau prés du marché de Noel entre le palais des Festivals et le vieux port. Certaines ont été créées par des artistes amérindiens (Hurons/Abénaquis/Algonquins/ Attikameks/ Micmacs/ Mohawks/ Montagnaiset Inuits ce qui donnent des réalisations parfois surprenantes, le tout mis en valeur par une scénographie particulière : chaque crèche est installée sur de véritables rondins de bois ce qui donne l’illusion d’une forêt québécoise avec en toile de fond de véritables sapins.
Les 150 crèches sont réalisées avec des matériaux hors du commun : bois, aluminium, verre, porcelaine, albâtre, mais aussi cuir de morue, os de phoque, arêtes de poisson, raku, bois de champignons, pailles, papiers de récupération.

Et ce n’est pas tout, car à coté de la cabane de l’office de tourisme Québécois se trouve la cabane du trappeur et du courreur des bois.
Autour d’une cabane typique implantée dans le décor d’une forêt du grand froid canadiens Québécois, un bûcheron combattra un véritable ours et évoquera pour vous sa rencontre avec les loups et la vie sauvage. Un spectacle qui dure un peu plus d’une quinzaine de minutes joué avec de véritables animaux sauvages.

Enfin, on n’oubliera pas non plus le chalet du Père Noel
Le Père Noël Québécois  en personne accueille tous les enfants dans son chalet magique. Il ouvre ses bras à tous ceux qui souhaitent se faire prendre en photo avec lui et cela gratuitement. À l’entrée, le gardien ventriloque du chalet fait une démonstration de ses meilleurs tours de magie et à partir du 25 décembre, la Mère Noël prend le relais pour le plaisir des  petits et grands. Il n’y a pas à dire la ville du cinéma sait faire les choses en grand façon Hollywood.

DIAPORAMA DU MARCHE DE NOEL ET DES CRECHES DU QUEBEC

 


 

Heureusement que nous sommes arrivés à l’ouverture pour prendre quelques photos de ce marché de Noel car une heure plus tard la foule devenait tres compacte et cela commencait à etre difficile de se frayer un chemin pour d'eventuel clichés.

Nous décidâmes de nous promener dans les ruelles du vieux Cannes, puis de faire un tour au port Canto voir les magnifiques yachts surveillés par la corsaire Cannoise façon sirène de Copenhague qui de son petit rocher entraperçois le magnifique panorama des montagnes Grassoise enneigés de son grand manteau blanc. Le port Pierre Canto est l'un des ports de plaisance les plus importants d'Europe, Il peut accueillir des bateaux de 6 à 90 metres de long sur plus de 600 emplacements.
Une vue féerique de la baie de Cannes, des palaces de la Croisete, des collines de la Californie et de la cité des parfums s'ouvrent à nos yeux à partir de la pointe du Palm Beach. Une visite bien agreable dans le village Azureen , plus paisible en cette periode de fetes avec des températures douce et bien loin du tumulte de cet été. Quoique ! au mois de Janvier commence le M.I.D.EM et de nombreuses stars de la musique emmeneront avec eux leurs corteges de fans et de groupies.
Je n’ai pas pu attendre le coucher du soleil à la pointe du Palm Beach qui souvent s'appercoit entre le Fort du masque de fer des  iles de Lérins Sainte Marguerite et les montagnes de l’Esterel, et je crois bien que celui-ci devait être remarquable car des nuages apparaissaient au loin et un coucher du soleil pour qu'il soit beau , il faut que le ciel se partage avec les nuages  …..
Un hiver à Cannes c’est merveilleux !! Ce n’est pas moi qui le dis, ce sont des supporters de Dunkerque que j'ai rencontré sur le parvis du palais qui me l’ont raconté.

Nous reprenons notre Harley Davidson pour retrouver notre bastide dans cette bonne ville de Grasse  au pied des montagnes enneigés et des Gorges du Loup.

 

 

                 DIAPORAMA '"UN HIVER A CANNES"

 


Repost 0
free - dans COTE D'AZUR