Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 07:15

SARDAIGNE-4780.JPG

La plage Brandinchi notre préférée.

 

Sur la côte orientale de l'île, le golfe d'Arbatax offre ses plages enchanteresses aux sables purs, protégés par une nature sauvage que le ciment n'a pas défigurée. De nombreuses grottes et criques attendent les visiteurs à la recherche d'images et de sensations incomparables: Cala Gonone, la Grotta del Bue Marino, Cala Liberotto, Cala Goloritzè, voici quelques-uns des cadres naturels où le temps semble s'être arrêté.

SARDAIGNE-4788.JPG

Soso fait bronzette


 La Sardaigne sait marier la mer, la nature, le folklore, le mysticisme, et même les singularités comme ces mystérieuses tombes de géants dont je vous ai parlé précédemment. Mais la Sardaigne a une institution première qui se nomme plage et culte du soleil. Venir en Sardaigne, c’est vouloir s’imprégner de cette contrée et en profiter au maximum. Les plages sont parmi les plus belles de méditerranée si ce n'est les plus belles...

SARDAIGNE-4816.JPG

Les plages de Sardaigne sont de véritables petits coins de paradis. Parfois mondaines, souvent sauvages, les plages sardes se rejoignent de par leur incroyable beauté. Sur le littoral de la Sardaigne, la mer traditionnellement azur laisse également place à des eaux plus claires et cristallines et les plages de sable blanc s'alternent avec des rivages dorés et rougeâtres.

SARDAIGNE-6228.JPGSouvent, les plages s'alternent avec les falaises, qui, sculptées au fil du temps par la mer et le vent, prennent des formes animales ou anthropomorphes. Les Sardes affirment que lorsque Dieu descendit pour la première fois sur terre, il mit le pied sur une île et créa instantanément la Sardaigne ! Il faut dire que ses plages frisent le divin. Lisses ou accidentées, sablonneuses ou recouvertes de galets, blanches ou dorées et même rose, il y en a pour tous les goûts.

SARDAIGNE-4921.JPG

La plage de la Cinta à San Theodoro l'une des plus connue


 Pas besoin d'aller en Polynésie ou à Kho Lanta, les plages de Sardaigne relèvent le défi sans aucun problème.... La plage de Cala Brandinchi notre préférée est même surnommée la "Petite Tahiti", séparées par une langue de terre boisée. Offrant une vue superbe sur la masse calcaire de l’Isola Tavolara, le Capo Coda Cavallo est une réserve marine dont les eaux transparentes font le bonheur des amateurs de plongée et de snorkeling. La silhouette de l'ile face à la plage de Brandinchi, magnifique masse rocheuse émergeant des flots, évoque plus ou moins un ilot polynésien.

SARDAIGNE-4850.JPG

Bras et epaules bronzés grace à la moto, il faut bronzer le reste maintenant...


 Les plus belles plages se trouvent à San Teodoro qui s’enorgueillit de plages superbes, dont beaucoup n’ont rien à envier à celles de la Costa Smeralda squatté par la jet set et donc plus fréquenté. Centrale, la Cala d’Ambra est jolie, mais la Spiaggia La Cinta, ruban de sable blanc s’insinuant entre la mer topaze et le Stagno San Teodoro, est encore plus belle. Elle est très appréciée des sportifs, notamment des amateurs de kit surf. Vous pouvez aussi étendre votre serviette plus au nord au bord des ravissantes baies en demi-lune de Lu Impost.

SARDAIGNE-4946.JPGA proximité d'Arbatax et donc de notre second camping, il y a Cala Goloritzè connue pour être l'une des plus belles criques de la Méditerranée, notamment pour son eau bleu azur très transparente. La plage est caractérisée par des grains de sable blanc de différentes tailles et un grand rocher en forme d'arc. L'eau peu profonde permet aux enfants d'y jouer en toute sécurité.

SARDAIGNE-4964.JPG

Notre bungalow du camping Télis.


 L'alentour est tout aussi beau; la plage est bordé d'une abondante végétation et est surplombé par les falaises calcareuses du Mont Caroddi, idéale pour les passionnés d'escalade ! J'ai même pu apercevoir un faucon royal, nombreux dans la zone. Même notre camping avait sa petite plage particulière ou tout est à disposition gratuitement pour la clientèle (bain de soleil, matelas, parasols, canoës).

SARDAIGNE-4970.JPG

La piscine du camping à débordement sur la plage


 D'ailleurs le camping Télis est reconnu par sa qualité de service dans toute l'Europe. Sa clientèle est essentiellement Allemande et Suisse, voire Autrichienne. Il est fréquenté par les motards européens qui ne se trompent que très rarement sur les bonnes choses de la vie. Télis se trouve sur une colline qui donne sur la magnifique baie de Porto Frailis. Le camping couvre la moitié de la baie naturelle de Porto Frailis.

SARDAIGNE-4974.JPGDans les environs se trouvent d’autres magnifiques plages telles qu’Orri, Cea, la Cappanina, Basuara, Cala Moresca, etc.  Le camping Télis est un beau camping aménagé en terrasses. Depuis les terrasses et le restaurant ou nous avons diner un soir, la vue sur la baie et la mer bleu azur est magnifique. Le restaurant dispose d’un menu à la carte avec des plats de spécialités culinaires régionales et utilise des produits locaux. Il est l'un des restaurants les plus renommé du sud de l'ile.

SARDAIGNE-5847.JPGSur la même terrasse se trouve une pizzeria accueillante avec cuisson au feu de bois. Il y a une aire de jeux pour les plus jeunes et des babyfoots, des tables de ping-pong et des jeux vidéo pour les plus grands. Le camping dispose d’une multitude d’équipements. On peut y  acheter des produits frais de très bonne qualité et les journaux dans sa superette, comme la Corriere dello Sport , la Stampa pour ceux qui lisent l'Italien ou l'Unione Sarda et la Nuova Sardegna en lingua Sarda. Le Die Welt, le Bild pour les allemands et l'Herald ou le Times pour les British. Je n'ai pas trouvé par contre  le principal quotidien français qu'est Nice Matin, un scandale !

SARDAIGNE-4989.JPGSur la terrasse au-dessus du bar, à 10 mètres de la mer, se trouve la partie bien-être avec deux piscines, une pataugeoire et une piscine pour adultes. La piscine pour adultes dispose notamment d’un bain à hydro massage.  Deux bains turcs complètent ce petit coin de paradis. Nous avons réservé  un mobil-home trois pièces (24 m²) pour loger deux couples.

SARDAIGNE-5859.JPG

Du canoé au clair de lune ou au coucher du soleil ?


 Le mobile-home dispose d’une cuisine entièrement aménagée, d’un salon, de deux chambres à coucher et d’une salle de bains, la TV, la climatisation et la Wi Fi. Depuis notre terrasse, on a une jolie vue sur la mer et la baie avec un grand BBQ à disposition ou nous avons fait griller sardines et saucisses sardes. Un régal ! L'endroit est vraiment paradisiaque et pour ceux qui n'ont pas de moto, le centre ville d'Arbatax se trouve à quinze minutes à pied pour faire les excursions en bateau.

SARDAIGNE-5065.JPGEn moto, vous êtes à 10 minutes de Tortoli. Les deux villes sont comme des sœurs siamoises reliées entre elles par un mince cordon ombilical, une route droite. L'une ne marche pas sans l'autre. Tortoli vit en hiver tandis que sa sœur vit en été. Tortoli c'est la terre, les monts, le commerce, le carrefour routier vers Cagliari et Nuoro.

SARDAIGNE-5071.JPG

Un jeune couple au paradis


 Arbatax, c'est la mer, le balnéaire à visage humain, le port d'ou partent et arrivent les ferries de la capitale et de la péninsule italienne, les pins méditerranéens, le maquis et ses senteurs, les plages et les criques à l'abri de la plupart des vents. Bref le paradis de tout voyageur !

SARDAIGNE-5794.JPGSARDAIGNE-6160.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour couronner le tout, on y mange divinement bien ... Apprécier la gastronomie sarde: l'huile d'olive, le "pecorino" (fromage de brebis) et l'artichaut, le miel, le chardon et le châtaignier, sans oublier le verre de carignano de Sulcis, un cépage d'origine phénicienne.

SARDAIGNE-5807.JPG

Sur la plage du camping Soso joue les nymphes


 Si, dans les îles et sur la côte, c'est le poisson qui règne en maître dans les assiettes, dans le reste de la province, les viandes de porc et de mouton constituent le plat principal de la cuisine locale. Rien de tel qu'un arrêt chez un agriculteur (Agriturismo la maison et table d'hôtes à l'italienne) pour découvrir ces mets. Une précision tout de même: les plats sont nombreux et généreux. 

SARDAIGNE-5896.JPG

Excellent pour le petit apéro


 Ah oui !  J’oubliais de vous proposer le casu marzu ("fromage pourri" en sarde) est un fromage de brebis de Sardaigne. Il est connu pour être infesté par des larves vivantes. Elles y engendrent un niveau avancé de fermentation, la texture du fromage devient alors très molle. Au moment de couper un morceau de fromage, les larves peuvent sauter en dehors jusqu'à des distances de 15 cm, d'où les recommandations de protection des yeux pour ceux qui mangent ce fromage. Buon appetito...

SARDAIGNE-5971.JPGCette ile  magnifique est pratiquement inconnue des Francais . Comment cela est il possible ? Les seuls Français que nous trouvons entre guillemets sont des Corses ou des Niçois. Pourquoi cette désaffection de nos concitoyens ? Alors que Allemands & Autrichiens sont en grands nombres. L'ile est pourtant nettement moins chére que sa voisine....


                                 DIAPORAMA DES PLAGES


  
Repost 0
biker06 - dans SARDAIGNE
9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 18:36

SARDAIGNE-3835.JPG

A partir de notre camping, nous empruntons la petite route qui passe par le joli village de San Pantaleo à quelques kilomètres de Cugnana. Les femmes décident de s'arrêter au marché local. Nous y trouvons bien sur tous les produits du terroir sarde comme les vins, la charcuterie et les fromages. L'ambiance est conviviale à l'image des petits marchés de notre arrière pays niçois. Nous repassons par Palau, mais cette fois ci nous continuons notre route plus au nord à Santa Teresa Di Gallura.

SARDAIGNE-4038.JPG

Les falaises et le village de Bonifacio en Corse en face de la Sardaigne


 Le village s'étend sur un promontoire surplombant la côte sud de la Corse à partir de laquelle elle est séparée par le détroit de Bonifacio, à seulement 17 kilomètres du Cap Pertusato. Par beau temps la cote sud de la Corse  et les falaises de Bonifacio semblent si proches qu'on dirait que les deux iles vont finir par se toucher.

SARDAIGNE-3847.JPGIl y a des millions d'années, c'est ici que la Sardaigne était unie à la Corse en une seule et même ile. L'histoire, les a séparées à cet endroit, mais elles restent très proches géographiquement... bien que différentes culturellement. Nous avons rencontré des Corses de Bonifacio qui font la traversée chaque semaine pour faire le marché de Santa Terésa Di Gallura car bien moins cher que chez eux. D'ailleurs le nombre de Corses qui passe leurs vacances en Sardaigne est impressionnant.

SARDAIGNE-3948.JPG

Rue droite à la Piemontaise à Santa Teresa


 L'ile à bien évidemment des prix bien plus attractifs et les paysages sont de toute beauté et d'un calme reposant... La ville est construite autour de deux segments: un segment de Porto Longone, au fond de laquelle se trouve un petit port, et celle de Rena Bianca, qui comprend une plage de sable fin et blanc. Une des caractéristiques particulières de la forme de la ville est le plan romain, ou urbain constitué d'un réseau de routes qui se croisent à angle droit autour de la plazza Victor Emmanuel 1er.

SARDAIGNE-3979.JPG

Santa Teresa di Gallura


 La forme est typique des villes Piémontaises d'origine militaire qui s'explique par l'impact  qu'a eu la maison de Savoie dans l'histoire de la région. Anciennement connu sous le nom de Longosardo, la cité était déjà à l'époque romaine un port de grande importance pour le trafic commercial qui a porté à Rome le granit extrait dans la région environnante. Les grottes de Capo Testa  ont fourni le granit de la cathédrale et le baptistère de Pise et, dit-on, même pour le Panthéon de Rome.

SARDAIGNE-3877.JPG

Panorama sur la baie de Palau


 Après les invasions sarrasines, la ville passa sous l'autorité Catalane, qui construit un château. Le château a été détruit par les Génois, qui voulaient venger le siège de la forteresse de Bonifacio (Corse). La destruction du château suivi le dépeuplement de la commune. La région est devenue un lieu de prédilection des pirates, bandits et les contrebandiers. En 1720, l'île passa à la Savoie et devint Royaume. Le 12 Août 1808 Victor Emmanuel comprend la nécessité de créer une ville et un port en liaison avec celui de Nice et Genova près de la forteresse.

SARDAIGNE-3956.JPGLa fondation de Santa Teresa est décidé par le roi avec comme nom en l'honneur de son épouse, la reine Marie-Thérèse de Habsbourg-Este. Comme je vous l'ai déjà dit, le Royaume de Piémont Sardaigne appartenant à la maison de Savoie était un Royaume bien plus éclairé que ses voisins. Après l’envahisseur Maures et Sarrasins, 4 siècles de domination espagnole ne furent pas heureux. Les colons Espagnols ou Catalans portaient sur les Sardes le mêmes regard méprisant que les autres envahisseurs successif qu'eu porté l'ile en son temps.

SARDAIGNE-3895.JPGSARDAIGNE-3841.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'espagnol devint la langue officielle, la Sardaigne gouvernée par un vice roi arrogant qui multiplia les taxes et les impôts (nous connaissons cela aussi à Nice depuis 1860). C'est ainsi que fut modelé et renforcé le caractère insulaire des sardes épris de liberté, retranchés dans les régions montagneuses et souvent inhospitalières, prompts à se défendre et bien entendu qualifiés de bandits comme le fut pendant longtemps les barbets niçois par les soldats de la république. La Sardaigne et Nice même combat !

SARDAIGNE-4003.JPG

Le Fort de Cala Testa


 Les sardes feront donc appel comme les niçois à la protection de la maison de Savoie alors puissance indiscutable en Europe au XVIIIe et XIVe. La Savoie s'efforce alors d'en faire un état modèle tant par sa politique du libre échange que par sa législation sur l'église. Sa devise, une église libre dans un état libre, frappe les esprits des sardes.

SARDAIGNE-3940.JPG

Le rocher de l'ours


 Tout proche de Santa Teresa de Gallura se trouve le site de Capo testa, la très belle route qui nous y emmène passe par les baies de Colba et de Santa Reparata (tiens ! la patronne de Nice), ce cap rocheux est rattaché à la terre par une maigre bande de terre et de sable. Ici les rochers de granit prennent des formes incroyables ou l'imagination est fertile et parfois érotique. Certaines personnes voient la bouche d'un requin ou d'un champignon, tandis que d'autres pourraient voir le visage humain lissé par les forces de la nature.

SARDAIGNE-4031.JPGNous reprenons la route en direction de Palau pour revenir sur Olbia, mais nous n'en avons pas fini avec les découvertes de cette balade journalière. En cours de route nous nous arrêtons sur deux sites fortement renommés en Sardaigne: Le rocher de l'ours et les tombeaux des géants. La roche de l'ours se trouve près de Palau. C'est une roche granitique énorme qui a été modelé par le vent et la nature à la forme de plantigrade, à cette formation rocheuse à donné le nom de Roche de l'ours; elle est haute d'environ 120 mètres, de la hauteur il est possible d'admirer la côte et l'archipel de la Maddalena.

SARDAIGNE 4020

Le phare de Cala Testa


 Le Rocher de l'ours est connu depuis l'antiquité; il trouve témoignage de sa présence dans les écrits des premiers voyageurs et géographes qu'ils étudièrent la Sardaigne. Aussi Ptolémée parle d'un grand monument naturel en granit, érodé par la nature et qu'en s'éloignent il apparaît semblable à la forme d'un ours avec la tête tournée vers la mer. Il remonte à la période Paléozoïque, environ 500 millions d'années. Autour de le la roche on peut admirer une garrigue touffue et le très beau paysage sur Palau et l'ile de Caprera.

SARDAIGNE-4691.JPGSARDAIGNE-4694.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dernière visite et pas des moindres culturellement, les tombeaux des Géants sur le site archéologique de Coddu Vecchiu prés de Arzachena, une vingtaine de kilomètres avant notre camping. Les tombeaux des géants sont des monuments mégalithiques qui sont sans équivalent dans le monde et qui remontent à la mystérieuse civilisation nuragique. On ne peut pas manquer une visite à ces monuments extraordinaires à l’aspect culturel fascinant et à la beauté naturelle.

SARDAIGNE-4701.JPGLes tombes des géants sont en effet les tombes  collectives où ils sont enterrés des centaines de morts. Le bâtiment est composé d'un long couloir, la morgue, où les morts étaient placés de chaque côté de ce couloir, qui se termine par une abside, ensuite recouvert de dalles de pierre posée à l'horizontale. Sur la façade, située au centre, il y a une grande dalle de pierre posée verticalement. La stèle se terminant par un cadre arrondi définies de nervures.

SARDAIGNE-4715.JPGSARDAIGNE-4709.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La stèle à une sorte de petite ouverture qui permet l'entrée dans la tombe (bien que l'on pense ne pas être utilisée comme entrées pour les morts), sur les côtés droit et gauche de la stèle sont disposés dans le même verset, le radier formant un arc. L'espace consacré aux rites funéraires habituellement près de l'esedra peut être trouvée, fixée au sol, et le betili symboles phalliques de fertilité (un petit menhir) dont on pense qu'il a pour fonction de veiller à ce que le défunt reste dans la paix.

SARDAIGNE-4702.JPGLe culte des morts était fondé sur le couple essentiellement divin Déesse Mère-Dieu Taureau* et à celui-ci le peuple des nuraghi donna forme dans les architectures archaïques et solennelles des tombes monumentales. C'est tout à fait impressionnant.

SARDAIGNE-3903.JPG* On retrouve le Dieu Taureau dans les inscriptions de la Vallée des Merveilles (Alpes Maritimes).

 

                             DIAPORAMA DE LA BALADE



  
Repost 0
biker06 - dans SARDAIGNE
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 07:42

 SARDAIGNE-4340.JPG

La Sardaigne est une région essentiellement montagneuse, sans sommets très élevés ne dépassant pas les 1830 mètres, ce qui pour certains départements français peut déjà paraître comme de la haute montagne, elle offre au visiteur un environnement pur et unique, à la fois âpre et doux. L'homme, en effet, ne fait que rarement acte de présence sur ce territoire, où de vastes zones sont laissées à l’état brut et la nature sauvage reprend ses droits : forêts luxuriantes et millénaires, zones désertiques ou marécageuses alternent, accueillant une faune spécifique : cerfs, chevaux sauvages, grands rapaces.

SARDAIGNE-4428.JPGLa mer règne en maître et joue de ses couleurs chatoyantes en se glissant dans les petites criques dentelées, le long des côtes, sur les plages les plus fréquentées. Si vous préférez la montagne à la mer, vous pourrez explorer la région du Gennargentu, le plus grand système montagneux de Sardaigne.  La flore et la faune sont alors très riches : mouflons, aigles royaux, cerfs sardes et cochons sauvages.

SARDAIGNE-4346.JPG

Le village de Castelsardo


 Choisir parmi les beautés remarquables qui se laissent admirer en Sardaigne, n'est pas chose aisée. Des sites comme San Teodoro, Santa Teresa di Gallura, Castelsardo, Baia Sardinia, Capo Testa, Su Nuraxi, Alghero et la grotte de Neptune ne sont que quelques-uns des endroits les plus fascinants qui valent le détour. Il faut prendre le temps de s'arrêter pour découvrir l'intérieur des terres. C'est pour cela que la traversée d'est en ouest prend beaucoup de temps.

SARDAIGNE-4431-copie-1.JPGSARDAIGNE-4373.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre première étape en direction de Tempio sera  Aggius situé sur les monts d'Aggius, on prend la route panoramique, indiquée en montant à la sortie du village. Là, un premier parking offrant une buvette snack permet d'admirer les énormes rochers, aux formes étranges, posés dans la nature. En continuant cette panoramique sur 12 km, on arrive sur un plateau parsemé de ces gros blocs granitiques : c'est la vallée de la Lune. Il s'agit là d'un des coins les plus pittoresques de la Gallura, avec son étendue quasi-désertique et ses formes insolites.

SARDAIGNE-4407.JPG

Vue sur le chateau des Doria


 L'endroit, très photogénique, ne porte pas son nom par hasard. Puis nous poursuivons notre itinéraire sur Castelsardo une petite ville à ne pas rater... château, petites ruelles, placettes très typique et merveilleusement placée sur un éperon rocheux. Ce village médiéval surplombé par le château des Doria est un endroit enchanteur et l'un des plus beaux de Sardaigne, une sorte de mont St Michel. C'est superbe !

SARDAIGNE-4463.JPGLe village est totalement piétonnier, un charme incontestable et le plaisir d'arpenter ses pittoresques ruelles tortueuses avec une superbes vue sur la baie. C'est l'un des sites les plus touristiques du nord de l'ile et en même temps, rien ne pourra jamais détruire son séduisant caractère. Tout simplement parce que ses remparts pour une fois efficaces, empêchent tout prédateur immobilier d'y sévir.

SARDAIGNE-4461.JPGSARDAIGNE-4472.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous devons dés à présent rejoindre Sassari qui se trouve être la deuxième ville la plus importante de l'ile. Nous la zapperons volontairement, car nous voulons rejoindre le site de la grotte de Neptune sur Capo Caccia car nous avons peur que celle ci ferme plus tôt au moment ou la saison se termine.

SARDAIGNE-4479.JPGVisiter les Grottes de Neptune est une de ces choses que tout le monde devrait faire au moins une fois dans la vie. Pourquoi ? Parce que elles sont les plus célèbres de toute la Sardaigne et on doit y aller les voir avec ses propres yeux pour profiter de leur beauté et de comprendre leur fascination. L'histoire des Grottes de Neptune remonte à la préhistoire. Plusieurs pistes, appartenant à la période néolithique, trouvé en leur sein, suggèrent qu’environ 2.000.000 années se sont écoulées depuis sa création.

SARDAIGNE-4522.JPGLes Grottes de Neptune ne sont pas seulement célèbres, mais aussi les plus grandes, elles s'étendent sur environ 4 km. En raison de la topographie particulière du lieu, l'entrée aux grottes est possible seulement si les conditions météorologiques le permettent.

SARDAIGNE-4532.JPGSon accès est possible de deux façons soit par un escalier qui serpente le long de la paroi de la falaise ou alors via la mer, avec un départ du port d'Alghero ou par l'une de ses stations dans la baie. Prenant notre courage à deux mains ou plutôt à deux pieds,  nous choisissons de prendre l'escalier  panoramique de 656 marches et d'un dénivelé de 150 mètres à même taillé dans la falaise.

SARDAIGNE-4617.JPGL'effet est spectaculaire et vertigineux pour la descente, mais pour l'instant nous préférons ne pas penser au retour. La montée sera terrifiante sous les 40° d'un soleil accablant. La récompense est à la hauteur de la peine... On arrive en bas, les premiers pas dans la grotte sont étranges, on se sent à la frontière d’un monde inconnu, au ras de l’eau…

SARDAIGNE-4608.JPGL'intérieur est formé de salles aux colonnes de stalactites et de stalagmites géantes comme cette imposante colonne faisant 12 mètres de haut et... 30 mètres de circonférence l'une des plus grandes au monde, ainsi que du Lago Lamarmora, lac salé aux reflets marmoréens (d'où son nom Lamarmora) d'environ 120 mètres de long et dont le niveau est le même que celui de la mer et qui est lui aussi l'un des plus grands lacs salés d'Europe.

SARDAIGNE-4625.JPG

Le pull, c'est pour l'interieur de la grotte. Dehors c'est 40°


 La grotte fut un temps occupée par les phoques moines. Le retour par les escaliers sera moins réjouissant quand on possède des arthrodèses métatarso-phalangienne et de cheville. Pour les sportifs c'est du gâteau et un effort jubilatoire..... Arrivée au sommet de la falaise, il nous faudra un temps de récupération pour repartir avec nos motos, cependant la route pour rejoindre la cote est longue et il faut que l'on reparte immédiatement.

SARDAIGNE-4631.JPGSARDAIGNE-4477.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encore une fois, nous éviterons Sassari pour rejoindre Olbia, mais voila qu'en cours de route nous découvrons la Basilique Santissima Trinita di Saccargia.  Cette église romane de style pisan me fait penser immédiatement à l’église Saint-Michel de Murato que j'avais vu en Corse, mais en 3 fois plus grande ! Elle fait tout à coup irruption, imposante, en pleine campagne. Pas de village autour.

SARDAIGNE-4634.JPGLa façade est extraordinaire en alternance de calcaire blanc et de basalte noir du plus bel effet. Façade très travaillée précédée d'un portique à arcades du XIIIe siècle. Haut clocher percé de fenêtres géminées et décoré de gracieuses petites arcatures. L'église possède une jolie légende: Saccargia vient de sa acca argia qui signifie " vache tachetée". D'après la légende locale, une vache venait régulièrement s'agenouiller ici pour prier.

SARDAIGNE-4654.JPGEt bien moi je dis que cette église est vachement jolie et tant pis si nous rentrons plus tard ! La Sardaigne, c'est cela aussi, des découvertes  pleine de mystère latent qui règne dans cette île de "super beauté".

SARDAIGNE-4658.JPG

 

                               DIAPORAMA DE LA BALADE


  
Repost 0
free - dans SARDAIGNE
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 18:15

SARDAIGNE-3947.JPG

L'archipel de la Maddalena: les caraibes de méditerranée

 

Embarquement pour l'archipel de l'île de la Maddalena, principale île de l'archipel composée d'une soixantaine de petits îlots, tous bordés de splendides plages à l'eau cristalline. Comment ne pas céder à la tentation de mouiller dans l'archipel de la «Maddalena et des sept sœurs», nom que portent les principales îles de l'archipel, et naviguer le long de la côte du Parc National de La Maddalena qui présentent de riches fonds sous-marins très recherchés des passionnés de plongée.

SARDAIGNE-4062.JPG

Le ferry pour Maddalena au départ de Palau


 Caprera, la deuxième île en termes de grandeur après la Maddalena, abonde en pâturages et forêts de sapins. Elle abrite les lieux où Garibaldi vécut et propose aux visiteurs la visite de sa maison transformée en musée, riche en témoignages de la vie du héros des deux mondes en ces lieux et qui conserve encore sa tombe et celle de sa famille, au cœur du maquis méditerranéen.

SARDAIGNE-4082.JPG

la ville de Maddalena


 Si vous naviguez de Caprera vers les Bocche di Bonifacio, vous serez frappé par la beauté de l'île Budelli, que vous pourrez admirer de la mer. Inhabitée et sauvage, son sable rose magnifique est un véritable chef-d'œuvre naturel et doit sa couleur aux coraux et aux coquilles singulières.

SARDAIGNE-4097.JPGUn voyage sur les flots d’une mer toujours d'émeraude entre les grandes et les petites criques de sable blanc ... c'est l'ile de la Maddalena, une île qui surprend le visiteur par ses contrastes naturels, ses lumières et les couleurs d'un pays aux traditions anciennes, dans une nature immaculée. Située au cœur de la Méditerranée, cet archipel presque polynésien est une merveille. Des paysages dignes des plus grandes toiles où l’homme et la nature sont en symbiose, laissant à celle-ci une place prépondérante.

SARDAIGNE-4320.JPGSARDAIGNE-4321.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pépin sosie d'un patriote Italien 


Mon coup de cœur se trouve sur la côte nord de la Sardaigne, pour son côté sauvage, c'est l'île de Caprera. Quelques kilomètres à faire sur Maddalena en moto puis un petit pont en bois relie Maddalena et Caprera.... Me voila sur l'ile de Garibaldi, le pèlerinage peut commencer. Avant de vous parler du sanctuaire ou le héros niçois repose, il est nécessaire de vous expliquez comment cet archipel est né.

SARDAIGNE-4109.JPGLes iles de la Maddalena constituent de magnifiques témoins rocheux sculptés et érodés par les vents, les derniers lambeaux de granit rose et de porphyre de ce qui unissait la Sardaigne et la Corse il y a des millions d'années. En se détachant l'une de l'autre, ces deux grandes iles ont laissé en pleine mer cet étrange émiettement géographique et géologique formant l'archipel de la Maddalena déclaré en parc national.

SARDAIGNE-4119.JPG

il y a plus de livres dans le monde sur Garibaldi que Napoleon


 La faune et la flore y est exceptionnelle: des cormorans huppés, des goélands, des puffins cendrés et des hirondelles de mer font leurs nids dans les anfractuosités des rochers aux formes découpées. Nous arrivons sur Isola Caprera une merveille naturelle reliée à l'ile de Magdalena par un pont de 600 mètres.

SARDAIGNE-4203.JPG

Cette ile est un saphir  sur un écrin d'émeraude, précieuse et magique


 Caprera est la deuxième plus grande ile de l'archipel, c'est aussi la plus belle, la plus renommée. Il s'agit d'une sorte de grande galette de falaises et de rochers couverts de pinèdes et de maquis sarde (myrtes, lentisques, arbousiers) avec des cotes très découpées, formant une bordure irrégulière de plages de sable et de pointes rocheuses ou nous pique-niquerons idylliquement et en toute tranquilité, l'avantage du hors saison.

SARDAIGNE-4126.JPG

 Rafaéla et Antonina, Nissa per sempre


 Mais avant de déjeuner au bord des eaux cristallines, direction le Compendido Garibaldino, en clair la maison ou le héros de l'indépendance italienne finira ses jours. En arrivant à l'intérieur du parc, tout de suite les guides reconnaissent le drapeau niçois et c'est parti pour la grande discussion sur la nationalité du héros. Antonina me répond alors que pour la majorité des italiens, Nizza (Nice) n'est pas française mais italienne. Je lui réponds à mon tour que la réponse de Garibaldi était pourtant plus que claire : « Je suis ni français, ni Italien: je suis citoyen Niçois ». Antonina appréciera ma réponse et s'empressera d'entonner devant le groupe de touristes composés d'italiens, d'allemands et même de canadiens, Forza Nizza, Viva Nizza per Sempre !

SARDAIGNE-4101.JPGLa visite peut commencer en passant par la cour intérieure du domaine, on peut voir un pin vieux de 143 ans qui fut planté lors de la naissance de Clélia, un des huit enfants que Garibaldi eut de ses trois femmes successives. On admire tout d'abord l'écurie du maitre abritant la pierre tombale de Marsala, le cheval auquel Garibaldi était resté très attaché.

SARDAIGNE-4303.JPG

Plazza Guiseppe Garibaldi a Maddalena


 La maison principale (la casa blanca) richement meublée est remplie par les souvenirs du héros. Tableaux, peintures, dessins, lettres, documents et meubles d'époque, objets lui ayant appartenu, tout est fait pour garder la mémoire vive de cet homme d'exception comme sa chemise rouge, ses lunettes ou ce drapeau de la guerre d'indépendance du Pérou à laquelle il participa.

SARDAIGNE-4131-copie-1.JPG

La maison blanche (casa blanca)


 On visite aussi les chambres de ses enfants, la cuisine, la salle de séjour, le bureau. On y voit des disques en carton de l'époque et le petit orgue à manivelle qui prouve que Guiseppe aimait la musique. Puis on arrive à la chambre mortuaire du grand niçois abritant son lit, prés d'une fenêtre orientée vers le nord en direction de Nice ou il est né le 4 juillet 1807 dans une famille de marins... Dehors face à la mer, une grande statue du maitre est elle aussi dirigé vers Nice.

SARDAIGNE-4158.JPGTout prés de la maison, un sentier ombragé par des pins conduit au cimetière familial qui compte sept tombes. Mon émotion est à son comble, mes yeux deviennent humides, la tombe de Garibaldi est la devant moi. C’est une sorte de sarcophage en granit brut ne portant ni croix ni symbole religieux, car il était anticlérical (pour cela, je lui ressemble) et franc-maçon (à une époque ou cela signifiait encore quelque chose).

SARDAIGNE-4222.JPGLe héros des deux mondes qui s'était battu en Europe et en Amérique du Sud (le Che bien avant l'heure) avait demandé à être incinéré mais, à cette époque la crémation était illégale. Son corps fut embaumé avant d'être placé dans ce tombeau en granit. Les autres tombes sont celles de sa femme Francesca et de ses 5 enfants. Aujourd'hui le conservateur du domaine n'est autre que le descendant direct de Garibaldi. Comme lui, il s'appelle Guiseppe Garibaldi. Il est la seule personne autorisé par l'état italien à résider une partie de l'année sur le site.

SARDAIGNE-4278.JPGPour rappel à de nombreux français qui ne connaissent pas l'histoire, car occulté volontairement par l'état. Pendant la guerre franco allemande de 1870, Gambetta appelle à l'aide Garibaldi. Agé de 63 ans, le héros niçois accepte de quitter son refuge de Caprera pour s'engager aux cotés de la France. A la tête  d'un bataillon de 10000 tirailleurs de l'armée des Vosges aidé de ses deux fils Ricciotti et Menotti, Garibaldi se bat comme un diable en Bourgogne et remporte une victoire décisive à Dijon. L'année suivante, il est trahit par le pays qu'il venait de sauver ......

SARDAIGNE-4281.JPGSon testament symbolique le résume tout entier : «  je lègue mon amour pour la liberté et la vérité, ma haine du mensonge et de la tyrannie. » Viva Nissa.

« Du coté du peuple est la conscience du devoir, c'est cette résolution qui fait réussir les entreprises les plus difficiles ».

SARDAIGNE-4213.JPG

 

                           DIAPORAMA DE L'ARCHIPEL


  
Repost 0
free - dans SARDAIGNE