Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 08:30

337.JPG Pour rappeler, un peu l'origine et l'histoire de cette cité, ce fut, durant la dernière guerre mondiale, une petite ville au bord du Golfe de Thaïlande, où l'armée américaine envoyait ses G.I, se ressourcer, se rétablir et surtout se reconstruire, après que ceux-ci étaient déglingués par les horreurs commises durant la guerre de 39/45, d’Indochine et du Vietnam.

328.JPG0352.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour l'armée Américaine, la reconstruction passait souvent par l'oubli des événements, c'est à dire que les drogues, l’opium, le sexe  sous toutes ses formes permettaient aux Boys d'oublier les raisons de la guerre. Dés lors, la guerre achevée les militaires sont partis, les mafias locales, ont été obligés de chercher d'autres clients, la clientèle locale ne suffisant pas à faire tourner leurs bussiness.

Mai-2011-0237.JPG réception de l'hotel LK Metropole

 

De nos jours, on apprend que c'est la mafia Russe qui a pris le contrôle de la criminalité. Actuellement, les publicités tout autour de la ville sont en majorité russes. Dans notre hôtel le LK Métropole, 80% des flyers vantant les mérites de telles ou telles visites sont en Russe. Il existe de même des journaux et une chaine de télévision dans la langue de poutine.

 Mai-2011-0249.JPG

 Salon dining room du metropole

 

Il y a  maintenant sur les trottoirs et dans certains établissements nocturnes de Pattaya des" filles de l'Est" venues de Russie et des anciennes républiques de l'ex-empire soviétique. Tout de même, le gros du bataillon des prostituées de Pattaya viennent principalement de l'Issan, une région déshéritée de l'est de la Thaïlande frontalière du Laos et du Cambodge. Certaines viennent aussi du Cambodge, du Viêt-Nam, du Laos, des Philippines etc....

Mai-2011-0287.JPG Si Américains, Français ou Allemands étaient le plus souvent humains avec la population locale, les nouveaux conquérants traitent les gens comme des chiens, ne font aucuns sentiments et sont des criminels de la pire espèce ...beuveries et violences sont le plus souvent le comportement des nouveaux riches de l'ex union soviétique, pratiquement impliqués dans des activités de blanchiment d’argent.

Mai-2011-0280.JPG Comparé à eux, nos américains et nos européens sont des enfants de cœur. Nous avons pu le constater lors de notre séjour à l’hôtel (ils sont ignobles avec le personnel) ou bien pour les excursions dans les iles (poussez vous de la que je m’y mette) le comportement agressif de ces gens qui se prennent pour les nouveaux tzars.

Mai-2011-0282.JPG  Ambiance dans les rues de Pattaya

 

 Voilà, en quelques lignes le tableau noirçi de cette bourgade. Certes malgré les minuscules plages de sable blanc, je ne saurai vous conseiller d'aller vous baigner,  l'eau y est absolument dégeulasse, recueillant tout les déchets et les détritus du golf du siam, et, sauf si vous avez le désir de  faire un élevage de staphylocoques dorés, je saurai vous conseiller d'aller faire trempette.

Mai-2011-0300-copie-1.JPG salon breakfast à l'hotel metropole

 

Certes, Pattaya n'a que très peu de cachet, construite qu'avec des immeubles et des résidences hôtelières hors-normes, mais il y a tout de même quelques ballades assez sympathiques à faire. En premier lieu, le sanctuaire de la vérité qui vaut le déplacement en Thaïlande à lui tout seul. Un paradoxe incroyable à cette ville qui côtoie donc le divin à proximité du péché originel.

Mai-2011-0312.JPGHammam, Massage, Spa ... Monsieur ! 

 

Puis il y a le Nong Nooch tropical Garden, juste à 15 mn à l'est de Pattaya, ce jardin tropical émerge comme l'une des principales attractions touristiques, reconnue pour sa grande variété d'orchidées, son jardin de palmiers, ses décorations de fleurs venant du monde entier. Un parc magnifiquement agencé et une pépinière produisant sans doute le plus grand nombre de variétés d'orchidées de Thaïlande, une plantation de cactus et autres jardins botaniques remplis de mille parfums de fleurs multicolores.

Mai-2011-0313.JPG

 Une visite au Kao Chee Chan et Virharnra Sien, à 15 mn à l'est de Pattaya est aussi très apprécié, Kao Chee Chan vous offre un bouddha géant gravé à flanc de colline, sur le chemin vous trouverez un ensemble de temples magnifiques au bord d'un lac, en particulier un temple chinois le Virharnra. Le Khao chee chan et sa montagne au Bouddha, c’est la plus grande image de Bouddha au monde.

Mai-2011-0327.JPGMai-2011-0352-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s’agit d’une représentation à la feuille d’or, dessinée sur la face d’une montagne, d’un Bouddha assis de 130 mètres de haut par 70 mètres de large. Il a été construit en 1996 pour commémorer le 50éme anniversaire de l'accession au trône de Rama 9. La mise en œuvre dura des mois et le coût global de la réalisation s’éleva à 150 millions de Baht.

 Mai-2011-0341.JPG

 Un très grand parc et des vignes se trouvent au pied de la montagne. C’est un endroit particulièrement paisible et agréable pour la méditation. Enfin, on pourra se consacrer à la visite du  Wat Yan Sang Wararam situé lui aussi à 15 km de Pattaya. Ce temple sino-thai a été construit en 1976 pour rendre hommage au grand patriarche Somdet Phra Yanasangwon. Cette pagode à diverses particularités dont celle d’avoir un pavillon avec quatre pignons, un large stupa pour conserver une réplique des empreintes de pas de Bouddha et une salle dans laquelle sont représentés les styles architecturaux de plusieurs pays.

Mai-2011-0388.JPG Mai-2011-0354.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la route du retour, par la corniche, à 1 kilomètre environ, vous arriverez à un croisement après avoir longer le Royal Cliff Resort. La colline dispose de deux points de panoramas, à votre gauche  vous apercevrez le grand Bouddha. Tout cela vous assurera que Pattaya mérite un détour pour visiter une région qui est semble toute vraiment belle sorti du contexte cité plus haut. Ce fut l’occasion de rencontrer notre ami Jean Claude qui réside à Pattaya pour encore quelques temps, car celui-ci vient de se marier avec May, une chinoise de la région de Qingdao ou ils vont vivre bientôt en Chine pour se rapprocher de la famille.

Mai-2011-0404.JPGDans les bars à Go Go la pub affiche la biere à 1,40€

 

Nous reverrons May et jean Claude bientôt, car ils feront le voyage en Harley Davidson avec nous aux USA en Aout 2011. En attendant, jean Claude nous a fait faire le tour des clubs Harley de Pattaya. Celui des Français « les Gaulois » et celui des Belges « les Black Sheep ». Il est venu nous chercher avec son 4x4 Toyota et celui de ses amis qui habitent Chonburi. Apéro dans la villa des Français qui nous ont superbement accueillis et départ pour l’un des restaurants thai de fruits de mer et de poissons dont la réputation a dépassé les frontières. Merci May, Merci Jean Claude pour cet accueil. C’est cela le monde Harley Davidson ! De la famille qui t’accueille dans le monde entier….

Mai-2011-0438.JPG

Apéro chez des  amis Francais de notre pote Jean Claude et son epouse May

 

En conclusion : Si lors de mon séjour en 1987, le guide du routard faisait cette phrase tout a fait attribué a Pattaya : Pattaya est à la prostitution ce que Lourde est à l’eau bénite. Puis il continuait à donner ses informations touristiques sur la région.
Je ne suis pas complètement d’accord avec l’édition 2011 du guide. Celui ci refuse tout commentaire sur Pattaya et donne une feuille blanche. Mes deux prochains articles sur le sanctuaire de la vérité et sur Nong Garden méritent que ces deux lieux soient mentionnés. Pour l’hébergement, le LK Métropole est une excellente adresse, situé à deux pas de « second road » et donc à 5mn du bord de mer et de son centre à pied.

Mai-2011-0443.JPGles photos du mariage de Jean Claude


Bonnes Adresses :
 

 Le buffet du restaurant du LEK HOTEL vous mangez au bord de la piscine pour 4,50€ et a volonté. Grand buffet très varié de plats chaud et froid. 284/5 Pattaya 2nd road


Le Good Day Massage 33/70 Moo 10 Soi, Diana, Nongprue, Banglamung. Chonburi. Massage à l’huile de jasmin 200 bath pour une heure (environ 5€)


Diana Buffet: Moo Soi 11-12 Pattaya 2nd road, Nong Prue, Banglamung, Chonburi. Superbe buffet à volonté pour 4, 50€.

Mai-2011-0486.JPGAu siege du club Harley Davidson des Gaulois de Pattaya


La mauvaise adresse :
Tankay restaurant dans walking street Pattaya cher et médiocre. On vous fait même payer les glaçons que l’on vous met dans le verre.

De toute maniere, si un rabatteur vient vous chercher pour tel ou tel restaurant, c'est que celui ci , c'est de l'arnaque. Evitez Walking Street, et preferez ceux sur second Road ou bien les Soi qui le traverse, les buffets sont tous excellents pour moins de 5€ à volonté...

 

                             DIAPORAMA DE PATTAYA

 

Repost 0
free - dans LA THAILANDE
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 17:54

 Mai-2011-0320.JPG

La conduite à gauche n’est pas vraiment un inconvénient, on s’y adapte très vite. Et, de toute manière, si vous voyez arriver un camion en face de vous, c’est que vous n’êtes pas dans la bonne voie. Alors il est nécessaire de se rappeller chaque matin ce principe de base en Thaïlande.

Mai-2011-0346.JPG Dans le village des gitans de la mer

 

L’autre inconvénient pour un motard en grosse cylindrée quand il loue les petites petrolettes thailandaises, c’est  de se rappeller, qu’il n’y a pas de levier d’embrayage ni de frein au pied, mais un frein a main de chaque coté du guidon sur ces petits engins de marque Kawasaki ou Honda. Soso en fera la triste expérience et goutera aux joies de la peau qui frotte sur le bitume. Une belle gamelle en perspective sur le boulevard de Patong Beach qui aurait pu être plus embêtante que quelques contusions et un garde boue cassé.

Mai-2011-0342.JPGMai-2011-0350.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le trafic à cet endroit est très dense. Heureusement des Thaïs au bord de la route ont immédiatement récupéré Soso et la moto. Deux masseuses de la plage s’occuperont même de panser les blessures de Soso en allant chercher tout le nécessaire à la pharmacie. Une belle frayeur qui n’entamera pas le moral des troupes. Soso est une bikeuse élevé à l’Harley Davidson et non pas à la broyeuse de riz bridé…Une dure à cuire en quelque sorte !

Mai-2011-0352.JPGMai-2011-0353.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bon ! C’est parti pour la promenade au sud de l’ile direction Rawai. Nos petits deux roues sont nerveux et agiles, mais manquent tout a fait de puissance dans les cotes, et Dieu sait, qu’il y en a des montées sur l’ile de Phuket. L'île est principalement montagneuse à 70%, avec une chaîne de montagnes à l’ouest. Le point culminant de l'île est Mai Thao Sip Song, à 529 mètres d'altitude. L’ile couvre une superficie d'environ 543 kilomètres carrés, ce qui en fait la plus grande ile de Thaïlande. Les plages de Phuket sont magnifiques, notamment celle de Patong qui court sur plusieurs kilomètres de long. Cette station balnéaire est tout simplement remarquable. Patong signifie "la forêt remplie de feuilles de bananier" en thaï.

Mai-2011-0366.JPG  D'autres plages populaires sont situées au sud de Patong. Dans un sens anti-horaire, notamment la plage de Karon (ou nous avons déjà résidé une semaine en 1987), Kata Beach, Kata Noi Beach, et autour de la pointe sud de l'île, Nai Harn Beach et Rawai Beach. Au nord de Patong sont Kamala Beach, Surin Beach et la plage de Bang Tao.

Mai-2011-0362.JPGMai-2011-0357.JPG  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Peu de gens le savent, mais l’ile de Phuket à eu une influence française pendant de longues années. Au 17ème siècle, les Hollandais, les Anglais, et à partir des années 1680, les Français ont été en concurrence les uns avec les autres pour le commerce avec l'île, car celle ci avait une source de revenu très riche grâce à l’étain. En Septembre 1680, un navire de la Compagnie française des Indes orientales partira de Phuket avec une pleine cargaison d'étain. En 1681, le roi du Siam Narai, qui cherchait à réduire l'influence anglaise et néerlandaise, nomme gouverneur de Phuket le corps médical français du Frère missionnaire René Charbonneau. Charbonneau occupera le poste de gouverneur jusqu'en 1685.

Mai-2011-0532.JPG  Puis à partir de 1685 ce sera l'ambassadeur français Chevalier de Chaumont qui  sera confirmé par le roi Narai pour le monopole de l'étain avec les français à Phuket. Apres la révolution Thaïlandaise en 1688, les français quitteront définitivement le pays. Alors, ca vous en bouche un coin hein !

Mai-2011-0587.JPG Mai-2011-0604.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après cet intermède historique, nous voici enfin au sommet de la route qui mène à Karon, un arrêt au point de vue panoramique s’impose. Il est situé à mi-chemin entre Nai Han et les plages de Kata. On aperçoit la pittoresque Kata Noi, Karon  Beach et les plages de Ko Pu. Karon est un village beaucoup plus paisible que Patong. Le temple bouddhiste de Karon est intéressant et joli à la fois, les deux serpents géants agissant en tant que gardiens en imposent à l'entrée du temple.

Mai-2011-0610.JPG Il y a un dicton qui dit que si vous voulez vraiment apprendre à connaître un pays, vous devriez visiter ses marchés locaux. En Thaïlande, c'est certainement vrai, et avec celui de Karon, on peut  profiter de tout un tas de saveur locale.
A partir du rond point de Chalong, on quitte la longue quatre voies nommée Thanon Wiset, pour arriver enfin à Rawai Beach.

Mai-2011-0462.JPGMai-2011-0454.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a vraiment l'impression d'être au bout du monde. En avançant un peu sur le ponton de Rawai ,on peut apercevoir à gauche, toute une série de bateaux de pêche "longue queue". Ce sont ceux d'une petite communauté vivant dans le curieux village des "Chaoleys" appelée "les gitans de la mer». Leur moyen de subsistance est la pêche. Les maisons sont sur pilotis de bois et forment de petites rues où l'on peut acheter quelques objets artisanaux, des épices et du poisson bien sur ! Le village des "gypsies" reste un endroit complètement authentique ou il est bon de flâner.

Mai-2011-0445.JPGMai-2011-0459.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En fait, nous y viendront deux fois à Rawai pour y  faire une balade touristique puis, gastronomique et de détente. Une fois pour manger au Serenity Resort, un  hôtel 5 étoiles, situé sur la plage et une autre fois pour redécouvrir un endroit sublime que nous avions fait en 2003. L’une de ces petites gargotes que l’on trouve sur la plage de Yanui Beach ou le menu est préparée par la Mama locale. L’endroit est sublime, calme et attire le regard comme celui d'une carte postale …

Mai-2011-0469.JPGMai-2011-0471.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après avoir passé un agréable moment dans cet endroit paradisiaque, nous remontons la route pour faire une halte au temple de Chalong. C'est le temple Bouddhiste le plus important de Phuket, le plus grand et le plus décoré. Son architecture est typique des temples de Thaïlande. On associe Wat Chalong à deux moines vénérés, Luang Pho Chaem et Luang Pho Chuang, qui furent célèbres pour leurs travaux sur la médecine des herbes et les soins prodigués aux blessés.

Mai-2011-0620.JPG

 Bandelettes atours du bras et de la jambe pour soso

 

Beaucoup de Thaïs s'y rendent pour recevoir la bénédiction des moines et une cordelette porte-bonheur qu'ils nouent autour du poignet, qui doit les protéger des blessures et maladies. C’est tout à fait approprié à Soso après sa chute en moto de la veille. Nous avons pratiqués ce rituel au "Big Buddha" qui se trouve être l'un des monuments les plus importants et vénéré de l'île.

Mai-2011-0557.JPG

 La grande image se trouve au sommet des collines Nakkerd entre Chalong et Kata. La statue mesure 45 mètres de haut, elle est visible de loin et facilement accessible par une route de six kilomètres menant de l'artère principale de Phuket, c'est une destination incontournable de l’île. En redescendant pour rejoindre notre hôtel à Patong, nous nous arrêterons dans l’une des nombreuses fermes aux éléphants qui se trouve sur l’ile, juste pour voir cet étonnant pachiderme.

 

                            DIAPORAMA DE LA BALADE

Repost 0
free - dans LA THAILANDE
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 19:55

Mai-2011-0259.JPG Heureusement pour nous, les Thaïs sont des gens délicats et éduqués. Partout ils savent que le piment n’est décidément pas pour nous et partout ils n’hésitent pas à nous guider vers des mets plus légers ou, encore mieux, à se forcer à avoir la main moins lourde. Ceci mis à part, vous pouvez y aller le cœur tranquille. Tout est bon et sain. Même dans les mini-gargotes ambulantes au bord des routes, on vous préparera miraculeusement des dizaines de sortes de riz sautés, de nouilles aux légumes, de brochettes de viandes ou encore de satés.

Mai-2011-0163.JPG Et à propos de saté, bien qu’il s’agisse là d’une spécialité indonésienne et malaise, rien ne vaut la version thaï. Ils l’ont modifié d’une façon tout à fait exceptionnelle, impossible à reproduire en Europe, et en ont fait une sorte de délicatesse. Le meilleur endroit pour tester tous les satés locaux, étonnamment, c’est peut-être le Zoo de Bangkok ! Entre les éléphants, les singes, les crocodiles et les grands oiseaux, il y a là un petit lac bordé de terrasses et surtout fréquenté par des familles du voisinage.
Mai-2011-0202.JPGEn arrivant à Phuket, les visiteurs seront saisis par l'infinie variété de plats et de saveurs qui les attendent. Même les plus fins gourmets et les palais les plus difficiles trouveront satisfaction dans la diversité, l'abondance et le raffinement de la cuisine de l'île. Cela fait partie de l'attrait de la Thaïlande, la cuisine Thaï étant renommée dans le monde entier pour la subtilité de ses saveurs et la fraîcheur de ses ingrédients.

Mai-2011-0216.JPG Phuket est unanimement réputée pour ses poissons et fruits de mer, ainsi que pour les spécialités du sud-est asiatique telles que les différents plats à base de curry et de lait de coco et la multitude de fruits exotiques que l'on trouve ici.

Mai-2011-0246.JPG L'un des charmes dominants de cette région et de ses habitants vient de leur vénération pour la nourriture et les repas. Il est possible de manger de tout à toute heure, et nul besoin de se dépouiller pour déguster un repas somptueux. Que vous choisissiez de dîner dans le restaurant  ou assis sur le tabouret d'un vendeur ambulant, vous apprécierez chaque bouchée.

_0259.JPG Omniprésents sur toute l'île, de jour comme de nuit, les vendeurs ambulants ou encore petits "restaurants" mobiles proposent une incroyable diversité de plats. Installés en bord de route et sur les marchés, ces marchands sont regardés avec circonspection par certains visiteurs à cheval sur les règles d'hygiène. Toutefois, nombreux sont ceux qui apprécient ces préparations délicieuses et incroyablement peu chères.

Mai-2011-0285.JPG De plus, bon nombre de ce qui est vendu sur ces étals ne se trouve nulle part ailleurs, de sorte que c'est là votre unique chance de goûter aux authentiques spécialités du pays. Et si les Thaïs s'en régalent, pourquoi n'en serait-il pas de même pour les autres ? A ces échoppes, vous trouverez une impressionnante variété de cuisines, que ce soit Thaï, Malais, Indiennes ou Chinoises.

Mai-2011-0331.JPG Les plus modestes des vendeurs transportent leurs marchandises dans deux paniers en rotin suspendus à chaque extrémité d'un balancier posé en équilibre sur l'épaule. Auprès de ceux-ci, vous pourrez acheter entre autres des bananes, patates douces ou épis de maïs grillés, des œufs durs, des cacahuètes ou maïs bouillis, du poulet au barbecue, des satés (brochettes malaises), des brochettes de boulettes de viandes, des saucisses à l'ail, du riz gluant à la banane, à la noix de coco râpée ou aux haricots rouges enveloppé dans une feuille de bananier ou bien dans du bambou puis cuit au barbecue, des petits puddings à la noix de coco (grillés sur une petite plaque chauffante), des salades de papayes ou de mangues, et bien d'autres choses encore.

Mai-2011-0367.JPG Vous rencontrerez ces vendeurs marchant le long des rues, se frayant un chemin dans la foule, assis sur le bord d'une route attendant le client ou bien simplement somnolent. Le vendeur ambulant poussant ou tirant une carriole avec des roues le long des routes ou sur les trottoirs. Largement répandu également, les vendeurs de fruits. Les fruits sont découpés, posés sur de la glace pilée. Vous choisissez, puis le vendeur sort sa planche à découper et son couteau et vous coupe le fruit en morceaux faciles à manger qu'il met dans un sac plastique avec un long pique en bois en guise de couvert. Il vous offrira en même temps un petit sachet de sucre mélangé à du piment.

 Mai-2011-0384.JPG

 Les Thaïs adorent tremper leurs fruits frais dedans pour en relever le goût ! D'autres marchands ambulants proposent notamment du calmar séché, des galettes à la banane (cuites sur une plaque chauffante, arrosées de lait condensé, empilées, puis coupées en part), des petites crêpes nappées de crème de coco et décorées de noix de coco râpée et de lanières orange vif faites à base de jaune d'œuf, des bananes, du taro ou de la patate douce frites, des desserts rafraîchissants faits à base d'un mélange de maïs, haricots rouges, nouilles de pâte d'igname, lait de coco ou sirop puis recouverts de glace pilée.

Mai-2011-0529.JPG Vous trouverez aussi des rouleaux de printemps frits, du poulet ou du porc frit, des boulettes de pâte Chinoises farcies de saveurs variées, des satés de porc, poulet ou bœuf grillées sur charbon de bois et servies avec une sauce aux cacahuètes et des légumes au vinaigre.

Mai-2011-0695.JPG Les vendeurs les plus modernes possèdent un étal de taille plus substantielle sur deux roues, attaché comme un side-car à une motocyclette. Ils s'arrêtent généralement à l'endroit choisi pour la journée ou la nuit, installent alors quelques tables et chaises ou tabourets en bois ou en plastique autour de façon à ce que les clients puissent s'asseoir et manger sur place.

Mai-2011-0931.JPG

  Voici quelques exemples de spécialités : soupes de nouilles jaunes ou blanches (aux œufs ou à la farine de riz), avec ou sans bouillon, contenant des boulettes de bœuf, de porc ou de poisson, du poulet, du bœuf haché, des fruits de mer, des légumes ou encore du tofu; nouilles sautées au poulet, au porc ou aux fruits de mer, avec des légumes et des œufs; sukiyaki style Thaï; légumes sautés avec ou sans tofu ou viande; bouillon au riz gluant et poulet; porc ou canard laqué avec riz; ragoût de porc aux légumes vinaigrés et œuf sur du riz; spécialités du nord-est de la Thaïlande telles que salades de papayes, de mangues, de poulet, de bœuf ou de porc chaud, accompagnées de riz collant; des cocktails de fruits; et tant d'autres encore.

Mai-2011-0332.JPGEn conclusion, je me suis régalé ! Et, comme j’aime beaucoup manger pimenté, cela ne m’a aucunement gêné…

 

                             DIAPORAMA CUISINE THAI

 

Repost 0
free - dans LA THAILANDE
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 18:39

 Mai-2011-0038.JPG

Comme pour l’excursion précédente dans l’archipel des iles Koh Phi Phi, nous réservons cette journée maritime dans la même agence sur Patong Beach. Nouvelle négociation, la brochure annonce un royal 2800 bath pour un programme complet : Réception à l’hôtel, boisson à volonté et lunch à bord du bateau. Nous aurons finalement, le tarif de 1200 bath par personne pour la visite complète. Enorme !

Mai-2011-0076.JPG Voila pourquoi le voyage individuel sans passer par les tours operator est avantageux. Sur le bateau, des belges nous dirons avoir payé plein pot avec Kuoni. Oui ! Mais c’est des belges …. Hi hi hi Allez, ne le prenez pas mal, mes amis Belges , je rigole ! Bon ! On embarque maintenant.

Mai-2011-0084.JPG La baie de Phang Nga s'étend entre Krabi et Phuket, sur la côte sud-ouest de la Thaïlande. Baignée par une mer d'Andaman aux eaux translucides hérissées de centaines de pitons calcaires, ce site naturel n'est pas sans rappeler le paysage de la mythique baie d'Halong au Vietnam. La baie de Phang Nga est une des merveilles naturelles de la Thaïlande. On y retrouve un très grand nombre de pitons calcaires, la plupart recouverts de végétation.

Mai-2011-0022.JPGMai-2011-0115.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme la base de ces stalactites de mer a été rongée par l'eau, on a souvent l'impression qu'ils sont en forme de cônes. On y retrouve également plusieurs grottes, naturellement creusées par l'eau. De spectaculaires paysages calcaires surgissant hors de la mer, des mangroves, des grottes et lagons intérieurs et des centaines de toutes petites îles caractérisent la baie de Phang Nga, une des régions la plus fascinante du sud de la Thaïlande.

Mai-2011-0073.JPG Des excursions quotidiennes s'y rendent, certaines combinant un trajet route/mer tandis que d'autres vous offrent de naviguer dans le secteur pour la journée. Toutes passent par Ko Ping Gan, plus communément appelée "James Bond Island", où Bond se fit servir une bouteille de Dom Perignon dans le film "L'homme au pistolet d'or", ce monolithe rocheux isolé au centre d'une crique, qui n'était autre que le repaire du vil Scaramanga  mettant en scène Roger Moore dans le rôle du célèbre 007.

Mai-2011-0200.JPG Malgré le développement touristique excessif de la région, la baie de Phang Nga reste l'une des merveilles naturelles. Si vous n'êtes pas allergique à la foule, ou en quête d'une impression de bout du monde, vous y trouverez du dépaysement et du soleil sur la petite plage James bondienne.

Mai-2011-0893.JPG Par contre, dans l’immense baie au milieu de nulle part, personne ne se bouscule et dans les brumes de Phan Nga, on a vraiment l’impression d’être très isolé du reste de la terre. On y aperçoit les forêts de mangrove dans toutes leurs splendeurs. Dans les livres d'histoire, on indique que cet endroit était jadis infesté de gavials, les plus grands crocodiles du monde, ce que je crois aisément quand on voit les spécimens qui se trouvent dans la ferme prés de Bangkok que nous visiterons plus tard.

Mai-2011-0806.JPG Mai-2011-0134.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les falaises sont marquées de stries aux nuances noires, brun-roux, ivoire, grises et rouges. D'où vient cette teinte rouge? Aux dires de certains géologues, elle serait le résultat de dépôts ferrugineux laissés par de très anciennes rivières. Bien avant l'apparition de la race humaine, les sommets de ces îles faisaient partie d'une seule masse continentale avec des collines recouvertes de forêts et des vallées creusées par les courants.

Mai-2011-0739.JPG Mais le niveau de la mer a encore varié de manière significative plus récemment. Il y a environ 10.000 ans par exemple, vous auriez pû aller à pied entre Phuket, Phang Nga ou Krabi. De même, vous auriez pû voir les falaises striées de rouge sans probablement en connaître la raison. Le calcaire est essentiellement formé de carbonate de calcium, qui est généralement blanc. Tout au long de millions d'années, une accumulation constante d'organismes marins associée à une précipitation chimique des particules de calcium a contribué à l'élaboration de couches épaisses successives de sédiments.

Mai-2011-0821.JPG Sous l'effet de la chaleur et de la pression de leur propre poids, les strates ainsi superposées sur plusieurs centaines de mètres se sont tassées et sont devenues graduellement des roches. Puis d'importantes forces géologiques se mirent en mouvement, provoquant des fractures et soulevant la centaine d' îles aux bords abrupts qui font la réputation de cette baie peu profonde et si exotique.

Mai-2011-0883.JPG Quant aux stries de couleurs qui caractérisent les falaises de Phang Nga Bay, ce sont les traînées de divers minerais oxydés. Nous ne connaissons pas Halong, mais cette baie est véritablement fascinante et etrange à la fois. Mis à part l’ile au pistolet d’or ou la halte fut un peu trop rapide à mon gout, notre bateau mouillera pendant quelques heures dans un endroit vraiment étrange mais tout à fait idyllique pour une promenade en canoë.

Mai-2011-1022.JPG C’est à Hong Island (Koh Kong): «Hong» signifie «chambre» en anglais que nos Canoës  entreront dans les cavernes de l'île pour y trouver un lagon qui est entouré par des murs de calcaire, semblable à une grande salle. Cette île et Panak Island est un paradis pour le kayak. L’ile de Koh Pa Nak  a une grotte pleine de belles stalactites et de stalagmites, avec une petite cascade étagée et idéale elle aussi pour faire du canoë dans un lagon magique.

Mai-2011-0960.JPGMai-2011-0963.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il y a aussi de nombreux types de flore et la faune se trouve dans la forêt de mangrove de l'île. Ce qui est vraiment bien dans cette promenade, c’est que nous prenons vraiment le temps de découvrir le moindre recoin et la moindre caverne au milieu de cet espace maritime incroyable. On explore les grottes marines qui se cachent dans ces îles extraordinaires.

Mai-2011-0973.JPG Le réseau de cavités et de tunnels creusé sous les falaises calcaires et formé par l'érosion il y a bien longtemps cache des lagons à la végétation luxuriante et des plages secrètes. On pénètre dans un monde parallèle où la faune et la flore exotiques n'ont jamais été perturbées par l'homme et qui n'est accessible qu'en canoë en empruntant les petites grottes et les étroits tunnels.

 Mai-2011-0012.JPG

 J’appréhendais un petit peu de faire du canoë en haute mer, n’ayant jamais tenté cette forme d’éco-tourisme, j’en suis revenu ébloui et enchanté et cela aurait été vraiment nul de louper une pareille expédition.  Elue plus belle aventure de la région depuis plus de 10 ans, cette journée de découverte du paradis nous laissera un souvenir inoubliable.

 

                    DIAPORAMA DE LA PROMENADE

 



Repost 0
free - dans LA THAILANDE