Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 17:10

Mai-2011-0639.JPG Notre hotel Amari Atrium Bangkok

 

La ville des Anges est immense mais la Chao Praya River, la rivière qui traverse Bangkok, et ses nombreux canaux, les Klong, vous permettent d'accéder aux divers sites avec une facilité surprenante, d’ailleurs du balcon de notre hôtel, nous en apercevons l’un d’eux. Les bateaux, les vedettes, les ferries sillonnent ce long serpent sinueux… Les centres d'intérêts sont nombreux dans cette capitale, mais pour un visiteur européen, ce qui frappe en premier ce sont les temples (les Wat) et les portraits du Roi et de la Reine. Ces deux emblèmes, indissociables de la Thaïlande, sont visibles … exposés partout !

Mai-2011-0022-copie-1.JPGMai-2011-0145.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parmi les choses marquantes, viennent donc les temples, les Wat, époustouflants de dorures, rutilants de couleurs et de toitures tarabiscotées… Ils sont partout, nous enivrent d'encens et sont associés aux moines. Ces curieux personnages, têtes rasées, habillés de leurs draperies orangées, qui ne passent pas inaperçus ! On les croise un peu partout et rarement seul… Le moine fait partie intégrante de la vie thaïlandaise. D'ailleurs socialement, il est du devoir de tout homme de passer une partie de sa vie, variable autour d'une année, comme moine. C'est en quelque sorte leur service national citoyen.

Mai-2011-0136-copie-1.JPG La Thaïlande d'aujourd'hui, de l'an 2555 de l'ère bouddhiste (2011 pour nous !), abrite plus de 32 000 monastères pour environs 465 000 moines. Beaucoup d'entre eux le sont pour la vie entière. Certains deviennent enseignants, chercheurs ou guérisseurs des corps comme des âmes… Le moine fait partie intégrante de l'image du pays. L’initiation bouddhique enseigne l'humilité, la méditation ; engendre la sagesse et l'érudition… Mai-2011-0139.JPG  La visite de la ville de Bangkok, je veux dire Krung Thep, passe par le Palais Royal, les nombreux Wat, le musée des barques royales, le Palais de Teck… Celui-ci mérite une mention spéciale. C'est en effet la plus grande maison, au monde, jamais construite entièrement en teck. Elle possède quatre vingt une pièces sur trois étages et fut longtemps la demeure de Rama V, l'un des souverains les plus marquant de ces deux derniers siècles !

Mai-2011-0148.JPG Les magasins Giordano sont une institution en Asie et en Orient 

 

 A Bangkok, si les curiosités ne manquent pas, les moyens de locomotion non plus ! Pour se déplacer dans le centre, en plus de la marche à pied, vous avez le choix entre le taxi, le métro aérien, le bus, le ferry, le long-tail, le songtaew, le tùk-tùk… le tùk-tùk (se dit touktouk).

Mai-2011-0149.JPGTukTuk transport en commun 

 

Les chauffeurs de tous ces transports sont de véritables furieux et les accidents sont nombreux. A l’heure ou j’écris ces lignes, je ne peux oublier que nous sommes peut-être encore vivant par miracle ! Notre « taxi meter » ayant pris un pont en sens inverse, le coup de volant pour éviter la voiture venant de face fut miraculeux … et, c’est même à se demander, comment nous n’avons pas fait un tonneau !

Mai-2011-0253.JPGMai-2011-0466.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans le Bangkok d'autrefois, on circulait volontiers à pied ou en bateau sur les canaux. Puis apparurent les rickshaws, ces pousse-pousse chinois tirés à bras d'hommes… De deux roues, l'engin est rapidement passé à trois car l'avènement du transport permit de gagner en rendement… Le Samlor était né. Puis ce fut le moteur qui arriva… Le Samlor motorisé était né. L'allure bruyante, fumeuse et pétaradante, de ces engins est telle que cette onomatopée de "touk-touk" arriva tout naturellement !

Mai-2011-0254.JPG Le "triporteur" thaï, le tùk-tùk est une institution à Bangkok. Ces taxis à trois roues, minuscules mais rapides et maniables comme l'éclair, sont des milliers à œuvrer dans la capitale… Même si le « taxi meter » nous fit la frayeur de notre vie, il est tout de même préférable au touk touk, car climatisé. De plus, il n’est pas plus cher que le triporteur avec la pollution en moins…

Mai-2011-0505-copie-1.JPGle restaurant et la piscine de notre hotel 

 

Le taxi meter vous emmène de partout, et si vous ne voulez pas discuter son prix, vous pouvez toujours exiger de mettre le compteur en marche. Mais attention, les bouchons dans Bangkok sont nombreux aux heures de pointe et l’avantage du touk touk, c’est que celui-ci se faufile partout et peut prendre les petites ruelles étroites de la ville. Pour cela vous pouvez faire confiance à son conducteur. Frissons garanties et dépaysement dans de la cité profonde aussi !

Mai-2011-0510.JPG  Autre avantage du choix de l’hôtel, concerne le transport gratuit avec ces minis bus. Le notre, à l’ « Amari Atrium »,  vous emmènent dans plusieurs centres d’intérêt de la ville. Pour cela, il vous suffira, la veille, de prévenir le responsable de la conciergerie qui établira le planning des navettes. A vous ensuite de vous débrouiller pour le retour. Cet hôtel 4 étoiles luxe est tout à fait remarquable par ses qualités de prestations haut de gamme et un personnel constamment à vos petits soins.

Mai-2011-0619.JPGle spas de l'hotel pour se detendre 

 

Il possède 3 restaurants, une piscine avec bar, un spa, une salle de fitness, un salon de massage, des salles de conférences, des suites et des chambres comparable au Hilton.  Si votre départ se fait le soir et que vous devez rendre la chambre à midi, pas de problème ! Le service de « changing room » vous permettra de prendre une douche, faire du sauna et vous donnera des serviettes gratuitement.

Mai-2011-0628.JPG

 la piscine de l'hotel au 4e etage

 

La conciergerie gardera vos bagages sans aucun supplément et vous aurez tout le loisir de profiter encore de la piscine. Un avantage appréciable, quand on doit prendre l’avion le soir à minuit comme ce fut notre cas. Un hôtel basic vous demandera de libérer les lieux à midi et basta. Un hôtel de classe internationale comme l’Amari atrium s’occupera de son client même après son séjour terminé.

Mai-2011-0658-copie-1.JPG

un resto sur la Chao Phraya

 

Bangkok est une ville des lumières, des sons et des goûts. Une expérience asiatique pas comme les autres. C'est une belle contradiction : un subtil mélange de la culture traditionnelle et moderne, de l'innovation thaïlandaise épicée avec un peu de diversité internationale. Bangkok est inoubliable, une ville mythique qui possède  tous les paradoxes possibles. Vous serez transporté dans le futur comme dans le passé. Les deux mondes se côtoient bien souvent à quelques mètres l’un de l’autre ……

Mai-2011 0663
Les Bonnes Adresses à Bangkok:
En premier lieu bien sur, l’hôtel Amari Atrium. Excellent rapport qualité prix. Simple comme le Hilton, économique comme un formule1 Français. 1880 New Petchburi Road.

Mai-2011-0667.JPGChatuchak market : cet énorme marché (de vêtements en tout genre, d’artisanat et bien plus.) n’ouvre ses portes que le week-end, de l’aube au crépuscule. Vous y verrez un vrai marché typiquement Thaïlandais.

Mai-2011-0620-copie-1.JPG
Le MBK Center 444 Phayathai Rd., Patumwan, l’adresse incontournable pour le commerce. Ne cherchez pas ailleurs, vous gagnerez du temps. C’est l’incontournable centre commercial, de l’électronique aux vêtements en tout genre, de l’artisanat aux produits typiquement thaïlandais. Le must !

 

                             DIAPORAMA DE BANGKOK

Partager cet article

Repost 0
free - dans LA THAILANDE