Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 07:18

cambodge2-4783.JPG

Vous pourrez leur poser des questions concernant le style de construction, la colonisation française ou le mode de vie des khmers. Après de nombreuses années de souffrances qu'a endurées le peuple cambodgien, certains prennent sur leur temps personnel pour continuer à entretenir ces maisons afin d'aiguiller la curiosité des touristes.

cambodge2-4785.JPG plantation du riz au cambodge

 

Les propriétaires s'ils sont présent, se feront un plaisir de vous accompagner lors de la visite de leurs maisons et vous raconteront avec plaisir l'histoire de leurs ancêtres, en vous faisant découvrir des objets traditionnels khmers, en vous montrant des billets de l'époque coloniale, en vous jouant de la musique avec des anciens instruments traditionnels encore utilisé aujourd'hui pour les fêtes.

cambodge2-4790.JPGAfin de les remercier pour le temps passé avec vous et pour les aider à entretenir leur patrimoine familial et surtout à continuer à vous montrer ces merveilles architecturales que sont ces anciennes maisons khmères sur pilotis, n'hésitez pas à laisser un don à la fin de votre visite, ou des cérémonies bouddhistes.

cambodge2-4798.JPGcambodge2-7372.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On apprend que le salaire d'un médecin d'état est d'environ 40000 riels par mois (10 dollars environ). Mais il peut se faire une clientèle privée si son boulot lui laisse du temps. C'est maigre pour nourrir plusieurs enfants et les envoyer à l'école. Pascale une franco khmer que nous avons rencontré est professeur d'état. Son salaire est d'environ 1000000 riels par mois. Hé oui, deux fois et demi plus qu'un médecin...

cambodge2 7251 une partie de la construction de ce temple vient des dons offert par notre ami Stephane

 

En vous promenant dans la campagne cambodgienne, vous pourrez voir que sur certains palmiers, il y a une fine échelle en bambou accrochée dessus, ça signifie que l'arbre est exploité par le paysan ou sa famille. Tous les jours, à l'aide de cette fine échelle en bambou, les paysans montent en haut des arbres qu'ils exploitent afin d'accrocher des bampong vide qui sont des longs récipients en bambou. Dès que ceux-ci sont placés à la cime de l'arbre, les paysans incisent les bourgeons afin que la sève coule dans les bampong, et avant de redescendre, il récupère les bampong remplis de sève.

cambodge2-7260.JPGcambodge2-7271.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les exploitants grimpent deux fois par jour, tôt le matin et en fin de journée. Dès que les bampong remplis de sève sont récupérer, on remarque que le jus est de couleur blanchâtre, il fermente rapidement puisque dès la sortie de l'arbre, il atteint déjà 1 ou 2° d'alcool. Pour fabriquer le vin de palme, on doit le laisser fermenter une journée. A savoir qu'au bout de 2h de fermentation, le vin atteint déjà 4 à 5° d'alcool et il perd peu à peu sa couleur blanche pour devenir plus foncé.

cambodge2-7267.JPG les jeunes gens du village se rencontrent dans les jardins du temple pour bavarder

 

Si vous souhaitez fabriquer du vinaigre de palme, il faut le laisser fermenter plus longtemps en moyenne 4 jours car plus le vin fermente, plus il devient aigre et acide. La durée de conservation du vin de palme est très limitée puisqu'il fermente rapidement. Par conséquent, les cambodgiens le consomment immédiatement après la production. En général, ils se réunissent entre garçons pour jouer aux cartes, pour boire et pour manger.

cambodge2-7274.JPGcambodge2-7276.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La boisson s'accompagne très bien avec des brochettes de rats ou de viandes. Cette activité est très répandue chez les paysans car ça leurs permet de compléter leurs revenus mais elle n'est pas sans risque puisqu'ils grimpent à plus de 25 mètres de haut sans protection plusieurs fois par jour. De plus, l'échelle en bambou peut se rompre à tout moment à cause des variations de températures, de la chaleur et de l'humidité.

cambodge2-7278.JPGcambodge2-7312.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Donc inévitablement, les accidents sont très nombreux et malheureusement la conséquence peut-être terrible pour le paysan ou sa famille puisque dans les campagnes les hôpitaux sont peu nombreux et souvent si la famille n'a pas d'argent pour payer les soins, on leur refuse l'accès à l'hôpital.

cambodge2-7284.JPGLe palmier à sucre est un des symboles du Cambodge tout comme le krama. Il est présent dans toutes les campagnes cambodgiennes, le long des chemins et parfois en ville. Il possède un long tronc droit ou légèrement arqué qui peut atteindre plus de 20 mètres de haut et au sommet vous verrez ses feuilles de palmes en forme de bouquet. Le palmier à sucre joue un rôle important dans l'économie rurale parce qu'il sert de matériau de construction, de source alimentaire et il a des vertus médicinales.

cambodge2-7326.JPG elle doit aimer la banane !

 

Les paysans utilisent tous les éléments de l'arbre dans leur vie quotidienne. Voici quelques exemples: Le tronc est utilisé pour les charpentes, les conduites d'eau dans les rizières ou pour faire des pirogues. Les feuilles de palmes une fois séchées, elles servent à couvrir les toitures ou à fabriquer des cloisons tressées. Avec sa sève on fabrique du sucre, de l'alcool et du vinaigre et son fruit se mange en dessert. Et ce n’est pas fini car les racines ont des vertus médicinales et on fabrique des produits de soin.

cambodge2-7348.JPG Le Mekong du balcon de notre chambre

 

Autre petite particularité que vous observerez souvent dans le nord du Cambodge dans les petits restos de rue, vous pourrez voir des marchands qui font chauffer des œufs sur un brasero et qui les vendent. Il s'agit d'un plat asiatique appelé Poong tir kône en khmer ou "œuf canard enfant" si on le traduit littéralement. L'appellation la plus connue est œuf couvé. Les œufs de canard sont cuits à la vapeur pendant 20 minutes et ensuite l'œuf est posé dans un coquetier et pour le déguster on commence à briser le dessus de l'œuf.

cambodge2-7365.JPG

promenade dans l'ile


Entre temps, la serveuse vous déposera sur la table une assiette avec des feuilles de menthe, et une petite assiette de poivre et sel mélangé dans laquelle on pressera un citron lime afin de faire une petite sauce poivrée.  Après avoir brisé l'œuf on se rend bien compte qu'il s'agit d'un embryon car nous voyons les plumes, les yeux,  etc... Il suffit de prendre la petite cuillère de la mettre dans l'œuf, dans prendre un morceau et de le tremper dans la sauce poivrée et de le manger. Vous pouvez fermer les yeux si vous voulez.

cambodge2-7429.JPGcambodge2-7503.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Personnellement, je n'en ai encore jamais mangé car rien que de voir les plumes dans l'œuf ça me donne la chair de poule. Stephan adore en manger, il me dit que le goût dans la bouche ça ressemble au foie gras en beaucoup plus bon bien évidemment. Cette fois ci, je ne me laisserais pas tenter comme pour le serpent, son sang ou bien encore les grillons…. Il y a des limites gastronomiques à ne pas dépasser !  Mais vous vous souvenez de ma dégustation d’insectes ? Nous sommes à nouveau dans la région spécialisée dans ce type de produit. Vendeuse d'insectes !...

cambodge2-7531.JPGVoilà un métier prospère, au Cambodge !... Car ces p'tites bestioles sont vendues en guise de friandises ou de biscuits apéritif, c'est donc du "luxe" que de s'acheter une boite d'insectes !... D'ailleurs, c'est vrai que, comparativement au prix des autres aliments, c'est assez cher !

cambodge2-7514.JPGcambodge2-7586.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est qu'il y a toute une préparation pour en arriver là : Il faut les attraper, les tuer (sans les écraser !), les faire sécher, les trier... etc... On peut déguster des araignées, des blattes, des larves, des oisillons, des cafards, des sauterelles, des cancrelas, des scorpions, des scarabées... et toutes sortes d'autres bestioles toutes aussi plus appétissantes les unes que les autres !... Tiens , le prochain bloggeur que j'inviterai à la maison , je lui ferai du rat* .. au BBQ, c'est tres bon vous verrez ! 

cambodge2-7537.JPG

*Animal détesté, craint, moche.. le rat est un met apprécié au Cambodge chassé dans les rizières il remplace la volaille ou autre viande habituellement consommée ailleurs. Il ne s'agit pas de bestioles sorties des égouts ou autres lieux insalubres mais de rats des champs. Le prix de la viande de rat a plus que doublé au Cambodge à la suite de l'augmentation du prix de la volaille en raison des quarantaines instaurées pour lutter contre la grippe aviaire.La viande de rat est devenue si recherchée que de nombreux producteurs de riz se sont lancés dans ce commerce, attrapant et préparant des rats.Alors qu'un kilo de rat de bonne qualité était vendu 50 cents il y a deux ans, il atteint aujourd'hui 1,50 dollar.Les restrictions sur l'importation de cochons et de volailles afin de limiter la propagation du virus de la grippe aviaire, combinées à la hausse du prix de l'énergie, sont à l'origine de cette forte augmentation du prix de la viande de rat.
Bon appetit...

 

                            DIAPORAMA DE L'ETAPE


 

Partager cet article

Repost 0
free - dans CAMBODGE