Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 septembre 2010 4 16 /09 /septembre /2010 08:12

8eme-albums-0215.JPG Le parc National du Mercantour et le Parco Naturale delle Alpi Marittime sont nés d’un espace riche et longtemps préservé. Ancienne réserve Royale de chasse dés le 19e siècle du Roi d’Italie, des Princes de piémont et de la maison de Savoie, ils ont en commun des richesses naturelles rares et représente un symbole fort d’une nature qui se joue des frontières. Le Mercantour est inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO comme patrimoine exceptionnel de la nature. On y a d'ores et déjà dénombré plusieurs milliers d’espèces (certaines sont présentes depuis la fin des glaciations) dont notamment 197 espèces de vertébrés sur le territoire.

8eme-albums-0129.JPG8eme-albums-0188-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Plus de 2000 espèces de plantes (soit la moitié de celle connues en France) dont 220 sont considérées comme très rares et 40 qui n’existent nulle part ailleurs dans le monde. Autant vous dire que la balade que nous nous apprêtons à faire est  d’une richesse incomparable, mais surtout d’un bien à préserver, car il contribue à la connaissance et à la protection de la biodiversité. Il est donc nécessaire de respecter cet environnement et de partager l’exception de son patrimoine naturel et culturel car c’est l’un des derniers endroits sauvages de la vieille Europe.

8eme-albums-0271.JPGNous partons de bonne heure pour rejoindre le haut pays Niçois en passant par la vallée de la Vésubie. Quand on part de l’altitude zéro pour arriver à celle de 2500 mètres, les étapes en moto doivent se faire progressivement. On ne franchit pas la montagne comme l’on pourrait se promener sur une route du littoral. Même si la destination se trouve à 30 kilomètres à vol d’oiseau de la promenade des Anglais, c’est un itinéraire de 300 kilomètres de montagne aller/retour, ce qui vous fera imaginer tout de suite le dénivelé et les lacets que nous avons parcouru. L’épreuve est physique et sauvage comme le lieu de notre destination.
La vallée de la Gordolasque est une vallée glaciaire, affluent de la Vésubie et située au dessus du village de Belvédère. Elle est bordée au Nord par la crête frontière avec l'Italie, à l'Est par la vallée des Merveilles et à l'Ouest par la vallée de la Madonne des Fenestres.

8eme-albums-0409.JPGLa Gordolasque prend sa source au pied des grands "3.000" du Mercantour (Gélas, Malédie, Clapier) et sépare dans une austère et majestueuse ambiance de haute montagne le vallon de Fenestre et celui des Merveilles. Situé à 2 232 m, le refuge de Nice a été le premier des hébergements d'altitude bâti au début du XXe siècle à l'initiative du chevalier Victor de Cessole, président de la section CAF des Alpes-Maritimes, pour faciliter l'accès des sommets qui dominent la vallée. L'itinéraire menant au refuge de Nice se parcourt dès le début du printemps en prenant garde aux passages exposés aux avalanches qui peuvent balayer l'axe même du vallon.

8eme-albums-0150.JPGUne vallée d’une incroyable beauté, située en amont du village de Belvédère. Il s’agit d’une des entrées les plus sauvages et les plus belles du Parc national du Mercantour. Elle offre un accès en direction de la vallée des Merveilles et de ses gravures rupestres, mais elle permet également de découvrir les plus hauts sommets du département (Malédie, Tête du Basto, Grand Capelet, Clapier). Mais aussi : vente de fromages à la vacherie, découverte de la cascade du Ray. C’est aussi l’endroit des montagnes sacrées ou des peuplades primitives adoraient l’existence du Dieu Taureau. Partons à la découverte des montagnes légendaires des Alpes Maritimes et du hauts pays Niçois.

8eme-albums-0151.JPG

On commencera par : La cime du diable (2685m)
Son nom évocateur rappelle le caractère maudit que revêtait jadis la haute montagne. D’après une tradition très ancienne, ce sommet était occupé par le Diable qui venait de l’enfer par un des lacs de "l’Enfer" et qui de là-haut rançonnait les villages de la vallée du Paillon (comté de Nice), 2 000 m plus bas. La légende rapporte que le Diable fut finalement pris à la glu par des paysans de Contes. La cime du Diable, n'est qu'a 30 km à vol d'oiseau de Nice la capitale du Comté.

parc-national-du-mercantour.jpg

Un peu d'histoire maintenant sur le Mont Bégo (2872m) : une sacrée montagne ou une montagne sacrée… écoutez la parler !
Je m’appelle Bégo, je suis une montagne… A une époque encore lointaine, on m’a attribué ce nom, mais je ne me souviens plus très bien qui me l’a donné. Aujourd’hui, les scientifiques ont des versions différentes sur son sens, mais l’une d’entre elles évoquerait la montagne sacrée  et le dieu Taureau.
Vous l’aurez compris, nous ne sommes point là sur une montagne, mais sur un véritable sanctuaire…

8eme-albums-0210-copie-1.JPG3000 ans avant notre ère, les groupes d’humains et d’animaux continuent leurs transhumances habituelles, mais je remarque alors de nouvelles pratiques un peu étranges qui picotent mes flancs. Ces hommes se sont munis de pointes de quartz, avec lesquelles ils me martèlent régulièrement m’incisant de motifs représentant des animaux à cornes, des outils, des armes, des figures géométriques et beaucoup d’autres motifs non expliqués à ce jour.  Il semblerait que j’ai été élu par des populations  des côtes ligures et des plaines piémontaises, venues vénérer mon sommet qui culmine à 2872m. A l’époque, mon chef arrondi aurait eu un impact symbolique plus important que les cimes pointues des autres massifs.

8eme-albums-0182.JPG8eme-albums-0187.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il paraîtrait également qu’une des vallées principales, qui vous mène à moi et qu’on appelle aujourd’hui la vallée des Merveilles, aurait recélé des minerais très prisés par les hommes, concepteurs de la première métallurgie. Ces humains, très superstitieux, pensaient qu’en gravissant mes pentes ils se rapprochaient du ciel donc de leurs divinités, lesquelles entendraient mieux leurs prières. En gravant des symboles sur mes roches, ils espéraient sans doute se mettre tout autant à l’abri de mes colères que de celles de leurs dieux, qui habitent au-dessus de moi, dans le ciel. Pour ces hommes, c’est faire des offrandes que d’orner de motifs tout mon être.

8eme-albums-0202.JPG
Parfois, au-dessus des cimes acérées, les masses nuageuses lourdes et menaçantes s'affrontent. La pluie s'abat dans le fracas du tonnerre sur ce désert minéral où toute la faune a fini par trouver refuge. Ici, au-dessus de 2 000 mètres d'altitude, les arbres sont rares, une nappe constituée de pelouse alpine et de fleurs multicolores tapisse le paysage. Ici, les rochers ont été sculptés par le « géant », le grand glacier qui régnait d'un blanc froid il y a plus de 20 000 ans. La masse imposante de glace atteignait plusieurs centaines de mètres d'épaisseur, rabotant et sculptant le paysage. À la suite d'un réchauffement climatique qui s'amorce il y a 14 000 ans, le glacier se retire peu à peu et dépose, au hasard des pentes, de grands rochers arrondis qui surveillent depuis la nuit des temps les lacets que le torrent creuse au fond de la vallée.

8eme-albums-0209.JPGIci, les grandes dalles de schiste sont parcourues de stries glaciaires dues au frottement des pierres sous la glace. La patine orange, due à l'oxydation du fer, de l'aluminium et du manganèse, recouvre les surfaces de schiste qui deviennent de plus en plus colorées au fil des siècles. Le soir, dans ce paysage orange et vert, le bleu des lacs glaciaires rappelle la présence de l'eau et la lumière se reflète sur les longs serpents d'argent des rivières. Les dalles parcourues par d'innombrables sources se transforment en miroirs. Là, au pied de la montagne, nos ancêtres ont défilé, franchissant pas à pas les difficultés du relief, comptant jour après jour la marche qui les rapproche du but, et ont figé une partie de leurs pensées dans la roche.

8eme-albums-0203-copie-1.JPG
On n’aborde pas la Vallée des Merveilles comme une randonnée habituelle. Ici le jeu consiste en un rite initiatique, en une communion avec les temps reculés, voici quelque 2 500 ans avant notre ère, où les peuples de bergers vinrent immortaliser leurs croyances païennes. Ce culte rendu aux divinités de la montagne et du ciel, avec au premier rang l’hommage au Dieu-Taureau, maître de la foudre, a imprégné les lieux d’une magie qui transpire de tous les pores d’une roche polie par les glaciers quaternaires. 

8eme-albums-0265.JPGOn admirera tout en marchant la surprenante coloration des dalles vertes ou orangées, rougeâtres ou violacées, résultat de l’altération du temps depuis le recul glaciaire, environ 5 000 à 7 000 ans avant J-C. Grès fins ou grossiers et schistes, à l’exclusion du gneiss et du granite trop durs, furent des millénaires durant, gravés et décorés de 45 000 pétroglyphes, témoignant de rites sacrés proches des préoccupations agricoles et pastorales protohistoriques.

8eme-albums-0339.JPGDepuis des siècles, dans des fromageries d’alpage appelées ici “vacheries”, on fabrique de savoureux fromages à partir de lait cru, souvent réchauffé au feu de bois. Eleveurs de vaches à Lantosque ou à Roquebillière, éleveurs de chèvres à Utelle ou La Bollène, les producteurs de fromages se comptent encore par dizaine.

8eme-albums-0311.JPGSur la crête frontière entre le Comté de Nice et l'Italie (Piémont), le mont Clapier est l'un des principaux sommets de la partie est du massif du Mercantour.
Le sommet est facilement accessible à pied depuis le refuge de Nice, dans la vallée de la Gordolasque. L'hiver, c'est aussi un des principaux itinéraires de ski de randonnée du secteur.

8eme-albums-0194-copie-1.JPG8eme-albums-0333.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le côté italien du Clapier porte le glacier le plus méridional des alpes, le glacier du Clapier, à 40 kilomètres à vol d'oiseau de la mer. Ce glacier est visible depuis le Pas Est du mont Clapier.Il culmine à 3045 m. Dans les Alpes Maritimes les balades sont illimités et vous n’aurez surement pas assez d’une vie pour toutes les découvrir à moins que le Dieu Taureau vous en donne une seconde dans un autre espace/temps parmi les  habitants de cette faune et de cette flore exceptionnelle.

8eme-albums-0340.JPG

Depuis 5 ans que mon site existe aucun de mes articles n'est le meme, chaque endroit, chaque balade, chaque fete est differente  et unique  et il y en a tant d'autres encore à faire dans ce depardement si diversifié....                  

                                      DIAPORAMA DE LA BALADE

Partager cet article

Repost 0
free - dans COTE D'AZUR