Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 16:20

Cambodge-3537.JPG

passage des bagages à la frontiere d'un vehicule à un autre

 

Le meilleur d'abord avec les magnifiques et grandioses temples d'Angkor, destination phare de tout voyage au Cambodge. Et malheureusement le pire avec le terrible régime des Khmer rouges, les atrocités commises et les milliers de mines réparties à travers le pays et qui continuent de tuer aveuglément.

Cambodge-3540.JPGLe Cambodge est désormais sorti de cette ère de terreur et le peuple Khmer reprend petit à petit goût à la vie. Le tourisme augmente régulièrement chaque année, estimé à environ deux millions de personnes ayant effectué un voyage au Cambodge depuis le début des accords de paix et la chute des kmers rouges en 1998. Autant vous dire tout de suite que vous ne serez pas déranger par la foule comme en Thaïlande. Pour l'instant il est principalement dirigé vers les temples d'Angkor mais il ne tardera pas à gagner tout le pays tellement celui-ci est d’une beauté sauvage extraordinaire.

Cambodge-3545.JPGCambodge-4433.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je vais essayer tout le long de ce voyage de vous raconter les hauts et les bas de l’empire Khmer qui, du XIe au XIVe siècle englobait la Thaïlande, le Laos, le Cambodge et le Vietnam, de vous parler de la colonisation française, de l’Indochine et de la Cochinchine, de l’indépendance … et bien sur du génocide d’une partie de la population par la bande de Pol Pot et des khmers rouges maoïstes.

20120510_131459.jpgCe que j'ai vécu, ce que j'ai vu bien sur et qui pour un touriste comme moi ne correspond sans doute pas à la réalité ni a la vision d'un vrai cambodgien. Pour cela, j’espère que mes amis cambodgiens : Stéphane et chamroeun me pardonneront les erreurs que je pourrais commettre tout au long des commentaires schématisés que j'ai pu faire de ce voyage initiatique en leur compagnie. L'histoire de ce pays est tellement complexe que seul un autochtone peu se permettre de connaitre les tenants et les aboutissants. Tiens ! Un peu comme mon comté de Nice.

Cambodge-3567.JPGDire que la guerre civile ne s’est finalement complètement arrêtée qu’en 1998, cela semble hier, et pourtant les Cambodgiens, d’une certaine manière, ne veulent plus vivre avec des fantômes. Ils veulent aller de l’avant, même si tous les problèmes sont loin d’être résolus, entre autre celui de la corruption (classé par une ONG indépendante 151ème sur 163 pays analysés), celui de l’inflation galopante (alors que le Cambodge est totalement « dollarisé », c’est-à-dire que toutes les transactions se font en Dollar US), celui de la déforestation…

Cambodge-3642.JPGPour tous ces problèmes deux camps s’opposent, le parti du peuple cambodgien au pouvoir actuellement (PPC) dont après notre passage à la frontière, nous avons déjeuné avec le ministre de l’intérieur et plus tard avec celui de la condition féminine et enfin celui du Parti Sam Rainsy actuellement en exil. Puis enfin, il y a le Roi Norodom Sihamoni qui a succédé à son père Norodom Sihanouk. A Phnom Pen, nous serons les hôtes privilégiés du Prince et de la Princesse Norodom sirivudh.

Cambodge-4398.JPGvisite de notre premier temple sur une colline


Le prince Sirivudh est un ancien ministre des Affaires étrangères. Cet authentique démocrate de 49 ans, musicien à ses heures, qui fut étudiant à Paris-Dauphine puis audit au sein de la chaîne hôtelière Accor en France, fustigeait depuis sa tribune du Parlement cambodgien les tenants d'une dérive autoritaire du régime. Il s'emploi toujours à maintenir la démocratie au sein du pouvoir avec les relations internationales. C'est dans sa villa de Phnom Pen que nous passerons deux nuits en sa compagnie et celle de son épouse. C’est grâce à ses nombreux contacts que notre voyage sera facilité pour bien des choses !

Cambodge-4438.JPGCambodge-4444.JPG
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le paradoxe du Cambodge, c’est d’être médiatisé au travers de ce qu’il a donné de plus grandiose, Angkor, et de pire, les Khmers rouges, synonymes de génocide et de terreur. Sur son territoire, les drames contemporains commencent à émarger au chapitre de l’Histoire, notamment parce que les nouvelles générations ne les ont pas vécus. (La population du Cambodge à moins de 18 ans à 60%) Le présent est maintenant moins hanté par le passé, bien que les procès pour juger les derniers dirigeants khmers rouges ravivent des plaies à peine cicatrisées. Il n’en reste pas moins que l’histoire tourmentée du royaume khmer est incroyablement fascinant.

Cambodge-5512.JPGL'un des plus vieux pont du Cambodge


Beaucoup de voyageurs tombent amoureux du Cambodge et de sa population si attachante, qu’ils y aient trouvé une cause à défendre (le Cambodge est l'un des pays au monde où les ONG « Organisations Non Gouvernementales » internationales sont les plus nombreuses) ou qu’ils aient enfin découvert cette terre humaine où l’on peut se confronter à soi-même.

_5509.JPGLa sécurité* qui règne désormais au Cambodge et l’amélioration des infrastructures permettent à tout le monde d’aller chercher ce pays au-delà du fabuleux Angkor. C’est le moment de pousser l’aventure vers d’autres vestiges, parfois encore noyés dans la jungle qu’on atteint par des pistes de traverse, ou d’aller s’enivrer de la magie des campagnes khmères.

5513.JPGBourgs et villages du Cambodge parsèment les paysages suprêmement authentiques et diablement générateurs d’atmosphères. Les étendues régulières plantées de rangées de cocotiers et de palmiers à sucre qui marquent à perte de vue le tapis des rizières, dominées au loin par quelques collines incongrues et esseulées, exercent un indicible pouvoir hypnotique.

5523.JPGVoyager au Cambodge individuellement n’est pas aisée. Il est recommandé de projeter votre voyage quelques semaines ou quelques mois avant votre date de départ. Le tourisme au Cambodge n’est qu’à ses débuts bien que le pays possède des atouts touristiques très intéressants reconnus à travers le monde. Nos amis Cambodgiens qui nous accompagnent tout le long de se voyage parlent le Khmer, le Vietnamien et le Mandarin couramment et cela nous facilite bien des choses !

Cambodge-5530.JPGIl est possible de se rendre au Cambodge par voie de terre sur les postes de frontières de la Thaïlande ou du Vietnam (ce que nous avons fait). Mais de tels projets dépendent de la situation au point de vue sécurité sur les frontières. Il est donc conseillé de consulter votre Ambassade pour des informations sur ce point. Dans la campagne ou autour des temples, il ne faut pas s’éloigner des chemins balisés à cause de la possible présence de mines anti-personnelles posées par les Khmers rouges. Des panneaux en anglais indiquent souvent les zones déminées ou susceptibles d’être encore minées.

Cambodge-5531.JPGLes Cambodgiens ne manifestent aucun ressentiment envers la colonisation française (le Cambodge était plus exactement un protectorat français de l’Indochine française), donc vis-à-vis des Français d’aujourd’hui. Si vous interrogez des Cambodgiens inconnus sur la question, ils vous répondront que les avis divergent avant de passer à autre chose. Si vous connaissez bien des Cambodgiens (y compris de la  jeune génération), eux vous diront que c’était de l’esclavagisme. Mais de partout, vous serez royalement accueilli avec le plus beau sourire de la planète ….
Cambodge-5534.JPG* je suis allé me promener dans des villages ou la misère est la plus noire et jamais, je ne me suis senti en insécurité, bien au contraire, j’étais le barang qu’il fallait bien accueillir.
Cambodge-5594.JPGSur chaque article, je vous mettrais les hotels de nos differentes etapes, cela peut vous aider au projet de votre futur voyage:
*2 nuits à l’hôtel Phka villa : ko Street, Rom Chank 5veilage, Rattanak province de Battambang. Hôtel Winner Certificate of Excellence 2012 Phka Villa
Web: http://www.phkavilla.com


                                  DIAPORAMA DE L'ARRIVEE


 

Partager cet article

Repost 0
free - dans CAMBODGE