Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 10:10
 

Nous continuons la route 66 jusqu'à Adrian au Texas qui est le point qui célèbre le milieu de la route 66. Devant le panneau, vous vous trouvez au miles 1139 et si vous continuer à respecter l’itinéraire vous aurez à faire encore 1139 miles pour arriver à Santa Monica.
 

Bien sur, ce n’est pas notre kilométrages réel puisque depuis le début du parcourt, nous sommes allés à Milwaukee dans le Wisconsin puis à partir de Saint louis nous sommes descendu à Memphis Tennessee pour visiter Graceland puis,  parcourir l’Arkansas en passant par Little Rock et Fort Smith. On a presque multiplié le nombre de kilomètres.
Devant le panneau mythique nous prenons un encas au Midpoint café après avoir immortalisé le lieu par des photos.

Nous sommes accueillis par Joann qui fait de succulentes tartes et cakes d’anciennes recettes de sa grand-mère. Joann accueille tous les jours les Bikers aventuriers de passage dans son café, sa gentillesse et son sourire sont aussi connus que le panneau en face de son établissement. Son café est décoré de multiples photos anciennes de la celebre route et d'objets qui rappellent cette epoque des années 50.
Nous reprenons notre route ,mais tellement noyé par l’allégresse des lieux, je saute le trottoir avec ma moto . Total ! Ressort de béquille cassé. Bon ce n’est pas grave on fera tenir provisoirement la béquille par un câble. Apres Tucumcari ( Texas), nous quittons provisoirement la 66 pour rejoindre la petite ville de Las Vegas au nouveau Mexique à ne pas confondre avec la « ville du péché » au Nevada !
A la station service nous rencontrons à nouveau notre groupe de Bikers Espagnols qui ont eux aussi 2 ressorts de béquille cassée. C’est ici que nous faisons la connaissance de Joe qui conduit une Ford Torino de 1970 et qui fait route pour Denver dans le Colorado. Dans son coffre il a tout l’outillage qu’il faut pour réparer la béquille et comme j’avais gardé le ressort même tordu, ce ne sera pas un problème pour notre gus de tout remettre en état. Il y passa une heure mais il réussira ce qu’il voulait entreprendre.
Encore un gars super sympa qui se proposa de lui-même de nous aider quand il a vu mon problème à la station. Apres lui avoir payé un coup à boire (c’est la moindre des choses) et qu'il nous aura fait entendre le bruit du moteur de sa Ford ,nous démarrons notre route avec le tonnerre et les éclairs au dessus de notre tête.Ca s'annonce encore mal !
Quelques kilomètres plus tard le déluge d’eau s’abattit sur nous.
Arret sous l'abris d'un tradding post providentiel pour mettre les habits de pluie. Le panneau mentionne aussi "General store" et "Grocerie".Encore un terme acadien pour mentionner une epicerie,depuis le debut du voyage je voyais souvent le mot grocerie.Maintenant je sais ce que c'est ! Il etait temps aprés 20 ans de voyages à travers les Etats-Unis.

Nous rejoignons la superbe route de  Taos (NM) et nous apercevons au loin les gorges du Rio Grande. En route nous nous  arrêtons devant une ancienne station essence devenu brocante. C’est une véritable caverne d’Ali baba pour les Riders.

 



























De nombreuses stations services transformés en puce et souvenirs jalonnent la 66. Celle ci est exceptionnelle  ! Tout autour de la propriété ce sont de vieilles pompes à essence ou de vieux tacos des années 40/50. Elle se trouve entre Taos et Espanola. La route longe un affluent du Rio Grande et on a l'impression que John Wayne va sortir de derriere l'un de ces rochers de granit rouge.

Sans nous en apercevoir nous arrivons à la petite ville de Taos qui se situe à 2118 mètres d’altitude. Nous laissons nos Harley Davidson à coté de la maison de Kit Carson le célèbre pionnier. Nous apprenons que dans cette ville réside aussi Julia Roberts et Steven Seagal.
C’est à Partir de Taos et de Santa Fe que la route 66 prend toute sa dimension sensationnelle. Chaque  lieu, chaque virage, chaque panorama devient une carte postale et les décors autour de nous sont les images des films de notre enfance.

Nous sommes dans le pays de Geronimo et je terminerai mon article avec l'une de ses célebres citations de cet homme qui combattit pour la liberté de son peuble.

"Quand le dernier arbre aura été abattu - Quand la dernière rivière aura été empoisonnée - Quand le dernier poisson aura été péché - Alors on saura que l'argent ne se mange pas."


                            DIAPORAMA DE L'ETAPE

 


Partager cet article

Repost 0
free - dans LA ROUTE 66