Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 16:20

Mai-2011-0018.JPG Une fois de plus, nous devrons négocier le prix du bateau à l’une des innombrables agences qui se trouvent sur la route de la plage de Patong. Le flyers publicitaire sur un yacht de luxe pour un V.I.P Trip annonce 3000 bath avec boisson à volonté, fruit de saison et dîner à bord. Etant donné que nous sommes huit « people » nous obtiendrons cette excursion pour  1500 bath par personne. Je rappelle pour ceux qui ne connaissent pas le cours du change, l’euro se négocie entre 41 et 42 bath au moment  de notre séjour. Et comme nous sommes des petits malins, nous l’avons eu à 44 bath, mais cela, je vous l’expliquerais plus tard ….

Mai-2011-0089.JPG Pour l’instant, nous embarquons sur un magnifique yacht de la compagnie Silver Hawk. Ah oui ! J’oubliais de mentionner que dans le prix, on venait nous chercher à l’hôtel puis l’on nous ramenait le soir. Le top quoi !

Mai-2011-0036.JPG  Première escale, le bateau nous emmène à Koh Khai Nok  qui est une île pittoresque de la côte Est de Phuket. L'île est assez petite, bordée d'une plage de sable blanc et elle est entourée par un spectaculaire récif peu profond idéal pour la plongée. D’ailleurs, on nous prêtera des masques pour  voir le récif et les poissons. Quoique ces masques ne s’avèrent pas vraiment nécessaire, tant l’eau est cristalline. Les petits poissons des récifs sont souvent en eau profonde à la cheville, de sorte que même les non-nageurs peuvent profiter de la vie marine. On aimerait y rester plus longtemps tant l’endroit est paradisiaque, mais au bout d’une heure, il faut continuer notre excursion.

Mai-2011-0060.JPG  Le bateau se dirige maintenant sur l’archipel des iles Koh Phi Phi et il est deja l'heure de déjeuner à bord. Un magnifique BBQ Thaï nous est proposé dans un beau salon. Nous sommes servis à table ,mais nous sommes sollicités autant que nous voulons..
Au passage nous apercevons Loh Samah Beach sur l’ile de Koh Ley, cette île est entourée par des murs de calcaire. La géographie de Loh Samah Beach est assez grande. Au lieu d'une pente graduelle avec une plage de sable fin, cette île a de hautes falaises qui immédiatement s'avancent dans l'eau. Peut-être est ce la raison pourquoi l'île de Phi Phi Ley n'a jamais été habité par personne sauf d'accepter les oiseaux comme habitants.

Mai-2011-0615.JPG Ces falaises sont en calcaire magnifiques avec une multitude de plusieurs grottes. Dans l'une de ces grottes que nous apercevons facilement de notre bateau, se trouve la célèbre Viking Cave. Il s'agit d'un endroit où les habitants de l'île de Phi Phi montent les falaises dangereuses sans l'aide de harnais. Notre capitaine ralenti devant cette haute grotte qui déchire les falaises de Phi Phi Leh. L’enchevêtrement de plateformes et les autels d'offrande piqués d'encens que les hommes ont érigé en l'honneur des esprits de la grotte et devant lesquels ils méditent avant d'escalader leurs échafaudages de fortune en font un lieu tout à fait incroyable...

Mai-2011-0682.JPG Les Chinois sont friands des nids de salanganes (un oiseau de la famille des martinets souvent confondu avec une hirondelle) qui stimulent la virilité dit-on. Ces oiseaux perchent leur douillet foyer loin des prédateurs, à l'abri de hautes grottes. Pour les atteindre les ramasseurs-funambules de Phi Phi parcourent des échafaudages de bambous aussi vertigineux que fragiles. Ils risquent leurs vies à tout moment pour vendre l’un des mets les plus chers de toute la planète. On me dit beaucoup beaucoup plus chers que du caviar. Dommage, il n’est  possible de visiter cette grotte qu’en haute saison et celle-ci vient tout juste de se terminer.

Mai-2011-0688.JPG La prochaine étape est devenue une légende grâce au cinéma. Au sud-ouest de l'île de Phi Phi Ley, à l'abri d'une crique rocheuse qui la rend presque invisible des bateaux de passage. Si Maya Bay fascine autant, c'est grâce au mythe qui l'enveloppe : un secret de routards bien gardé, l'histoire d'une plage paradisiaque, invisible à l'œil nu, totalement préservée du monde extérieur par un arc de cercle rocheux. Un petit paradis sur terre dont tout le monde parle mais que personne n'a vue.

Mai-2011-0850.JPG C’est la trame du roman d'Alex Garland (« The Beach »), adaptée au cinéma par Dany Boyle, avec, notamment, Leonardo Di Caprio dans le rôle de Richard, un jeune backpacker américain avide de nouvelles expériences débarque à Bangkok et s'installe dans un hôtel miteux. Là, en pleine nuit, il est apostrophé par son voisin de chambre, un Anglais azimuté, qui lui tient un discours passablement incohérent à propos d'une plage de rêve située sur une île mystérieuse, où il aurait vécu plusieurs années.

Mai-2011-0862.JPG Le lendemain, Richard retrouve le cadavre de ce dernier, qui s'est suicidé en lui laissant une carte de son paradis perdu. Intrigué, excité même, par l'aventure, il propose à un couple de jeunes Français (Virginie Ledoyen), rencontré dans l'hôtel, de partir avec lui à la recherche de l'île...

Mai-2011-0859.JPG En réalité, la baie de Maya n'est pas totalement fermée. Une ouverture dans la roche permet aux bateaux de se faufiler et d'accoster sur la plage. Le spectacle est saisissant et réellement inhabituel. L'eau turquoise semble prisonnière des pics rocheux, formant un arc-de-cercle et conférant un étrange sentiment à la fois rassurant et inquiétant : l'isolement...

Mai-2011 0621-copie-1 

On se ressaisit très vite : à partir de 9 heures, les tours organisés en provenance de Phuket comme le notre, déversent leur flot de touristes et les places sur le sable deviennent rares. Et oui, là encore, il faudra se lever tôt pour profiter du mythe secret de « La Plage »... Ca ne fait rien ! Le spectacle en vaut tout de même la chandelle, car Maya Bay fait parti des 10 plus belles plages du monde.

Mai-2011-0894.JPG Notre itinéraire se poursuit  au milieu d’innombrables rochers karstiques du haut desquels s'ouvrent des panoramas grandioses qui procurent une expérience inoubliable. Nous arrivons à Koh Phi Phi Don, l'île la plus grande,  bordée de plages tropicales idylliques sur ses côtes Sud et Est. C'est un haut lieu de la plongée sous-marine. Ses paysages paradisiaques l'ont fait connaître dans le monde entier et l'archipel est considéré comme l'un des plus beaux au monde.

Mai-2011-0703.JPG

Mai-2011-0119.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Malgrés tout Kho Phi Phi  a été très durement touchée par le tsunami. Le 26 décembre 2004, à 10h37 Phi Phi Don a été exposée à un tsunami de 6.5 mètres de haut. On estime à 5300 personnes le nombre de victimes et de disparus lors de la catastrophe et à un an la durée de reconstruction des infrastructures touristiques, presque totalement détruites sur le tombolo, la bande de terre séparant les deux baies du centre de l'île.

Mai-2011-0157.JPG

On a de la peine à croire que ce lieu paradisiaque fut un tel cauchemar. Un voyage à Phi Phi Islands est une expérience inoubliable. La beauté de la région avec ses falaises abruptes s'élançant vers le ciel au sortir d'une eau le plus souvent calme et cristalline est stupéfiante.
 Nous rentrons a Phuket le soir tard à notre hôtel, nous sommes exténués, mais nos yeux ont vu des délices de beautés  toutes à fait majestueuses.

 

                                DIAPORAMA DES ILES

Repost 0
free - dans LA THAILANDE
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 08:02

 484.JPG

Même si la Thaïlande à la réputation d'être le "Disneyland" du tourisme sexuel, ce pays ne se limite pas qu'a cela. C'est aussi un lieu paradisiaque ou il fait bon se balader à moto et faire la fête en tout bien tout honneur entre bikers venus pour l'occasion du monde entier. Direction Patong, petite ville de l'ile de Phuket ou se déroule une concentration  motos hors du commun.

Mai-2011-0270.JPG 8eme-albums-0233-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Lieu très touristique et cosmopolite, l'ambiance est bouillante sur bangla road, la main street de Patong. Les motos sont guidon contre guidon, mais au contraire de Daytona, le puritanisme n'a pas de droit de citer, la bière (singha, chang ou tiger) se boit par litre au goulot et le nichon s'exhibe fièrement et en toute circonstance, que ce soit dans les bars ou dans la rue. C’est clair et net, ici l'ambiance est débridée sans faire de jeux de mot fastoche ...

Mai-2011-0275.JPGMai-2011-0339.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autre particularité de ce meeting, il se déroule durant le nouvel an thaïlandais. Cela donne lieu à des agapes terribles. La coutume locale veut qu’à cette occasion tout le monde s'arrose avec des tonnes et des tonnes d'eau: le matériel photo et les bécanes de location apprécieront. Soso en a fait la dure expérience du contact de la peau et du bitume. Heureusement sans aucune gravité, mais des contusions qui l’on immobilisé pendant presque 3 heures. La aussi ce sont les thaï qui sont venus tout de suite à son aide en relevant la moto et en l’allongeant sur la plage soigné immédiatement par des masseuses de  plage qui ensuite m'emeneront à la pharmacie la plus proche pour prendre le necessaire de soins.

Mai-2011-0300.JPG Fiesta de tous les diables et laxisme des forces de l'ordre font qu'ici le lâchage est général et que tout semble permis. Le soir, c'est fiesta, et la journée, c'est balade dans des décors de rêve: un paradis pour le biker en goguette. D'ailleurs, certains clubs européens ne s'y sont pas trompés et les MC 1% ont monté des chapitres sur place accueillant avec plaisirs les motards étrangers. Autre spécialité du lieu, la contrefaçon: faux Nike, lacoste, rolex, cartier... mais aussi pour l'occasion, les faux Bar & Shield de chez Harley Davidson fleurissent partout. Des 400 Honda copiés à la façon Arlen Ness fabriqués par des thaïlandais capables de faire des engins hallucinants avec fourches de 3 mètres et cadre maison soudé par terre à l'ancienne...
Mai-2011-0316.JPGLa Province de Phuket  organise depuis 17 ans la " Phuket Bike Week " chaque année au mois d'avril avec de nombreux touristes et des milliers de bikers invités à participer à l'événement par "le Phuket Riders Club", ainsi que la Municipalité de Patong et l'Office du Tourisme de Thaïlande ce qui en fait la plus ancienne et la plus grande concentration de motards de l'Asie du sud est.

Mai-2011-0359.JPGMai-2011-0372.JPG  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’événement biker mis en évidence tout au long de la semaine  accueille les visiteurs avec de nombreuses animations comme par exemple un Touring ride sur l'ile qui comporte plus de  2000 motos qui se donnent RDV le long de la plage de Patong à Lom Beach. Des concerts de musique sur la plage de Patong au Loma Park qui accueillent les motocyclistes du monde entier de leur marque préféré la Harley Davidson ou l'on a recensé plus de 10000 motos et 50.000 visiteurs de 26 pays différents qui ont participé à l'événement de Phuket apportant plus de 700 millions de bahts de revenus.
Mai-2011-0400.JPGLes amateurs de la "belle de milwaukee" viennent de toutes les provinces de la Thaïlande et des pays limitrophes se sont réunis pour cette Phuket bike week 2011. On estime qu'il y aurait des motards des USA, du Canada, de la Suède, du Royaume-Uni, d'Australie, du Vietnam, d’Indonésie, du Japon, de Malaisie, de Singapour, du Brunei,  de Norvège, du  Laos et bien sur de la France.
Mai-2011-0406.JPGMai-2011-0658.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Il est pratiquement inconcevable en Thaïlande quand on roule sur un gros cube customisé et surtout sur une Harley Davidson, de ne  pas faire parti d'un club. Pratiquement tous les "afficionados" du pays sont membre d'un MC local ou d'un HDC comme le Burapa qui compte plus de 200 membres repartis sur six chapitres avec un esprit très familial et non basé sur l'esprit 1% européen. Sa devise : Love ride and peace  rejoint un peu la phrase célèbre des bikers américain: live to ride & ride to live.

Mai-2011-0415.JPG En effet le club et les clubs thaïlandais s'investissent beaucoup  dans les œuvres caritatives et dans l'aide aux personnes en difficulté. On se souviendra aisément que ceux ci ont été en première ligne après le tsunami pour aider les malheureux. Dans le royaume du Siam ancien nom de la Thaïlande, tous les motos clubs roulent pour la paix et aiment leur roi qui est très apprécié par le peuple. Chaque club au pays du sourire entretiennent des liens très étroits ce qui n'est pas le cas dans certains pays occidentaux sans vouloir les nommer....

Mai-2011-0502.JPG Bien sur la bike week de Phuket est largement copié sur le style américain avec ses déguisements et son esprit carnavalesque de la mise en scène version woodstock,hollywood ou bien cow boy and bad boys. Celle ci reste très exotique et originale pour l’occidental que nous sommes ! Impossible de faire deux pas sans tomber sous le charme de ce spectacle de rue improvisé ou l'on côtoie des pinups tatouées, des mini bikes ou des choppers aux longues fourches façon suédois, dans un esprit très convivialisant aucune forme de compétition sinon de faire la fiesta.

Mai-2011-0634.JPGMai-2011-0651.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Phuket bike week est bien la plus grande concentration d'Asie du sud et même si sur le territoire thaïlandais, on peut trouver d'autres concentrations moto comme à Ko Samui, Pattaya, Chiang Mai, mais tout de même moins importante. Par contre par rapport à 2003, j’ai trouvé qu’en la délocalisant sur la plage de Lom Beach par rapport à Bangla Road, elle avait perdu un peu de son délire exotique. Sans aucun doute victime de son succès ,car la ruelle bouillante est devenue trop petite pour accueillir les milliers de visiteurs en furie…..

Mai-2011-0676.JPGAutre anecdote sur la concentration de Phuket, nous y avons rencontré Sylvia, cette israélienne qui fait parti du Harley Davidson club de Monaco.
Le monde est tout de même petit, car celle-ci se partage entre Monaco, Tel-Aviv et Washington, car notre adorable bikeuse travaille pour Interpol, mais ne loupe plus une seule bike week de Phuket depuis cinq ans ….

Mai-2011-0630.JPGPour tous les blasés des concentrations françaises manquant cruellement de personnalités, je vous conseille vivement de faire le voyage pour voir cet événement pittoresque. Je sais ! Cela fait loin … mais ce sera le voyage d’une vie ! de votre vie...

 

                               DIAPORAMA DE LA BIKE WEEK

Repost 0
free - dans LA THAILANDE
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 14:45

8eme-albums-0095.JPG

Reflexion personnelle sur le pays:

La Thaïlande est surnommé le pays du sourire, en effet les gens sont très gentils, serviables, aimables et il est vrai très souriants. Il y a plusieurs Thaïlande. Tout d’abord Bangkok, mégapole hyperactive et monstre urbain où l’on se perd. Puis le Sud avec ses iles, ses plages et sa cuisine épicée. Enfin le Nord, la Thaïlande originelle, avec ses anciens royaumes, fondateurs, son rythme de vie détendu, ses milliers de temples bouddhistes.

8eme-albums-0234.JPG8eme-albums-0303.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trois Thaïlande donc, physiquement et culturellement différentes. Cependant d’un bout à l’autre du pays se retrouvent les qualités nationales : une forte identité, le Siam n’ayant jamais été colonisé (même si sous influence britannique pendant longtemps), un sens aigu des conventions sociales et aussi beaucoup de pudeur et de dignité. Une forte religiosité et conjointement une quasi-vénération pour la famille royale.

8eme-albums-0151-copie-1.JPG La Thaïlande est une terre riche en merveille naturelles. Parée des trésors d'une culture ancienne, elle nous charme par sa saisissante diversité de lieux et de peuples. Située au cœur de l'Asie du sud est, elle impressionne par ses paysages spectaculaires et par sa brillante culture. Quand on arrive à Bangkok, on a l'apparente impression d'un impénétrable enchevêtrement de routes, de tours et d'immeubles moderne, et pendant un instant, on peut avoir le sentiment de ne pas savoir ou commencer ? Cependant, très rapidement après avoir repris ses esprits, on se sentira parfaitement à l'aise dans cette mégapole très contrasté.

8eme-albums-0323.JPG8eme-albums-0345.JPG  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les curiosités et les merveilles de cette extraordinaire cité, ou se mêlent les coutumes anciennes et le style contemporain, nous éblouie au fur et à mesure de nos promenades. Pendant quelques minutes, on est ensorcelé et captivé par la vitalité fantastique de cette surprenante et envoutante ville. Malgré tout, et un peu de partout, on peut y gouter des endroits calmes, des oasis de silence que sont les temples et les parcs ou règnent la tranquillité.

8eme-albums-0313.JPG Culturellement Bangkok et la Thaïlande sont une merveille. Le séduisant mélange du monde moderne et ancien. Ainsi Bangkok la capitale conserve une personnalité qui persiste dans le temps et qui lui est propre.
La culture thaïe est très différente de la culture européenne, il faut des années pour en comprendre une petite part, elle associe la liberté, la tolérance, la gentillesse et les extrêmes entre la pudeur et le laisser-faire.

8eme-albums-0426.JPG8eme-albums-0435.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les relations entre la France et le Siam (ancien nom de la Thaïlande) remontent à loin dans le temps... Saviez-vous que Louis XIV décida en 1685 d’envoyer une ambassade au Siam (l’une des rares bonnes choses qu’est fait ce roi), dirigée par le chevalier de Chaumontcien, dans le but de convertir le roi au catholicisme ? Sa tentative échoua puisque les Thaïlandais sont toujours très bouddhistes (et assez croyants, d'après ce que j'ai pu voir), mais elle fut une réussite sur le plan diplomatique puisque Louis XIV envoya une nouvelle expédition en 1687.

8eme-albums-0478.JPG  Pour continuer les appréciations sur le pays, on pourra aussi parler de l'absence d'insécurité : marcher à minuit seul dans les rues de Bangkok, de Pattaya ou de patong ne pose pas problème, ce qui n'est pas le cas de tous les pays tropicaux... Le plus gros reproche que l’on pourra faire à la Thaïlande, c’est l'agressivité commerciale des professionnels du tourisme (marché, taxis, agences d’excursions) : Nous avons eu affaire parfois à des gens intéressés qui prennent les touristes pour des vache-à-lait et trouvent tous les moyens pour leur vendre quelque chose.

8eme-albums-0457.JPG8eme-albums-0608.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La négociation pour tout et n'importe quoi, seul moyen d'éviter de se faire arnaquer sur les prix, devient vite pénible, et il faudrait presque accepter de se faire avoir pour être tranquille... Nous avons trouvé tout de même des gens vraiment honnête comme le chauffeur qui nous a emmené de Pattaya à Bangkok, puis ensuite au marché flottant, puis enfin le dernier jour à l’aéroport. Une perle rare que nous avons très appréciée et dont nous gardons les coordonnées.

8eme-albums-0672.JPG Mis à part ces gens qui ont un intérêt commercial (on comprend aussi que cela puisse être leur gagne pain), les thaïs rencontrés en dehors des relations « business » sont adorables. Malheureusement, le tableau serait incomplet si on ne mentionnait les meurtres et massacres quotidiens qui ont lieu régulièrement dans les trois provinces musulmanes du Sud du pays depuis maintenant trois ans. Au moment de notre séjour, dans un village du sud de la Thaïlande, la dernière famille bouddhiste a été tué par les intégristes islamistes qui petit à petit essaye de s’accaparer le territoire au détriment des bouddhistes.

8eme-albums-0636.JPG8eme-albums-0691.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Si le gouvernement thaïlandais ne prend pas des mesures fermes et radicales contre ces destructeurs de la liberté, ils auront les mêmes problèmes avec eux que nous connaissons en Europe. Si les bouddhistes sont tolérants et aimables envers tous les peuples, eux ne le sont pas, et la seule chose qu’ils désirent, c’est d’asservir les peuples qui n’ont pas la même foi que la leur. Triste réalité de la bêtise religieuse…..

8eme-albums-0702.JPG Je ne suis pas Bouddhiste, ni même Soso, mais tout le long du voyage, nous avons participé aux coutumes de cette « philosophie religieuse » qui prêche l’amour et la tolérance. Question photographie ! Pas de problème non plus. Un Thaï et même un bonze se prêteront volontiers a une prise de vue de votre APN. Si vous sentez un refus ou une agressivité pour une prise de vue, vous devinerez ainsi à qui vous avez à faire. A celui du culte de la haine …. Avec eux la question des quotas ne se posent meme pas !

8eme-albums-0698.JPG8eme-albums-0715.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Autre phénomène que l’on ressent assez facilement, ce sont les français (les autres européens sans doute aussi) qui habitent les grandes stations balnéaires : par leur individualisme, les français s’entredéchirent entre eux par jalousie, envie et souvent pauvreté à Pattaya comme à Bangkok. L’étranger qui arrive pour s’installer, vit au début dans une sorte de bulle, un plaisir de tous les instants, son niveau de vie est celui de l’Europe avec des Euros plein la poche. Autour de lui dans un premier temps ne va graviter que des personnes adeptes de la théorie des vases communicants c'est-à-dire « ton argent sera le mien ».

8eme-albums-0763.JPG

8eme-albums-0047.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vos propres compatriotes, toujours prêts à vous « aider ». Les plus belles arnaques sont faites entre compatriotes, souvent l’arrivant ne comprend pas l’anglais et devient une proie facile. Ce fut un peu le cas avec le premier hôtel à Phuket tenu par un français ou le service fut inexistant et anti commercial. Je vous en ai deja parlé dans l’article sur l’ile de Phuket. Les thaïlandais restent de loin les plus sympathiques, même si le pays s’est endurci dernièrement avec des conflits internes ou bien avec des relations houleuses avec son voisin cambodgien. Les sourires n’ont quand meme pas disparu !

 

                           DIAPORAMA DES SOURIRES THAI

Repost 0
free - dans LA THAILANDE
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 16:48

8eme-albums-0125.JPG

Temple à Karon

 

Au départ de l’aéroport de Nice Cote d’Azur, nous commençons notre long périple pour arriver sur l’ile enchanteresse de Phuket la perle de l’Asie. Nous faisons escales à Dubaï après un vol de 6h30 avec « Emirates ». La Ville des Emirats Arabes Unis est souvent présentée comme le paradis du shopping. Une idée fausse que l’on se fait sans doute du « duty-free » de cette immense aéroport, car les prix constatés sur l’électronique ou les articles de luxe ne sont guère moins chers que chez nous. Pour exemple, le prix d’un objectif Nikon que je désire depuis longtemps est à seulement 15% moins chers que dans l’une de nos boutiques spécialisés. Seules les cigarettes sont super intéressantes. L’inconvénient, c’est que je ne fume pas !

8eme-albums-0137.JPG8eme-albums-0167.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On redécolle cette fois ci pour Bangkok, toujours avec Emirates avec autant d’heures de vol. Arrivée dans la capitale du Siam, nous n’avons pas le temps de flâner sur les boutiques d’un aéroport dont Roissy à coté de lui, ressemble à un aéroport de campagne. C’est un monstre d’aéroport, un géant ! Cette fois ci, c’est avec la compagnie Asia Airlines que nous effectuons le dernier vol. Moins d’une heure trente plus tard, nous sommes sur l’une des plus belles iles du monde.

8eme-albums-0198.JPGTemple de Chalong 

 

Notre parcours du combattant aérien se termine. Nous n’avons plus qu’à rejoindre notre hôtel dans la station balnéaire de Patpong. Un panneau avec le nom de « Giordano » indique que notre chauffeur nous attend à l’extérieur. Le voyage se passe donc avec la précision d’une breitling. Avant de continuer les péripéties de notre séjour, voici un petit résumé du pays ou nous nous trouvons.

8eme-albums-0180.JPG8eme-albums-0192.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Thaïlande du vingt et unième siècle est souvent présentée de nos jours comme une destination touristique du "sex-buisness", de l'exploitation enfantine à outrance… Ce côté sordide existe certainement ,mais il faut le considérer à une juste place. La Thaïlande, ce n'est pas "que cela" comme voudrait parfois le montrer certaines caricatures médiatiques dont la France à le secret pour faire croire que chez elle , c’est toujours mieux qu’ailleurs …

8eme-albums-0202-copie-1.JPG Non, loin de ce cliché, la Thaïlande est bien autre chose qu'un bordel pour vieux désœuvrés en quête de jeunettes… Ou bien encore d'ateliers clandestins exploitant des gosses affamés ou les rues sont parsemées de cadavres (j’ai même entendu des français dire qu’aux états unis, c’était pareil ! Mais quand est ce que l’on arrêtera de dire des conneries ! )… Fort heureusement ! Non, le pays des Thaïs, le royaume du Siam, le royaume des éléphants est un pays extraordinaire.

8eme-albums-0402.JPG8eme-albums-0406.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chacun peut d'ailleurs facilement y apprécier l'hospitalité et la gentillesse d'une population toujours souriante et disponible. La cuisine de ce pays aux mille saveurs est l'une des plus raffinées au monde… Quant à son histoire, ce royaume est un conte de fées qui peut se lire comme un roman… Il suffit de s'y promener et on découvre à livre ouvert son passé glorieux, son présent plaisant, son avenir prometteur, son économie qui va à la vitesse d’un cheval au galop (pauvre petit gaulois devrait on dire !).

8eme-albums-0302.JPGVue panoramique sur la baie de Patong 

 

Il est difficile de résumer l'histoire de ce pays car elle est complexe, imbriquée dans celle de tous ses voisins que sont la Malaisie, la Birmanie, le Laos, le Cambodge et la Chine. En plus les Mongols, les Indiens, les Indonésiens, les Anglais ont apporté une note culturelle. Ce mélange est probablement à l'origine de leur écriture, si particulière… Bref, la Thaïlande est fascinante !

8eme-albums-0312.JPG  A Phuket, il y a tout le plaisir de découvrir quelques-unes des plus belles plages du Sud de la Thaïlande, une jungle tropicale luxuriante, les délicieuses spécialités culinaires régionales et la fascinante culture locale. Phuket, la baie de Phang Nga voisine et les Iles Phi Phi présentent quelques-uns des paysages les plus éblouissants du Sud-est Asiatique.

8eme-albums-0382.JPG

habitation prés de Rawai

 

 L'ile possède des cascades, des forets denses, des promenades tropicales et des temples colorés... Longue de 21 kilomètres reliée au continent par une route, elle présente donc l'avantage de  pouvoir sortir de l'ile très facilement.

8eme-albums-0414.JPG8eme-albums-0421.JPG  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les eaux entourant Phuket regorgent de paysages sous-marins spectaculaires, ses superbes récifs de coraux figurant parmi les plus beaux du monde. Ces récifs coralliens abritent une incroyable variété de poissons de récifs. A cette prodigieuse faune s'ajoutent un nombre indéterminé d'espèces de coraux. Ces eaux sont fréquentées par plus de 850 espèces de poissons. La mer d'Andaman se trouve sur les trajets migratoires des géants communs comme le marlin bleu, ou comme le marlin noir, le sailfish, le barracuda et une variété de requins, en particulier les tigres et makos (requins bleus du Pacifique).

8eme-albums-0441.JPG petite plage sur la route de Rawai 

 

 Cinq espèces de tortues marines font leur nid sur les îles des eaux de Thaïlande. Celle à carapace souple dite de cuir, la tortue verte, le caret, celle à bec de faucon et la Ridley. En dehors des 30 variétés de serpents de mer enregistrées, le seul autre reptile marin de la région est le crocodile des eaux saumâtres, qui habite les marécages de mangrove et estuaires de rivières le long de la péninsule méridionale.

8eme-albums-0448.JPG  Les mammifères sont également présents dans les eaux de Thaïlande, dont au moins deux espèces de dauphins communs: le marsouin Indien et le dauphin à rostre long. Les baleines y passent aussi à l'occasion. Le dugong, ou "vache de mer", est devenu très rare et a été déclaré espèce protégée par le Ministère de la Pêche Thaï. C’est donc une image idyllique que la perle d’andaman se présente à elle. Enfin pour ceux qui penseraient que la Thaïlande ne vaut que par son tourisme ! Grave erreur ….

8eme-albums-0456.JPG

 Sur la route de Karon

 

Le tourisme représente seulement 8% du P.I.B. Le pays est le plus grand producteur et exportateur de riz au monde, de latex avec une importante plantation d’hévéas. Les autres récoltes étant le caoutchouc, le sucre, le maïs, le jute, le coton et le tabac. La pêche est une activité importante, la Thaïlande étant un exportateur important de crevettes d'élevage. Le secteur manufacturier représente un peu moins de la moitié du PIB et est bien diversifié. Les principales industries thaïlandaises sont les industries électroniques, sidérurgiques et automobiles.

8eme-albums-0033.JPG

depart devant l'hotel de Phuket avec des petites 125cm3

 

La Thaïlande est un centre d'assemblage de marques internationales de voitures. Les appareils et composants électriques, les ordinateurs, la production de ciment, de meubles et de produits en plastique sont aussi des secteurs importants. Le secteur textile emploie environ 25% de la population active. Les cultures de fruits comme l’ananas sont l’une des productions les plus importantes au monde. Dernière destination à la mode, l’hospitalisation dentaire avec des soins d’un niveau remarquable. Les groupes hospitaliers sont des palaces et la seule vue des salons d’attente et des blocs opératoire feraient bondir n’importe quel français, quand on voit l’état de notre service public.

8eme-albums-0169.JPG station service à patong

 

 Enfin ! Pour terminer cet article, le seul point noir au séjour de Phuket aura été l’hôtel qui est tenu par un français. Cet Alsacien d’origine, a racheté le Sun Beach Patong à un autre Français  auquel nous avions déjà séjourné en 2003. C’est donc en toute confiance que nous avons réservé dans cet hôtel classé en 3 étoiles. Seulement voila, n’est pas hôtelier qui veut !

8eme-albums-0128.JPG

8eme-albums-0133-copie-1.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le service est médiocre et inexistant. Si les chambres sont correctes, par contre nous n’avons pas eu d’eau chaude pendant toute la semaine et cela n’a jamais paru l’émouvoir plus que ca… Sa femme Thaï s’occupe de tout pendant que Monsieur participe avec ses copains alsaciens ou allemands aux beuveries quotidiennes. Un conseil ! Si vous allez en Thaïlande, éviter tout commerce avec vos compatriotes, ce sont les premiers qui vous arnaqueront….Le Sun Beach Hôtel n’est donc plus une adresse attrayante !  Maintenant, place aux plaisirs du voyage.....


                          DIAPORAMA DE LA BALADE

Repost 0
free - dans LA THAILANDE