Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 16:50

DSCN0130.JPG  interview des journalistes de AB Moteur TV

 

Attention légende ! Nous sommes dans deux des villes les plus mythiques de l’ouest Américain ou le temps ne semble avoir eu aucune prise. Deadwood et Keystone.
Leurs noms sont indissociables des grandes figures de l’ouest, bandits et aventuriers : Martha Canary plus connue sous le surnom de Calamity Jane, Preacher Smith, Wild Bill Hickock pour ne citer que les plus célèbres.

DSCN0154.JPG Val, journaliste cameramen pour la chaine de télévision AB Moteur

 

Wild Bill Hickock (de son vrai nom James Butler Hickock) fut assassiné dans le saloon n°10, toujours en activité, en 1876, par Jack Mc Call (pendu 1 an plus tard à Yankton, Datoka). Il était en train de jouer au poker. Son jeu (As de pique, as de trèfle, huit de pique, huit de trèfle et neuf de carreau), est appelée depuis la main du mort. Quand a Martha Jane Burke Canary, plus connue sous le nom de Calamity Jane est décédée en 1904 et fut enterrée à sa demande près du corps de Wild Bill Hickock son compagnon.

DSCN0213.JPGCalamity Jane la plus célèbre des femmes de l’Ouest avec Belle Starr, au cours de ses campagnes avec le général Custer comme scout est la première femme blanche à pénétrer dans les Black Hills, alors contrôlées par les Sioux, dont ce sont les montagnes sacrées. Là, elle rencontre William Hickok. Elle fait la route avec lui jusqu'à Deadwood. Puis elle assure la liaison, en qualité de courrier, entre Custer, encore dans les Black Hills, et Deadwood.

DSCN0374.JPGElle quitte Deadwood en 1877 à la suite du meurtre de Wild Bill avec le septième de cavalerie. Elle voyage ensuite à travers les états unis, allant du Wyoming, vers l'Oregon, ou encore de la Californie, vers le Texas élevant du bétail ou le convoyant. Elle était l'une des gâchettes les plus rapides de l'Ouest refusant même la proposition de se produire dans le spectacle de Buffalo Bill, le Wild West shows considérant celui-ci comme trop surfait.

usa-2011-9019.JPGDeadwood à l'architecture victorienne est unique, pourtant en 1879, la ville fut dévastée par un incendie puis reconstruite. Elle continua de prospérer devenant un centre minier important des Black Hills. En 1961, la ville fut inscrite au patrimoine national américain.

usa-2011-9115.JPGA Lead, entre Rapid City et Deadwood, des gisements d'or furent découverts en 1874. Il se trouve encore la Mine d'Or d'Homestake, la plus grande des Etats-Unis que j’ai  visité en 1999.
A quelques kilomètres de Deadwood, se trouve l’autre ville western à l'hospitalité inégalable et vous allez comprendre pourquoi !

usa-2011-9053.JPGAvec notre équipe de journaliste d’AB moteur, nous décidâmes d’aller manger dans le célèbre restaurant le « Ruby House & Red Garter saloon ». Il y a plus d'une centaine d'années Ruby Tucker, la patronne des lieux avait un bon goût pour l'élégance et ramenait avec elle de l'ameublement et  de la porcelaine fine pour décorer les chambres de son hôtel ou les filles de joie tenaient compagnie aux prospecteurs d’or et à tous les aventuriers intrépides qui passaient par la cité minière.

usa-2011-8791.JPGusa-2011-8794.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Encore de nos jours, le Ruby House vaut le voyage à Keystone pour voir ce magnifique bâtiment historique et profiter des activités qui l'entoure (le mont Rushmore). Il vous ramènera au temps où cette région était sauvage avec les chasseurs de bisons, les joueurs, et tireurs. Non seulement, on y mange bien, mais nous sommes toujours servi par de ravissantes serveuses au style « french cancan », la maison et le Ruby Red Garter Saloon ont aussi l'une des plus importantes collections d'antiquités d’armes de tout les Black Hills. Le saloon est un véritable musée ou se retrouvent beaucoup de Bikers venant du rally de Sturgis. L’arrivée à Keystone fut un véritable scenario de films western non improvisé par notre groupe de « frenchies ».

usa-2011-8576.JPGIci, la police municipale, le sheriff pour la circonstance, ne rigole pas sur les règles du code de la route et toutes infractions sont très grandement punies par les autorités locales.
J’arrive à l’entrée de Keystone et immédiatement, je m’arrête au passage piéton pour laisser passer plusieurs d’entre eux, dés qu’ils mettent un pied sur la chaussée. Derrière moi, mon pote Roger avec son Harley ne fait pas attention et refuse donc la priorité aux piétons. A l’instant même et sans savoir d’où elle sortait, la voiture du sheriff déambule toute sirène hurlante !

usa-2011-8568.JPGusa-2011-8580.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Aie ! Les ennuis débarquent, car je suis conscient des conséquences d’une arrestation pour ce genre de délit, même si celui-ci peut paraître mineur aux yeux des français. Nous sommes aux états unis et on ne rigole pas sur la sécurité avec les gens !

usa-2011-8773.JPGRoger et sa compagne Gisèle sont immédiatement pris en chasse et  bloqué quelques dizaines de mètres plus loin. Les deux mastodontes qui en descendent de la voiture ont des carrures impressionnantes. Je gare vite ma moto plus loin et je vais à leur encontre. L’un des deux sheriff m’aperçoit et me demande de m’éloigner immédiatement.

usa-2011-8800.JPGusa-2011-9052.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  S’ensuit toute une discussion avec Gisèle qui parle parfaitement l’Anglais. Roger quand à lui est crispé et il y a de quoi ! Il risque gros (garde à vue pour 48h). Je remarque que l’atmosphère se détent après la lecture des passeports par les forces de l’ordre. Heureusement, nous sommes Français et bien apprécié de nos amis yankees (Roger et l'un des sheriff decouvrent qu'ils ont en commun le merite d'etre des anciens parachutistes).  Roger s’en tirera avec une simple réprimande. Un américain aurait passé les deux prochaines journées à la prison du comté…..

usa-2011-8828.JPGPlus tard à la sortie du Ruby House, nous rencontrerons l’un des deux sheriff qui nous saluera avec un petit sourire en coin ! Nous reprenons nos chevaux … euh non, nos Harley pour continuer notre route dans l’ouest sauvage !

we are the last rebel on the road
There's a grey horse standin' still
Now we are rollin' down the highway
No one will ever find us, we'll never look back
'Cause we are the last rebel
There'll never be others like us

 

 

 

 

                 DIAPORAMA DE DEADWOOD & KEYSTONE

 

Partager cet article

Repost 0
free - dans USA