Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 16:48

thai-2011-0707.JPG Le palais royal de Bangkok a été établi en 1782 par le roi Rama Ier sur la rive gauche du fleuve Chao Phraya.Il abrite non seulement la résidence royale et la salle du trône, mais aussi un grand nombre de bureaux gouvernementaux et le temple du Bouddha d'Emeraude. Il couvre une surface de 218 000 m² et est entouré de quatre murs de 1 900 m de long.

thai-2011-0654.JPGthai-2011-0679.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Juste au nord de la résidence royale se trouve la chapelle royale du Bouddha d'émeraude. Le "Bouddha d'Émeraude» est sculpté dans un bloc de jade. Il est un objet de vénération nationale et les Thaïs viennent rendre hommage à la mémoire du Bouddha .Le Bouddha d'émeraude se trouve en haut sur un autel d’or.

 thai-2011-0745.JPG

Dans le palais de nombreux bâtiments à des fins diverses et dans différents styles reflétant l'architecture des différents règnes. Il y a douze petits pavillons et quatre principaux. Autour de ces monuments épars sur les terrasses, il y a des animaux fantastiques de la mythologie, qui sortirent de l'imagination des artistes, appréciés pour leur inspiration esthétique.

thai-2011-0695.JPGthai-2011-0700.JPG  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au nord de la terrasse sur au niveau du sol, il y a trois édifices intéressants, à savoir la Bibliothèque , la façade ouest de ce qui est dit être le plus beau bâtiment de Bangkok, le "Wiharn pignons" décorés de tuiles et porcelaine, et le mausolée de  la famille royale où sont conservés les reliques crématoire d'un certain nombre des membres de la famille royale.

thai-2011-0708.JPG  Débuté en 1782, le Palais royal est le site le plus célèbre de Bangkok et l'expression tridimensionnelle par excellence des techniques décoratives thaïlandaises. Vous pourrez y admirer de fiers dômes dorés, des clochés inspirants, des mosaïques de verre ou de porcelaine, des fresques murales exotiques, des supports de toit richement sculptés et ornés de dorures, des portes et des fenêtres incrustées de nacre ou décorées de laque noire et or, des toits aux tuiles multicolores et d'énormes statues en bronze richement décorées ou vivement colorées.

thai-2011-0727.JPGthai-2011-0730.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous pourrez vous émerveiller devant le Dusit Maha Prasat, les quatre niveaux de ses toits de tuiles et les sept niveaux de ses magnifiques flèches. Vous en saurez plus sur l'histoire locale, l'architecture bouddhiste, des créatures mythiques et pourrez flâner dans le superbe domaine exposant une magnifique collection de topiaires anciennes.

thai-2011-0749.JPGthai-2011-0760.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Temple du Bouddha d'émeraude, le Wat Phra Kaew, fait partie du Palais royal et est considéré comme le plus important temple bouddhiste de Thaïlande. Sculpté dans une imposante pièce de jade, ce bouddha d'émeraude de 60 centimètres se trouve sous un dais, sur un piédestal doré et est revêtu de l'un de ses trois costumes d'or que le roi change au début de chaque nouvelle saison, l'été, la mousson et l'hiver.
thai-2011-0759.JPGCe Bouddha le plus vénéré du royaume thaïlandais possède une histoire légendaire : il est le symbole de la dynastie royale thaïlandaise. Cette petite représentation de Bouddha peut paraître peu significative face au Bouddha couché du Wat Pho de 45 mètre de long, mais elle est empreinte d'une longue histoire glorifiant et déifiant la figure royale du pays.

thai-2011-0784.JPGthai-2011-0802.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'histoire légendaire du Bouddha d'émeraude commence en 1434 à Chiang Rai, ville située dans l'extrême nord du pays, à proximité de la triple frontière Thaïlande-Laos-Birmanie. La foudre aurait ouvert un chedi (ornementation funéraire, le chedi est l'équivalent du tumulus européen) dans lequel le Bouddha aurait été découvert. Les moines de ce temple auraient alors aperçu de l'émeraude sous le stuc doré recouvrant la statuette. Ils s'étonnèrent alors et commencèrent à vénérer la statuette.

thai-2011-0853.JPG Le roi de Chiang Mai voulut alors ramener la statuette dans sa cité. Il envoya quelques éléphants la chercher mais à leur retour, ceux-ci ne voulurent pas prendre la direction de Chiang Mai et s'en allèrent vers Lampang, à l'est-sud-est de Chiang Mai. Le roi les laissa s'y rendre, afin de ne pas contredire les signes divins, l'éléphant étant considéré comme sacré dans la religion bouddhiste puisque le père de Bouddha serait, selon la légende, un éléphant blanc avec six défenses.
thai-2011-0818.JPGthai-2011-0861.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Ce n'est que 32 ans plus tard, en 1468, que le nouveau roi de Chiang Mai ramena la statuette dans sa cité. En 1551, le royaume de Chiang Mai fut conquis par le royaume laotien, qui ramena la statuette à Luang Prabang où elle demeura jusqu'en 1564, puis à Ventiane, nouvelle capitale du Laos, jusqu'en 1778.

thai-2011-0856.JPG À cette date, le futur roi Rama Ier conquit Ventiane et s'empara de la statuette d'émeraude. Il la ramena et la plaça au Wat Arun  jusqu'en 1784, date à laquelle le Wat Phra Kaew, temple majeur du Grand Palais, put accueillir la statuette. Elle y demeure toujours aujourd'hui et est la représentation de Bouddha la plus vénérée de Thaïlande.

thai-2011-0860.JPG La statuette n'est, en réalité, pas en émeraude mais en jadéite, l'un des deux types de jade. Elle daterait du XVe siècle et est faite d'un seul bloc de jadéite, probablement originaire de Birmanie. La statuette est haute de 75 cm, en comptant les 15 cm du piédestal non taillé, et trône sur un socle pyramidal de 11 m de haut.

thai-2011-0876.JPGLe Bouddha d'émeraude est, trois fois par an, l'objet d'un culte royal puisque le roi lui-même vient changer le vêtement de la statuette. Celle-ci est revêtue d'une tunique dorée parsemée de diamants lors de la saison chaude, d'une robe bleue émaillée pour la saison des pluies et d'une robe en or pur pour l'hiver.

thai-2011-0880.JPGthai-2011-0904.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il est conseillé avant de se rendre au grand palais de porter une tenue adéquate pour rentrer dans ce lieu saint. Pour les hommes, un pantalon ou un short long. Pour les femmes une tenue qui cachera les jambes et les bras. Attention ! À l’entrée du palais Royal, vous serez accosté par des hommes ayant un sifflet à la bouche et une carte avec leur photo qui donne l’impression d’être des agents de sécurités du palais. Il n’en est rien ! Ceux-ci repèrent les farang avec des tenues non-conformes et vous font voir une plaquette de vêtements prohibés. Le but étant d’aller vous faire acheter des châles à l’une des boutiques ou ils auront leur commission.

thai-2011-0882.JPGRefuser catégoriquement, car à l’intérieur du grand palais, on vous fournira tous les vêtements nécessaires avec une caution de 200 bath que l’on vous rendra à la sortie…. On dit merci qui !

 

                          DIAPORAMA DU PALAIS ROYAL

Partager cet article

Repost 0
free - dans LA THAILANDE