Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2022 1 14 /02 /février /2022 06:45
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

La cathédrale de Palma de Majorque, 2e plus grande cathédrale d'Espagne après Seville et 3e d'Europe après celle de Rome et Séville ... (photo zoomé à partir du chateau de Belver)

Le monument que nous voyons de loin quand on arrive en moto du port de Palma est la gigantesque cathédrale, il faut dire qu’on ne peut pas la louper, c’est l’icône même de la capitale majorquine.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

Usagi Kannon de Leiko Ikemura dans le parc de la mer

La Seu ou Catedral de Mallorca est le symbole de la ville et de l’île. C’est aussi le plus grand édifice religieux des Baléares et le deuxième d’Espagne par sa longueur : 109 mètres ! (La cathédrale de Séville étant le 3e plus grand édifice catholique du monde après la basilique Saint Pierre au Vatican et la Basilique Notre-Dame d’Aparecida au Brésil (info prospectus dans la cathédrale).

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

La cathédrale derriere le Parc de la Mer

Pour vous situer l'édifice, les cathédrales françaises ne sont pas dans le top 10 des plus grandes cathédrales du monde. Dominant la baie et la mer Méditerranée, elle est aujourd’hui devenue le symbole de la ville et de l’île.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

La Seu ou Catedral de Mallorca

Depuis la création du parc de la Mar dans les années 1970, l’imposante cathédrale se reflète dans le lac artificiel qui se trouve à ses pieds avec son jet d’eau. Quand on se retrouve face à elle nous sommes tout de suite impressionnés par ses dimensions : 109,5 m de long, 39,5 m de large et 44 m de haut.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

La surface au sol de 6 600 m² permet d’accueillir près de 18 000 personnes. Construite en grès, la cathédrale semble s’adapter à la lumière et se teinte tantôt de rosé, d’ocre ou des tons plus dorés. Elle est vraiment superbe en fin de journée et les éclairages de nuit sont sublimes.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

On a tres peu de recul à cause du palais de l'Almudaina

La construction de la cathédrale démarre en 1229 sous l’impulsion du nouveau roi de Majorque: Jacques Ier. La légende dit qu’en naviguant vers les Baléares pour les reprendre aux musulmans il aurait subi une tempête et demandé la protection de la Vierge Marie.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

Il lui promit de construire une église en son honneur si il survivait. La première pierre fut posée le lendemain de sa victoire, en lieu et place de l’ancienne grande mosquée de Palma. Les travaux vont durer de nombreuses années, près de 400 ans puisqu’ils prennent fin en 1601.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

L'imposante cathédrale sur la Méditerranée  

Entre 1655 et 1699, plusieurs effondrements se produisent, notamment des voûtes, qui connaissent des difficultés structurelles. En 1851, un tremblement de terre endommage le portail principal, nécessitant sa restauration.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

À la fin du XIXe siècle, l’évêque Pere Campins encouragea la rénovation de la distribution interne et de la décoration de la cathédrale de Palma de Majorque. Déçu par les propositions des architectes diocésains, Campins se rendit à Barcelone en 1899 pour demander conseil à Gaudí.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

Le Baldaquin de Gaudi

Les idées de l’artisan de la Sagrada Familia qui à cette époque entretenait une bonne relation avec divers ecclésiastiques au fort potentiel intellectuel enthousiasmèrent l’évêque qui proposa aussitôt à Gaudí de s’occuper personnellement de la rénovation.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

Excité à l’idée de laisser son empreinte dans la cathédrale médiévale, Antoni Gaudí accepta l’offre. La rénovation, bien qu’inachevée, reflète la forte personnalité de son auteur, tout en s’intégrant parfaitement au substrat gothique.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

Entre 1904 et 1914, Antoni Gaudí exécute partiellement la commande qui lui est confiée, la reconfiguration du chœur. C’est à ce moment qu’est installé le baldaquin. De nos jours les éléments les plus évocateurs de ce travail est le luminaire suspendu au-dessus de l’autel principal.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

La fresque de Miguel Barcelo

Celui-ci se trouve suspendu aux voutes de la Chapelle Royale par des cordes et chaines. En forme de couronne octogonale, ce luminaire présente une décoration à base d’épis de blé et des sarments de vignes dans la partie inférieure qui symbolisent le sacrifice eucharistique.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

300 m2 de céramiques en relief

Le lampadaire est composé de 35 lampes qui fonctionnaient à l’huile avant l’arrivée de l’illumination électrique. Sa fonction est d’ouvrir l’autel principal, isolé au milieu de la chapelle, indiquant le foyer liturgique de la Cathédrale. Un des traits caractéristiques de cette œuvre est l’utilisation de matériaux mous comme le carton et le papier qui explique la nature éphémère de cet objet, destiné à être la maquette du projet qui ne fut jamais réalisé.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

Seulement du coté Est de la couronne se trouvent les matériaux qui devaient être définitifs, fer et verres polychromés. L’utilisation de techniques d’exécution très simples n’empêchèrent pas un résultat esthétique de grande qualité qui font de cette œuvre une des plus énigmatiques de la cathédrale et de l’intervention de Gaudi.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

Fidèle à sa manière d’appréhender l’art, Gaudí imagina une cathédrale pleine de lumière, de couleurs et d’éléments décoratifs permettant de créer une atmosphère propice au recueillement. Afin d’accentuer l’éclairage naturel, l’architecte fit rouvrir les baies vitrées qui avaient été condamnées car inachevées et conçut neuf vitraux comportant les inscriptions des litanies de la Vierge.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

Pour l’éclairage artificiel, il conçut des dizaines de candélabres et de lampes en fer forgé comme celles qui encadrent le fût de toutes les colonnes du temple. Les forgerons majorquins confectionnèrent la grille du presbytère et ils incrustèrent des locutions rituelles dorées sur le mur de la chaire alors que Josep Maria Jujol, collaborateur de Gaudí, peignit certaines stalles du chœur de couleurs vives mais le résultat ne fut pas bien perçu par les prêtres qui freinèrent la restauration.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

En 1931, l’édifice est classé monument historique artistique. Une autre oeuvre atypique est la fresque de Miguel Barceló. Le célèbre peintre et sculpteur Felanitxer, Miguel Barceló, figure majeure de l’art contemporain a réalisé entre 2001 et 2006 une fresque qui, à l’époque, a levé une certaine polémique entre les majorquins peu habitués à cette mixité des styles dans un lieu religieux.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

300 m2 de céramiques en relief, représentant la parabole de la multiplication des pains et des poissons ornent le mur de la chapelle du Santísimo. Barceló, influencé par l’art africain et méditerranéen offre une œuvre au jeu permanent entre la densité de la matière et l’émergence de la lumière.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

La cathédrale éclairée le soir

Sur le côté gauche sont représentés les fruits de la mer et, à droite, ceux de la terre. Le centre du complexe est présidé par une figure éthérée, celle de la Transfiguration du Christ après sa Résurrection.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

Son apparence fantomatique répond au fait décrit dans la Bible que « son visage est devenu resplendissant comme le soleil et ses vêtements blancs comme la lumière », cependant, les blessures sur le côté, les mains et les pieds du Seigneur sont également appréciées dans la figure de le Seigneur Crucifié.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

Sur la porte du simple tabernacle, sont marquées la main et les empreintes digitales qui sont le symbole de la dévotion des chrétiens, de leur adoration et de leur désir de suivre Jésus. On lui doit également les 5 vitraux de 12m de haut de la chapelle. Barceló a eu besoin de trois ans de préparation pour concevoir sa création et développer la technique nécessaire à son exécution.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

La fresque avec un revêtement de 12 m de haut, que l'artiste a toujours considéré comme une "nouvelle façon de peindre » est une sorte de retable évolué en terre cuite à Vietri sul Mare, une ville napolitaine.

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)

 

 

                                                     DIAPORAMA CATHEDRALE DE PALMA

LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
LA CATHEDRALE ATYPIQUE DE PALMA PAR GAUDI (4)
Partager cet article
Repost0
free - dans BALEARES