Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 08:02

 484.JPG

Même si la Thaïlande à la réputation d'être le "Disneyland" du tourisme sexuel, ce pays ne se limite pas qu'a cela. C'est aussi un lieu paradisiaque ou il fait bon se balader à moto et faire la fête en tout bien tout honneur entre bikers venus pour l'occasion du monde entier. Direction Patong, petite ville de l'ile de Phuket ou se déroule une concentration  motos hors du commun.

Mai-2011-0270.JPG 8eme-albums-0233-copie-1.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Lieu très touristique et cosmopolite, l'ambiance est bouillante sur bangla road, la main street de Patong. Les motos sont guidon contre guidon, mais au contraire de Daytona, le puritanisme n'a pas de droit de citer, la bière (singha, chang ou tiger) se boit par litre au goulot et le nichon s'exhibe fièrement et en toute circonstance, que ce soit dans les bars ou dans la rue. C’est clair et net, ici l'ambiance est débridée sans faire de jeux de mot fastoche ...

Mai-2011-0275.JPGMai-2011-0339.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Autre particularité de ce meeting, il se déroule durant le nouvel an thaïlandais. Cela donne lieu à des agapes terribles. La coutume locale veut qu’à cette occasion tout le monde s'arrose avec des tonnes et des tonnes d'eau: le matériel photo et les bécanes de location apprécieront. Soso en a fait la dure expérience du contact de la peau et du bitume. Heureusement sans aucune gravité, mais des contusions qui l’on immobilisé pendant presque 3 heures. La aussi ce sont les thaï qui sont venus tout de suite à son aide en relevant la moto et en l’allongeant sur la plage soigné immédiatement par des masseuses de  plage qui ensuite m'emeneront à la pharmacie la plus proche pour prendre le necessaire de soins.

Mai-2011-0300.JPG Fiesta de tous les diables et laxisme des forces de l'ordre font qu'ici le lâchage est général et que tout semble permis. Le soir, c'est fiesta, et la journée, c'est balade dans des décors de rêve: un paradis pour le biker en goguette. D'ailleurs, certains clubs européens ne s'y sont pas trompés et les MC 1% ont monté des chapitres sur place accueillant avec plaisirs les motards étrangers. Autre spécialité du lieu, la contrefaçon: faux Nike, lacoste, rolex, cartier... mais aussi pour l'occasion, les faux Bar & Shield de chez Harley Davidson fleurissent partout. Des 400 Honda copiés à la façon Arlen Ness fabriqués par des thaïlandais capables de faire des engins hallucinants avec fourches de 3 mètres et cadre maison soudé par terre à l'ancienne...
Mai-2011-0316.JPGLa Province de Phuket  organise depuis 17 ans la " Phuket Bike Week " chaque année au mois d'avril avec de nombreux touristes et des milliers de bikers invités à participer à l'événement par "le Phuket Riders Club", ainsi que la Municipalité de Patong et l'Office du Tourisme de Thaïlande ce qui en fait la plus ancienne et la plus grande concentration de motards de l'Asie du sud est.

Mai-2011-0359.JPGMai-2011-0372.JPG  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’événement biker mis en évidence tout au long de la semaine  accueille les visiteurs avec de nombreuses animations comme par exemple un Touring ride sur l'ile qui comporte plus de  2000 motos qui se donnent RDV le long de la plage de Patong à Lom Beach. Des concerts de musique sur la plage de Patong au Loma Park qui accueillent les motocyclistes du monde entier de leur marque préféré la Harley Davidson ou l'on a recensé plus de 10000 motos et 50.000 visiteurs de 26 pays différents qui ont participé à l'événement de Phuket apportant plus de 700 millions de bahts de revenus.
Mai-2011-0400.JPGLes amateurs de la "belle de milwaukee" viennent de toutes les provinces de la Thaïlande et des pays limitrophes se sont réunis pour cette Phuket bike week 2011. On estime qu'il y aurait des motards des USA, du Canada, de la Suède, du Royaume-Uni, d'Australie, du Vietnam, d’Indonésie, du Japon, de Malaisie, de Singapour, du Brunei,  de Norvège, du  Laos et bien sur de la France.
Mai-2011-0406.JPGMai-2011-0658.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Il est pratiquement inconcevable en Thaïlande quand on roule sur un gros cube customisé et surtout sur une Harley Davidson, de ne  pas faire parti d'un club. Pratiquement tous les "afficionados" du pays sont membre d'un MC local ou d'un HDC comme le Burapa qui compte plus de 200 membres repartis sur six chapitres avec un esprit très familial et non basé sur l'esprit 1% européen. Sa devise : Love ride and peace  rejoint un peu la phrase célèbre des bikers américain: live to ride & ride to live.

Mai-2011-0415.JPG En effet le club et les clubs thaïlandais s'investissent beaucoup  dans les œuvres caritatives et dans l'aide aux personnes en difficulté. On se souviendra aisément que ceux ci ont été en première ligne après le tsunami pour aider les malheureux. Dans le royaume du Siam ancien nom de la Thaïlande, tous les motos clubs roulent pour la paix et aiment leur roi qui est très apprécié par le peuple. Chaque club au pays du sourire entretiennent des liens très étroits ce qui n'est pas le cas dans certains pays occidentaux sans vouloir les nommer....

Mai-2011-0502.JPG Bien sur la bike week de Phuket est largement copié sur le style américain avec ses déguisements et son esprit carnavalesque de la mise en scène version woodstock,hollywood ou bien cow boy and bad boys. Celle ci reste très exotique et originale pour l’occidental que nous sommes ! Impossible de faire deux pas sans tomber sous le charme de ce spectacle de rue improvisé ou l'on côtoie des pinups tatouées, des mini bikes ou des choppers aux longues fourches façon suédois, dans un esprit très convivialisant aucune forme de compétition sinon de faire la fiesta.

Mai-2011-0634.JPGMai-2011-0651.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Phuket bike week est bien la plus grande concentration d'Asie du sud et même si sur le territoire thaïlandais, on peut trouver d'autres concentrations moto comme à Ko Samui, Pattaya, Chiang Mai, mais tout de même moins importante. Par contre par rapport à 2003, j’ai trouvé qu’en la délocalisant sur la plage de Lom Beach par rapport à Bangla Road, elle avait perdu un peu de son délire exotique. Sans aucun doute victime de son succès ,car la ruelle bouillante est devenue trop petite pour accueillir les milliers de visiteurs en furie…..

Mai-2011-0676.JPGAutre anecdote sur la concentration de Phuket, nous y avons rencontré Sylvia, cette israélienne qui fait parti du Harley Davidson club de Monaco.
Le monde est tout de même petit, car celle-ci se partage entre Monaco, Tel-Aviv et Washington, car notre adorable bikeuse travaille pour Interpol, mais ne loupe plus une seule bike week de Phuket depuis cinq ans ….

Mai-2011-0630.JPGPour tous les blasés des concentrations françaises manquant cruellement de personnalités, je vous conseille vivement de faire le voyage pour voir cet événement pittoresque. Je sais ! Cela fait loin … mais ce sera le voyage d’une vie ! de votre vie...

 

                               DIAPORAMA DE LA BIKE WEEK

Partager cet article

Repost 0
free - dans LA THAILANDE