Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 14:33

Ce matin départ de l’Hôtel pour se rendre chez Eagle Riders ou nous attendent nos Harley Davidson de location qui vont nous permettre de faire la légendaire route 66 ainsi que les lieux mythiques de l’Ouest Américain.

Le Ford Flex s’avérera encore bien pratique pour transporter les 9 passagers et leurs bagages.

On se pointe dés 9 heures du matin chez le loueur spécialiste en motos et nous nous apercevons aussitôt que l’endroit regorge de Bikers qui attendent leurs Harley de location comme nous même !! Heureusement que nous n’avons pas écouté le tour operator Français qui c’était occupé de faire les réservations car celui-ci nous conseillait de venir à 10H.
On fait donc la queue comme tout le monde et manque de pot arrivé à notre hauteur voila que leur informatique vient de lâcher. C’est la panique la plus totale !! Nous remplissons nos formulaires mais il s’avère impossible de se faire enregistrer .La journée débute mal et nous prenons du retard sur la commémoration du 105eme anniversaire de Harley Davidson à Milwaukee.

On profite de faire un tour au concessionnaire Harley qui se trouve sur le même parking que Eagle Rider. C’est un très beau magasin grand et spacieux ou la décoration à une grande importance comme la plus part des dealers de la marque aux Etats-Unis. On fait nos premiers achats.
Enfin ! Chez le loueur cela semble se décanter et nous sommes pris en charge par la sympathique Amy qui nous fait remplir d’autres papiers. On ne loue pas une moto comme une voiture, les consignes de sécurité et d’assurance sont plus sévères, les empreintes de cartes bleues sont nécessaires et le paiement des abandons de motos à Los Angeles se fait à l’avance.













Un autre employé vient nous faire le discours de la sécurité puis Amy en notre présence fait un bilan mécanique et de carrosserie de chaque moto.

Il est 15H de l’après midi et nous partons enfin de chez Eagle Riders. 6H pour récupérer les motos. C’est vrai aussi qu’avec le 105eme anniversaire des groupes de motards de toutes l’Europe arrivaient pour prendre leurs bécanes.
On roule jusqu'à la concession de chez Uke’s à Kenosha. Sur le parking, il y a un grand chapiteau avec de nombreux stands de restaurations.

Tant mieux car nous avons faim ! On mange avec un groupe de Rock qui nous rappelle tous les standards de la « musique du diable ».

Le dealer local est grandiose sur 2 étages. Prenez un magasin Carrefour et à la place vous mettez que des produits Harley Davidson. On rentre dans le gigantisme Américain.



























Dehors, les spectacles de stunt et de cascades se font entendre. Les pilotes sur des Buell font des démonstrations de hautes voltiges. Ca sent l’huile et la gomme brulé, nous sommes en plein dans l’ambiance biker lourde et chaude à la fois. Ici on ne plaisante pas, la fête est absolument obligatoire.

Nous repartons pour Milwaukee. Cette ville pas spécialement belle du nord des Etats-Unis possède une concentration d’églises phénoménale. J’en ai vu de partout !! C’est aussi l’une des places fortes de la bière Américaine « Millers » puisque les brasseries s’y trouvent.
Mais c’est surtout la Mecque des adorateurs de la « belle de Milwaukee » comme on la surnomme. C’est ici que la plus fabuleuse marque de moto de tous les temps verra le jour en 1903.

Nous nous rendons aux usines de l’avenue Juneau pour faire les premières photos de ce qui est pour nous l’apothéose de la vie d’un motard.

Cette petite cabane en bois ou Bill Harley et les 3 frères Davidson construiront le premier exemplaire d’une déesse mécanisé. Les appareils photos commencent à chauffer.

Des amis japonais se joindront à nous pour les photos. La bas à Tokyo, Yokohama ou bien Osaka, Harley Davidson est une véritable légende et considéré comme la meilleure moto du monde. Incroyable ces japonais !! hi hi hi

 


Visite du Musée Harley Davidson            

 

C’est une très bonne surprise puisque au départ il n’était pas prévu de pouvoir visiter le musée. Sur le site de la compagny, il était dit que celui-ci n'etait pas accessible aux visiteurs pendant l’événement du 105eme mais seulement à des privilégiés et des V.I.P. Finalement on rentrera même gratuitement.

Sur l’immense parking plus de 5000 Harley s’amoncellent. Ici nous sommes en terre Sainte. Notre émerveillement dépasse toutes les espérances. Le musée est pharaonique sur une surface de 15000m2 plus les parties restaurations , boutiques de souvenirs et salle de conférence. Toute l’histoire de la plus fabuleuse marques de motos au monde est raconté. Les 400 plus légendaires modèles sont représentés comme la Number one, le Streamliner de Joe Petrali ou bien le 900 KHK d’Elvis Presley, la Captain America de Peter Fonda, la Buell de Graig Jones. Les légendes font places aux légendes !! Surtout que des mises en scènes ont été faites pour agrémenter les situations. Du Hillclimbing aux Murs de la Mort.

 Saisissant !! Des Dioramas grandeur nature qui nous permettent de voir un bureau d’étude et la construction d’un premier softail à moteur shovel. Une ancienne concession des années 50. Des centaines de situations sont représentés. Un vrai pèlerinage, un peu comme certains s’empressent d’aller voir la Joconde au Louvre, nous sommes en admiration devant l’art mécanique de cette machine.

Le mythe Harley à déjà conquis le monde depuis 105 ans. Il y a un avant et après 1903 comme pour un autre messie qui doit certainement conduire la belle de Milwaukee dans son paradis.

 


Partager cet article

Repost 0
free - dans LA ROUTE 66