Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juin 2018 4 21 /06 /juin /2018 18:56
LA VENISE DE PRAGUE (3)

Départ du bateau sous le Pont Charles juste à l'entrée du musée

Des marins en uniformes austro-hongrois nous accueillent à l’entrée du Pont Charles, car une autre visite intéressante autour du pont et de la vieille ville, ce que les locaux appellent « la Venise de Prague » est à notre programme. 

LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)

Biere, glace et gâteau sur le bateau, compris dans le prix. Photo du haut un marin Tchèque ?? Pražské Benátky = Venise Prague

Apres avoir obtenu son ticket, il faut descendre des escaliers aux abords du pont Charles qui mènent à un quai sous le pont. Une fois sur le bateau péniche, les marins offrent des rafraîchissements (bière, soda, gâteau, glace). Pendant la croisière, on peut être divertis par des musiciens, des jongleurs, des danseurs ou un feu d'artifice (de nuit bien sur) avec guide audio en Français.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

Puis on se Laisse porter par le courant de la rivière sur un vieux speedoon (bateau traditionnel en bois du XIXe siècle).  On navigue dans un tunnel sous la vieille ville, avant de ressortir et d’admirer le panorama unique du château de Prague depuis le bateau. On Découvre l'atmosphère romantique du Grand Priory Mill (moulin du grand prieur) dans le Devil's Stream (le ruisseau du diable).

LA VENISE DE PRAGUE (3)

La Venise de Prague

On Traverse la Certovka (bras de la Vltava connu sous le nom de rivière du diable) pour rejoindre l’île Kampa. Kampa n’est en fait qu’une île artificielle puisque la rivière Certovka a été creusée au Moyen-Age afin de contrôler le volume d'eau pour ses moulins. On admire sur l'île une petite place de marché entourée de maisons des XVIIe et XVIIIe siècles ainsi qu'un parc, véritable havre de paix et de verdure, très fréquenté par les Pragois.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

C’est le lieu idéal pour se relaxer un peu après avoir visité pleins de monuments à la fin de la journée ! Dans ce quartier pittoresque, on s’amuse à dénicher les curiosités et créations artistiques de l’artiste David Cerny.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

Le Grand Priory Mill

Par exemple, au milieu d’une cour, la sculpture Proudy, œuvre interactive et coquine : oui Mesdames vous pouvez faire agiter le sexe de ces messieurs. Ce Cerny est un vrai magicien des temps modernes ! C’est surtout un artiste engagé plein d’humour et de provocation, il fait la satire sociale et politique de la République Tchèque au travers de ses œuvres. Impossible de passer à côté de son travail en venant à Prague.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

Un Boat Stop sous le pont

En descendant vers le Sud, il y a des mini îlots un peu comme l’île Saint-Louis à Paris. C’est agréable ! On aperçoit toute l’architecture pragoise, tout est bien restauré et les couleurs sont magnifiques ! Aucune faute de gout, ce qui confère à Prague un des plus beaux paysages fluviaux d’Europe.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

Jolie façon de se promener !

Ensuite on accède à une petite île-parc (île Slovansky), pour admirer la vue sur le quai. Plus haut se trouve l’ancien château d’eau et son clocher à bulbe, le tout est vraiment très agréable, Nous avons beaucoup aimé cette petite balade en bateau !

LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)

Encore plus bas, vers le quai Rašinovo, on ne peut que remarquer l’originale maison dansante, étonnant édifice conçu par l’architecte américain Frank Gehry, aussi surnommé Ginger et Fred (pour Ginger Rogers et Fred Astaire). Nous irons prendre un cocktail le soir.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

On vient faire ses photos de mariage...

Y a-t-il en Europe une ville plus magique que Prague ? Peut-être, peut-être pas… Eh bien si: plus magique que Prague, c’est Prague de nuit. Je vous en propose quelques images prises en flânant à Prague la nuit sur les quais de la Vltava, la rivière qui traverse la ville. Si vous n’arrivez pas à prononcer son nom, ce n’est pas grave. La Vltava, dont le nom signifie à l’origine “eau sauvage”, est ici bien pacifique grâce à des barrages.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

De nombreux bateaux de croisière la parcourent, de jour comme de nuit. Certains fonctionnent avec des roues à aube.  Nous retournerons le lendemain faire une croisière sur la Vitava, mais cette fois ci en pédalo.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

Canal derrière le pont Charles

On a donc évité les musées et de nombreux monuments que l’on a préféré apprécier de l’extérieur, ce qui est souvent suffisant. Mais ce qui vaut la peine de dépenser quelques couronnes (la monnaie locale) reste les tours.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

La ville en compte plusieurs dans lesquelles on peut grimper pour obtenir une vue magnifique. C’est le cas de « Ginger et Fred » la maison dansante. Vous avez accès à la terrasse panoramique en payant un Coca Cola ou un Thé pour deux euros ou si vous préférez un Spritz. La vue de nuit est tout simplement magique.

LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)

Prague s'est enorgueillie d'être « la ville aux cent tours ». Ces tours n'ont pas été une simple décoration, elles sont le témoignage d'une vie religieuse intense. La christianisation a soutenu l'État des Premyslides dès le VIIIe siècle.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

Il y a même des gondoles...

Saint Venceslas, duc de Bohême de 921 à 935, a symbolisé l'alliance entre la dynastie et la religion. Évêché, puis archevêché sous Charles IV, Prague s'est couverte de monastères et d’églises. Prague a été, surtout depuis la fondation de son université en 1348, un haut lieu de la culture humaniste et scientifique, avec une domination des courants les plus rationnels.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

C'est parti pour un tour en pedalo

C’est grâce à l’une de ces tours que nous avons découvert la légende du Golem. Le Golem, c’est d’abord cette créature d’argile façonnée pour assister Dieu, qui aurait été créée à Prague au XVIe siècle par le Rabbi Löw. Ce dernier est enterré au cimetière juif de Prague, et sa statue monumentale se dresse sur la façade de l’Hôtel de ville.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

Le Golem, c’est aussi le roman célèbre de Gustav Meyrink, publié en 1915, et qui se déroule dans le quartier juif de Prague. Le récit initiatique d’un tailleur de pierres précieuses, Athanasius Pernath, qui est devenu amnésique et qui va essayer de reconquérir les souvenirs de son passé… en croisant d’étonnants personnages et en découvrant des pans inconnus de sa personnalité.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

Le rabbin Löw, aurait insufflé la vie à une créature de vase et d’argile, le golem, afin de mettre fin à la souffrance de son peuple. La version de la plus répandue de la légende veut que le rabbin et ses compagnons auraient, par leur incantations sur les rives de la Vlatva, appelé à la vie le golem, créature de feu, de terre, d’air et d’eau.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

Le tour de l'ile de Stvanice

Aujourd’hui, on murmure que le corps sans vie du golem serait enfermé dans le grenier de la synagogue Vieille-Nouvelle. Il se tiendrait prêt à être ramené à la vie en cas de besoin. C’est en 1592, que le roi de Bohême Rodolphe II, passionné de sciences occultes reçoit le Rabbin Low au château pour décider du sort des juifs du ghetto (Josefov); protégés par la créature du Rabbin : le Golem d’argile à forme humaine.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

Tourne toi ! tu as le modele... couillon !

le Rabbin obtient la protection des Hasbourg et décide alors qu’il peut se passer du Golem devenu violent. Il efface la première lettre du mot «èmet» (vérité) inscrite sur son front pour le laisser sans vie. Le 23 mai 1618, deux représentants du roi reçoivent une délégation de protestants mécontents dans la salle du conseil. Ferdinand de Styrie, roi de Bohême s’attaque aux protestants depuis son arrivée au pouvoir, remettant en cause leurs droits et avantages obtenus légalement de Rodolphe II.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

L’entrevue tourne mal et les royalistes sont jetés par la fenêtre, ils seront sauvés par un tas de fumier. Cet épisode malheureux donne la Bohême aux protestants et signe les prémisses de la guerre de Trente ans.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

Le 24 mai 1833, à la demande de Madame de Berry, c’est Chateaubriand qui arrive au château où Charles X est installé avec ses proches depuis octobre 1832, il a pour mission d’obtenir une autorisation de visite de Madame de Berry à ses enfants.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

Cette dernière étant en disgrâce en France, Charles X refuse qu’elle franchisse la frontière. Chateaubriand devra revenir en septembre de la même année pour que Charles X promette à sa belle-fille une visite à ses enfants en échange de son certificat de mariage.

LA VENISE DE PRAGUE (3)

Les hommes qui pissent: une oeuvre de David Cerny: Torse et pénis sont mécanisés.

 

                                             DIAPORAMA

                               (Mur John Lennon dans le diaporama)

 
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
LA VENISE DE PRAGUE (3)
Partager cet article
Repost0
free - dans PRAGUE