Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 mars 2019 4 21 /03 /mars /2019 07:32
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Pamukkale qui figure dans presque toutes les listes des lieux à voir absolument avant de mourir est l’un des endroits où la nature joue le rôle d’un artiste. Dans cette ville se situe, accrochée sur une colline, un ensemble de vasques et de cascades pétrifiées d’un blanc immaculé.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Les travertins sont au pied des vestiges romains

Sa vision est d’autant plus étonnante que les alentours sont dénudés et arides. La découverte de l’attractivité de Pamukkale, avec ses travertins blanc formés à partir des eaux thermales entrées en contact avec l’air qui donnent naissance à des formes semblables à une cascade gelée et des piscines en forme de terrasses, remonte jusqu’à la période romaine.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Pamukkale le château de coton

Une grande partie des vestiges de la cité antique de Hiérapolis qui se tient avec toute sa splendeur juste à côté des travertins, appartient aussi à cette époque. Ces vestiges et les travertins d’une beauté hors pair, figurent sur la Liste du Patrimoine Mondial Culturel et Naturel de l’UNESCO.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

A partir du mois de Mars, ces bassins naturels sont plein d'eau

Pamukkale signifie poétiquement « château de coton ». Cette formation géologique étonnante tient son origine des nombreuses sources chaudes des environs. Celles ci s’infiltrent dans la roche calcaire et s’enrichissent donc de minéraux et aussi de CO2.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Les cascades pétrifiées

Par diverses réactions chimiques, le carbonate de calcium se dépose sur les reliefs de la colline. Après évaporation, celui ci forme une couche solide et blanche. De nombreuses vasques formant des piscines naturelles se succèdent ainsi. Une fois remplies par les sources, elles débordent, ce qui créent ainsi des cascades pétrifiées avec ce même carbonate de calcium…

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Des dizaines de modèles en herbe !....et Soso à 60 ans n'a rien à envié aux jeunettes.

C’est ce qu’on appelle dans le jargon géologique : une tuffière. Pour vous donner une idée de sa taille, elle mesure 2700 m de long, 160m de hauteur. Elle est donc largement visible depuis le village. De loin, elle fait penser à un glacier tombé du ciel ou à de la chantilly qui a coulé (tout dépend de votre niveau de poésie).

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Il y a peu de phénomènes semblables dans le monde, les seuls qui pourraient presque rivaliser avec Pamukkale sont à l’autre bout de la planète au Mexique et aux Etats unis avec les Hiera de Agua et les Mammoth Springs au Yellowstone que j'ai pu admirer en 1999.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

C'est époustouflant ...

Plus prés de chez nous dans une moindre importance nous avons les Cascades du Moulin en Toscane, Italie, que je vous ai déjà présenté lors d’un voyage dans la péninsule italienne. Il est certain que Pamukkale vous éblouira au premier regard.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Les travertins en contre bas...le spectacle de la nature.

2.000 ans auparavant le Royaume de Pergame n’a pas non plus résister à cette attractivité et a construit la cité de Hiérapolis à côté des travertins. A cette époque, Hiérapolis a servi de centre de santé et ses sources, considérées comme médicinales, ont été visitées pendant des milliers d’années par beaucoup de personnes venant des différents endroits de l’Anatolie dans le but de trouver la santé et la beauté.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Ce séjour s'inscrit dans le cadeau que j'ai offert à Soso pour ses 60 ans qui entre parenthèse fait un doigt d'honneur à Yann Moix 

 

Aujourd’hui encore beaucoup de personnes, à la recherche de la beauté et de la santé, continuent d’entrer dans les eaux des piscines thermales. Vous pouvez vous aussi, tout comme les peuples du monde antique des milliers d’années auparavant, nager dans les mêmes piscines et contempler le paysage magnifique des travertins.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Fabuleux...les mots ne sont pas assez fort !

Depuis que le site de Pamukkale est inscrit au patrimoine mondiale de l’Unesco, les règles sont plus strictes pour les visiteurs, afin de protéger au maximum ce paysage fragile. Cette beauté naturelle dont la formation a pris des milliers d’années, est très fragile. Pour cette raison il est seulement possible de visiter et d’entrer dans les eaux de certaines parties.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Au plus haut, les piscines romaines

Des chemins sont balisés pour arpenter cette colline et observer de près les vasques. Par temps nuageux, le blanc et le turquoise ressortent davantage. C’est tellement beau que ça en paraît artificiel. Au sommet de la colline, un site a été aménagé pour pouvoir se baigner dans les sources évidemment bondé de touristes.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Les chinoises adorent se faire prendre en photo

Après en avoir pris plein les yeux (au propre comme au figuré car la réverbération est forte), nous prenons le temps de visiter les ruines du site archéologique de Hiérapolis, directement collé au site de Pamukkale.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

On se baigne en maillot ou habillé ..un photographe qui n'a pas peur de se mouiller !

La Cité Antique de Hiérapolis a réussi à parvenir jusqu’à nos jours en ayant été très bien préservée. Le Bain Romain, qui était très visité à l’époque où il était un centre thermal, est aujourd’hui un musée archéologique. Vous pouvez y voir les statues et les vestiges qui ont été découverts lors des fouilles de la cité antique de Hiérapolis et ses environs.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Je suis la princesse Leila la rouge de la planète blanche

Les monuments antiques tels le Théâtre Antique, les temples, les fontaines monumentales, les tombeaux, l’agora, le gymnasium sont si bien préservés que vous vous sentirez dans la cité d’il y a 2.000 ans. Les légendes rapportées au sujet du Plutonium, considéré comme étant l’entrée de l’enfer à l’époque Romaine, vous attireront l’attention.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

2700m de "coton" et 160m de haut...inouïe !

Hiérapolis est également un lieu saint pour le Christianisme. Une des principales raisons de cette sainteté est le fait que Philippe, l’un des douze apôtre de Jésus, fut tué ici. Le martyrium construit au 5ème siècle par les architectes royaux et où se trouve la tombe du saint, est un des monuments saints majeurs pour les Chrétiens.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

La Cathédrale du 6ème siècle et l’Eglise Direkli datant du 7ème siècle, où se trouvent la cuve de baptême et les lieux de messe des évêques, sont également d’importants monuments Chrétiens. Beaucoup d’autres églises plus petites sont éparpillées dans divers endroits de la ville.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Cascades pétrifiées vers le bas du sentier balisé

Toutes ces constructions démontrent que Hiérapolis était un centre religieux important à l’époque de l’Empire Romain d’Orient. Il n’est ainsi pas difficile de comprendre la raison pour laquelle les archéologues ont dénommé cet endroit ville sainte.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Pour se rendre à Pamukkale que l’on appelle aussi la « forteresse de coton », nous voulions louer une voiture à  Kusadasi. Mais après avoir parcouru la ville voisine de l’hôtel Richmond, nous sommes tombés sur une agence locale (Travel Agency Kusadasi) qui proposait l’excursion à 30€ par personne avec le repas et l’entrée comprise, un guide parlant Français et un chauffeur privé pour 7 personnes.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Quand on sait que le prix de la journée d’une location de voiture est à 25€, l’entrée du site de Pamukkale à 10€ par personne, qu’il faut payer l’essence ( 1.15€ le litre), le péage autoroutier, le restaurant, et que le site se trouve à 220 km de l’hôtel. Il n’y a pas de quoi s’embêter à faire des économies de bout de chandelle.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

La piscine antique dite piscine de Cleopatre. Baptisée par Marc Antoine en l’honneur de la reine qui s'y était baignée une fois et aurait fait venir cette eau jusqu’à Rome  ensuite, par convois.

Le mini bus nous a récupéré à l’hôtel à 8H30 du matin et nous a re-déposé à l’hôtel à 20H le soir. Ce fut donc une journée bien rempli ! Heureusement que la baignade dans la piscine antique a fait extrêmement beaucoup de bien…. car mes pieds me faisaient énormément souffrir.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Une eau thermale à 38°

Pour parcourir la forteresse de coton, il faut être pied nu et les personnes de l’Unesco qui surveillent le site sont intransigeantes. Le site comporte 17 sources. Certaines d'entre elles ont une température de plus de 45 °C. 

*La légende de Pamukkale: Il y avait une jeune fille célibataire et laide. Comme personne ne voulait l'épouser, elle décida de se suicider. Elle se jeta d’un travertin et tomba dans une mare naturelle sans pour autant mourir. Grace à l'eau de la piscine naturelle, elle s'est transformée en une très belle fille et a attiré l'attention du seigneur de Denizli lors de son passage. À ce moment, le seigneur est tombé amoureux de cette jeune et belle fille et ils se sont rapidement mariés.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Piscine de l'époque Romaine. Le séisme a fait tomber les colonnes et les arches

La piscine thermale est toujours exploitée. Elle a été baptisée « piscine de Cléopâtre » par Marc Antoine en l'honneur de cette dernière qui s'y était baignée une fois et aurait fait venir cette eau jusqu’à Rome ensuite, par convois. L'eau est naturellement chaude à 36 °C et par endroits très pétillante. Elle est censée rajeunir et guérir de certaines maladies et infections.

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

Les vestiges romains que vous voyez au fond de la piscine antique sont bien réel et datent de 2 800 ans mais vit son portique s'écrouler lors du séisme du viie siècle. Autre renseignement à propos des bassins. En cette période de Novembre tous ne sont pas remplie d’eau comme vous pouvez le constater sur mes photos car certaines sources s’assèchent et reprennent leur activité qu’a partir du mois de Mai pour une période restreinte…C’est ce que nous a dit la guide quand nous avons demandé pourquoi certaines n’avaient pas d’eau ?

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)

En haut l'amphithéâtre de Hieropolis. En bas: sur le chemin du retour à partir du vans

 

                                        DIAPORAMA PAMUKKALE

LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
LA FORTERESSE DE COTON DE PAMUKKALE (4)
Partager cet article
Repost0
free - dans TURQUIE