Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2012 1 13 /08 /août /2012 07:30

cambodge2-7680.JPG

Aujourd’hui, j’arpente la ville, découvrant les surprises que me réserve Saigon. Dix millions d’habitants, plus de quatre millions de scooters, quelques voitures et camions. La ville donne une image très dynamique, une fourmilière interrompue qui grouille de partout. C'est impressionnant !

cambodge2-7193.JPGcambodge2-7716.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En souvenir de la colonisation française, de beaux monuments comme la poste (extraordinairement belle), l’hôtel de ville, l’opéra, les “Champs Elysées”, l’hôtel continental, le palais de la réunification. De 1975 au début des années 90, Saigon s’est immobilisée (a même régressé) sous le poids du régime communiste. Débridée lors de l’ouverture du pays, c’est elle qui cimente l’économie, soutenue par une population heureuse de pouvoir enfin donner libre cours à son dynamisme. Pour témoins, les nombreuses grandes tours modernes en verre ou autre qui parsèment son ciel.

cambodge2-7742.JPG La statue de notre dame qui pleura en 2005

 

Avec Soso on prend une grande décision: aller à la poste de Saigon. Pour moi cela représente un mythe. Comment pourrais je zapper cet endroit, je m'en voudrais ensuite toute ma vie. La poste de Saigon pour un ancien postier est une légende ! On arrive donc à la poste centrale, magnifique bâtiment jaune avec de très hauts plafonds (on dirait une gare), des cartes de Saïgon peintes style “ancien” sur les murs, le portrait géant d’Ho Chi Minh, de grands ventilateurs, des bancs en bois et… des guichetières qui parlent français.

cambodge2-7797.JPGL'architecture de la poste est en harmonie avec son environnement. La charpente métallique fut conçue par Gustave Eiffel. Bref, une poste dans un ancien bâtiment colonial qui semble avoir peu bougé depuis. J'en suis tout ému au point d'avoir la larme à l'œil !

cambodge2-7768.JPGcambodge2-7783.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  En face de la poste se trouve la cathédrale "Notre Dame de Saigon". Nous n'avons plus qu'a traverser pour admirer cet édifice imposant. En août 1876 le Gouverneur de la Cochinchine Dupré organisa un concours pour déterminer l'architecture de la cathédrale Notre-Dame. L'objectif était double: fournir aux missions coloniales un lieu de culte, mais aussi de montrer aux vietnamiens la force, par l'architecture, de la civilisation française.

cambodge2-7764.JPGLe projet de l’architecte Jules Bourad était basé sur le modèle de la cathédrale Notre-Dame de Paris mais inférieur par sa taille avec un style roman revisité et un style gothique. Tous les matériaux de construction furent importés de France. En particulier, l'extérieur de l'ouvrage formé de briques fabriquées à Marseille, sans revêtement, il a conservé sa couleur d'origine d'un rose brillant, avec ses 93m de long, 35,5m de large et 57m de haut (du sol au sommet du clocher).

cambodge2-7745.JPGcambodge2-7750.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En 1895 deux clochers furent ajoutés à la cathédrale, chacune haute de 57.6 m comprenant 6 cloches de bronze pour un poids total de 28 tonnes, fabriquées en France. Les croix furent installées en haut de chaque tour, elles mesurent 3.5 m de haut, 2 m de large, pour 600 kilogrammes. A la fin du XIXe siècle, l'édifice symbolisait le plus bel ouvrage de l'Indochine française, plus précisément de l’Union indochinoise.

cambodge2-7741-copie-1.JPGcambodge2-7952.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, c'est en 1959 que la statue de la Vierge a été érigée devant la cathédrale. Cette statue, fabriquée en granit, à Rome, fut honorée du titre de Reine de la paix par l'évêque de Saïgon, Pham Van Thien. Le cardinal Aganianian venant de Rome pour l'occasion rebaptisa alors l'édifice qui porte depuis cette date le nom de Cathédrale Notre-Dame de Saïgon.

cambodge2-7819.JPGEn octobre 2005, cette statue aurait pleuré, et des milliers de passants se seraient alors réunis, pouvant ainsi en témoigner. Malgré des recherches, aucune explication ne fut apportée à ce qui fut appelé le "miracle de Saïgon". Lors de notre visite de la cathédrale plusieurs mariages s'y déroulaient et celle ci était bondée de fideles. Après une brève conversation en français avec l'un des prêtres locaux, j'appris que la communauté catholique du Vietnam était de 18% et en constante augmentation...

cambodge2-7893.JPGNous continuons notre promenade de Saigon vers le Théâtre municipal qui  fut construit par le cabinet d’architectes Félix Ollivier en 1900. Accueillant des troupes de théâtres de métropole ou des cantatrices de passage, il animera un peu la ville dans laquelle l'élite s'ennuie le soir. Il fut inauguré en présence du Prince Waldemar du Danemark... Son modèle architectural par le style de la III République française, la Façade est inspirée du Petit Palais à Paris.

cambodge2 7838cambodge2-7859.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'aménagement intérieur est bien équipé, avec une acoustique et un éclairage parfaits. Le bâtiment inclut un parterre et 2 balcons, capables de proposer jusqu'à 1800 sièges. Décors, inscriptions et meubles ont été dessinés en France par des artistes français célèbres et envoyés à Saïgon. En 1943, une partie de cette décoration a été enlevée sous l’occupation japonaise. A l'occasion du 300e anniversaire de la création de Saïgon le gouvernement de la ville a fait reconstituer une partie du décor de la façade. Fin des années 50 et dans les années 60, ce théâtre a été le siège du parlement du Sud-Vietnam. Il est à préciser qu’il est situé sur la Place Francis Garnier à droite de l’Hôtel Continental.

cambodge2-7921.JPGAvez-vous vu et aimé le film "L'amant", cette histoire d'une adolescente française qui fait ses premières expériences sexuelles et amoureuses avec un chinois plus vieux qu'elle de 10 ans, en Indochine dans les années 30.Tout cela pour vous dire que nous avons été à Saigon dans le quartier Cholon et passé devant la garçonnière de l'amant dans le film. Sur notre trajet vers le delta en passant par Vinh Long (scène du bac sur le Mékong), avons visité la maison qui a représenté celle du père de l'amant dans le film à Can Tho, toujours sur une des rives du Mékong.

cambodge2-7904.JPGcambodge2-7914.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eh oui, nous avons matérialisé ce rêve de suivre la trace de Marguerite Duras dans le fond de scène du roman, le Vietnam, pour nous la porte de ce mystérieux Orient. La maison ancienne Binh Thuy est  bien conservée, typique du delta du Mékong qui a servi de décor pour des scènes du film "L'amant" de Jean Jaques Annaud.

cambodge2-7948.JPGC'est une grande maison bourgeoise, précédée d'un escalier donnant sur un jardin tropical, construite en 1870 par le grand-père de l'actuel propriétaire. Il fit appel aux meilleurs artisans de la région qui sculptèrent des colonnes de bois, des meubles et des fauteuils qui portent encore les détails montrant des dragons et des phénix. Les tapisseries ornant les plafonds furent importées en France. La famille possède encore de très vieux objets, comme un bol et un vase en porcelaine d'époque Ming.

cambodge2-7968.JPGcambodge2-7182.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Maintenant nous nous dirigeons vers le palais de la réunification, par contre je zappe volontairement le musée de la guerre ou je sens la propagande communiste à plein nez. Il fut conçu par l'architecte Ngô Viết Thụ, premier lauréat du Prix de Rome en 1955. Le palais fut utilisé comme résidence officielle des présidents de la République du Viêt Nam, et comme lieu de la passation officielle du pouvoir lors de la cérémonie de réunification le 30 avril 1975. Il est temps de rentrer à notre hôtel, car j’en ai plein les pates et un bon « foot massage » sera des plus précieux pour finir la soirée dans de bonne condition … Tiens la petite brune a un joli sourire !
cambodge2-7955.JPGHotel Saigon: Family Inn
http://www.familyinnsaigon.com/

cambodge2-7960.JPG

 

                                DIAPORAMA DE SAIGON


 
Encore une connaissance de Stéphane , nous avons été invité dans le restaurant d'une franco vietnamienne qui a quitté sa vie parisienne apres une separation. Celle ci venait de racheter depuis 3 mois un resto dans Saigon. Tres bonne cuisine vegétarienne à prix local avec le service en francais.
Quang Duc Vegetarian  Restaurant 
599 Cach Mang Thang Tam Street, P15, District 10

Partager cet article

Repost 0
free - dans VIETNAM