Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 18:51
Rendez vous était donné sur le port de la capitale azuréenne pour se rendre dans la principauté de Monaco par la basse corniche. Le thermomètre  pour se dimanche 08 Décembre affichait un honorable 16° à l’ombre ce qui était plus que convenable en cette saison. Ce qui est magnifique en arrivant de la baie des Anges, c’est de voir d’un coté, le bleu de la mer et du ciel se marier magnifiquement  avec la belle robe blanche des neiges des montagnes Niçoises.
Tout le monde sait maintenant que la plus belle ville du sud de la France est candidate aux jeux Olympiques d’hiver. L’infrastructure Niçoise avec son aéroport international, le 2eme de France, son hébergement hôtelier et les nombreuses stations de ski que son Auron, Valberg, Isola 2000, La colmiane, Greolieres les Neiges, l’Audibergue, le Turini, le Boréon, Casterino autant de stations de ski qui sont dans l’arrière pays Niçois et dans les Alpes Maritimes avec autant de gages de qualité pour cette candidature qui à pris ses bases dans le palais des Rois Sardes du Vieux Nice.
Mais revenons à la principauté de notre cher Albert qui tarde toujours à se marier.La publicité pour l’événement du 400 eme anniversaire du Québec donné cela :
« La commémoration du 400ème anniversaire du Québec, trouve son prolongement en Principauté, avec une semaine entière consacrée à la Belle Province, où rencontres institutionnelles, culturelles, économiques et gastronomiques vont se succéder.
A n’en pas douter, le sirop d’érable va couler à flot sur le « Village québécois », créé sur le Port Hercule. Des chalets attendent les visiteurs : produits régionaux et de l’érable, micro brasserie, exposition photos, informations touristiques avec « Destination Québec ».
Télévision, grands panneaux publicitaires extérieurs, journaux Nice Matin et tutti quanti !!! Pour un résultat plus que décevant. Le village Québécois se limitait à une cabane à Sucre, à une seconde qui vendait du cidre de Glace et une tente ou logeait une sympathique jeune fille à l’accent de la belle province qui représentait l’office du tourisme Canadien avec une vingtaine de photo du Saint Laurent.
Avouez !! Qu’après le fiasco du festival country d’Hyères, l’anniversaire du Québec était une nouvelle fois mal représenté. Ah oui ! bien sur celui-ci se tenait aussi dans les salons du « Café de Paris » pour une certaine classe sociale avec invitation VIP pour les Princes célibataires qui ne trouvent pas santiag euh …. Chaussures à leur pied avec des repas gastronomiques ou l’on ne devait pas leur faire couler du sirop d’érable sur de la neige comme le faisait la malheureuse petite cabane.

Enfin ! Heureusement que le village de Noel Provenco/Nissart sauvait les meubles avec sa splendide patinoire à ciel ouvert.
Tout le long du port Hercule dominant le rocher et le palais princier, un village était constitué avec ses jardins et ses oliveraies, ses champs de citrons et d’orangers. Tous les villages Niçois étaient représentés avec leurs chapelles, leurs lavoirs, les puits, les ponts, les Bories (Casamates dans le comté) la mairie ou l’école etc. …
Plusieurs animations étaient faites avec les groupes folkloriques traditionnels et des sketches représentant la vie campagnarde du comté Niçois. Musiques et danses réalisé par l’Association « Au Fifre Niçois »
Si de nombreux stands proposaient de belles crèches Provençales à la vente, il y avait une exposition de crèches du monde tout a fait remarquable. Enfin ! Pour le dire, il aurait fallu avoir l’avis de « Santounette » car elle est une spécialiste des crèches et des santons de Provence. Je vous conseille d’aller voir son site qui est admirable. Il est fait par une passionnée et ses réalisations sont splendides. Allez-y, vous ne serez pas déçu chez Santounette. Toujours est-il que cette exposition valait le déplacement à elle seule !! (d'autres creches dans le diaporama)

Le prince n’ayant pas eu l’obligeance de nous garder à diner, nous nous en retournons dans notre comté qui est bien plus hospitalier que le princier même si les carabiniers font toujours la faveur aux habitants du 06 de pouvoir monter dans « le Rocher » avec leurs véhicules, ce qui n’est pas accepté pour les étrangers.
En cours de route, on s’arrêtera au marché de Noel de Mouans-Sartoux qui  à 18H30 le soir était bondé de monde bien plus que le Monégasque qui me semble t’il fut peu fréquenté par rapport au petit village de l’arrière pays Cannois.
Té vé ! Avant de rentrer je me prends une part de Socca.
Cadun es couma li sieu acioun lou fan  marit couma la rougna, o bouon couma lou pan.Proverbi Nissart.

 

DIAPORAMA DE MONACO ET DE L'EXPO CRECHE DU MONDE

 


Partager cet article

Repost 0
free - dans COTE D'AZUR