Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 20:10

 

LA CONQUETE DE LA PLANETE DES « BIKERS »

thai-2011-8068.JPG Il faut savoir qu'embarquer une moto pour plus de trois semaines aux USA, n'est pas valable à tous points de vue: embarquement un mois à l'avance, récupération un mois après, prix du transport par bateau, risque de détérioration ou vol de pièces, assurance (on ne vous assurera pas aux US et votre assureur français non plus), entreposage ... bref, vous l'avez compris, il vaut mieux louer sur place une moto pour aller à STURGIS.... Nous choisirons donc à nouveau Eagle Rider qui est un loueur tres sérieux et d’une qualité prix tout à fait efficace. Son expérience de loueur spécialisé Harley depuis de nombreuses années en fait le représentant idéal pour un long périple.

thai-2011-8280.JPGthai-2011-8291.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le Black Hills Rally (South Dakota) héberger des centaines de milliers de motards pendant une semaine, ce n'est pas une mince affaire car le restant de l'année, Sturgis est un trou même si les attraits touristiques sont nombreux. Mais la concentration Harley Davidson à Sturgis, c'est un véritable Tsunami de motos et il faut loger tout cela !

thai-2011-8139.JPGthai-2011-8222.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toujours le même principe, il faut réserver et le faire, au moins neuf mois avant la date fatidique !  Vous ne trouverez rien sur place  à 100 km (ou miles) à la ronde. A moins de faire du camping sauvage….

thai-2011-8146.JPGBien que le Rally de Sturgis existe depuis 1938, c’est pratiquement dans les années 70/80 qu’il prendra son véritable envol et sa notoriété à travers le monde. Cette manifestation qui semblait inaccessible aux européens, leur évoque désormais une splendide région du sud dakota au passé chargé d’événements mythiques et aux multiples possibilités touristiques… Sturgis est une parfaite communion entre la Harley Davidson, l’environnement et l’esprit du biker, ou chacun participe et vit réellement l’événement.

thai-2011-8167.JPGthai-2011-8266.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est la Mecque de la déesse Harley et le cul...te n’est pas prés de s’arrêter. Arriver à Sturgis est toujours un moment de grande émotion. Le plaisir gagne progressivement en intensité à mesure que l’on approche de l’état du dakota du sud jusqu'à l’orgasme suprême … l’arrivée à Main Street ! (comprenez par la, la rue principale) Et ,je m’empresse aussitot de monter sur la plateforme panoramique pour photographier les milliers de motos déjà présente avant midi.

thai-2011-8100.JPGthai-2011-8113.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Notre hébergement réservé à Rapid City (motel 6) s’avère être un choix assez judicieux car le concessionnaire officiel Harley Davidson de cette grande ville située entre Sturgis et le mont Rushmore accueille l’organisation Harley officielle avec ses shows, ses démonstrations, ses expositions et ses concerts. C’est de plus une ville très vivante avec des bars et des saloons remplis de Bikers purs et durs, ce qui crée une ambiance inoubliable et particulière. De plus Rapid city se trouve au centre de tous les intérêts touristique de la région des black Hills.

thai-2011-8301.JPGthai-2011-8438.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Durant le déroulement de cette concentrations motards de Sturgis, la rue principale (main street) déborde de bikers et de Harley garées de chaque coté et même au milieu car la rue est interdite à la circulation des quatre roues pendant toute la durée de la manifestation. Vous pouvez laisser vos bagages, vos casques et effets, sans crainte... sur la moto en toute confiance, car ici pas de vol entre motards.

thai-2011-7974.JPGthai-2011-8094.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Main Street se découvre et se redécouvre dans les deux sens avec un plaisir toujours renouvelé. Elle constitue un spectacle en perpétuel mouvement. Une sorte de carnaval biker ou les looks les plus extrêmes se côtoient avec ceux plus soft des adorateurs de « Jésus » faisant le chemin de croix. Anges et diablotins main dans la main !

thai-2011-8452.JPGthai-2011-8420.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En ville, ce n'est qu'un déballage de stands de tout ce qui existe pour équiper une Harley ou un « biker »... Il vous faudra au moins deux journées pour tout parcourir, à condition de ne pas vous arrêter à tous les saloons vantant les mérites de Jack Daniel’s ,comme le temple de la biker attitude: le Easyriders Saloon. Une multitude de petits concerts toute la journée et l'attraction est aussi dans les rues avec un défilé incessant de « show bikes » et de filles très sexy qui vont et viennent en toute liberté…

thai-2011-8486.JPGthai-2011-8470.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En France cela serait inconcevable quand une fille est trop sexy, elle est harcelée, malmenée voire insultée par les tarés en manque ou à court de lectures imagées.... Aux US, même les plus provocantes sont respectées et se laissent donc prendre en photo sans se faire prier. Certainement une fierté d'être reconnue en tant que femme qui se cache derrière ce comportement ? Il faut admettre que cela peut surprendre pour un français moyen à la morale « papale »...

usa-2011-8465.JPGusa-2011-8474.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une chose est aussi à remarquer, c'est l'omniprésence des tatouages, aussi bien femmes que hommes... pas un tatouage dans un coin et on n'en parle plus, mais le corps recouvert .... Pour certains toute l’histoire de leur vie ou de leur journal intime !
Aux alentours, les événements et les lieux de rassemblements sont nombreux.
Vivre Sturgis implique de visiter un nombre importants de lieux touristiques mythiques.

usa-2011-8308.JPGusa-2011-8454.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ne serait ce qu’a Deadwood situé à une dizaine de kilomètres. Deadwood est la ville ou le fameux Wild Bill Hickock se fit tuer d’une balle dans le dos au saloon N°10 au cours d’une partie de poker , alors qu’il avait dans les mains les as de trèfle et de pique et les 8 de trèfle, de pique et de carreau (d’où la fameuse main du mort) (prochain article).

usa-2011-9059.JPGusa-2011-9172.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A proximité à Lead, il existe une mine d’or toujours exploité que l’on peut visiter. Deadwood possède toujours le cachet de l’époque western qui a aussi été marqué par Calamity Jane la compagne de Wild Bill. On évolue dans un mélange de légendes et de passé historique. Un souvenir inégalable accentué comme toujours par le mariage du Far West et de la Harley véritable cheval mécanique des temps moderne.

usa-2011-9206.JPGusa-2011-9216.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sous un soleil de plomb au milieu des Black Hills se dressent les têtes des premiers présidents américains sur le roc du Mont Rushmore. Plus loin, crazy horse, le chef sioux qui réussit à vaincre Custer à Little big Horn, est lui aussi en train d’être gravé dans la pierre. Bref ! Les environs de Sturgis ne manquent pas d’intérêt. En s’éloignant   à la frontière du dakota du sud et du Wyoming, il est possible de visiter la Devil Tower, la tour du diable du film rencontre du 3e type, c’est aussi le lieu du tournage de « danse avec les loups ». Des événements, des paysages et des lieux historiques qui contribuent à la magie de ce rassemblement mythique.

usa-2011-9223.JPGusa-2011-9054-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Malheureusement, il y a l'envers du décors à cette mega fete,ce millésime sera endeuillé cette année par la mort violente de deux policiers et l’affrontement de deux gangs de bikers bien connu en Europe, auquel deux  membres des ces deux motos clubs concernés seront eux aussi abattu. Règlement de compte à OK corral en plein Sturgis. Si 99% des bikers sont pacifiques et viennent pour faire la fête, d’autres ne plaisantent pas et revivent à leur maniere les mêmes principes du temps des desperados les plus sauvages. Comme pour les holigans dans le foot , ces individus n'ont rien à faire dans une manifestation qui doit seulement etre une fete et pas une guerre de territoire....

usa-2011-8751.JPG

Malgrés tout rien de mieux que Sturgis pour se couper de la réalité d'un quotidient de plus en plus stressant. Par sa diversité et son coté show-off exacerbé ,Sturgis peut sembler sauvage par certains aspects aux néophytes. Mais à mieux y reflechir , il s'agit surement du derniers endroits ou tous les participants peuvent revendiquer une part de cette chére liberté, un endroit ou ils peuvent prendre du bon temps , loin de ceux qui veulent nous mettre dans le moule de la normalité ou nous pouvons assouvir la plupart de nos délires motorisés, de la balade bucolique au lachage le plus débridé. Sturgis est une auberge Espagnole ou chacun trouve ce qu'il y amene et repart avec ce qu'il etait venu y chercher.... le plaisir et la fiesta à l'etat pur ! 

USA-2-8257.JPG

                                  DIAPORAMA DES WILD GIRLS & MEN



 Attention diaporama pour public averti (servez vous des fleches du diapo pour passer plus vite en passant la souris)
                              DIAPORAMA DES WILDS MEN

 

Partager cet article

Repost 0
biker06 - dans USA