Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 19:08

San Francisco : La liberté à corps perdu

JMG_0585--2-.JPG les Painted Lady

 

Ici les Beatniks, les Hippies, les artistes, les gays, les musiciens, les ethnies de toutes origines ont trouvé un endroit qui convient à chacun. C’est la seule ville des états unis ou la voiture n’est pas indispensable. Enfilez de bonnes chaussures, et la ville vous appartient. Même le golden bridge possède une allée piétonne. On traversera celui-ci cependant avec notre mono space d’assistance préférant laisser nos motos à l’hôtel. La ville possedant des rues avec des pentes vertigineuses, les demarages en cote sont déments ! Premiere visite ...? Le Golden Gate bien evidemment !

JMG_0399--5-.JPG le cable car devenu monument national

 

Le golden Gate Bridge avec ses 1272 mètres est le pont suspendu le plus célèbre du monde. Achevé en 1937, il reste à ce jour un chef d’œuvre d’architecture. Malheureusement pour nous, le Golden gate Bridge est complètement couvert de fog, mais le temps est superbe de l'autre côté, la route est parfumée par les eucalyptus ... On suit la bridgeway le long de la baie, au delà de la ville de sausalito pour se garer après le port un mile plus loin.

DSCN9772.JPG le Golden Gate Bridge le plus fameux pont du monde

 

C’est là que se trouvent les house-boats légendaires (elles sont plus de 400). Dans les années 1960-1970, les hippies investissent les lieux et résident dans des bateaux-maison (house boats) faisant de Sausalito une ville flottante unique dans la baie de San Francisco. Péniches rafistolées et house-boats sophistiqués composent des villages flottants aux superstructures les plus excentriques. Finalement, la cité a fini par s'embourgeoiser et les loyers ont grimpé rapidement. Autrefois haut lieu de la contre-culture,souvent fréquenté par Jim Morrison et Jack Kerouac, Sausalito est désormais un des sites préférés des Bourgeois-bohème qui ont fait fortune dans la Silicon Valley.

DSCN9918.JPG les house boats des hippies à sausalito

 

Les plus vieilles maisons des hippies sont presque en ruines, mais un ponton plus loin, les house-boats sont luxueuses et pimpantes, tous ces passages flottants avec leurs pots de fleurs ont un petit air hollandais de Venise d'Amsterdam. Une grille en fer forgé un peu rouillée et un panneau "propriété privé" décourage les visiteurs non invités. Certes, l’accès est en principe interdit le long des corridors flottants, mais je demande au premier résident rencontré, la permission de m'aventurer sur les pontons.

usa-2011-1031.JPGL'invitation me sera accordée avec un grand sourire et une fierté certaine. C’est un endroit très attachant et ses habitants le savent ! Les endroits les plus faciles pour faire une visite à pied d'une grande variété de maisons flottantes sont autour de la Porte 5 Road et de la zone du quai principal, et à la Porte 6 Waldo road à l'endroit nommé  "Point Harbor".Certaines de ces maisons étaient autrefois des bateaux de différentes sortes, et les visions architecturales qui les traduit en "maisons flottantes" peuvent être fascinantes.

usa-2011-1032.JPGEnsuite  nous nous rendrons à Muir Woods pour admirer les séquoias géants avant de revenir sur San Francisco pour tenter de visiter « L'ile des Pélicans ». Malheureusement encore une fois, la visite d’Alcatraz est complète jusqu’au 29 Aout. On rencontre des français, nous disant ayant réservé depuis trois mois par internet.

JMG_0147--7-.JPG l'ile d'alcatraz

 

Alcatraz fut nommée ainsi par les Espagnols car elle servait de refuge à de nombreux pélicans. Cette île hébergea une forteresse militaire pendant plusieurs décennies (1850-1909), puis une prison militaire (1909-1933) et une prison fédérale de haute sécurité (1934-1963). Le complexe d'Alcatraz est aujourd'hui reconverti en un site historique géré par le service des parcs nationaux des États-Unis. Il est visité chaque année par plus d'un million de touristes. Comme Pour la principauté de Monaco, l'île est également surnommée The Rock (le rocher).

JMG_0147--5-.JPG au fond à gauche toujours le Golden Gate Bridge dans le brouillard

 

L'ile a appartenu un temps au gouverneur militaire de Californie John Charles Frémont d'origine Française pour le compte du gouvernement américain. C’est le 21 mars 1963, sur décision du Procureur général des États-Unis Robert Kennedy, que la prison d'Alcatraz ferma définitivement ses portes après presque trente années de service. Al Capone fut l'un des prisonniers célèbres de la prison. La prison d'Alcatraz a inspiré de nombreux films: Le Prisonnier d'Alcatraz avec Burt Lancaster, L’inspecteur ne renonce jamais et L'Évadé d'Alcatraz  avec Clint Eastwood, Meurtre à Alcatraz avec Christian Slater, Rock avec Nicolas Cage et Sean Connery, Mission Alcatraz avec Steven Seagal pour ne citer que les plus connus.

JMG_0399--7-.JPGDe l'ile d’Alcatraz, on  peut apprécier la vue sur la ville de San Francisco, la baie et le Golden Gate Bridge, mais aussi l'observation des oiseaux, la visite des cellules et des jardins.
Nous immortalisons notre arrivée devant le panneau du Fisherman's wharf. Ce lieu est une attraction typique. Il ne faut le rater sous aucun prétexte. C’est la sur le Pier 39 que des dizaines de phoques sont venus spontanément coloniser les pontons ,il y a une vingtaine d'années. Ces étranges mammifères vivent ici en complète liberté, aucun obstacle ne les empêche de partir au large. Et leur présence est officialisée par un panneau qui interdit de les déranger ou de les nourrir !

JMG_0409--9-.JPGJMG_0283--4-.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Maintenant nous suivons l’odeur du crabe grillé et de la langouste fumante pour diner dans l’un des plus célèbre restaurant du Pier 39. Depuis 1849 le Bistrot Boudin est devenu une véritable institution. A l’origine celui-ci était une boulangerie Française qui en comptait une soixantaine à travers la ville  au début des années 1830.  Le pain « Boudin » gagne rapidement le cœur des citadins et des prospecteurs qui font la queue chaque matin pour un pain fraîchement cuit au levain.

JMG_0246--8-.JPG San Francisco City Hall

 

Après la retraite de Louise Boudin en 1910, son fils Steve part exploiter une boulangerie à Toulon dans le sud de la France. La Boulangerie boudin continue de tourner à San Francisco. Aujourd’hui, c’est toujours la famille boudin qui exploite la boulangerie devenu l’un des restaurants les plus apprécié au monde. Encore une longévité historique comme seul l’Amérique est capable de  le faire. La bisque de homard et de crabe servi dans une sorte de pain surprise fut un régal inoubliable.

DSCN9835.JPGAutre attraction populaire de San Francisco, ce sont les « Cable Cars » sorte de tramway à traction par câble. Ils sont devenus l'une des icônes de San Francisco. Ils rentrent dans la catégorie des remontées mécaniques, puisque le système est l'ancêtre des transports de passagers par câble à attaches débrayables.

usa-2011-1042.JPGusa-2011-1043.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Indispensable aussi, la visite du coté d’Alamo Park des « Painted Lady », ce sont des maisons victorienne et édouardienne avec des bâtiments peints en trois couleurs. Il y en a 48 000  de ces maisons dans le style victorienne et édouardienne qui ont été construits à San Francisco entre 1849 et 1915. En fait San Francisco est une merveille et certainement la plus belle ville des états Unis.

usa-2011-1060.JPG Haight-Ashbury street le quartier des hippies


On pourra citer le quartier de Haight-Ashbury, c’est ici qu’est né le mouvement hippies de la contre culture. La contre-culture hippie est toujours présente par le biais de l'art psychédélique. On y trouve notamment un musée du tatouage, des maisons victoriennes repeintes de couleurs vives et bigarrées, ainsi que de longues fresques murales. Dans les pubs , la musique des Doors est Omniprésente.

DSCN9755.JPGOn passe devant la maison de Janis Joplin au 635 Ashbury Street. L’esprit du plus grand chanteur de rock de tous les temps est bien présent et je suis sur d’avoir reconnu la silhouette de Jim Morrison avec celle de Jack Kerouac au comptoir d’un bar , un verre de bourbon à la main…. Je suis le Lézard-Roi, Je peux faire n'importe quoi. Lever la main ceux qui m’ont comprit !
Non non ! je n'ai pas fumé la moquette ......

DSCN9940.JPG

  n'hesitez pas à regarder le diapo un peu long , mais servez vous de la souris pour passer les photos plus vite.

                      DIAPORAMA DE SAN FRANCISCO

Partager cet article

Repost 0
free - dans USA