Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 août 2010 3 11 /08 /août /2010 07:20

 

LC_087.jpg C’a y est ! Le grand jour est enfin arrivé en ce samedi  17 Juillet 2010. Ce grand jour, qui a été si longtemps préparé depuis bientôt un an par toute la famille ….. Car, le jour ou nos enfants nous ont annoncé la décision de se marier, ils ont aussi exprimé le désir de réaliser les festivités dans la bastide familiale et non pas dans un restaurant comme cela avait été le cas pour ma fille cadette Jessica (la maman de Nathan) et de mon gendre Jonathan.

LC_175.jpgCe n’est pas sans une certaine appréhension que nous avons encaissé la nouvelle. Non pas, que nous étions étonné par l’annonce de cette union, mais plutôt par celui d’une importante responsabilité pour l’organisation de cette cérémonie à domicile. La tache n’est bien sur pas insurmontable mais la logistique et l’accueil d’un tel événement est bien plus contraignant que celui de rechercher l’établissement gastronomique qui va accueillir tous les convives. Le restaurateur organise tout et basta ! Vous pouvez dormir tranquille…. A moins bien sur, qu’entre temps le restaurateur ai fait faillite et qu’il se soit barré avec votre acompte. Si si ! Ne rigolez pas, c’est déjà arrivé à quelques malheureux  si je puis dire…

 LC_193.jpgLC_221.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En fait l’organisation doit être sans faille pour que ce jour devienne mémorable pour le bonheur du jeune couple.
On commencera donc par choisir une date, de préférence l’été quand il ne pleut pas ! Et oui, je me vois mal accueillir plus d’une centaine d’invité dans ma salle à manger, bien que celle-ci soit acceptable …. Ce sera bien sur dans les jardins !
Alors quelle date ? Pourquoi pas le 17 juillet le jour de ton anniversaire me répond ma fille !

LC_240.jpgLC_269.jpg
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez ! C’est parti, va pour le 17 Juillet …..En croisant tout de même les doigts car cette année 2010 sera  chaotique avec un temps très très capricieux, auquel cas, il faudra installer un chapiteau.
Passons les détails administratifs qui sont commun à chacun des mariages : Mairie, documents officiels, livret de famille, acte de naissance, témoins etc etc …. Puis, la cérémonie religieuse, préparation au mariage avec monsieur le curé pour sept rendez vous et son bla bla bla spirituel.

LC_347.jpgOn va s’attarder en premier lieu à trouver le traiteur, et pour cela internet est devenu un outil indispensable à la recherche des professionnels qui sont légions sur la Cote d’Azur.
On va dire, comme d’habitude qu’il y a à boire et à manger dans cette profession. Alors les forums s’avèrent bien utile pour connaître les avis des personnes ayant déjà sollicité leurs services. Après une dizaine de devis et de RDV, notre choix s’arrête sur l’un des traiteurs les plus qualifié  de Menton jusqu'à Saint Tropez : Jérôme Ravel. Une référence sur la riviera dans l’organisation de soirées privées et raffinées. De plus celui-ci se trouvant à 300 mètres de ma bastide, les relations et les déplacements seront facilités.

LC_272.jpgLC_352.jpg
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sa réputation est absolument justifiée,  la préparation du mariage fut parfaite. Des mets d’une qualité remarquable et un service au top, un art de la  table de toute beauté avec chaises Napoléon III. C’était parfait ! Les deux cuisiniers ont assuré jusqu'à deux heures et demie du matin et les 5 serveurs et le maitre d’hôtel ont assuré quand à eux jusqu'à cinq heures et demie du matin. Quand on pense qu’ils ont commencé les installations à partir du Samedi 13h30.

LC_357.jpg Salle des mariages de la mairie de Grasse

 

Ensuite, nos enfants ont proposé le thème « retro » pour leur mariage étant passionné tous les deux par les vieilleries et le style des années folles. La décoration fut donc un sujet de grandes discussions…. Comme pour ces chandeliers, qu’ils allèrent chercher à Boulogne sur Mer, vendu à la suite d’un mariage de  résidents nordistes. Heureusement, nos enfants habitaient encore à Savigny sur Orge à ce moment la….  Il fallait que tout fasse retro, donc un thème noir/blanc/argenté. Internet fut encore d’un précieux secours notamment le site « au feminin.com » et même pour la décoration des tables une visite au M.I.N.E.S de Rungis.

LC_377.jpgEnsuite en fouinant sur les sites de mariage, Ma fille a trouvé comment confectionner les menus de table en poudriers pour les femmes, et  en boite à cigare pour les hommes, idéal pour le thème. Elle a donc recruté sa sœur Jessica pour les faire, ce qui  a pris pas moins de 15 après midi pour en faire plus d'une centaine !
Aprés la recherche du traiteur, ce fut celui de la robe de mariée en compagnie de Soso. Les hommes sont bien sur exclus de cette recherche ! hi hi hi 

LC_428.jpgLC_446.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la cathedrale de Grasse 

 

Ma fille cadette ayant été très contente de sa robe lors de son mariage en 2008, c’est donc tout naturellement vers la boutique cymbelline à Nice que mes femmes ce sont dirigées, plutôt que chez Lyne à Cannes ou le fun n’était pas bien passé la première fois. Sa préférence se porta sur 4 robes et le choix était bien évidemment shakespearien ! Perdu dans ses choix, la directrice de la boutique lui conseilla de repartir et de réfléchir tranquillement à la maison. Le temps de prendre un café au cours Saleya et les voila très vite retourné à la boutique car il y avait un gros coup de cœur pour l’une d’entre elle. Juste quelques petites modifications en rajoutant des plumes d'oies au bustier, et des mouchoirs de tulles pailletés dans le bas de la robe.  Bon ! Voila, pour la robe c’est dans la poche …..

LC_457.jpg  Célia apporte les bagues

 

Pour le choix du photographe, cela a été aussi un gros coup de cœur. Laetitia connaissait de réputation par l’intermédiaire d’un magasine spécialisé, une photographe ayant un style vraiment décalé par rapport aux classiques photographes de mariage. A savoir maintenant si celle-ci voudra bien descendre de Paris pour immortaliser nos tourtereaux. Enfin ! Si elle était libre à la date pressentie et à combien s’évaluerait le déplacement. Beatrice de Guigné fait partie de cette génération de photographe ayant un style moderne et artistique. A la vue de son book, je m’incline devant l’artiste….

LC_507.jpg LC_536.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

pétales de Roses dans la capitale de la centifolia 

 

  Cette Réunionnaise  fait partie de la prestigieuse WPJA qui regroupe les meilleurs photographes dans le monde. Ce qui différencie les membres de cette industrie est leur candeur, leur approche documentaire, une vision artistique distincte envers la photographie de mariage. N’est pas professionnel de la photographie qui veut, même un très bon amateur éclairé est loin de notre surdoué …..

LC_530.jpgDonc en septembre 2009, nous avions déjà notre traiteur, notre photographe, et la robe, ce qui était une belle avancée tout de même ! Ombrelle ou bibi dans les cheveux ne fut plus qu’une formalité. Quoique ce bibi fût choisi sur un site Américain comportant plus de 860 pages qui finalement arrivera 2 mois plus tard.
Avec l’accord du traiteur qui ne prit aucun frais de bouchons, notre choix se portera sur l’achat des boissons par nous même. Celui-ci se fera sur du champagne heidsieck monopole 1er cru, du château de Berne 2008 en rosé et un saint Emilion grand cru château Tourrans 2006 en rouge. L’eau en bouteille en verre et autres boissons soft seront prises chez le distributeur pour professionnel « Promocash ».

LC_556.jpgLC_621.jpg
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin ! La ligne droite est dans le rétroviseur et en début de printemps la décoration de jardin s’avère elle aussi nécessaire. Le choix des fleurs et des plantes se feront chez Nova jardin, un pépiniériste d’Opio se trouvant au rond point de Coluche. Les massifs de fleurs s’étant bien développé, le frère à Solange envoya deux électriciens qui pendant 4 jours s’acharneront à installer toutes sortes de lumières dans le jardin pour éclairer, statues, fleurs, maison et convives….. Un très très grand merci à l’entreprise de mon beau frère : les établissements Pistolesi. Sans oublier un autre grand merci à la Sœur de Soso et mon autre beau frère, adjoint à la mairie de son domicile qui nous fera parvenir le plancher pour danser et un chapiteau de secours au cas où la pluie aurait voulu se mettre de la partie. Alors, de la pub aussi pour la SARL Molineri (maçonnerie).

LC_744.jpgLe mariage pouvait donc commencer sous les meilleurs hospices….. Direction Grasse  et sa magnifique salle de la Mairie. Nous passons sous la porte monumentale de l'hôtel de ville en pierre de taille et sommée des armes de Grasse qui nous mène dans la cour intérieure où trône la fontaine surmontée par la statue de Ramuy représentant Grasse allégorisée. Sur la droite, on peut admirer la façade très conservée de l'ancien palais épiscopal. À l'intérieur de la mairie, dans le hall, deux arceaux du XIIe siècle sont remarquables, tout comme la chapelle privée des évêques de Grasse (XIIe siècle) ensuite, on monte au deuxième étage, transformée aujourd'hui en salle des mariages.

8eme-albums-0103.JPG8eme-albums-0111.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les convives sont déjà en admiration devant tant de beautés ancestrales. Nous sommes félicités par Monsieur le Maire pour le choix de ce thème qui revoit en celui-ci les grandes heures de la société Grassoise. Puis vint le moment de se rendre à l’église. Au bras de ma fille, je monte les marches  de la cathédrale romane : initialement église Santa Maria de Podio, elle fut transformée en cathédrale lors du transfert de l'évêché d'Antibes à Grasse en 1244 au cours de travaux qui comprirent également la construction du palais épiscopal. La nef centrale mesure 55 m sur 19 m, elle fut construite au XIIIe siècle. Les murs font plus de deux mètres d'épaisseur. Dix colonnes austères soutiennent le tout. Sept cloches sonnent d'un clocher dépassant la cathédrale de 34 m.

8eme-albums-0133.JPG8eme-albums-0096.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La cathédrale expose de nombreux tableaux dont trois magnifiques Rubens, un Fragonard, un Charles Nègre, un Gaillard, un Sébastien Bourdon, et de nombreux anonymes représentants les évêques de Grasse. La cathédrale est d’une beauté architecturale exceptionnelle, les arcatures lombardes de la façade témoignent de l'influence italienne ayant présidé à la construction de cet édifice qui constitue l'une des premières manifestations de l'art gothique dans cette région. Les colonnes cylindriques massives et la chapelle latérale du Saint-Sacrement, de style baroque, constituent les principales originalités de cette cathédrale. Dans la nef latérale droite, un beau retable attribué à Louis Brea le grand peintre Niçois.

8eme-albums-0176.JPG

Dans les jardins de la bastide Giordano

 

Mariage spécial, chanson très spéciale pour l’entrée dans l’église, et ce ne fut pas sans mal d’avoir fait accepter au prêtre la chanson d'Aerosmith «  Don't Want To Miss A Thing » musique profane pas forcement accepté dans un lieu de culte autant chargé en histoire que la cathédrale Grassoise. Faut dire que les enfants qui se marient aujourd’hui viennent eux aussi d’une très longue lignée de familles d’ancêtres locaux…..
Pour la sortie des mariés, pas de riz ou de confettis, mais des pétales de roses fraiches offertes par le rosiériste Mouginois. Absolument obligatoire dans la capitale de la rose centifolia sous les flashes du journaliste de Nice Matin venu couvrir l’événement.

8eme-albums-0396.JPGLe cortège pouvait enfin repartir en direction de la bastide ou allait se dérouler l’apéro dinatoire composé par des ateliers repartis autour de la piscine. De succulentes verrines, brochettes de gambas, de noix de saint jacques, de saumons et de foie gras, de beignets de fleurs de courgettes, d’accras, de samossas etc. …. étaient proposés aux convives pendant que les jeunes mariés posaient pour la photo à tour de rôle sous une musique d’ambiance.

LC_786.jpgLes photos de familles terminées, ce fut la grande entrée du couple sous la direction de l’équipe de Gstar Concept sous un tonnerre d’applaudissements. Une animation primordiale et très importante pour la réussite d’une soirée de ce genre. Une équipe composée de musiciens et de chanteurs talentueux très connu dans les soirées de la Cote d’ Azur.

LC_798.jpgNotamment au sporting de Monte Carlo en avant première de Diana Ross, ou bien dans les palaces de la riviera tel que le Carlton, l’Eden Roc, le Martinez, l’hôtel de Paris et l’Hermitage à Monaco, le casino Ruhl à Nice ou la Villa Rothschild à Saint Jean Cap ferrât. Mais aussi l’international avec le Luxembourg, la Suisse, le Maroc, la Belgique……

LC_881.jpg

Autant vous dire que de ce coté la aussi la prestation a été au top du top. Les danseurs en style Al Capone, Bugsy Siegel  et les danseuses en charleston et paillettes style Bonnie Parker ont aussi donné une ambiance visuelle. Coiffes perlée, Borsalinos, Boa, plumes d’autruche, fume cigarettes, porte jarretelle et bas résille égayaient les parures.Toute la "Cosa Nostra" et la "Camorra" venu de Sicile, de Naples ou de Regio di Calabre. Mais pas seulement , on pouvait trouver les triades Cambodgiennes et meme Thailandaises puisque certains invités venaient de Ko Samui et de Phnom Penh. 

LC_964.jpgUne cérémonie qui se termina très bien car le matin, elle avait mal commencé….. Et oui ! Figurez vous qu’a 7h30 j’emmenais ma fille Jessica aux urgences de l’hôpital de Grasse pour des coliques nephretiques terribles pendant que mon gendre gardait Nathan. Perfusions, scanner et tout le tra la la …. En plus Jessica  était le témoin de sa sœur ! Mais comme dans un comte de Fée, l’histoire se terminera bien ! Pas de panique chez les … Giordano

Parle Plus Bas mais parle encore. De l'amour fou de l'amour fort
Parle Plus Bas .Car on pourrait bien nous entendre....

 

                                       DIAPORAMA 1er PARTIE

 

                    DIAPORAMA DE LA SECONDE PARTIE


Partager cet article

Repost 0
free - dans PRESSE