Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 13:14













Le Niçois est une transition de la langue occitane parlé et du ligure et, à quelque chose prêt la ressemblance avec le royasque et le Mentonnais est très sensible ainsi qu’avec les villages italiens de Triora ou de Briga Alta qui se revendique de l’occitan.

Je vais  vous énoncer quelques expressions typiques de notre région plutôt que de vous expliquer la langue Niçoise. Quoique ! De savoir parler le ligure servirait à se faire comprendre de la Corse à l’Occitanie, de la Sardaigne à la Padanie.

Ah oui n’oubliez pas de le lire avec l’accent c’est très important !! Notre langue c’est notre histoire même si aujourd’hui on veut la sacrifier pour cause d’unité nationale. On ne supprime pas une langue par décret et les langues régionales continueront d’exister. En vérité c’est plus facile pour nous, Niçois que pour d’autres, puisque nous sommes Français que depuis 1860.Viva Garibaldi !

Andiamo !!!




Adiéou 
: signifiant au revoir ou bonjour synonyme de « tchao »

 

Adiéou Baraca : c’est foutu

 

Atchidenté : signifiant accident, elle manifeste la surprise Oh ! La la

 

Avès pas de Maioun : Vous n’avez pas de maison

 

Badagou : stupide

 

Bagna-Cauda : Mouillé-chaud, il s’agit d’un plat de crudités trempées dans une sauce d’anchois et d’ails fondus dans l’huile d’olive.

 

Baieta ou baci : bisou – bise (Fai-mi una baieta, béla pitchouna)

 

Balourt : Sourd

 

Barjaquer : parler à tord ou à travers

 

Basta : ca suffit

 

Bastian-Countrari : expression désignant quelqu’un qui dit le contraire de ce que l’on dit.

 

Bélugue : étincelle

 

Ben Djugat : bien joué

 

Bisquer : enquiquiner

 

Boucan : Bruit

 

Brailles : les pantalons

 

Cafourniou : Débarras

 

Cagade : bêtise

 

Can : le chien

 

Capéou : chapeau

 

Dégun : personne (il y a dégun – il y a personne)

 

Destruci : destructeur

 

Escagassé : éreinté

 

Estrasse : serpillère

 

Fai Tira : expression signifiant « laisse aller »

 

Falabraque : bon à rien

 

Ficanas : curieux

 

Gamba Fouola : jambe folle

 

Garri : un rat

 

Issa : forza – en avant « allez » (Issa Nissa –allez Nice)

 

Marida Lenga : mauvaise langue

 

Mèfi : attention gaffe !!

 

Pantai : rêve ou rêveur (pantaier = faire un rêve)

 

Porca Misèria : expression pour illustrer la mauvaise fatalité

 

Qu ès Aquèou : qui c’est celui la

Qu’ès Aquo : qu’est ce que c’est

 



Ratapignata 
: petite chauve souris en pays Niçois symbolise la résistance face à l’aigle impérial (ne pas confondre l’aigle Niçois et l’aigle de Bonaparte pas compatible)

 

Ratchou : radin

 

Rougner : râler

 

Roumpé bala : casse couilles

 

Sian d’acqui : je suis d’ici

 

Sian béou : expression signifiant « on est beau » c’est la tuile

 

Stoufe : expression signifiant en avoir marre

 

Tchapacan : celui qui attrapait les chiens errants

 

Tchoucatoun : saoulard

 

Testard : têtu

 

Té vé : tiens regarde

 

Toutes ces expressions, je les utilise couramment quand je suis entre Niçois, breillois, Grassois. Bien sur je ne les ai pas toutes mentionnés, autrement on y serait encore demain. Mais disons que c’est les plus courante. Vous pouvez en retenir quelques une, ca nous fera plaisir comme quand vous entendez un estranger faire des efforts pour dire quelques mots de votre langue. Promis j’apprendrais le ch’timi hein biloute !!
 
Nous avons une terre, nous avons une langue, nous avons une culture, nous avons une histoire... Nous avons donc le devoir de mémoire.  Nous sommes le dernier pays d'Oc qui ai gardé sa langue et sa culture populaire. Nous avons encore nos traditions et transmettons nos valeurs à nos enfants. Je terminerais par ce proverbe Niçois !

Cadun es couma li sieu acioun lou fan  marit couma la rougna, o bouon couma lou pan. (Chacun est comme ses actions le font : mauvais comme la gale  ou bon comme le pain)

*L’emblème Niçois avec son aigle noir n’a rien à voir avec l’aigle impérial des armées de Napoléon mais celui-ci puise ses origines dans la maison de Savoie auquel à appartenu le countéa de Nissa. Ahura basta

 

Partager cet article

Repost 0
- dans COTE D'AZUR